FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3

Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8

Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0

Mbuji-mayi 93.8

RDC: les Nations unies prolongent l’interdiction de la vente d’armes aux groupes armés

novembre 29, 2012, | Denière mise à jour le 29 novembre, 2012 à 10:44 | sous Actualité, Actualité, La Une, Sécurité. Mots clés: , , , , ,

Erreur Shashin:

Aucune photo trouvée pour le shortcode spécifié
Le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté, mercredi 28 novembre, une résolution prolongeant jusqu’en 2014 l’interdiction de la vente et de la livraison d’armes aux groupes armés actifs en République démocratique du Congo notamment le Mouvement du 23 mars (M23), les Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) et les Maï-Maï. Pour Ileka Atoki, ambassadeur de la RDC en France et envoyé spécial congolais au Conseil de sécurité, ces mesures permettront de créer les conditions rapides d’un retour à la paix sur le sol congolais.

Selon lui, ces sanctions permettront également d’empêcher « l’exploitation illégale des ressources naturelles et autres formes de richesses de la RDC sur fond de rébellion soutenue par des puissances extérieures ».

La résolution proposée par la France exige au M23 et à d’autres groupes armés, y compris les FDLR, l’Armée de résistance du Seigneur (LRA), les milices Maï-Maï, les Forces nationales de libération (FNL) et l’Alliance des forces démocratiques (FDA) de mettre immédiatement fin à toutes formes de violence et autres activités déstabilisatrices. Ces groupes sont appelés à liberer immédiatement tous les enfants soldats dans leurs rangs.

Elle  interdit également tout soutien à ces groupes et décide de reconduire les sanctions financières et les restrictions de déplacement contre les responsables politiques et militaires des groupes armés étrangers opérant en RDC, décidées par la résolution 1807 de 2008.

Le 13 novembre dernier, les Etats-Unis et l’Onu ont annoncé des sanctions contre Sultani Makenga, chef des rebelles du Mouvement du 23 mars (M23), accusé d’être à l’origine des violations des droits de l’homme et de violer l’embargo sur les armes en RDC. il s’agit notamment du gel de ses avoirs aux Etats-Unis.

Au sujet de la rébellion du M23 qui sévit actuellement dans l’Est de la RDC, Ileka Atoki a déclaré que «le soutien démontré du Rwanda au M23 est une violation flagrante de la Charte des Nations Unies menée contre les principes de la coexistence pacifique ». Mais il a indiqué que son pays est ouvert au dialogue avec le Rwanda. Il a demandé aux Nations unies de faciliter ce dialogue.

Un rapport des experts de l’Onu accuse le Rwanda et l’Ouganda d’apporter un soutien militaire, logistique et humain aux rebelles du M23 qui contrôlent plusieurs localités et villes du Nord-Kivu dont Goma, la capitale régionale.

« Le gouvernement du Rwanda continue de violer l’embargo sur les armes en apportant un soutien militaire direct aux rebelles du M23, en facilitant leur recrutement, en encourageant et facilitant les désertions au sein des FARDC [armée congolaise, NDLR], ainsi qu’en fournissant des armes, des munitions, des renseignements et des conseils politiques », indique ce rapport.

Réaction du Rwanda

Pour sa part, le premier conseiller à la mission onusienne du Rwanda, Olivier Nduhungirehe, nie toute implication de son pays dans le conflit dans l’Est de la RDC.

« Permettez-moi de redire ici haut et fort que le Rwanda n’est ni la cause de cette crise dans l’Est de la RDC ni partie à ce conflit », a-t-il déclaré.

Selon lui, la RDC et le Rwanda sont «des frères de sang et l’on va continuer à aplanir nos différends et assurer une paix durable dans la région ».

« Outre notre engagement indéfectible au sein du processus régional, je voudrais vous informer que les présidents Kabila et Kagame sont en contact très régulier sur cette question et que les relations sont restées cordiales », a révélé Olivier Nduhungirehe.

Il a ajouté que le Rwanda appuie les efforts déployés par le secrétaire général de l’Onu et toute initiative qu’il mettra en place «pour un dialogue entre Congolais s’attaquant aux causes profondes des conflits incessants qui déchirent ce pays».

Le représentant rwandais dit attendre « avec intérêt » l’entrée effective au Conseil. « Nous nous tenons naturellement disposés à travailler avec toutes les bonnes volontés au sein du conseil pour résoudre la crise en RDC ainsi que bien d’autres dont souffre ce monde », a-t-il affirmé.

Le Rwanda a été élu en octobre dernier membre non permanent du Conseil de sécurité de l’Onu. Cette élection a été contestée par certaines organisations dont Human Right Watch à cause de cette implication supposée du Rwanda dans la crise dans l’Est de la RDC.

Lire aussi sur radiookapi.net:

  • epulu

    La rdc n’est pas sous embargo. Donc tout un régime mentait ! Le parlement n’en savait rien!?! De la dissimulation dans ce pays où ce régime a expliqué la capitulation du 23 mars 2009 par la menace de l’autonomie à la Zanzibar brandie par Olesegun Obosanjo de triste mémoire. Les pillages à gros calibre et des tueries dissimulés et niés le couteau à la gorge? C’est du déjà vu propre à l’AFDL, RCD, CNDP… La sucrerie de Kilibla, le garage du diocèse d’Uvira, le garage de la paroisse de Luvungi…en savent quelque chose. Un autre vandalisme qui remonte à l’AFDL: la destruction des archives, partout dans le pays…, pour falsifier l’histoire. Négocier avec ce mouvement insatiable, qui défendu, voté et forcé à voter pour Kabila?!? Sans un gouvernement responsable, c’est perdu à l’avance.

  • noah

    Les groupes armes ne devraient pas tout simplement obtenir les armes et le Rwanda souvent cite devrait etre sanctionne. Dommage que dans ce monde, ceux qui sont censes faire appliquer la loi sont ceux la meme qui ferment les yeux quand il s’agit de certains de leurs allies…

  • dolores

    Du grand n’importe quoi !!!

  • Paul le poulpe

    Le gouvernement les approvisionne en armes, munitions, hommes… bref en tous.
    Alors comment voulez vous que ces généraux construisent des villas s’ils ne vendent pas les armes à ces groupes armés?

    Le vendeur est connu par tous.

  • Raymond Kasangala

    On doit arreter avec ce discours… ou ils se arment alors??? L’amabrgo sert a quoi??? Trop n’est que trop et assez pour ceux qui complotent pour enterrer le Congo. Nous resisterons car Dieu est de notre cote!!! Sachez le des maintenant.

  • deboutcongolais

    Oh, les ventes d’armes aux groupes se passent à l’intérieur même de la RDC, comme l’ont révélé les experts de l’ONU avec le cas général Amisi. Il faut avoir un gouvernement responsable en RDC pour mettre fin aux groupes armés.

    • mkun

      Arrêtez de distraire les Congolais ou ne soyez pas dupe ;savez-vous que l’avenant qui a cité nos généraux pour la vente d’armes n’a pas fait mention du M23 et de l’agression de notre pays par le Ruanda.Le problème,c’est notre gouvernement qui accepte tous;des décisions hatives sur peut-être nos meilleurs élements.
      Avez-vous oublié les cas du général Mbuza Mabe et du Colonnel Nalwango à Bukavu ???Les décisions de notre gouvernement font toujours l’affaire des nos envahisseurs.La faiblesse de notre décideur, un ouiouiste à 100%;vient de faire que le pays soit infiltré à tous le niveau.
      Nous déplorons cette inième négociation qui affaiblira encore le pays.Cessez de trahir le pays.Il fallait se battre pour mettre fin à cette humiliation.
      Un expert militaire européen a reconnu la force de nos soldats qui ont repoussé et repris le terrain au M23 à Kibumba,il affirme que la Fardc a décroché suite à un grave problème de compréhension;incompréhension faite par la Monusco.
      Purgez l’armée

Sondages

Plusieurs députés congolais ont exprimé leur opposition au projet du transfert des eaux de la rivière Ubangi vers le lac Tchad. Ce projet serait soutenu par certains pays africains pour renflouer ce lac qui a perdu 90% de sa superficie en cinquante ans. Selon vous :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Nuageux avec des orages
24°C
Prévisions 21 avril, 2014
jour
Orages
32°C
nuit
Nuageux
24°C
 

Avec le soutien de :