FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3

Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8

Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0

Mbuji-mayi 93.8

RDC : Ce que revendiquent les rebelles du M23

novembre 23, 2012, | Denière mise à jour le 23 novembre, 2012 à 2:52 | sous Actualité, Nord Kivu, Politique, Sécurité. Mots clés: , , ,

Les rebelles du M23Les rebelles du M23
Les rebelles du M23
Les accords du 23 mars, à la base de la rébellion du M23 qui occupe actuellement une partie du Nord-Kivu, dont la ville de Goma, contiennent une clause demandant la mise en place d’un nouveau modèle de découpage du territoire national fondé sur «la nécessité d’une meilleure prise en compte possible des réalités sociologiques du pays». Cet accord inclut aussi la reconnaissance des provinces du Nord et du Sud-Kivu comme des « zones sinistrées ». Relecture.

Les rebelles du M23, qui occupent Goma depuis le mardi 20 novembre, réclament l’ouverture des négociations politiques avec le chef de l’Etat, Joseph Kabila, avant tout retrait de cette ville.

Leurs revendications ont évolué puisqu’en prenant les armes en avril dernier, les rebelles du M23, à travers leur coordonateur Jean Marie Runiga, exigeaient du gouvernement congolais, le respect des clauses de l’accord signé le 23 mars 2009 entre le Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) de l’ancien général Laurent Nkunda et le pouvoir de Kinshasa. Les chefs militaires du M23 sont issus du CNDP.

Parmi ces clauses, il y a notamment la proposition d’un nouveau modèle de découpage du territoire national censé aider le rapprochement entre les administrateurs et les administrés, peut-on lire dans cet accord sans plus de détails.

Cet accord jetait aussi les bases d’un mécanisme de retour pour les réfugiés congolais et autres déplacés internes en RDC.

Selon cette dernière clause, le gouvernement s’engageait à relancer, dans les plus brefs délais, les Commissions tripartites relatives aux réfugiés congolais se trouvant dans les pays voisins et à initier des actions de réhabilitation nécessaires à leur réinsertion dans leurs milieux d’origine.

En plus de cela, le gouvernement devait déclarer les provinces du Nord et Sud Kivu, « zones sinistrés », et mettre en œuvre des projets intégrateurs et de développement, en commençant par les territoires les plus sinistrés, lieu de résidence des démobilisés et des refugiés de retour. Les projets intégrateurs devaient puiser sa main d’œuvre parmi les déplacés et les réfugiés de retour dans leurs territoires.

Ces accords incluent aussi l’intégration des forces du CNDP au sein des FARDC et de la police nationale, avec la reconnaissance de leurs grades.

Le CNDP revendiquait également une loi d’amnistie en faveur de ses hommes, couvrant la période de juin 2003 jusqu’à la date de sa promulgation.

Enfin, le CNDP et le gouvernement avaient convenu de la nécessité de mettre en place des mécanismes fiables et efficaces de bonne gouvernance à tous les niveaux et dans tous les domaines, y compris celui de la certification, de l’exploitation, de l’évaluation et du contrôle des ressources naturelles.

Le Mouvement du 23 mars est majoritairement composé de mutins des Forces armées de la RDC (FARDC), dont beaucoup sont d’anciens membres du CNDP de Laurent Nkunda.

Ces hommes, intégrés dans l’armée congolaise après la signature de l’accord du 23 mars, ont fait défection de l’armée et repris les armes en avril dernier, accusant le gouvernement congolais de n’avoir pas respecté les termes de cet accord.

Après la prise de Goma, le M23 a élargi ses revendications aux questions de droits de l’homme, de démocratie et de bonne gouvernance, accusant au passage le président Kabila d’avoir triché aux élections de novembre 2011 qui le maintiennent au pouvoir jusqu’en 2016. Les négociations devraient inclure, selon le M23, les représentants de l’opposition, de la société civile et de la diaspora congolaise.

Lire l’intégralité de  l’accord du 23 mars 2009 entre le CNDP et le gouvernement congolais

Lire aussi sur radiookapi.net :

RDC : La poursuite des violences dans l’Est est due à l’impunité, selon la CPI

RDC : aux portes de Goma, le M23 demande des négociations directes avec le gouvernement

RDC : les rebelles du M23 sont entrés à Goma

  • mieckinshasa

    Accepter un tel accord serait une haute trahison pour le pays, car les clauses de ce dit accord du 23 Mars ne vient que faciliter le projet occidental de voir le Congo Balkaniser et instable afin de piller les ressources naturelles! la classe politique congolaise doit faire preuve de maturité polique et de patriotisme afin de contrer cette magouilles politiques montées de toutes pièces qui infiltre même nos institutions publiques! L’Avenir du Congo c’est les Congolais eux-mêmes, jamais Obama, Hollande ni Cameron ne pourront se fier de voir l’Afrique exploser économiquement car leurs économies dépend de l’inertie de ses dirigeants d’une manière ou d’une autre. Que Dieu, aide le Congo car seuls, on ne pourra pas !

  • zoser

    “Découpage du territoire national fondé sur «la nécessité d’une meilleure prise en compte possible des réalités sociologiques du pays»????
    De qui se moque-t-on? Ça c’est pour donner une portion du territoire national, le Kivu, au Rwanda!!!

    Au lieux de lutter contre le tribalisme, le régionalisme et tous les autres mots qui ne favorisent pas l’unité et la cohésion national, on vient nous parler de découpage en prenant compte des réalité sociologique???

    Personnellement, je vois plus une raison pour negocier avac ces gens, qui ne sont la que semer la mort et ceder le Kivu au Rwanda

  • ledi

    Pour les premiers actes de leurs clauses avec Kabila,notament le nouveau decoupage des provinces des Kivus.Je regrete que Kabila aie accepte’,et signe’ un tel document qui favorise deja la creation d’un Tutsiland sur le sol Congolais!Cette idee’ a existee’ depuis la conference nationale,et etait rejetee’ par les conferenciers.Apres la creation de cette province “tutsi”,la seconde question sera l’autonomie des provinces,ou l’idee’ des Etats federe’ qui sera la derniere phase pour la creation d’un nouveau pays,suite a un referendum qui sera voter a 100% car,touts les habitants de ce future pays seront tutsi. En accptant cette revendication dans les clauses,c’est une haute trahison de la part Mr Kabila et son gouvernement.Et apres les negociations,touts ces militaires occupant Goma seront integre’ dans les FARDC?pcq sont deja du M23! De l’autre cote’ ces militaires accepteront de se mixte’ avec leurs cammarades,et partir dans d’autres provinces?ou resteront toujour dans les Kivus?voila cequ’apporte la politique de la peur,ou un leadership tatonant!Etant dans la faiblaisse sur le terrain,toutes ces revendications seront acceptees,et la paix au Congo ne sera pas pour ce siecle j’ai peur!

  • bigstar

    Cher Ngata26, Ils ont dit qu’ils viennent a Kin! donc il faut se preparer par rapport a ça au lieu d’esperer qu’ils n’en ont pas les moyens. L’appetit vient en mangeant, on s’approche de Kin au fur et a mesure qu’on conquiert des villes. Rappelez-vous quand Afdl n’avancait plus a cause des blocages entre Kisangani et Fizi; du coup Kisangani tomba et le gout revint d’arriver a Kin. La plus grande erreur dans un match est de minimiser son adversaire. A ma connaissance nos soldats donnent leur meilleur mais comme d’habitude ils subissent une serie de trahisons les pauvres.

  • msdhubert

    Le M23 arrivera certainement a Kin de la meme facon que l’ AFDL. La population est contre Kabila, l’ avancee prendra du temps mais elle risque d’etre facile. La communaute internationale a vu Goma tomber, et elle n’aspire aucune confiance quand a leurs actions contre le M23. En tant que Congolais visitons les accords entre Le M23 et le gouvernement, rappelons nous de la conference nationale souveraine et commencons y mediter avant de prendre partie. Nous devons etre tres prudent car l’avenir du Congo est en jeu.

  • ngata26

    Pourquoi Le M-23 ne se retirera pas et n’attaquera pas Kinshasa

    Ils ont profité d’un timing qui leur était favorable pour attaquer : tous les regards de la communauté internationale étaient tournés vers la Syrie et surtout vers la bande de Gaza.
    Ils ne vont plus tomber dans le même schéma du CNDP de Laurent qui n’a pas marché.
    On pense qu’ils vont se retirer, mais pour aller où? en tout cas pas pour intégrer les FARDC, car la plupart de leurs chefs sont blacklistés par les Usa.
    Ils ne pousseront pas non plus jusqu’à Kin, tout simplement parce que, d’une part, ils n’en ont ni les moyens ni l’aval de la Communauté internationale, et que, d’autre part, il n’est pas de leur intérêt, ni dans leur objectif de venir jusqu’à kin.
    Ce qui va se passer, c’est qu’ils vont multiplier les conditions inacceptables par Kin afin de gagner du temps et enraciner leur emprise et asseoir leur pouvoir sur Goma. Ils vont tout faire pour y restaurer la paix et l’ONU en prendra acte.
    Alors, Cessons de rêver!!

    • muleba

      Si Kabila n’a rien à se reprocher, c’est simple, il suffit d’accepter les négociations avec tout le monde autour de la table. Si lui n’a pas le courage, il y a des gens dans l’opposition, la société civil et le peuple congolais pour dire aux rebels de redescendre sur terre. De quel droit il seraient intégrés dans l’armée NATIONALE et choisir leurs grades et leurs affectations eux-même. Ils sont des congolais plus spéciaux que les autres ou quoi? S’ils veulent nous imposer leurs idioties qu’ils commencent par tous nous exterminer. Ils se prétendent congolais qu’ils commencent par arrêter de se moquer de notre peuple. Le problème c’est que nos “autorités” sont tellement pas crédibles que l’on peut jouer avec eux comme des enfants. Malheureusement ce ne sont pas eux mais nous, le peuple, qui perdons nos vies et n’avons plus aucune dignité. On veut rester au pouvoir, il faut assumer maintenant! Mais toutes ces bêtises vont très bientôt s’arrêter, je le promet à mon GRAND PEUPLE!

  • true

    C’est vraiment honteux que Les M23 parlent des elections du Congo ?
    Au Congo au moins il ya eu elections bien qu’il y a eu tricherie. Mais au Rwanda d’ou le ils viennent , il n’y a jamais eu d’elections, un seuj parti politique, Kagame change la constitution quand il lui plait. Les hommes politique de Kivu doivent faire tres attention avec les accords qu’ils signent avec Kagame parcequ’il est utilise pour la balkanisation du Kivu

  • deboutcongolais

    Dear des M23, la RDCongo n’appartient pas à JKabila, certaines de vos revendications sont des questions nationales, c’est le peuple qui doit s’exprimer sur ces questions pas Kabila. La reconnaissance des grades, votre réintégration et l’amnistie JKabila peut régler ça à certaines conditions à mon avis.

  • Lady LaVoix

    Je ne vois aucun mal a tous ça! Le M23 a des revendications légitimes.

  • ruashi

    Pourquoi Tshibanda qui est un propre fils du pays 100% a accepte d’aller negocier la partition de faite du pays avec ce decoupage territorial du Nord et sud Kivu??
    Cella pour un marocain ministeriel….l’enemie du congolais c’est bien lui meme

Sondages

Le ministère de l’Enseignement supérieur suspend l’organisation des programmes de diplôme d’études approfondies et de doctorat dans les universités congolaises excepté à l’Unikin, l’Unilu et l’Unikis. Selon vous:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Surtout nuageux
24°C
Prévisions 21 août, 2014
jour
Partiellement ensoleillé
32°C
nuit
Surtout nuageux
22°C
 

Avec le soutien de :