FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3

Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8

Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0

Mbuji-mayi 93.8

Nord-Kivu : des non originaires exclus du centre de recrutement de l’armée

septembre 1, 2012, | Denière mise à jour le 1 septembre, 2012 à 11:06 | sous Actualité, Nord Kivu, Sécurité. Mots clés: , , ,

Armes à main, les militaires de Fardc concentrés lors du défilé du 30 juin 2010. Radio Okapi/ Ph. John BompengoArmes à main, les militaires de Fardc concentrés lors du défilé du 30 juin 2010. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Armes à main, les militaires de Fardc concentrés lors du défilé du 30 juin 2010. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Une cinquantaine de jeunes récemment recrutés par les Forces armées de la RDC (FARDC) au Nord-Kivu ont été exclus des centres de recrutement parce qu’ils ne sont pas originaires de cette province. Selon ces jeunes, qui crient à l’injustice, le chargé du recrutement volontaire au sein des FARDC leur a demandé d’aller se faire recruter dans leurs provinces d’origine. De son côté, le chargé de recrutement annonce que le cas de ces jeunes sera «étudié».

Pour Jacques Kangela Samba, une recrue originaire de la Province Orientale, l’armée aurait dû les garder, et au besoin, les transférer dans leurs provinces d’origine.

« Ils ont appelé les jeunes volontaires du Nord-Kivu, des jeunes Congolais, à se faire recruter au sein de l’armée, et nous avons accepté de servir notre pays. Nous sommes nés ici au Nord-Kivu, nous avons étudié ici, et c’est pour se faire recruter dans l’armée que nous devons retourner dans nos provinces », a-t-il affirmé.

Jacques Kangela regrette cette expulsion, regrettant d’avoir « gaspiller son temps en passant des journées sans manger, ni travailler ».

« Nous nous sommes fait enrôler [pour les élections] ici sur place et personne n’a été renvoyé dans sa province. S’ils n’avaient pas appelé les jeunes à aller dans l’armée, on n’y serait pas allé », a-t-il dit.

De son côté, le chargé du recrutement au Nord-Kivu, le colonel Mwicho Wabateyi, a expliqué que le recrutement se fait sur la base d’un quota attribué à chaque province de la RDC.

Il promet toutefois « d’étudier » le cas des candidats qui viennent d’être exclus du centre de recrutement.

Les Forces armées de la RDC ont lancé début août une campagne de recrutement volontaire de jeunes de 18 à 25 ans dans l’objectif de rajeunir l’armée.

Le 28 août dernier, l’armée a annoncé le recrutement de 100 premiers volontaires au cours du mess des officiers de la 8ème région militaire, à Goma, dans le Nord-Kivu.

De son côté, l’ONG de défense des droits de l’homme, la Voix des sans voix (VSV), avait plaidé pour un recrutement « responsable », demandant aux FARDC de s’assurer du niveau d’éducation de leurs recrues et de les former au respect des droits de l’homme et du droit international humanitaire.

Quant à la Mission des Nations unies au Congo (Monusco), elle s’est dite prête à appuyer les FARDC dans cette opération.

Lire aussi sur radiookapi.net :

RDC : la VSV plaide pour un recrutement « responsable » au sein des FARDC

RDC: la Monusco prête à appuyer le recrutement des jeunes dans l’armée

RDC: l’armée accusée de recruter de force des mineurs -Afrik.com

RDC : l’armée a recruté les 100 premiers volontaires

Intégrer l’armée congolaise : “fierté” ou “désolation” ?-France 24

RDC : l’armée recrute des jeunes

  • aleks

    Le tribalisme existe déjà dans nos universités, surtout à l’intérieur du pays: Si tu n’es pas originaire de la province, on fait tout pour que tu ne distingues pas, de peur que tu ne postules comme assistant!! Conséquence: certaines universités brillent par la médiocrité. C’est pittoyable. Ceux qui me lisent peuvent en identifier.

  • kerosene

    Que viennent faire les quota dans cette affaire nationale ????

    ça me rappelle du temps de Mobutu où certaines personnes étaient obligées de changer de nom pour accéder à l’Université !

  • bidoc

    tout ca c’est la belgique,la belgique nous rendu un tres mauvais services et continue son jeux de division,nous avons eu le malheure d’avoir un colonisateur tres tribal ,pour preuve ils ont fait plus d’une annee sans gouvernement juste pour de raison tribale et meme la famille royale vient de l’allemagne

  • gedeon

    de pures distractions

  • mavungj

    Faux problème. le député Konde a été élu par les Nord-Kivutiens. L’armée est nationale. On peut se faire recruter n’importe où en RDCongo.

  • kinga

    vraiment une honte à ce pays
    je ne peut pas comprenrdre comment cette discrimination puisse encore exister au congo ?
    A Goma où un mukongo est elu deputé national ?
    honte à cet agent recruteur
    vraiment ll merite d’etre revoqué de ses fonctions

  • mwenze

    Est-ce que, le quota avait été respecté dans l’effectif actuel de notre armée? Si, on tient au strict respect des effectifs, alors, le recrutement par province, doit se faire par rapport au nombre des militaires actuels qui appartiennent à chacune d’elle. Disons-nous la vérité, ce sont les militaires de l’Est qui sont plus nombreux dans l’armée, ce qui nous oblige de procéder de cette manière en vue d’équilibrer les choses.

    • lumbu01

      @Mwenze, qu’entendez vous par militaires de l’Est? Comment le savez vous? Quelle est l’étude menée dans ce sens et qui soutient votre assertion? On peut bel et bien penser à ça s’il o se rappelle que bon nombre de mouvement rebelles sont partis de l’Est, mais qui vous dit que ce ne sont que les 100% originaires de l’Est sont recrutés? Cette base est à mon avis biaisée! Quand le colonisateur recrutait pour la FP ( Force publique), il prenait les originaires d’une certaine tribu reputée habile dans le combat. Actuellement que doivent etre les critères principaux? Je ne pense pas que le quota regional soit un élément clé vu le brassage culturel et surtout notre aspiration profonde à batir une et une seule nation!

  • lumbu01

    je crois qu’il serait mieux que le legislateur supprime prochainement dans les cartes d’identité la mention sur les provinces d’origine des parents. Ce sont des germes de la division et ça n’a pas de place dans le Congo actuel!

  • lumbu01

    C’est quoi cette histoire d’originaire et non originaire? Pourquoi veut on cautionner la politique de balkanisation de ce pays? L’armée est apolitique dit on et on ajoutera non ethnique, non tribale, non regionale. Seuls les critères de mérite et de compétence sont nécessaires. Comment dire à un jeune né et grandi au Nord Kivu qu’il n’est pas originaire? N’est il pas congolais d’abord? Et que dire des enfants issus de plusieurs brassages? Père 25% shi, 25% né kongo 50% kasaiens et mère 50% equateur 50% province orientale? Que l’armée supprime ce sale et retardant critère qui n’a pas sa place!

  • bidoc

    Nous voyons ca d’un tres mauvais oeil, ca montre toujour un projet de detacher le kivu du congo par ces gens,un congolais d’ou qu’il vienne vivant au kivu reste congolais et a le meme droit .
    Qui a dit a se recruteur que ce jeune gens recruites au kivu ne seront sulement au kivu pour toute la vie et donc soldats kivusiens et non cogolais ,c’est une erreur grave de jugement et d’idee de diviser le congo et les congolais,nos frere du kivu doivent faire tres attention …et le parlement doit demander explication a ce monsieur qui recruteur et au gouvernement…et chose grave ces jeunes ,d’autre sont nes au kivu et grandis au kivu cad ils ont comme province le kivu et aujourd’hui vous leur demande d’aller dans une province qu’il ne connaissent que de nom…peuple congolais ouvre l’oeil.

  • bigstar

    Il y a eu consigne de quotas ethniques? ça c’est une honte de ces officiers du Nord Kivu. Ils doivent s’excuser publiquement pour ces actes de xenophobie. Si l’armee commence comme ca, les universites suivront, puis les hopitaux, l’administration publique etc; nous finirons ou? c’est ca la balkanisation dont on ne cesse de parler. Et si Kinshasa suivra cet exemple ils seront les premiers a crier discrimination. Honte.

Sondages

Les frais de tenue des comptes salaires des fonctionnaires qui gagnent au moins 100 dollars américains sont désormais pris en charge par leurs titulaires. Jusque là, c’est l’Etat qui les supportait. Selon vous :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Clair
20°C
Prévisions 3 août, 2014
jour
Nuages par intermittence
31°C
nuit
Surtout nuageux
21°C
 

Avec le soutien de :