FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3

Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8

Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0

Mbuji-mayi 93.8

RDC: le chef militaire du M23 affirme que son mouvement va quitter Goma d’ici vendredi

novembre 27, 2012, | Denière mise à jour le 28 novembre, 2012 à 7:34 | sous Actualité, Nationale, Nord Kivu, Régions, Sécurité. Mots clés: , , , ,

Les rebelles du M23Les rebelles du M23
Les rebelles du M23
Le chef militaire du Mouvement du 23 mars(M23), le général Sultani Makenga, a déclaré à l’AFP ce mardi 27 novembre que ses troupes quitteront Goma d’ici vendredi. Il a expliqué que le délai de 48 heures que leur avaient accordé les chefs d’Etat des Grands lacs pour se retirer de la ville était court, expliquant qu’il lui fallait rassembler ses forces avant de se retirer. Mais le chef d’état-major de l’armée ougandaise a pourtant parlé d’un retrait des rebelles jeudi à Midi.

« On attend nos forces qui sont loin de Goma, qu’elles arrivent au lieu de rassemblement avant un retour aux positions initiales dans le territoire de Rutshuru, à la frontière avec le Rwanda et l’Ouganda » a affirmé le chef rebelle.

Le général Makenga s’est rendu lundi en Ouganda où il devait rencontrer les chefs d’état-major ougandais, rwandais et congolais. « Je suis arrivé en retard à cause du mauvais temps et le chef d’état-major de la RDC était déjà reparti », a-t-il confié à l’AFP à son retour au Nord-Kivu.

De son côté, le chef d’état-major de l’armée ougandaise, Aronda Nyakairima, a indiqué que les rebelles du M23 s’étaient engagés à un « retrait total et sans conditions » de Goma d’ici à jeudi midi.

Il a ajouté que, conformément aux résolutions prises par les chefs d’Etat des Grands lacs à Kampala samedi dernier, la rébellion conserverait cent hommes à l’aéroport de Goma. Les chefs d’état-major des pays des Grands lacs devraient se réunir vendredi 30 novembre à Goma pour s’assurer « du respect des accords de démilitarisation dans et autour de la ville » conclus à Kampala.

Méfiance du gouvernement

Le gouvernement congolais se méfie de la promesse du M23 de se retirer de Goma d’ici vendredi, a déclaré à l’AFP son porte-parole, Lambert Mende.

« Nous sommes payés pour nous méfier des promesses des gens qui n’ont pas le sens de la parole donnée. Nous attendons de voir l’effectivité de ce retrait avant d’y croire», a-t-il déclaré, indiquant que le gouvernement s’attendait à ce que ces rebelles quittent Goma depuis la nuit dernière.

« C’est déjà une violation de l’injonction de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs », a-t-il ajouté.

« Une fois qu’ils se seront retirés, le président [Joseph Kabila] va les écouter. Il va procéder à un réexamen des accords de 2009 et va répondre aux griefs qu’il juge légitimes », a fait savoir Lambert Mende. L’examen des accords signés à Goma en 2009 par le gouvernement et l’ancienne rébellion du CNDP, dont sont issus la majorité de responsables du M23, était la principale revendication de ce mouvement rebelle créé en mai dernier.

Au cours d’une conférence de presse tenue ce mardi à Goma, le chef politique du M23, Jean-Marie Runiga, a conditionné tout retrait de Goma par l’obtention d’un cessez-le-feu et l’établissement d’un calendrier des négociations qui regrouperait aussi la société civile, la diaspora et l’opposition.

Il a également exigé le retrait des groupes armés étrangers actifs en RDC, l’arrestation du général John Numbi-accusé par certaines ONG d’être le principal responsable de l’assassinat du défenseur des droits de l’homme Floribert Chebeya-, la libération « sans condition » des prisonniers politiques, la dissolution de la Ceni et la levée de la privation des mouvements d’Etienne Tshisekedi.

Réunis dans la capitale ougandaise le samedi dernier, les chefs d’Etats des Grands lacs avaient exigé aux rebelles du M23 de quitter les positions qu’ils ont conquises après leur dernière offensive et de se positionner à environ 20 km de Goma.

Ils ont également décidé du déploiement d’une force composite comprenant une compagnie de la force internationale neutre, une compagnie des FARDC et une compagnie du M23 à l’aéroport de Goma, actuellement tenu par la Monusco.

Lire aussi sur radiookapi.net:

  • bava

    oui, laisser le temps au temps.JKabila se demene pour vous…..

  • masamasa

    Si vous exigez le retrait de toutes les forces étrangères de notre territoire, le M23 restera avec qui?

  • clive

    Au lieu de les chasser, nous les supplions de partir calmement.

  • akm23

    1.Une centaine d’hommes du M23 seraient postés à l’aéroport
    2. Nous sommes payés pour nous méfier des promesses desgens qui n’ont pas le sens de la parole donnée( L. Mende)
    3. Les rebelles aussi accusent JK de ne pas tenir ses promesses.
    Question: Qui se méfie de qui?

    Je crois ferme que la RDC n’est pas sortie de l’auberge. Tout ceci ressemble à une blague de mauvais goût.

    Le pays n’a pas des vrais négociateurs et ceci est une conséquence de la faiblesse de notre armée.

    TRiste à lire et à entendre!

  • shellys

    100 rebelles à l’aéroport pour faire quoi? Aussi longtemps qu’il ne contrôle plus la ville? Que cache ce retrait partiel?
    Un cheval de troie!

  • boss13061961

    des revendications en désordre, on sent bien que ce m23 est une vraie fiction et ne sait pas ce qu’il veut réellement . Ils parlent de Tshisekedi pour s’attirer la sympathie des congolais mais ils ne l’auront pas cette sympathie car ils en déjà reçue de la part de leur menthor .Basta

  • bava

    Soyez realiste pour commencer a juger le rais et son gouvernement, le Congo est grand, et il faut avoir les nerfs durs pour gerer ce pays avec tant de problemes,en Oriental: Morgan Sadala, Cobra Matata, Jean Luc, Kasambaza…. au Sud kivu Raia Mutomboki et les autres,…. muache kitoto

    • johnmarcus

      Eeeuh bava ! Ton rais est au pouvoir depuis combien du temps ? Qu’ a-t-il fait pour avoir une armée forte capable de défendre l’intégrité de la RDC ? Toi, au contraire sois réaliste pour constater les dégâts causés par ton rais par son incompétence.

  • lwakadia

    En RDC, il n’y a pas de problème sans solution, s’il existe un problème sans solution en RDC c’est qu’il est mal posé! Le M23 et les FARDC ne sont pas des solutions aux tares qui rongent le pays. A bas les armes! A bas l’hypocrisie! les vrais patriotes doivent s’asseoir autour d’une même table et parler pour le bien de la RDC. Nous voulons la paix!

  • deboutcongolais

    Je félicite les M23 d’avoir pris cette décision de se retirer de Goma, je signale que ce n’est pas une victoire militaire de JKabila car ce dernier n’a jamais gagné une guerre depuis qu’il est président. Aussi je félicite les M23 d’avoir bien étudié tous les problèmes politiques qui posent dans notre pays et d’avoir exigé un dialogue sur tous ces points que la MP de Jkabila n’aime jamais aborder. Mais je rappelle aux M23 de demander aussi l’arrestation du général Amisi qui leur vend les armes. Maintenant nous aimerions que les M23 nous dévoilent tous les accords avant et actuels qu’ils viennent de signer à Kampala.

    • http://www.yahoo.fr hilaire

      C’est bien dit, merci…. Que le M23 nous disent exactement ce qu’ils désirent au lieu de chercher à nous endormir avec des histoires tel que libération de Tshisekedi, Chebeya, et tout tralala…

  • congoleaks

    Se retirer pour alle ou? a 20 km de Goma?ou bien se retirer du teritoire congolais? soyez clair.makenga contredit Runiga c’est quoi ca?

  • lidjo

    L’opposition politique s’est agitée devant les fumisteries du M23, le dialogue politique inclusif n’est pas la tasse de thé du M23, ce qui l’intéresse c’est de continuer à infiltrer l’armée et de préserver ses intérêts miniers. Se lancer dans l’incertitude en changeant de régime à Kinshasa est pour Kagame et Museveni suicidaire. Ils ont une profonde connaissance de Kabila qu’il suffirait qu’il le secoue un petit peu avec des armes pour qu’il donne ce que l’on attend de lui.

  • tuna

    Dieu va vous confondre…deux chefs, deux pensées…c deja le debut de la confusion au sein du M23…voyons voir la suite !

  • clearhope

    Oui, il vont quitte le vendredi et le samedi les FARDC vont entrer a Goma disant avoir chassé le M23.

  • ghislainmb

    Voilà, il y eut un temps un type qui se nomma Nkunda, il prit les armes et envahit Bukavu. Une semaine après il fut contraint de se retirer de Bukavu sous la pression de la même communauté international pour jamais y retourner. Espérons c’est ce qui arrivera à nos rebelles du M23. Je m’imagine ils créeront maintenant N24, d’après les accords du 24 Novembre à Kampala. GOd Protect our Nation.

  • kingola

    Pourquoi 100 éléments de M23 à l’aéroport??n’est ce pas légitimer les rebelles et leurs mentors le Rwanda&Ouganda pour bien spolier les minéraies de la RDC?si vos militaires n’arrivent pas à chasser les mutins, congolais demandez l’aide du Burundi et la Tanzanie ils pourront vous aider et combattre à votre coté!
    sinon,les négociations,la force neutre sont des dires qui vous feront perdre du temps,ces gens viennent piller ils profiteront de ces pertes de temps pour vous dépouiller de vos biens naturels

  • astre

    FARDC lancer une contre-offensive contre ces agresseurs rwandais. Ils doivent etre traduits a la CPI

  • amida77

    Qu’ils quittent Goma c’est bien, mais en échange de quoi ? Le régime kabila ne s’assied que sur des accords secrets.
    Soyez vigilants vous les congolais.

  • kingola

    Pour 100 éléments de M23 à l’aéroport??n’est ce pas légitimer les rebelles et leurs mentors le Rwanda&Ouganda pour bien spolier les minéraies de la RDC?si vos militaires n’arrivent pas à chasser les mutins, congolais demandez l’aide du Burundi et la Tanzanie ils pourront vous aider et combattre à votre coté!
    sinon,les négociations,la force neutre sont des dires qui vous feront perdre du temps,ces gens viennent piller ils profiteront de ces pertes de temps pour vous dépouiller de vos biens naturels

  • astre

    Malgre cela que la CPI fasses son travail. Ces malfrats doivent etre arretes. L’armee congolaise doit se reorganiser et ecarter une bonne fois pour tte ces etrangers hors de notre pays..

Sondages

Le site de transit des expulsés de Brazzaville sera fermé la semaine prochaine. Le gouvernement a remis des vivres et 20 dollars aux familles pour leur réintégration. Selon vous:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Nuageux
23°C
Prévisions 23 juillet, 2014
jour
Partiellement ensoleillé
29°C
nuit
Nuages intermittents
20°C
 

Avec le soutien de :