FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3

Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8

Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0

Mbuji-mayi 93.8

RDC : La poursuite des violences dans l’Est est due à l’impunité, selon la CPI

novembre 22, 2012, | Denière mise à jour le 22 novembre, 2012 à 2:11 | sous Actualité, Nord Kivu, Sécurité. Mots clés: , , ,

Le général des FARDC, Bosco Ntaganda (Photo d'archives)Le général des FARDC, Bosco Ntaganda (Photo d'archives)
Le général des FARDC, Bosco Ntaganda (Photo d'archives)
« La poursuite des violences dans l’Est de la RDC est le reflet du lourd tribut payé par les victimes en raison de l’impunité qui frappe la région », a affirmé mercredi 21 novembre, dans un communiqué, la procureure de la Cour pénale internationale, Fatou Bensouda. Elle a demandé que Bosco Ntaganda et Sylvestre Mudacumura, deux chefs de guerre visés par des mandats d’arrêt de la CPI, soient « impérativement arrêtés ».

Dans son communiqué, la procureure dit constater que le groupe de rebelles du M23, dirigé, selon elle, par des déserteurs de l’armée congolaise, dont Bosco Ntaganda, a étendu ses activités armées au Nord-Kivu avant d’occuper Goma.

Fatou Bensouda affirme que son bureau examine actuellement des renseignements au sujet des menaces dont les populations civiles font l’objet et des allégations de crimes relevant de la compétence de la CPI.

Selon elle, ces crimes commis par des membres et des chefs du M23, ainsi que d’autres parties profitant de la situation chaotique, risquent de provoquer une escalade de violence dans la région.

« Une fois de plus, les civils pâtissent des stratégies politiques et militaires. Ils ne sont que de simples pions aux yeux des stratèges qui soutiennent et financent les groupes armés pour leurs propres intérêts, que ce soit depuis la RDC ou depuis l’extérieur », a-t-elle affirmé.

Pour la procureure, tant que Bosco Ntaganda et Sylvestre Mudacumura ne seront pas arrêtés et traduits en justice, ils continueront à être les principaux instigateurs de l’instabilité qui prévaut sur l’ensemble de la région des Grands Lacs, constituant ainsi la plus grande menace pour la population civile.

« Les acteurs étatiques et non étatiques devraient faire de l’arrestation de ces deux fugitifs une priorité absolue. Il est temps d’écouter la voie des victimes de cette région. Leur appel est simple: elles veulent que justice leur soit rendue dès aujourd’hui », a-t-elle conclu.

En juillet dernier, les juges de la CPI ont délivré deux nouveaux mandats d’arrêt à l’encontre de Bosco Ntaganda et de Sylvestre Mudacumura dans le cadre de la situation en RDC.

Ces deux hommes participent activement depuis des années aux violences et aux crimes qui continuent de faire d’innocentes victimes dans l’est de ce pays.

Lire aussi sur radiookapi.net :

La CPI demande à la RDC d’arrêter Sylvestre Mudacumura, le chef des FDLR

Lambert Mende : « Nous avons toujours été d’accord que Bosco Ntaganda soit jugé un jour »

RDC: la CPI lance un nouveau mandat d’arrêt contre Bosco Ntaganda

  • vendame

    C’est bien que madame la procureur de la CPI ait le souci d’arrêter les auteurs de tous les crimes commis en RDC mais elle a oublié les acteurs principipaux de ces crimes à savoir: Paul Kagame, James kabarebe et tant d’autres. Nous voulons voir madame la procureur faire bien son travail. Mais si les USA sont derrière la CPI, alors Kagame ne pourra pas être visé.

  • idda

    La CPI doit donner une invitation au president Kabila pour aller expliquer au monde et devant la memoire des congolais pourquoi il a protege un criminel, qui aujourd’hui lui a tourne le dos. Pour Kabila, la vie de Ntaganda est plus importante que la vie des miliers de congolais tues et ceux qui aujourd’hui sont jetes dans les rues de l’errance.

Sondages

La vie reprend normalement à Kiwanja et dans d’autres zones anciennement affectées par l’activisme des groupes armés. Selon vous, que faut-il faire prioritairement pour que la situation sécuritaire et humanitaire ne s’y détériore plus:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Surtout nuageux
25°C
Prévisions 23 août, 2014
jour
Partiellement ensoleillé avec des averses
32°C
nuit
En partie clair
22°C
 

Avec le soutien de :