FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3

Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8

Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0

Mbuji-mayi 93.8

RDC: calme relatif à Goma après le départ des rebelles du M23

décembre 2, 2012, | Denière mise à jour le 2 décembre, 2012 à 2:36 | sous Actualité, La Une, Nord Kivu, Politique, Société. Mots clés: , , , , , ,

Vue de la ville de Goma.alVue de la ville de Goma.al
Vue de la ville de Goma.al
La ville de Goma, capitale du Nord-Kivu, vit un calme relatif ce dimanche 2 décembre au lendemain du retrait des rebelles du M23. Les activités socio-économiques n’ont pas encore repris. Les autorités provinciales ne sont pas encore revenues. Ils sont à Beni depuis l’occupation de la ville. Le commandant de l’unité de la Police nationale congolaise (PNC), déployée à Goma, le colonel Henri Kapend a demandé à tous les policiers restés à Goma pendant l’occupation du M23 à rejoindre les rangs de la police. Le conseiller militaire du secrétaire générale des Nations unies, Babacar Gaye, arrivé dans la ville ce dimanche, assure que les Casques bleus sont déterminés à protéger la population civile.

Certains habitants de la ville estiment qu’il n’y a pas un grand changement par rapport à la situation d’avant le retrait. Ils disent attendre la reprise effective des activités. Les policiers sont présents à plusieurs endroits « stratégiques » de la ville.

Le samedi dans l’après-midi, une tentative de pillage dans un quartier à côté de l’aéroport a échoué. Les policiers se sont interposés.

Plus tard dans la nuit, le camp de déplacés Mugunga III, situé à 7 km de Goma, a été attaqué par des hommes armés. Plusieurs témoins accusent les rebelles du M23.

Le porte-parole du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés à Kinshasa, Simplice (bien Simplice) Kpandji, a confié à l’AFP qu’il y a eu des cas de viols, de pillage, mais pas de mort. Il a dit ne pas avoir identifié les agresseurs.
Le responsable du camp a assuré que les assaillants ont pris des vivres, des téléphones, de l’argent et des habits. Des adolescents auraient été enlevés pour porter le butin.

En visite à Goma depuis le dimanche 2 décembre dans la matinée, le général Babacar Gaye, conseiller militaire du secrétaire générale des Nations unies, a dit ne pas ignorer la souffrance et les frustrations de la population congolaise.

Il a assuré que les Casques bleus de la Monusco sont déterminés à tout mettre en œuvre pour protéger la population civile.

«Je suis venu apporter le soutien du département de maintien de la paix à tout le personnel civil et militaire des Nations unies  au Nord-Kivu et évaluer les actions de la Monusco », a-t-il indiqué.

Interrogé au sujet de l’arrivée des militaires congolais à Goma, il a expliqué que les chefs d’Etat des Grands lacs ont décidé lors du dernier sommet à Kampala qu’un bataillon des FARDC sécurisera Goma en compagnie de policiers.

« Je crois que la police est déjà arrivée. Je sais aussi que le chef d’Etat major de l’armée de terre, le général Olenga, n’a pas l’intention de se précipiter mais qu’il tient beaucoup à ce que le bataillon qui sera déployé ici soit bien préparé et contribue à rassurer la population », a-t-il fait savoir.

La police réclame la confiance

Les policiers congolais sont déployés dans la ville de Goma depuis le samedi 1er décembre après le retrait des rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) qui occupaient la ville depuis une dizaine de jours.

Le commandant de cette unité de la police, colonel Henri Kapend, a appelé la population à collaborer avec ces policiers.

« Ce que je demande à la population c’est d’avoir confiance à la police. On est la police du peuple. A tout moment, ils peuvent nous contacter dans n’importe quel quartier pour venir à leur secours. Nous voulons que la population vive dans le calme », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, il a invité les policiers restés dans la vile malgré la présence du M23 à se présenter à la parade qui sera organisée le lundi au stade Afia, assurant qu’ils ne seront pas discriminés.

Lire aussi sur radiookapi.net :

  • Alain Ilunga

    Cherchons la main de Dieu et mettons nos sentiments politique et tribal dans nos poubelles pour que le grand Congo soit sauver de nos ennemis.

  • luc

    oh pauvre congo, qui te sauveras mon pays

  • meka

    Le pasteur RUNIGA attribue les cas des vols et des pillages aux prisonniers évadés de la prison de MUNZENZE. Alors, pouvons attribuer le vol de la morgue de l’hôpital militaire de Katindo aux même prisonniers??????

  • Alain JP

    Les negociation feronts aussi l’objet de la restitution de tous les biens publics et prives pilles a Goma par le M23. Si ces biens ne sont pas restitues a Goma, la population comprendra qu’il y a une complicite quelque part dans la cession au M23 de tous ces materiels de constructions, de l’artuairie militaire de la RDC et d’autres fortunes publiques et privees. Negociation = remise de biens pilles.

    • joseph

      j’apprecie beaucoup ton intervention.

  • lambick Tshomba

    Esperons les bonnes choses

Sondages

De nombreuses réactions ont été enregistrées après le décès, samedi dernier, du général Bahuma qui dirigeait la 8e région militaire au Nord-Kivu. Selon vous, cette disparition:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Clair
28°C
Prévisions 2 septembre, 2014
jour
Partiellement ensoleillé avec orages
30°C
nuit
Nuageux
22°C
 

Avec le soutien de :