FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3

Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8

Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0

Mbuji-mayi 93.8

RDC-Rwanda : la société civile du Nord-Kivu est favorable au déploiement d’une force « neutre »

juillet 16, 2012, | Denière mise à jour le 16 juillet, 2012 à 8:46 | sous Actualité, Nord Kivu, Sécurité. Mots clés: , , , ,

Omar Kavota à Kinshasa, octobre 2010.Omar Kavota à Kinshasa, octobre 2010.
Omar Kavota à Kinshasa, octobre 2010.
La société civile du Nord- Kivu approuve la mise sur pied d’une force internationale « neutre » le long de la zone frontalière commune entre le Rwanda et la RDC pour éradiquer les rebellions actives dans l’Est de la RDC dont les FDLR et le M23. Son vice-président, Me Omar Kavota l’a déclaré ce lundi 16 juillet à Radio Okapi. Pour lui, cette force devrait « œuvrer avec les casques bleus de la Monusco qui connaissent bien la région ».

« Nous voudrions que cette force soit une force veille sur les deux frontières pour qu’il n’y ait pas des troupes qui viennent du Rwanda pour venir continuer à perpétuer l’agression en RDC », a affirmé Omar Kavota.

Au sujet de la durée du mandat de cette nouvelle force, le vice-président de la société civile du Nord-Kivu a estimé qu’un trimestre est « suffisant pour traquer le M23, les FDLR et les autres forces négatives ».

« Nous ne voudrions pas que ça soit une force qui va faire 5 ou 10 ans dans la région », a-t-il expliqué.

Dimanche 15 juillet, les présidents de la République démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila, et du Rwanda, Paul Kagame, ont aussi approuvé la mise sur pied de cette force internationale « neutre » dont le déploiement a été proposé lors du sommet interministériel des Etats de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) tenu le mercredi 11 juillet à Addis-Abeba.

La mise en place de cette force fait suite aux accusations portées contre le Rwanda incriminé par le gouvernement congolais de soutenir la rébellion du Mouvement du 23 mars active au Nord-Kivu depuis le mois de mai dernier.

« Il y a ces rapports qui ont été vérifiés et que la communauté internationale est en train de vérifier à son niveau faisant état des filières de recrutement des forces négatives qui insécurisent les Kivu à partir du Rwanda. Le Rwanda doit être tenu pour responsable de ces filières de recrutement sur son territoire », a déclaré Lambert Mende, porte-parole du gouvernement congolais jeudi 21 juin à Radio Okapi.

Au début du mois de juillet, une annexe du rapport annuel du Comité des sanctions de l’ONU sur la RDC, dont des extraits avaient déjà été distillés dans la presse, indiquait que les forces armées rwandaises « fournissent du matériel militaire, des armes, des munitions et des fournitures diverses aux rebelles du M23 » et octroient soutien et protection au général rebelle Bosco Ntaganda.

Mais le gouvernement rwandais continue de nier toute implication dans la mutinerie qui a éclaté en avril dernier dans les provinces du Nord et du Sud-Kivu et qui s’est finalement transformée en rébellion.

Au cours d’une conférence de presse tenue, mardi dernier à Kigali, le président du Rwanda Paul Kagame avait affirmé que «Le Rwanda n’est pas la cause des problèmes du Congo », réfutant tout soutien de son pays aux mutins du M23.

Lire aussi sur radiookapi.net:

  • imhotep

    Kabila avait donne rendez-vous “debut aout” aux journalistes congolais. Soit a Goma, Rutshuru, ou un autre bled de l’Est RDC. On est le 10 aout et on va vers mi-aout. Nous attendons meme fin aout.

    La question a lui demander est de savoir ce que ce President pense reellement du peuple congolais. Ensuite, qu’il nous explique ses amities avec Kagame!

    Checkmated President! Le Pouvoir est dans la …rue.

  • masamasa

    Pauvre RDC! Avons-nous des dirigeants qui ont le souci du peuple Congolais? La solution de ce pays ne viendra jamais de l’AU ou de l”ONU. Seul le peuple Congolais a la solution aux problemes du Congo. Posons-nous une question: Pourquoi l’AU ou l’ONU ne sanctionne pas le Rwanda? C’est simple, le Rwanda utilise le genocide de 1994 pour tromper l’occident qu’ils ont raison de faire n’importe quoi au Congo pour que le genocide ne se repette pas au Rwanda. Le sang des Congolais qui coulent n’est pas important aux yeux de l’AU ou de l’ONU. Seul les Rwandais comptent!!! Si demain les Britanniques et les Americains disaient trop c’est trop a Kagame, les armes vont se taire au Congo. Avec 19000 soldats de l’ONU, pourquoi ils ne parviennent pas a demanteler toutes ces forces negatives. Prenos les choses entre nos mains. Le Congolais du Nord, Est, Sud, et Ouest doivent se reunir et dire non a la guerre, non au Soutien de l’Occident a Kagame pour Destabiliser le Congo(SOKADEC) et non aux traitres.

  • http://facebook buende

    Merci mr le présidant PAUL K AGAME pour la réussite de ta mission. MONUSCO maintenant auront quelle rôle?.qui financera cette force? nous sommes devenus le plus faible de la planète.encore une fois nous sommes imposes par KIGALI .

  • mzee

    Après lecture minutieuse du Rapport de la session extraordinaire ad hoc, il me revient plusieurs interrogations : De quels pays viendraient les militaires qui constitueront cette force neutre ? Tous les pays de la Sous-région (Grands Lacs) seront-ils invités à y incorporer leurs militaires, y compris le Rwanda et la RDC ? D’où viendrait le financement en cette période difficile. A quand son déploiement ? Certainement que les bailleurs des fonds se réjouiront une fois de plus de ne pas quitter le Congo, se servant en guise de remboursement des finances que cette opération coûterait. En effet, si Monusco coûte déjà 1 million USD par jour, encore qu’il en faille évaluer la nécessité sur terrain et ses conséquences, cherchera-t-on une fois de plus à dilapider des fonds pour une opération pour laquelle les principaux commanditaires sont connus ? Complicité sur complicité. Aux Congolais de se lever comme un seul homme pour barrer la route aux démons de la balkanisation. La paix a un prix.

  • kanambetufi

    Et la munesco, quel son travail…

  • okitapoy

    La société civile du sud Kivu est favorable pour qu’une force neutre soit envoyée à l’est de notre pays, connaissant la façon dont fonctionnent ces genres de structures chez nous, je me demande si la personne qui tient ces propos ne parle pas en son nom, de mon point de vue ce monsieur fait preuve de naivété et même d’irresponsabilité, tout le monde sait que le Ruanda et l’Ouganda ne sont intéressés que par les richesses qu’ils exploitent par rebellions interposées avec la complicité de certains congolais haut placés et des puissances étrantragères. Compte tenu du manque de volonté politique du pouvoir de kinshasa de son incompétence et de sa duplicité, il est illusoire de croire que l’arrivée d’une inième force d’intervention ou d’interposition pourra permettre de trouver une solution à la tragédie que connaissent nos frères de l’est du pays, alors monsieur de la société dite civile arrêtez de rêver, où en sommes nous avec vos ” amani leo “

  • congolajo

    Mr Kavota, cette fois ci je ne suis pas favorable avec toi, et pour cause; dans cet accord, Kabila est naif de croire que la neutralité existe entre les Etats et que seul le Rwanda est l’unique ennemi au sein CIRGL, les autres autres sont neutres saints; ce que je dis n’est pas un pessimisme mais un réalisme politique et de la prudence pratique; s’ils sont neutres, devant les faits palpables pourquoi ils n’ont pas condamné P.KAGAME?Le vrai problème c’est la volonté hégemonique de P.Kagame, instrumentalisé par les autres; et donc on aura beau mis en place cette force, Kagame agressera la RDC parcequ’il sait que personne ne le condamnera; une question à monsieur Kavota et Kabila: et après le départ de cette force, pensez vous que Kagame ne va pas agresser la RDC? VOICI MA SOLUTION MOINS COUTEUSE: VOUS SOCIETE CIVILE, NE VOUS FATIGUEZ PAS, FAITES PRESSION SUR L’ONU, EXIGEZ LA CONDAMNATION DE KAGAME ET EMPECHER LA CANDIDATURE du Régime sanguinaire Kagamiste au conseil de securité.

  • lwakadia

    La monusco est déjà une force internationale, est-ce qu’il faut encore appeler une autre force neutre? Qui va payer son déploiement et son séjour à la frontière entre les deux pays? Et pendant combien de temps? Il ne faut pas se faire d’illusions. Tant que la RDC n’aura pas une armée bien motivée pour protéger ses frontière, elle demeurera un géant aux pieds d’argile dans la région des grands lacs.

  • mamboleo

    Cette société civile, qu’elle soit d’accord ou pas, elle ne sera jamais consultée pour une telle opération militaire. Vital Kamerhe avait payé de sa tête quand il avait voulu que l’assemblée nationale soit consultée pour une opération militaire RDC-Rwanda…

  • zoser

    ces genres d’accords m’énervent….

  • joelshango

    Cette force constitue un moyen, pour le RWANDA de faire participer les autres au partage du gâteau congolais.

  • nalwindi

    Les déploiements d’une telle force accusera à coup sûr des défaillances car l’UA n’as des moyens pour pouvoir financer dans l’étendue et le temps en RDC, et son échec montrera la capacité et la puissance militaire dans la sous-région. Une force genre “ARTENIS” réglerais ce problème efficacement dans un temps record.

  • Denis

    La MONUSCO n’a-t-elle pas ete neutre? Alors une autre nouvelle force neutre par rapport a quoi car elle a deja la mission de combater les groupes rebelles…
    Peut etre une force d’appui aux FARDC car c’est le Congo qui est menace, et a ce titre, il a droit de se choisir les amis pour lui venir en aide.

  • kanuma

    Une force étrangère de plus? La MONUSCO avec ses milliers de soldats qu’ont-ils apportés de résultat ? Très cher Compatriotes, seuls les naïfs peuvent croire que, les militaires étrangers postés à la frontière entre le Rwanda et la RDC est une solution à la crise. La seule solution durable viendra de l’intérieur et pas de l’extérieur. Je vous répète chaque fois que la seule solution durable passe par :
    1. La bonne gouvernance ;
    2. L’état de droit ;
    3. La transparence dans la gestion de la chose publique ;
    4. La lutte contre les malversations de toute sorte ;
    5. La lutte contre la corruption à tous les niveaux de la vie nationale ;
    6. L’encadrement de la jeunesse et la création d’emplois ;
    Le pouvoir doit prôner la réconciliation et l’unité de ses citoyens. Ainsi il va barrer la route aux seigneurs de guerres, car ils n’auront plus de prétexte pour faire la guerre. Par ailleurs, ils n’y aura plus des jeunes gens pour rejoindre ces rébellions une fois encadrés !!!

  • benj

    Comment les Congolais sont moins vigilants et se laissent duper par toutes ces resolutions qui à mon avis sont favorables aux rwandais. Croyez vous que dans 1 trimestre, cette force va traquer les FDLR? les rwandais soit disant forts militairement ont fait 5 ans avec le RCD n’ont pas pu éradiquer ces FDLR. Le positionnement à la frontière de cette force est bénéfique aux rwandais, car les FDLR ne vont pas traverser, mais nous, ces M23 vont rester dans leurs collines avec comme base arrière le rwanda que personne ne va controler.
    Vous société civile, ouvrez grandement vos yeux. On connaitra quand cette force viendra, mais pour son retrait il n’ya que l’avenir qui nous le dira. La MONUSCO est là, aujourd’hui 10 ans. Nous risquons de nous retrouver avec beaucoup des forces dans le pays et son notre souveraineté qui est mise en jeu. Nous risquon encore d’acceuillir les vendeurs d’armes comme ceux qui sont déjà ici. Réflechissez deux fois.

  • imhotep

    Une stupidite de plus qui va meme me pousser a debrancher de ce site de Okapi et ne plus JAMAIS vouloir entendre parler de la RDC et de ses politiciens et chefs religieux tres tres intelligents.

    Le processus de bye bye RDC est en court, car la vie est tres courte.

  • kanybad

    La RDC est un pays membre de l’ONU. Elle est agressée et les Forces de la Monusco ont mandat d’observatrices.Aujourd’hui, mes frères naïfs de cette société civile veulent le déploiement d’une autre force neutre. Face à la RDC, il ne peut y avoir une telle force car ceux qui tirent les ficelles derrière ces agressions ne le permettront pas ou ne laisseront pas faire.Ces vies humaines qui sont détruites valent de loin moins que les richesses naturelles de la RDC qui les intéressent.
    Ayant constaté que le peuple a compris d’où viennent ses agresseurs, ces prédateurs qui agissent dans l’ombre au travers des “rébellions” multiplient des rencontres et des propositions pour distraire la population.Qu’ils sachent qu’il y en qui veillent…et le glas finira par sonner.

  • jct2011

    Il ne faut seulement pas être favorable, il faut poser certaines conditions liées à sa composition, sa durée, avoir plus d’éléments sur son mandat, va-t-elle combattre toutes les forces négatives y compris les M23, FDLR, Mai-Mai etc… ou ils vont juste se positionner à la frontière pour la surveiller.?

    • mwenze

      Il ne suffit pas seulement d’être favorable au déploiement d’une force neutre, il faudrait demander à ce que celle-ci ne soit composée ni, d’éléments congolais, ni, d’éléments rwandais dont le pays n’a jamais été sincère et honnête en rapport avec les différents accords signés avec la R.D.C, qui ne sont jamais respectés. Les soldats de l’O.N.U. et d’autres forces étrangères africaines, autres que le Rwanda et la R.D.C. constitueraient une meilleure force à la frontière commune..

Sondages

Le bâtonnier du barreau de Kananga estime que le taux de criminalité chez les enfants a sensiblement augmenté dans le Kasaï-Occidental, passant de 14 à 53 pour 1000 enfants en un an. Pour endiguer ce phénomène, il faudrait que l’Etat:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Clair
27°C
Prévisions 27 juillet, 2014
jour
Ensoleillé
31°C
nuit
Clair
20°C
 

Avec le soutien de :