FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3

Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8

Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0

Mbuji-mayi 93.8

RDC: la Monusco prête à appuyer le recrutement des jeunes dans l’armée

août 29, 2012, | Denière mise à jour le 29 août, 2012 à 10:11 | sous Actualité, Kinshasa, Politique, Sécurité. Mots clés: , ,

Les FARDC en patrouille mixte avec les casques bleus de la Monuc à Mbwavinya. Photo MONUC / Marie Frechon (2008).Les FARDC en patrouille mixte avec les casques bleus de la Monuc à Mbwavinya. Photo MONUC / Marie Frechon (2008).
Les FARDC en patrouille mixte avec les casques bleus de la Monuc à Mbwavinya. Photo MONUC / Marie Frechon (2008).
La Monusco est prête à accompagner le gouvernement congolais dans l’opération de recrutement des jeunes au sein des Forces armées de la RDC (FARDC). Le porte-parole militaire de la mission onusienne, lieutenant-colonel Bass, l’a déclaré mercredi 29 août à Kinshasa au cours de la conférence hebdomadaire des Nations unies.

«Le recrutement national est une opération normale dans toute armée parce qu’il sert à régénérer les effectifs, à les grossir et à leur donner une formation beaucoup plus qualitative que ce qui a été observée», a déclaré le porte-parole militaire de la Monusco.

L’état-major général des FARDC a lancé l’opération de recrutement des jeunes sur toute l’étendue du pays au début du mois d’août. L’opération concerne des jeunes gens âgés de 18 à 25 ans.

Le mardi 28 août, cent jeunes volontaires se sont présentés au mess des officiers de la 8ème région militaire, à Goma (Nord-Kivu) pour s’enrôler au sein de l’armée.

Ces cent premières recrues suivront une formation fondamentale à la base de Kitona dans le Bas-Congo et à Kamina au Katanga.

L’ONG de défense de droits de l’homme, la Voix des sans voix (VSV) plaide pour que le recrutement des jeunes au sein des Forces armées de la RDC (FARDC) se fasse de manière « responsable ». Pour le directeur technique de cette ONG, Dolly Ibefo, les FARDC doivent s’assurer du niveau d’éducation de leurs recrues et les former au respect des droits de l’homme et du droit international humanitaire.

Il estime qu’il faut que les recrues disposent d’une éducation de base et d’une certaine instruction, recommandant au gouvernement de ne plus intégrer dans l’armée des militaires issus des groupes armés et autres rebellions.

Lire aussi sur radiookapi.net:

  • gasene

    Le rideau n’est pas encore tombé sur le beau théâtre au Congo!

  • kanuma

    La MONUSCO a sa mission qu’elle n’a pas su accomplir jusqu’à présent ! Et maintenant elle va s’engager dans le recrutement !Qui trop embrasse mal étreint !

  • kanuma

    La défaillance des FARDC n’est pas liée aux effectifs, mais à son organisation (l’hiérarchie de commandement/Chain of command) et surtout son encadrement (soldes et ravitaillement en ratios alimentaires et munitions). Si cette situation ne change pas, ces nouveaux soldats se retrouveront dans la même situation qu’aujourd’hui et le résultat nul ! Avoir des effectifs pléthoriques ne veut pas dire efficacité ou résultats ! Ces jeunes gens que le gouvernement veut priver leurs études et qui seront demain abandonner à leur triste sol, faute d’encadrement et d’assistance vont grossir le rang des défections et groupes armés. Et la suite ?

  • kanko

    Est-ce que c’est dans le mandat de la MONUSCO? Quand il s’agit des action irrefléchies et qui ont toutes les changes du monde de ne pas porter les fruits, la MONUSCO saute dessus et appuie. Mais lors qu’il s’agit des actions qui ont assez de chance de porter les fruits, la même MONUSCO dit que cela n’est pas dans son mandat. Quelqu’un peut-il me dire quand est-ce l’appui au recrutement a été intégré dans le mandat de la MONUSCO? Quand est-ce que son mandat a été revu? Distraction. Je parie que ce sont des PHASEURS et KULUNA qui sont en train d’être enrôlés. C’est bien pcq c’est une façon de réduire leur effectif, car nombreux seront tués à coup sûr. Mais le danger c’est que les rares qui survivront seront plus dangereux étant donné qu’ils seront désormais armés. Le gouverne-et-ment devra aussi prendre des dispositions pour que d’autres enfants ne puissent combler le vide laissé par ces KULUNA, par exemple en payant bien les parents. Cô ça cette stratégie peut réussir.

  • nkundakagame

    En très très République Démocratique, ce ne sont pas les belles idées qui manquent. La question à se poser c’est plutot de savoir :”Est-ce que cette initiative convient pour l’instant”? Nous vivons un moment où la situation à l’Est est d’autant plus confuse que nos autorités doivent en savoir un peu plus.
    N’est-ce pas encore une fois un massacre organisé de nos freres et soeurs qui se prepare ici?
    Avons-nous un probleme d’effectif dans l’armée ou plutot une trahision au sommet du pays?
    Militaire non payés mais parlementaire s’enrichissant du jour au lendemain.

    C’est du n’importe quoi!

  • Bana Kin

    Soyon serieux, la Monusco avec tout sont effectifs de plus des 18000 soldats n’ont pas reussi à stabilisé le pays lui qui a une logistique bien équipés alors croyer vous que avec ses recrutement des jeunes, vont finir la guerre; je ne pense pas! laisser distraire la population!

  • xirox

    Que les ministres et députés envoient leurs propres enfants au front!!! Ils veulent que nous servions de chair à canon tandis que leurs enfants préparent la rentrée académique dans des universités occidentales!!! “Ventre affamé n’a point d’oreille”, donnez-nous à manger, on a faim….

    • kerosene

      Bien parlé mon frère Xirox

  • mogagan

    Que ces jeunes récrues démandent aux anciens militaires comment sont-ils traités sur le plan financier ,linge de front et autre.
    Il faut ne pas avoir une famille pour vous enrolé.

  • kanambetufi

    Que la monusco emballe ces histoires s’ils vont bien appuyer le recrutement des jeunes. Quel est vraiment le role de la monusco au congo?

  • ngol

    Je trouve tout ceci un peu trop rapide: lancement de l’operation inopinee, sympathie soudaine de la monusco, etc, etc,.. Pendant ce temps, le rapport au front est stable mais avec un desavantage pour les FARDC. Bizarre!

Sondages

Le secrétaire général du PPRD a affirmé hier que son parti était favorable à la révision constitutionnelle tout en précisant que le peuple a « la possibilité de s’exprimer directement par la voie du référendum». Selon vous:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Clair
20°C
Prévisions 1 août, 2014
jour
Parfois ensoleillé
31°C
nuit
Nuages intermittents
21°C
 

Avec le soutien de :