FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3

Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8

Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0

Mbuji-mayi 93.8

RDC : l’opposant Clément Kanku juge inefficaces les sanctions de l’Onu contre les dirigeants du M23

janvier 2, 2013, | Denière mise à jour le 2 janvier, 2013 à 8:24 | sous Actualité, Kinshasa, La Une, Sécurité. Mots clés: , , ,

Clément Kanku, Député National du Mouvement de Libération du Congo (MLC), ce 15 mars 2011 à KinshasaClément Kanku, Député National du Mouvement de Libération du Congo (MLC), ce 15 mars 2011 à Kinshasa
Clément Kanku, Député National du Mouvement de Libération du Congo (MLC), ce 15 mars 2011 à Kinshasa
Le député de l’opposition et président du parti Mouvement pour le Renouveau, Clément Kanku, juge inefficaces les sanctions prises le lundi 31 décembre par le Conseil de sécurité des Nations unies contre deux dirigeants de la rébellion du M23. Jean-Marie Runiga et Eric Badege sont interdits de voyager et leurs avoirs sont gelés. « Qui vous dit que ces gens là voyagent ? Est-ce qu’ils ont des passeports ? Qui vous dit que ces gens là ont des comptes en banque ? », s’est interrogé Clément Kanku ce mercredi 2 janvier.

Pour lui, Jean-Marie Runiga et Eric Badege ne sont que «  des hommes de paille ». « Les véritables commanditaires [de la guerre dans l’Est de la RDC] sont au Rwanda », a-t-il expliqué, demandant aux Nations unies de « condamner clairement le gouvernement rwandais ».

Le député a estimé que Jean-Marie Runiga, chef politique du M23, est « une création du Rwanda ». « Tout le monde sait que Runiga ne vaut que ce que le Rwanda  veut qu’il vaille. Sanctionner Runiga aujourd’hui, le Rwanda va vous sortir un autre mercenaire demain qui va faire le même travail », a-t-il affirmé.

Clément Kanku a également demandé au gouvernement congolais de protester contre « cette hypocrisie des grandes puissances qui continuent à protéger les Rwandais et les Ougandais ». Un rapport des Nations unies accuse le Rwanda et l’Ouganda de soutenir la rébellion du M23.

De son côté, le président de la société civile du Nord-Kivu-où sévit le M23- s’est dit satisfait des sanctions même s’il demande au Conseil de sécurité des Nations unies « d’aller plus loin ».

« Ces gens, il faut qu’ils soient sanctionnés de manière exemplaire. Il faut qu’ils soient jugés et condamnés pour les préjudices qu’ils causent aux populations civiles dans les zones qu’ils contrôlent », a-t-il déclaré.

Commentant les sanctions prises contre les deux dirigeants du M23 et d’autres de la rébellion rwandaise des FDLR, l’ambassadrice américaine à l’Onu, Suzanne Rice a déclaré que « ces décisions vont faciliter des progrès vers une paix durable dans l’est de la RDC », invitant les membres de ces deux rébellions à « faire défection et à se démobiliser ».

Elle a également évoqué l’éventualité de « mesures supplémentaires du Conseil de sécurité contre ceux qui persistent à fournir un appui extérieur au M23 ou à contrevenir à l’embargo sur les armes » imposé aux groupes armés actifs en RDC.

Le gouvernement congolais s’est également dit satisfait de ces sanctions. Son porte-parole, Lambert Mende, a souhaité que ces mesures prennent « la forme la plus effective possible pour donner une chance à la RDC et à toute la région des Grands lacs de retrouver la paix d’une manière durable ».

Interrogé sur l’efficacité de ces sanctions, le ministre congolais a indiqué que ces mesures, qui empêchent « aux membres d’un mouvement comme celui-là d’aller et de venir, vont avoir un impact sur tous les apprentis sorciers qui s’apprêtaient à faire comme Runiga ou d’autres ».

Les combattants de la rébellion du M23 qui sévissent dans la province du Nord-Kivu depuis le mois de mai 2012 sont accusés de plusieurs crimes contre les populations civiles.

Cette rébellion qui contrôle plusieurs localités du Nord-Kivu a entamé des pourparlers avec le gouvernement congolais le 9 décembre dernier à Kampala en Ouganda. Pourparlers obtenus en contre partie de son retrait de la ville de Goma qu’elle a occupé pendant une dizaine de jours à la fin du mois de novembre.

Lire aussi sur radiookapi.net:

  • http://twitter.com/MonCongo BKV

    La raison du plus fort est toujours la meilleur.

Sondages

Le bâtonnier du barreau de Kananga estime que le taux de criminalité chez les enfants a sensiblement augmenté dans le Kasaï-Occidental, passant de 14 à 53 pour 1000 enfants en un an. Pour endiguer ce phénomène, il faudrait que l’Etat:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Parfois ensoleillé
27°C
Prévisions 26 juillet, 2014
jour
Ensoleillé
29°C
nuit
Clair
19°C
 

Avec le soutien de :