FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3 | Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8 | Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0 | Mbuji-mayi 93.8

N° 7, Kengo wa Dondo Léon

novembre 18, 2011, | Denière mise à jour le 30 août, 2013 à 4:56 | sous L'invité de la campagne, L'invité du jour. Mots clés: , ,

Dans le cadre de la campagne électorale, Radio Okapi reçoit ce vendredi 18 novembre l’invité du jour spécial présidentielle du 28 novembre, le candidat n° 7, Kengo wa Dondo Léon. (Lire la suite…)

  • ppnl

    Je suis surpris d’entendre de la bouche de Mr Kengo que “le Congo est mal gouverné”. Ces propos auraient été plus responsables si Mr Kengo n’avait jamais participé pendant autant d’années au mauvais gouvernement du Congo qu’il déplore maintenant.
    Il aurait été interessant de poser à Mr Kengo la question de savoir sa responsabilité personnelle sur le mauvais gouvernement du Pays.
    Les propos de Mr Kengo, aussi systématiques soient-ils, ressemblent à ces belles théories livresques qui remplissent aussi bien la tête des enseignants que des étudiants congolais. Je pourrais affirmer que les dirrigeants congolais connaissents ces genres des “poèmes” par coeur. Mais pourquoi ne les mettent-ils pas en pratique. C’est la question principale que je pose à tous les candidats présidentiels. A Mr Kenge particulièrement pour avoir travaillé pendant toute sa vie à la gestion de ce COngo qui selon lui-même est mal gouverné.

  • honorable

    Afin, le ridicule ne tue pas, dit-on.
    Je crois que c’est ce qui se confirme avec la candidature de Mr Kengo.
    Qui fait parti de ceux qui ont enfoncé notre pays dans cette misère.
    Non, vraiment la RDC a besoin des nouvelles personnalités comme Muzito et autres. Pas les mêmes Kengo etc.

    • pandanjila

      Bravo pour la consistance des analyses livrées par mes compatriotes. Kengo demeure à n’en pas douter un présidentiable à part entière et sa maîtrise de dossiers devrait permettre à notre pays de renouer avec le sens de la conduite de l’ Etat en particulier après cette législature qui a été un véritable cauchemar pour tous les congolais et un paradis pour certains. Il ne me paraît plus opportun de faire le procès de la 2de République sans émettre quelques nuances. Kengo dans son rôle fût comme tous les zaïrois victime d’un système despotique. Ce monsieur avait été imposé par les institutions internationales pour éviter la faillite de l’Etat za

      • pandanjila

        Bravo pour la consistance des analyses livrées par mes compatriotes. Kengo demeure à n’en pas douter un présidentiable à part entière et sa maîtrise de dossiers devrait permettre à notre pays de renouer avec le sens de la conduite de l’ Etat en particulier après cette législature qui a été un véritable cauchemar pour tous les congolais et un paradis pour certains. Il ne me paraît plus opportun de faire le procès de la 2de République sans émettre quelques nuances. Kengo dans son rôle fût comme tous les zaïrois victime d’un système despotique. ICe monsieur avait été imposé par les institutions internationales pour éviter la faillite de l’Etat zaïrois. Il a eu à cohabiter avec Mobutu. Les réformes engagées pour maintenir l’Etat dans une situation de “solvabilité” ont été remarquables malgré un environnement économique chaotique imposé par le FMI. Je lui reproche de s’être accommodé des instituions de cette aventure institutionnelles qu’est la 3ème République. Moi je dis OUI à Kengo!

  • castro

    Ala redaction

    je suis vraiement content avec votre impartiallites , mais je me demande pourquoi n´avez vous pas possez des questions a Kengo sur ses declarations de dire que il n´etais pas congolais ??

  • castro

    AMBITIONS DEMESUREES : TRAHISON.-

    En 1990,il se détache, en opportuniste politique, de son maître Mobutu à qui il avait longtemps servi de pilier, pour créer avec son groupe congolais, dont un certain Miko Rwayitare,l’UDI (Union des Démocrates Indépendants) que feu Mandungu Bula Nyati appelait, non sans raison, le parti de l’étranger. Ce parti, tout aussi opportuniste, devient membre de l’USOR. Ils se sépareront ensuite de Tshisekedi qui leur avait servi de blanchisserie, pour fonder l’USORAL et conquérir la primature, en trahissant Tshisekedi.

    Léon Lubicz, devenu Kengo wa Dondo à la faveur de la politique du recours à l’authenticité, s’est retourné contre son maître au point de devenir, avec l’aide de l’I.T.P, son plus grand concurrent, pour ne pas dire son adversaire le plus farouche et le plus irréductible. Il participera à la Conférence Nationale Souveraine où il sera démasqué et réduit à sa plus simple expression à cause de sa mauvaise gestion de la chose publique : détournements de fonds publics et manipulations politiques .

    Il va se lier à Monseigneur Laurent Monsengwo Pasinya, aujourd’hui cardinal, pour créer la stratégie de la 3ème voie. Cette voie consistera à déstabiliser l’USORAS (Union Sacrée de l’Opposition) et les FPC (Forces Politiques du Conclave) en vue de créer une voie intermédiaire, la fameuse 3ème voie. Lors des négociations du Palais du Peuple en 1994,Kengo réussit son opération en devenant le premier ministre au sein du HCR/PT (Haut Conseil de la République-Parlement de Transition),et tout son clan va retrouver le pouvoir.

    En septembre 1996,il va diriger (à la naïveté des congolais),la cellule de crise lors de l’invasion du Congo par des troupes burundo-rwando-ougandaises. Il va jouer un rôle néfaste pendant cette guerre d’agression, en favorisant ses frères d’origine et en corrompant ainsi les officiers congolais. Démasqué par ses origines et sa complicité tutsie, cela va lui valoir la méfiance totale et populaire des masses congolaises. Ainsi ,par une motion présentée par le député national Ngongo Luwowo,il sera révoqué de son poste de premier ministre et empêché de quitter le pays, suite à l’ouverture d’un dossier judiciaire pour haute trahison.

  • notrecongo

    En écoutant le programme du candidat Kengo et les commentaires de ceux qui m’ont précédé, en particulier Bukavu (bravo!), je me suis posé une question: intellectuellement et même moralement parlant, Kengo est-il capable de renier tout son passé de plus 30 ans qu’il a dirigé ou codirigé le pays? J’ai une seule peur: ce qu’il soit le plus dangereux de tous les candidats qui se présentent à cette présidentielle. Il a hypothéqué le pays dès lors qu’il avait eu une parcelle de pouvoir.Aujourd’hui, à 78 ans, il ne peut même pas convaincre les plus crédules et les assoiffés de son argent amassé pendant cette période.A voir son manque de base électorale alors qu’il a travaillé plus 30 ans, il faut se demander ce qu’il poursuit.Et il acteur de ce processus électoral ”bidon” d’un seul tour. 5 ans à la tête du sénat et on n’a pas eu des élections locales.Quand l’a-t-il exigé du gournement?Il partage sans conteste l’échec du gouvernement sortant.Avec lui on risque de ne plus avoir des élections.

  • imfumu

    On sent quand même Lula faire école pour nos politiques ! C’est qu’il faut savoir aussi c’est que Lula n’est pas venu de grandes université du monde, il n’a même pas été au pouvoir pour y revenir avec la transformation qu’il a imprimé au Brésil qu’on connait, c’est un vendeur de cacahouètes, un cireur de soulier et un syndicaliste ! Quelqu’un qui n’avait pas toutes les théories savantes de nos politiciens ! Quelqu’un qui a commencé plus bas pour aller au plus haut des sommets ! C’est qui finalement Lula pour notre cas ! Il n’est peut-être pas né encore !

  • tony02

    Kengo est impardonnable pour avoir occasionné le passage de l’élection présidentielle de deux tours à un seul tour. Kabila a réussi à les corrompre tous (assemblée nationale et le sénat).

    KENGO, vient un peu ici à l’Est si tu es vraiment un leader ! Tu sais très bien pourquoi tu ne peu pas foutre tes pieds ici à l’Est.

    En politique, on paie cash ses bêtises. Allez dégage !

  • franco11

    Mais lorsque le candidat Kengo, président du sénat, prend la parole pour débiter son plan d’action, il revient sur des thèmes qui, au moment où il était au pouvoir, n’avait pas pu trouver un début de solution. En réalité, ce n’est pas cela que cherche Kengo. Il apparaît au sein de l’opinion comme le candidat de l’Occident dont certaines officines espéraient réaliser un coup de force en l’imposant à la population. Impopulaire – auprès des masses laborieuses, le candidat espère profiter de la désunion de l’opposition pour se taper quelques voix et ainsi montrer à ses parrains occidentaux qu’il vaut encore quelque chose sur l’échiquier national. Kengo, né Lobitch, avait utilisé la même ruse pour se faire élire à la tête du Sénat de la première législature réellement démocratique. Grâce à ses puissants réseaux externes et internes, constitués de ses parrains et de ses nombreux fils politiques à qui il avait offert une position dans l’arène politique, il a réussi à rebondir là où personne ne l’attendait.

    Kengo est un homme qui parle posément, ne laisse rien passer, calcule ses faits et gestes et mesure bien la portée de ses paroles. Mais, il a péché par le manque des chiffres reflétant la situation réelle de sa propre gouvernance sous Mobutu. Le triple Premier ministre a oublié de dresser un bilan de ses actions, se contentant de regarder vers l’avenir. Impossible dans ces conditions de faire confiance à un acteur politique qui a eu le bonheur d’occuper tous les postes stratégiques et de contrôler deux des trois pouvoirs traditionnels à de nombreuses occasions, sans que la situation sociale des RD-Congolais ne change d’un iota. En tout état de cause, Kengo est considéré comme l’homme politique le plus antisocial.

  • sbm16

    yeah,chers compatriotes, M. Kengo est eloquent, clair, precis et concis. Il est meme competent et experimente. cependant, rappellons nous qu’il y a la grande differnce au Congo RDC entre les paroles et les actes. le Candidat No. 7 a exerce de hautes fonctions dans ce Pays:Procureur general de la Republique, Premier ministre, President du Senat,pour n’en citer que cela,….cette question est adressee au candidat et/ou ses sympathisant , aux autres candidats et aux electeurs potentiels: comment faites vous la difference entre la volonte de mieux faire/ le savoir faire, la mauvaise volonte/l’egoisme et l’incompetence? en d’autres termes, il faudrait qu’un candidat rempilsse ces criteres, et vous n’avez qu’un seul repere: son backround. Bonne chance chers compatriotes….

  • guerrierekonda

    Leon kengo est un homme de valeur,la barre est haute un langage calibré,son programme peut changer le Congo.Je lui souhaite bonne chance.

  • mawaplein

    Quelle image de la RDC va-t-il refléter à l’étranger si Kengo était élu

    président car il a été condamné en Belgique pour ‘blanchiment d’argent’ ???

  • glofe

    Pourquoi pas etre deriere on ami et tu sera encore Premier ministre ? tes idees sont bon mais tu as passer ton temps au senat , on croyais les senateurs etaient de sages mais ils m’ont decu, alors je regrette on ne vous ferra plus confiance.

  • walo

    Je preferaui Kengo par rapport à l’autre car il metrise les dossiers et il est tres coherant. Un conseil mon vieux, consulte le candidat du peuple et vous ferai un tres bon duo. Bonne chance.

    • notrecongo

      Kengo a toujours maîtrisé ses dossiers depuis l’école, l’université. Ce n’est pas n’importe qui! Le problème est de savoir à quoi sert son intelligence. Vous le découvrez intelligent aujourd’hui; mais il l’a toujours été: fin, rusé, et Mobutu le savait. De quoi a-t-il été capable avec une telle intelligence! Mobutu a récidivé en lui confiant le pouvoir. Il ne faudrait plus que ce soit le peuple congolais aujourd’hui meurtri et appauvri qui commette cette erreur! Si le peuple pouvait saisir cette occasion pour sanctionner les mauvais politiciens! Kengo a eu des repêchages au senat congolais: vous avez les résultats? Informons-nous! Ce n’est pas encore tard!

  • pktn2000

    Kengo incarne le prototype parfait de l’homme politique de la 2e république: Il a le charisme et les connaissances pour mener un pays vers le développement MAIS!

    Une fois au pouvoir, IL NE FERA RIEN!!! Il va plutôt développer le réflexe vampirique de nuire au peuple, ne rien faire, créer des prétextes pour gagner du temps et chercher à s’éterniser au pouvoir.

    NON PAS KENGO S.V.P chers compatriotes!!! Au mieux Il devra mettre toutes ses capacités à la disposition et sous les ordres d’un leader du genre Tshisekedi et MEME comme cela, il va toujours nuire! Alors, au pire il est bon pour la poubelle de l’Histoire.

  • patriot

    Kengo wa dondo n’est pas credible pour des raisons que tout bon congolais connait et dont certaines ont ete enumerees par Bukavu. Mais c’est curieux qu’il soit encore la’ ou il est et pretende meme poser la candidature a’ la presidence..
    Son nom seul dit tout.

  • mpala68

    Bonne analyse de la situation du pays notamment la déliquescence de l’état et la mauvaise gouvernance caractérisant le régime de Kabila. Mais il ne faut pas que cela se limite à un catalogue de bonnes intentions. Peu de chiffres sont donnés pour évaluer son programme comme tous les candidats du reste qui ne disent pas comment financer leur programme respectif.
    Enfin, le candidat indépendant Kengo manque malheureusement d’assise populaire pour pouvoir constiuer une alternative crédible à un régime de Kabila dont il est le président du Sénat qui a confisqué tous les moyens publics voire privés pour se maintenir au pouvoir.

  • mkaml

    Qui pouvant dire Non à Kenge wa Dondo sous Mobutu?

    Il fut le chien méchant sous la dictature de Mobutu “L’homme seul”. il n’a jamais dit non devant les violations de droit des citoyens zaïrois sous le régime de Mobutu le grand dictateur. Il n’est ni de père, ni de mère congolais.
    C’est ça une des racines de tous les maux dont souffre le Congo.

    Il est un aventurier qui n’a pas de place au Congo.

  • milolo

    @ bukavu

    Tu as tout dit…et c’est très bien dit…une analyse riche…

  • diasporaafriqueest

    Kengo, Kamerhe, ils ont tous un même programme du gouvernement, pourquoi ne pas s’entendre avec Tshisekedi car ce dernier à aussi les même idées que vous afin de formé une forte coallition pour sauvé le pays, c’est à dire faire partir d’abord kabila puis se mettre ensemble pour travailler

    • reenuux

      Pour la simple raison, que Tshisekedi a refusé de traité avec les partis de ceux-ci. Il ne veut traiter que avec les individus. Tu imagine Kamerhe en accord avec Tshisekedi alors qu’il ne veux pas du parti de Kamerhe? Cela signifierai pour nous, que Kamerhe est attiré par le pouvoir et ne tient pas compte de nous. Il sait que nous le relacherons de suite s’il ose. Cela est valable s’il soutient n’importe quel candidat qui n’est interrêsé que par lui et pas à son parti. Parti qui, je souligne l’a aligné candidat.

  • bukavu

    Pour être franc, votre discours est cohérent et d’une capacité de synhèse appréciable. Mais voilà: vous avez signé le coup d’Etat au Sénat en instituant un tour unique (inique), aucune démarcation de votre part. Vous avez bloquez la loi sur la repression des crimes commis en RDC. Pendant cinq ans, vous avez fait le lit du pouvoir, aujourd’hui vous vous proclammez président. Durant la transition, vous avez sabotez le vote de Tshisekedi à la CNS pour composer avec Mobutu. Durant la guerre d’agression de 1996-1997, vous avez livré nos militaires à la mort, en les envoyant au front sans munitions, sans nourriture… Durant 30 ans vous avez occupez toutes les fonctions de décisions dans ce pays. RESULTAT: CHAOS. Bye bye, rejouissez-vous de prendre la retraite tout en gardant l’argent accumulé durant tout ce temps.

    • diasporaafriqueest

      bukavu tu as raison, ce Monsieur de KENGO n’a rien à dire aujourd’hui, nous le peuple congolais nous lui demandons le compte pour toute ces années qu’il a travaillé dans notre pays qu’est ce qu’il fait au juste, s’il est sincère avec lui même qu’il se repose est laisse la place aux autres

    • paysbeni

      Vous avez raison BUKAVU pendant tout ce temp qu’il travaillé avec MOBUTU quel a éte sa contrubution pour l’envancement du pays?il a travaillé avec le président sortant pendant 5ans rien de bon alors sa place n’est plus au gouvernement plutot a la retraite

  • zemira

    Candidat n° 1 Andeka : 3/10
    Candidat n° 2 Bombole a délégué un représentant : 0/10
    Candidat n° 3 Kabila a fui le débat : – 10/10
    Candidat n° 4 Kakese : 3/10
    Candidat n° 5 Kamerhe a une vision, un rêve qui risque de ne pas se réaliser parce qu’il n’a pas de base électorale solide.
    Candidat sérieux pour novembre 2016 : 6,5/10.
    Candidat n° 6 Kashala a délégué un représentant : 0/10
    Candidat n° 7 Kengo : des idées claires, cohérentes et concises ; candidat pragmatique, visionnaire et éloquent… mais sans base électorale, plus mobutiste que Nzanga Mobutu. Il lui a été accordé 10 min 30 sec : 8/10.

  • kazimudimu

    Je parle de l’intervention uniquement.

    Candidat de stature presidentielle :

    - bonne analyse,
    - bonne vision,
    - bonne communication,
    - de l’assurance,
    - de l’expérience

    Je mettrais 7,5/10

Sondages

Des jeunes ont manifesté hier à Beni contre la Monusco à la suite de l’insécurité grandissante dans leur territoire. Selon vous:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Surtout nuageux
29°C
Prévisions 24 octobre, 2014
jour
Nuageux avec des averses orageuses
31°C
nuit
Orages
23°C
 

Avec le soutien de :