FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3 | Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8 | Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0 | Mbuji-mayi 93.8

Jean-Marie Runiga : « Le M23 n’a jamais voulu faire la guerre pour défendre ses revendications »

novembre 29, 2012, | Denière mise à jour le 30 novembre, 2012 à 9:36 | sous Actualité, Nord Kivu, Politique, Régions. Mots clés: , ,

Le pasteur Jean-Marie Runiga, chf politique du M23. AFP PHOTO / Junior D.KannahLe pasteur Jean-Marie Runiga, chf politique du M23. AFP PHOTO / Junior D.Kannah
Le pasteur Jean-Marie Runiga, chf politique du M23. AFP PHOTO / Junior D.Kannah
Neuf jours après avoir occupé la ville de Goma, les rebelles du Mouvement du 23 mars n’ont toujours pas encore quitté la ville malgré les pressions internationales. Radio Okapi a interrogé ce jeudi 29 novembre le chef politique de ce mouvement rebelle, Jean-Marie Runiga Lugerero. Il affirme que c’est le gouvernement qui a poussé lui et ses camarades à recourir à la force. « Dès le début, on a demandé un dialogue, c’est le gouvernement de Kinshasa qui n’a jamais accepté le dialogue. Et en refusant ce dialogue, il a préféré attaqué le M23 », assure-t-il.

Radio Okapi : Jean-Marie Runiga Lugerero, bonjour

Jean-Marie Runiga Lugerero : Bonjour !

Vous êtes à l’aise avec quel titre, président ou bishop ?

D’abord bishop c’est pour la vie, vous le savez. Je reste toujours serviteur de Dieu, mais aussi comme je représente le mouvement du M23, je parle comme président.

Vous êtes président du M23, un mouvement rebelle qui a porté des armes contre tout un gouvernement. Est-ce que c’est compatible avec votre qualité d’homme de Dieu ?

Vous savez, Dieu dit que le projet qu’il a formé sur nous ce pas un projet de malheur, c’est un projet de paix et de bonheur. Mais je considère que mon peuple vit dans le malheur et il est de mon devoir en tant que berger de pouvoir faire tout ce qu’il faut pour la restauration de mon peuple. J’aime le Congo, j’aime les congolais et c’est pourquoi en tant que serviteur de Dieu, je ne suis même pas le seul, il y a David, il y a Néhémie, il y a Daniel, qui ont fait le même travail pour son peuple. Donc, ce n’est pas en contradiction avec mon travail.

Mais pour faire entendre votre voix, fallait-il prendre les armes, faire mourir vos semblables créés à l’image de Dieu ?

Jamais le M23 n’a voulu utiliser la guerre comme moyen pour pouvoir faire entendre ses revendications. Dès le début on a demandé un dialogue, c’est le gouvernement de Kinshasa qui n’a jamais accepté le dialogue et en refusant ce dialogue, il a préféré attaqué le M23, les militaires qui s’étaient retirés à Runyoni. Disons que c’est la légitime défense.

On dit de vous que vous étiez le père spirituel de Joseph Kabila, vous le confirmez ?

Non, je ne peux pas le confirmer, mais je dis que j’avais de bonnes relations avec lui.

Mais pourquoi vous réfugiez-vous derrière l’opposition, la société civile et la diaspora congolaises pour faire valoir vos revendications qui vous sont propres, les accords de Goma ? C’est pour vous attirer la sympathie de la population ?

Non, d’abord je tiens à vous dire que, aujourd’hui si nous disons que l’opposition politique, la société civile et la diaspora soient sur la table, c’est parce que nous sommes fatigués de faire des négociations en solo, en secret avec Kabila. Il ne respecte jamais ses engagements. Il a dit que nous voulons balkaniser le pays. Mais que tous ces congolais se mettent autour d’une table dans un format réduit, qu’on puisse examiner toutes ces questions, qu’on sache la vérité et la réalité. Qu’on puisse examiner ces questions des fonds et qu’on puisse dire qu’est-ce qui se passe au pays.

Vous avez tenu une conférence de presse mardi à Goma, mais que vient faire l’arrestation de John Numbi dans vos revendications, vous ne nous direz quand même pas que vous avez pris les armes pour l’affaire Chebeya ?

Ecoutez, j’ai parlé aussi de l’arrestation du général John Numbi, dans l’affaire Chebeya. Je savais que ce n’est pas moi seulement qui le demande, tous les congolais et la communauté internationale ont demandé ça. Pourquoi ne pas en parler.

Vous vous intéressez à Etienne Tshisekedi, mais l’UDPS, son parti, qui n’a jamais recouru aux armes, ne semble pas être d’accord avec votre démarche ?

Il n’y a pas de problème. Le problème ce n’est pas que l’UDPS soit d’accord avec nous mais je dis qu’Etienne Tshisekedi, c’est une figure quand même emblématique de la politique dans notre pays et il n’est pas question qu’il continue à rester en résidence surveillée, alors que le peuple congolais avait porté son dévolu sur lui et que nous, nous ne puissions pas parler. Je n’ai pas besoin de consulter par tous ces gens là. Je pense que ce que nous devons faire, si nous voulons qu’il y ait un Etat de droit, c’est de parler au nom de nos compatriotes lorsque le droit est violé.

Jean-Marie Runiga, c’est la dernière question. Il ya des exactions qui sont enregistrées dans la ville de Goma, perpétrées par les éléments du M23, vous en serrez comptable ?

Je vous informe d’abord que cela est faux et archifaux. La population de la ville de Goma depuis l’entrée du M23, a été très contente quand nous sommes arrivés. Cette population ne pouvait pas circuler après 18 heures, aujourd’hui les gens circulent jusque tard, et puis, cette population là, jusque là on n’a pas encore enregistré de compte d’insécurité. Ce n’est que Radio Okapi qui le dit, je ne sais pas où il a eu ses informations. Mais par conséquent, je peux reconnaitre qu’il puisse y avoir des cas isolés. Parce que la prison centrale de Munzenze, vous savez qu’avant notre arrivée a été détruite par les militaires FARDC et ils ont libéré tous les prisonniers. Il y a des criminels, des bandits qui peuvent entrer dans des maisons des gens et faire des choses et les mettre au compte du M23. Mais j’ai garanti, j’ai rassuré la population de Goma que nous ferons en sorte que la sécurité soit totale, parce que c’est pour cette population que nous nous battons et nous voulons que sa sécurité soit garantie.

Jean-Marie Runiga, merci d’avoir répondu à nos questions.

C’est moi qui vous remercie.

Propos recueillis par Innocent Olenga

Lire aussi sur radiookapi.net :

  • theomkd

    Imaginez cher pasteur si ces 100.000 personnes a qui tu as donne des armes pour tuer etaient des serviteurs que tu as forme pour l’evengile qui est une arme spirituelle quelle aurait etre la couronne que Dieu t’aurait reservee. Comparativement avec la parole de Dieu tu tape a cote si tu evoque David et les autre. Je nesait pas quels genre de personne qui frequentent ton Eglise, mais je m’ imagine que ca ne doit etre que seulement les militaires que tu encadre pour tuer.

  • kahite

    quel honte pasteur-un minimum de respect pour ton Dieu- il ne faut pas se moquer de Dieu car sa colère est forte

  • delpiero

    Jean Marie Runiga,n’aime pas notre pays,il a besoin de s’enrichir lui un homme de DIEU,il participe à la tuerie des M23!

  • tinda

    Ce Monsieur doit etre poursuivi par la cour pénale internationale; Ça va etre une bonne leçon pour un soit disant pasteur; qui n’a jamais fait de science de la bible notamment la théologie et philosophie pour bien comprendre la bible; NB la bible n’est pas un livre d’histoire mais c’est la parole de Dieu qui dit; ne tues pas ton semblable
    On fait la guerre quand on n’aime pas sa patrie; voilà en pleine 2 eme siècle; on cherche de mécanisme propre sans bain de sang pour se faire attendre

  • thebest

    Monsieur Runiga es-tu vraiment Congolais? Pourquoi ne pas rentrer au Rwanda? Et tu te dit pasteur. Tu va meriter le meme sort que Malu malu et Ngoy Mulunda….Je sais que ton eglise ne produit plus

  • ilungambidi

    J’ai un faible pour les gens intelligent et rusés: JM Runiga me plait beaucoup. Si Kabila pouvait nous voler une élection en plein jour, Runiga et Makenga lui fond terriblement peur en lui prenant Goma en plein Jour. Mais si nos frères Congolais Rwandophones peuvent seulement convaincre le reste de Congolais de souche qu’ils militent pour la Démocratie, le droit de l’homme et l’état de droit, je ne vois pas comment nous ne pouvons pas les soutenir. Notre ennemi commun etant Kabila et son système. Mais la grande question reste: Y-a-t-il un autre agenda derrière cette rébellion comme on parle partout de “Balkanisation”? Si ça n’est pas le cas, le M23 pourra etre l’instrument pouvant nous aider à se debaraser de Kabila.
    Ilunga Mbidi

  • jolieoui

    De quel peuple congolais ce faux pasteur parle? Cessez de vous moquer des congolais. Un jour vouz payerez le prix du sang des innocents que vous tuez me le faux pasteur, quelle est cette négociation que vous cherchez a huit clos? Trop c’est trop

  • astre

    Mr Runiga faux bishop que tu es, rentre chez toi au rwanda. Tellement que vs etes pris de tous cote vs nous ne savez plus quoi revendiquer…tantot c’est ya tshitshi, tantot le general John numbi, tantot c’est le gouvernement congolais qui n’a pas respecte les accords…. Vous et vos freres du M23 rentrez chez vous au Rwanda. Pour ce qui est du problème congolais on va discuter en interne entre congolais… Le M23 est une bande de criminels teleguides par le genocidaire Kagame

  • aradjical

    C’est clair, quand on n’est qu’une marionette, on ne sait pas tenir ses positions. Ou etaient toutes ces revandications au debut de la rebellion? et c’est vraiment pretentieux de dire que la ville de Goma est securisee. Runiga, partout ou vous etiez, il y a des viols et des vols, tout d’un coup vos bandits armees (venant du CNDP) sont maintenants des saints?

  • carine1974

    C’est honteux que tu parles au nom de notre DIEU!! Tu a tue par l’epee et tu periras par l’epee. Le sang qui a coule a Goma et au Congo tu crois que c’est le sang des chevres? c’est le sang humain qui parle!
    Tu as choisis ton chemin de vendre ton pays par les etrangers, tu seras a nos yeux considerer toujours comme TRAITRE>

Sondages

Des jeunes ont manifesté hier à Beni contre la Monusco à la suite de l’insécurité grandissante dans leur territoire. Selon vous:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
En partie clair
29°C
Prévisions 24 octobre, 2014
jour
Nuageux avec des averses orageuses
32°C
nuit
Orages
24°C
 

Avec le soutien de :