FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3 | Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8 | Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0 | Mbuji-mayi 93.8

Nord-Kivu : les rebelles du M23 accusés à nouveau de pillages à Goma

novembre 30, 2012, | Denière mise à jour le 30 novembre, 2012 à 4:02 | sous Actualité, Nord Kivu, Sécurité, Société. Mots clés: , , ,

Les rebelles du M23 font leur entrée dans la ville de Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu, mardi 20 novembre 2012.Les rebelles du M23 font leur entrée dans la ville de Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu, mardi 20 novembre 2012.
Les rebelles du M23 font leur entrée dans la ville de Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu, mardi 20 novembre 2012.
Les rebelles du M23 ont pillé plusieurs habitations et bâtiments de Goma le jeudi 29 novembre dans la journée. Plus tard dans la soirée, affirment des témoins, ils ont fait le porte à porte, extorquant des biens, emportant véhicules, argent et téléphones portables. Ce butin aurait été acheminé vers Kibumba, futur quartier général du M23, à près de 30 Km de Goma. Ce pillage a été organisé alors que le M23 promet de se retirer prochainement de la capitale du Nord-Kivu.

Ce pillage a semé la panique au sein de la population de cette ville où les activités socio-économiques, notamment le commerce et le transport, ont été paralysés durant toute l’après-midi.

Ce sont notamment les quartiers Katindo, Katoyi et Keshero qui ont été pillés par ces hommes en uniforme.

La plupart des édifices publics, par contre, ont été épargnés puisque gardés par les forces de la Mission des Nations unies en RDC (Monusco) à Goma.

Dans un communiqué de presse rendu public jeudi 29 novembre, l’ONG Congo Peace Network, a dénoncé ce pillage, exigeant que les rebelles du M23 restituent ces biens à la population avant toute négociation avec le gouvernement.

Plusieurs violations des droits de l’homme depuis l’occupation

Des ONG de défense de droits de l’homme ainsi que des experts de l’Onu ont accusé les rebelles du M23 d’être responsables de plusieurs violations des droits de l’homme depuis qu’ils occupent Goma.

Pour l’association africaine des droits de l’homme (Asadho), la population civile du Nord-Kivu est actuellement confrontée à des exactions et abus de toutes sortes dans les zones occupées par les rebelles M23.

De leur côté, des experts de l’Onu ont publié un rapport dans lequel ils imputent au M23 des violations graves des droits de l’homme et du droit humanitaire perpétrées contre des civils depuis le début de la rébellion en mai dernier. Il s’agirait notamment des exécutions sommaires, des violences sexuelles, ainsi que le recrutement et l’emploi à grande échelle d’enfants soldats.

Le Comité d’observateurs des droits de l’homme, pour sa part, a dénoncé, dans un communiqué, une « guerre d’agression sur fond des crimes de guerre et de haute trahison ».

Se joignant à ce communiqué, les ONG Action pour l’accès à la justice et l’Association des victimes de la guerre du Kivu ont à leur tour dénoncé « des violences dues à la guerre » et appelé à « un dialogue pour la paix ».

Quant au Comité internationale de la Croix rouge, il rapporte que soixante-quatre personnes ont trouvé la mort à l’entrée du M23 à Goma.

Ces associations de défense des droits de l’homme exigent des sanctions contre les auteurs de ces crimes.

Le gouvernement congolais a également accusé le M23 de pillage et de vandalisme. Mercredi 28 novembre à Kinshasa, son porte-parole, Lambert Mende, a parlé d’un « razzia systématique », indiquant que tous les biens publics et privés pillés sont emportés vers un pays voisin sans le citer

De son côté, la direction politique de ce mouvement rebelle rejette ces accusations, attribuant aux criminels évadés de la prison de Munzenze « quelques cas isolés de vols armés ».

Les rebelles du M23 se sont engagés, sous la pression de la communauté internationale, dont la Conférence internationale pour la région des Grands Lacs (CIRGL), à se retirer de la ville de Goma qu’ils occupent depuis le 20 novembre dernier après d’intenses combats avec l’armée, appuyée par les casques bleus de la Monusco.

Lire aussi sur radiookapi.net :

  • vyam

    Lors de leur sortie mediatique les bandits du M23 disent qu’ils se battent pour eux meme et pour le peuple congolais…avec ces pillages ils se tirent une balle dans le pied. Nous les connaissons mieux au jour le jour…Quést ce que le gouvernement attends pour porter plainte a la CPI contre les dirigeants de ces criminels? Runiga, makenga etc…sont des criminels de guerre point barre.

  • delonka

    Ou est la Monusco pour proteger les civiles de Goma , c’est dans leur mandat non ???

  • mutukahilaire

    et c’est cette voie que l’opposition congolaise veut suivre! c’est se desavouer que de s’assoeir sur une meme table avec ces chenapans, excusez-moi le termes!

  • mkun

    Rien de bon n’est peut venir du M23;le M23 vient de tendre un appât à notre opposition.Que l’opposition Congolaise ne puisse surtout pas oublier le sort du Pasteur Bizimungu au sein du Fpr;Pasteur Bizimungu qui a tous fait pour que le Fpr ralie l’opinion des Hutus au Ruanda;au final la prison.
    Que notre opposition ne puisse pas surtout oublier le sort de notre frère et professeur ONUSUMBA au sein du RCD il était président de ce mouvement mais renversait par le Ruandais Ruberwa à l’approche de la formule 1+4.
    Étant fils de la région du grand lac Africain,je ne peux que prier le bon DIEU de nous débarasser de M.Yoweri Museveni de notre région du grand lac Africain qui évolue d’une guerre à guerre depuis qu’il est au pouvoir.
    Il est à la base de la déstabilisation de cette région par de création des rébellions.
    Il a financé la création de Fpr,Afdl,RCD,CNDP,M23,il est cité également au Sud-Soudan;plus de 6 millions de morts.Aujourd’hui,il se fait pompier…
    Paix dans le grand lac Afrq

  • benedicte

    Ca apprendra aux traitres en commencant par eux meme les gomatraciens qu’on avait vu nombreux au stade lors du meeting du M23 apres la chute de Goma. Nous congolais nous sommes tellement naifs que nous ne tirons aucune lecon sur tous les evenements qui ont survenu dans notre pays. Ces gens du M23 sont des pillards les memes qui apres l’entree de laurent kabila acheminaient vers le Rwandais les biens trouves dans les maisons des mouvanciers. Que disent les opposants et autres personnalites prets a embrasser n’importe quel diable pour assouvir leur soif du pouvoir. Nous devons nous organiser entant que Congolais de facon a ne pas faire d’amalgame. Chassons d’abord le M23 etses rwandais et apres reglons calmement notre vieux compte avec Kabila Joseph sinon rien ne marchera.

  • juif

    La solution est simple,nous demandons just la demision du gouvernement en place, please kabila demissione tu es incapable.comprenez moi avec mes fautes pck j’ai fait mes etude dans un pays englophone.

  • noah

    Congolaises, congolais, dénoncer est une chose, punir en est une autre. Quand les parrains des M23 sont les chouchous des grands de ce monde, je dis tout simplement malheur aux congolais. Runiga a un secte à Kisangani: il s’agit de JSS Jesus Seul Sauveur, maintenant son eglise s’appelle Fusil seul sauveur…les congolais devraiant s’unir et non croire que c’est une punition infligée à Kabila, ce dernier va passer mais la RDC entière appartient à nous tous et à ns enfants.

  • masamasa

    Dieu est avec nous! Le Rwanda de Kagame payera tout! Heureusement, le monde entier est entrain de se rendre compte de la vraie personnalite de Kagame. La Grande Bretagne vient encore de suspendre une aide 21million d’euros a ce regime. C’est juste le debut. Construisons notre armee.

  • boss13061961

    le fameux bishop runiga,que dit il de ces saints rebelles qui sont soit disant venus libérer le peuple meurtri de Goma. Voila ta libération. Runiga que le Dieu que tu prétends servir et qui t’a envoyé libérer le peuple congolais soit juge entre toi et ce peuple que tes troupes ont pillé.

  • tricochet

    Ces rebelles refusaient de quitter Goma par soucis de proteger la population que eux-meme pillent avant de partir!

    Voyez-vous chers opposant politiques et activistes de droit de l’homme; quel type d’individus seduisaient avec des beaux discours?
    Avez-vous entendu un seul de leur chef condamner ces actes?

    Le RWANDA et l’OUGANDA appliquent-ils quelles doses de Democratie et de Droit de l’homme pour oser s’erriger en donneur de lecon aux Congolais?

    Ceux de nos compatriotes qui se laissent tenter par des postes et pactisent avec le Rwanda, payeront tot ou tard ces exactions.

    Mbusa Nyamwisi, Roger Lumbala, Kamerhe, Tshisekedi…….. doivent bien reflechire avant!

  • 331315rame

    Un rebelle, c’est un hors la loi, pourquoi étonnez-vous qu’ils pillent Goma, c’est d’ailleurs leur objectif principal tel que dicté par leur maître; le pillage de ressources de la RDC. Ne vous étonnez pas, ils les payeront d’une façon ou d’une autre……….

    • jnoock

      c’est ce que tu pense @rame! parlette mais tout ira comme prevu.

      Congolais Congolaise sachez que la conference de Berlin est le seul engin qui a mis l’afrique dans ces quelles permanantes qui heurtent la population. mais si les africain tiennent comptent de c’est qui se passé en 1889 ils peuvent resoudre leur problemes entre-eux.

      avant de juger les rwndophones comme n’est pas des congolais pose toi ces questions:
      -les africains ont-ils participé a la conference de berlin (1889)?
      -y a-t-il des rwandophones qui sont restés au dela de la frontiere lors de partage de l’afrique?
      -est ce que les rwandophones sont des congolais?
      Ausi longtemps que le gouvernement congolais ne reconnaitra pas les rwandophone comme congolis legitime, ils lutteront pour leur droit!

  • bambino

    Qu est ce qu´on pouvait attendre d´eux?
    Vous croyez que les rebelles peuvent mettre de l´ordre?

Sondages

La plate-forme de l’opposition « Sauvons la RDC » a lancé à Kinshasa une nouvelle campagne contre la révision constitutionnelle qui viserait l’article 220. Selon vous:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Partiellement ensoleillé
31°C
Prévisions 23 novembre, 2014
jour
Orages
33°C
nuit
Orages
24°C
 

Avec le soutien de :