FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3 | Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8 | Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0 | Mbuji-mayi 93.8

Francophonie: les Chefs d’Etat demandent des «sanctions ciblées» contre les criminels dans l’est de la RDC

octobre 15, 2012, | Denière mise à jour le 15 octobre, 2012 à 9:02 | sous Actualité, Actualité, La Une, Nationale. Mots clés: , , , ,

De gauche à droite: le secrétaire général de l’OIF, Abdou Diouf; le président congolais,  Joseph Kabila Kabange; le président sénégalais Macky Sall et la ministre française de la Francophonie, Yamina Benguigui le 14/10/2012 au palais du peuple à Kinshasa, lors de la  conférence de presse marquant clôture du 14ème sommet de la francophonie. Radio Okapi/ Ph. John BompengoDe gauche à droite: le secrétaire général de l’OIF, Abdou Diouf; le président congolais, Joseph Kabila Kabange; le président sénégalais Macky Sall et la ministre française de la Francophonie, Yamina Benguigui le 14/10/2012 au palais du peuple à Kinshasa, lors de la conférence de presse marquant clôture du 14ème sommet de la francophonie. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
De gauche à droite: le secrétaire général de l’OIF, Abdou Diouf; le président congolais, Joseph Kabila Kabange; le président sénégalais Macky Sall et la ministre française de la Francophonie, Yamina Benguigui le 14/10/2012 au palais du peuple à Kinshasa, lors de la conférence de presse marquant clôture du 14ème sommet de la francophonie. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Le XIVe sommet de la Francophonie s’est clôturé le dimanche 14 octobre à Kinshasa. Dans leur résolution sur la situation en République démocratique du Congo, les chefs d’Etat et de gouvernement ont appelé le conseil de sécurité de Nations unies à adopter « des sanctions ciblées contre tous les responsables des exactions commises dans l’Est de la RDC ». Le Rwanda a émis des réserves sur cette demande.

Les chefs d’Etat et de gouvernement des pays francophones affirment tenir les dirigeants des FDLR, de la rébellion du Mouvement du 23 mars (M23) et  de tous les autres groupes armés pour responsable des violations massives des droits de l’homme et du droit humanitaire dans l’Est de la RDC dont des violences sexuelles, des recrutements forcés et des meurtres, exigeant de ces mouvements qu’ils « déposent les armes et mettent fin immédiatement à ces exactions et à toute forme de violence ».

Dans leur résolution, les chefs d’Etat et de gouvernement ont également affirmé leur soutien « à la souveraineté, à l’intégrité territoriale et à l’indépendance politique de la RDC et des tous les Etats de la région ».

Ils ont demandé au Conseil de sécurité des Nations unies d’adopter « des sanctions ciblées contre tous les responsables des exactions commises dans l’Est de la RDC ». Mais le Rwanda que la RDC, l’ONU et les ONG accusent de soutenir les rebelles du M23 a émis des réserves sur cette demande, peut-on lire dans le texte de la résolution.

Le gouvernement rwandais a toujours nié apporter son soutien au M23, estimant que la crise actuelle dans le Kivu est une affaire interne à la RDC.

Les chefs d’Etat et de gouvernement de la Francophonie soutiennent par ailleurs « les actions que mènent les pays de la région des Grands lacs dans le cadre des rencontres successives de la Conférence internationale sur la région des Grands lacs visant à trouver une issue à la situation sécuritaire dans la région ».

Les chefs d’Etat des Grands Lacs ont résolu de déployer une force internationale neutre le long de la frontière entre le Rwanda et la RDC pour lutter contre les groupes armés. Cette force devra être déployée sous le mandat de l’ONU et de l’Union africaine.

Ils ont également décidé de tenir le XVe sommet de la Francophonie à Dakar, la capitale du Sénégal.

Lire aussi sur radiookapi.net:

  • leopaulo

    Mr. Gratius, la déclaration de Kinshasa n’est pas claire! Comme vous le dites. Les M23 et les Mai mai sont des congolais qui ont décidé de prendre armes et combattre les FARDC. La situation sur terrain est critique et les populations continuent à souffrir!!!!!. Les FARDC n’ont pas été capables de déloger les Miliciens meme à 1cm. Tu crois que les CPI et le UN vont venir combattre pour le gouvernement? NON

    De mon avis, les négociations de Kampala peuvent continuer et amener les deux parties à revenir à la raison.

    Au contraire, devant un canon, il y a pas des conditions.

  • grotius

    La Déclaration de Kinshasa est claire. Il ne reste qu’à Kinshasa de faire en sorte que la CPI soit saisie pour diligenter les enquêtes nécessaires à l’identification de tous les auteurs de crimes barbares qui se commettent à l’est du pays. La France, en tant que membre permanent du conseil de sécurité sera mise à contribution quant à ce.

  • leopaulo

    Hein! La Francophonie devient maintenant injuste! Le XVe sommet de la francophonie devrait être planifié au Mali pour faire de même qu’en RDC. La francophonie n’est pour éradiquer les forces negatives au Nord du Mali.

    Le Sommet de la francophonie est une science qui étudie comment éradiquer les force negative en RDC!!!!! Il faut qu’il se dirige au Mali, Syrie, comme ca a fait quelque chose en Lybie!!!! La France!!!!

    Mais s’il faut prendre des décisions, il ne faut pas que ça soit erronées!!!

  • noah

    Il est normal que le Rwanda emette des reservesm c’est la preuve que ce sont ses allies car une fois devant la justicem il sera cite aussi. Voila une preuve en plus que le Rwanda destabilise la region.

  • deboutcongolais

    Qu’est-ce que Kabila va faire généralement aux sommets du CIRGL, parce que la position de Kigali est connue. Kigali se réserve tjrs quand il faut sanctionner les forces négatives au Kivu dont les M23. Je pense au lieu de perdre le temps aux sommets de CIRGL, il faut que la RDC se tourne vers l’ONU et la MONUSCO comme le soutient le sommet de la Francophonie de Kinshasa.

  • mase

    Ces responsables des exactions la plus part sont a Kinshasa, et au Sommet de L’Etat. Si vraiment ce remandation vont servir a trapper de Gros Poissons, nous allons Croire aux discours. Mais si c’est une maniere de nous endormir, après que ils viennent de fair la fête avec l’argen du Congo. cela ne changera rien.

Sondages

Dans un message publié depuis Rome, les évêques catholiques ont réaffirmé leur opposition à une révision de la constitution qui viserait l’article sur le nombre et la durée du mandat du Président de la République. Selon vous:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Surtout nuageux
23°C
Prévisions 19 septembre, 2014
jour
Partiellement ensoleillé avec orages
32°C
nuit
Nuages intermittents
22°C
 

Avec le soutien de :