FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3 | Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8 | Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0 | Mbuji-mayi 93.8

Chute de Goma : la Monusco dit ne pas être la seule responsable

novembre 21, 2012, | Denière mise à jour le 22 novembre, 2012 à 7:40 | sous Actualité, Nord Kivu, Régions, Sécurité. Mots clés: , , , , ,

Des forces onusiennes. Radio Okapi/ John BompengoDes forces onusiennes. Radio Okapi/ John Bompengo
Des forces onusiennes. Radio Okapi/ John Bompengo
Après avoir pris Goma, les rebelles occupent depuis mercredi 21 novembre la cité de Sake, à 27 km du chef-lieu de la province du Nord-Kivu. L’entrée des rebelles à Goma, malgré la présence de la Monusco à l’aéroport, a suscité plusieurs interrogations concernant cette défaite de l’armée régulière et de la Mission des Nations unies en RDC. Au cours de la conférence hebdomadaire de cette Mission, son porte-parole civil, Madnodje Mounoubai, a déclaré que son organisation n’est pas la seule responsable. De son côté, le porte-parole militaire, le colonel Félix Basse, a ajouté que les casques bleus n’ont pas laissé le M23 entrer librement dans la ville de Goma.

« La Monusco n’a pas laissé le M23 entrer librement dans la ville de Goma. Elle a plutôt combattu aux cotés des FARDC à Kibumba jusqu’à ce que celles-ci aient replié dans la ville de Goma et ont ensuite décroché pour Kamaroho», a affirmé le colonel Félix Basse.

Face à ce repli des FARDC, a-t-i dit, les forces des Nations unies étaient obligées de retourner à Goma.

« Les lignes qui étaient à Kibumba ont été brisées. Les FARDC ont décroché pour revenir à Kamaroho et ont continué à défendre avec hargne les positions au niveau de Kamaroho et dans cette défense qui a commencé à Kibumba, la force de la Monusco a apporté tout son soutien aux FARDC en engageant ses hélicoptères d’attaque, qui dès le premier jour, ont fait une dizaine de sorties et tiré un nombre inestimable de munitions, de roquettes et même de missiles », a expliqué Félix Basse.

Pour lui, le mandat de la Monusco se limite à appuyer les FARDC dans différentes opérations qu’elles mènent.

« Cette attaque a démarré le 15 novembre et ce jour là il faut reconnaitre que des succès ont été engrangés par les FARDC qui ont repoussé l’ennemi et lui ont infligé des pertes conséquentes », a ajouté le colonel Félix Basse.

Il a indiqué que les forces de la Monusco n’ont pas combattu dans la ville de Goma pour éviter les atrocités en pleine ville et protéger la population civile, ajoutant que, pendant ce temps, les militaires se retrouvaient à Munigi.

« Les FARDC ont décroché pour aller se réorganiser au niveau de Munigi, donc cette ligne qui était hermétique a été brisée. Mais quand les FARDC ont décroché, nous, nous sommes restés. Nous avons continué à engager le M23 pour essayer de le dissuader à faire toute avancée significative vers la ville de Goma », a poursuivi le colonel Félix Basse.

Responsabilité de la Monusco

Cet échec, tel qu’expliqué par le colonel Félix Basse, n’est pas la seule responsabilité de la Monusco, a estimé Madnodje Mounoubai, qui répondait aux questions des journalistes. Ceux-ci ont taxé la Mission des Nations unies d’incompétente ou de complice.

Madnodje Mounoubai a appelé les journalistes congolais à plus de professionnalisme et à poser des questions pertinentes aux personnes indiquées « pour découvrir la vérité. »

« A la Monusco, nous avons accepté depuis longtemps d’être le bouc émissaire si cela peut aider à la paix dans ce pays. Quand rien ne va plus quelque part, nous acceptons d’en prendre la responsabilité. Encore aujourd’hui, c’est la Monusco qui est responsable », a déclaré Madnodje Mounoubai.

Donnant les raisons de l’acharnement de la population sur la Monusco, Madnodje Mounoubai a affirmé que c’est parce que les journalistes « n’interrogent pas ceux qui doivent apporter les réponses. »

« Cette armée est chargée de défendre ce pays et c’est sa première mission. Défendre l’intégrité territoriale de ce pays. Ce n’est pas le travail de la Monusco. Si ce bouclier national ne fonctionne pas, posez la question à ceux qui doivent répondre. Ne venez pas vers le bouc émissaire nous flageller parce que ce n’est pas à nous de vous donner la réponse. Les FARDC sont nos partenaires. Nous sommes ici pour travailler avec eux. Et nous acceptons notre part de responsabilité. Mais ne dites pas que nous sommes les seuls responsables », a-t-il ajouté.

Lire aussi sur radiookapi.net:

  • tippo10

    chacun tire le drap de son coté…comme au farwest!!!

  • elba18

    Et les Fadc et La Monuc je pense qu’il sont enter un etau ou un piege sans NOM aujourd’hui????

  • mkun

    Vous devez partir car vous avez échouez de sécuriser cette population dont question ici.Vous étes là pour mettre le baton dans les roues de la Fardc.
    Notre armée se rélevera et nous savons qu’elle est trahie et infiltrée;la maladie est connue,il est question ici du courage politique de dire non au parrain Ruandais.
    Les Chinois ont connu le même cas que nous avec le Japon mais aujourd’hui les Chinois sont debut.
    C’est un passage de l’Histoire qui vas permettre au peuple Congolais de tirer des leçons et de rebondir.
    Où est l’Angola aujourd’hui après plus de 25 ans de guerre?Succès que l’Angola a eu après avoir chassé les troupes de l’Onu sur son territoire.
    Notre armée est capable mais la Monusco la trahie …
    La Monusco travaille pour le Ruanda.
    Partez,partez,partez,vous étes complices des pillages de nos richesses…

  • ciceron

    et les chars de combats accomagnent finalement les M23 dans leur besognes. ..
    il n’y a qu’un seul president africain qui m’a inspiré: Idriss Deby Itno du Tchad.
    l’Afrique a besoin des dirigeants de ce renomé.

  • gbazo

    Il ne faut pas aller chercher le responsable. Après tant de promesse d’une armée digne de Nom. Kabila dégage. 5 chantires que de nom. La liste est longue

    • guillaumek

      8.Nous suivons les infos sur RFI et autres stations internationales, la France comme nous, nous nous posons à quoi sert cette force des nations unions unions appelée Monusco, hyperarmée mais incapable de tirer devant quelques centaines des personnes appelées les M23 alors qu’elle compte 17000messieurs armés jusqu’aux dents.
      Pourquoi sont ils en RDC?

  • mctumba

    Les journalistes sont complices du pouvoir. Ils se partagent le gâteau Congo avec leur” coupage”. Faire plaisir dans leur écrit pour plaire et se retrouver financièrement. Etumba et kabila doivent répondre à ces questions. Qui de ces fameux journalistes peut poser ne fut-ce qu’une question pertinente? DISTRACTION

  • debonheur

    C’est l’armée nationale congolaise de devrait prendre l’initiative et se donner corps et âme pour défendre la patrie.
    Pourquoi nos journalistes ne interviewent pas le ministre de la défense ou le 1er ministre et le président de la république lui-même?
    Admettons que le Rwanda soutient le M23, ou le Rwanda lui-même attaque la RDC, est-ce notre armée ne doit se battre? Elle aura peur de la force rwandaise et fuir le front?
    Pour se faire le gouvernement congolais doit prendre courage et négocier avec le M23. Parce qu’il faut que la solution soit trouvée pour préserver le sang de nos frères et soeurs qui vivent à l’est du pays.
    Parce qu”il y a deux conditions: négocier ou faire la guerre, mais nous nous sommes pas capable, alors négocions avant qu’il soit tard.

  • kahite

    oui, les FARDC et le gouvernant sont des incapables mais par contre devant des gens irresponsables vous devez prendre position-sinon, vs êtes responsable et mis dans le meme sac…vs avez un budget 1000 X ou plus le budget des FARDC, ns attendons des résultats..
    En faisant alliance avec un faible ou un irresponsable on doit être conséquent. Les congolais se plaignent plus du gaspillage d’argent que vs faites pour rien
    pourquoi continuer……PARTER ensemble avec KAbila votre allie- et ns vs proposons le pays des milles collines

  • sapiniere

    PARFAITEMENT D’ACCORD AVEC LA MONUSCO
    Chers internautes, je suis parfaitement d’accord avec la MONUSCO. Elle n’est pas là pour remplacer l’armée. Elle ne peut venir qu’en appui à l’armée. L’armée se replie, décroche, capitule et vous voulez que ce soit la MONUSCO qui paie le prix de nos turpitudes et fasse le travail de l’armée ? Toute personne ayant un bon sens, sans être journaliste devait comprendre que lorsque l’on a demandé aux FARDC de se replier stratégiquement alors qu’ils avaient le vent en poupe, qu’il s’agissait d’une haute trahison. Les troupes des FARDC et celles de la MONUSCO ont été trahies par la haute hiérarchie militaire des FARDC, son commandant suprême en tête. Il suffit de comprendre le langage diplomatique du porte parole.
    Est-ce à la MONUSCO qu’il faut poser des questions aujourd’hui sur la chute de GOMA et demain de BUKAVU, ou à l’Etat Major de l’Armée, au Parlement, au Gouvernement. qui s’entête à croire qu’il n’a pas perdu la guerre qu’il refuse de déclarer.

    • ruashi

      Mon cher ce que dite est parfaitement valable notre armee sa mission premiere c’est defendre la patrie mais: la MONUSCO doit tirer les consequence de cette situation:vous etes chez comme partenaires a notre armee notre armee est defaite et vous vous croisez les bras laissant l’agresseur prendre la ville alors que votre role c’est justement la defendre.
      Alors pourqu’oi alors votre presence ici????
      S’il vous plait quittez notre pays cella c’est de l’escroquerie please get out now

  • tayro

    C’est Kabila le coupable, c’est clair.

Sondages

La RDC a réussi à se qualifier à la CAN 2015 en se positionnant comme meilleure troisième de la phase des éliminatoires. Pour réussir sa prestation à la phase finale, la RDC devrait prioritairement:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Nuageux avec des orages
24°C
Prévisions 22 novembre, 2014
jour
Nuageux avec des averses orageuses
33°C
nuit
Orages
24°C
 

Avec le soutien de :