FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3 | Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8 | Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0 | Mbuji-mayi 93.8

RDC : présentation d’un Plan national de lutte contre le travail des enfants

juin 12, 2012, | Denière mise à jour le 12 juin, 2012 à 8:22 | sous Actualité, La Une, Nationale, Société. Mots clés: , ,

Des enfants cherchent à récupérer des barres de fer sur le site de l’hôpital de Kintambo, construit anarchiquement et démoli sur décision du gouvernement provincial à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John BompengoDes enfants cherchent à récupérer des barres de fer sur le site de l’hôpital de Kintambo, construit anarchiquement et démoli sur décision du gouvernement provincial à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Des enfants cherchent à récupérer des barres de fer sur le site de l’hôpital de Kintambo, construit anarchiquement et démoli sur décision du gouvernement provincial à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Le ministère de l’Emploi, du Travail et de la Prévoyance sociale a présenté ce mardi 12 juin à Kinshasa le Plan d’action national de lutte contre les pires formes de travail des enfants en RDC. C’était à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de lutte contre le travail des enfants. Ce plan d’action national a pour objectif d’éliminer les pires formes de travail des enfants en RDC d’ici 2020, en mettant en place « les fondations institutionnelles, politiques et sociales » nécessaires à la lutte contre ce phénomène.

Roger Nkambu, représentant le directeur pays de l’Organisation internationale du travail (OIT) à cette cérémonie, a invité le gouvernement et les organisations œuvrant dans le secteur du travail à s’impliquer dans la mise en œuvre de ce plan élaboré avec l’appui technique et financier de cette institution spécialisée des Nations unies.

« La question du travail des enfants est transversale. Il faudra donc la conjugaison des tous les efforts pour faire en sorte que la lutte puisse aboutir à un succès », a-t-il déclaré.

Le travail des enfants, une réalité en RDC

Un reporter de Radio Okapi a visité ce mardi une carrière des pierres au quartier Minoza dans la commune de Ngaliema à Kinshasa. Dans ce site, enfants et adultes cassent des blocs de pierres pour les revendre ensuite. Ces morceaux de pierre sont utilisés dans la construction des bâtiments.

Quelque fois accompagnés de leurs parents, ces enfants confient que ce travail permet à leurs familles de subvenir à certains besoins.

« Ce sont les conditions de vie en RDC qui nous obligent à faire ce travail. Mon papa est au travail et ma mère est avec moi ici. Cette année je n’ai pas étudié par manque d’argent », affirme Olivier, un jeune casseur de pierres âgé de 15 ans.

Interrogée à ce sujet, la présidente de  l’ONG congolaise « Femme debout et rayonne », Philomène Mujinga invite le ministère de l’Emploi, du Travail et de la Prévoyance sociale à lutter efficacement contre le travail des enfants.

« Que le ministère qui a la prise en charge des enfants dans ses attributions descende sur terrain et prenne une décision d’autorité pour qu’on ne voie plus jamais des enfants dans les carrières », déclare-t-elle.

Les accords internationaux

Lors de la conférence mondiale sur le travail des enfants organisée par l’Organisation internationale du travail (OIT)  en 2010 à la Haye aux Pays-Bas, des experts avaient estimé que dans le monde 215 millions de filles et de garçons âgés de moins de 18 ans sont astreints au travail.

À l’issue de cette conférence, des représentants des gouvernements, des organisations d’employeurs et de travailleurs ainsi que d’autres organisations de la société civile avaient adopté une feuille de route pour « éliminer les pires formes de travail des enfants d’ici 2016 ».

En 2001, la RDC a ratifié la Convention n°182 de l’OIT sur les pires formes de travail des enfants.

Ce traité invite les gouvernements à prendre des mesures immédiates et efficaces notamment « pour assurer l’élimination des travaux qui, par leur nature ou les conditions dans lesquelles ils s’exercent, sont susceptibles de nuire à la santé, à la sécurité ou à la moralité de l’enfant ».

Lire aussi sur radiookapi.net:

  • zxwv

    Combien d’enfants congolais dans ces 215 millions ? Le ministère du Travail de la RDC ne connait pas. Un ministère inutile dans un pays qui vit grâce à l’informel, où des diplômés chôment, où des parents salariés sont payés en monnaie de singe, comment peuvent-ils empêcher leurs rejetons à bosser ? Dans un pays où le taux de chômage avoisine le 90 %, il y a autre chose à faire qu’à se soucier du travail de ces enfants qui nourrissent leurs parents, le plus souvent qualifiés, mais sans emplois.

  • kivuappel

    Ces genres de mascarades irritent la consciences de nous autres, nous pensons que la meilleure place pour un enfant dont les parents ne peuvent pas envoyer a l’ecole par manque d’argent, c’est de rester a cote de son pere. Au moins là le perent sait que son enfant n’est pas à l’ecole des Kuluna. Payer les enseignants et tous les enfants vous les trouverez dans la salle de classe.

  • judithmamu

    ce n’est pas la 1ère fois que l’on parle de la lutter contre le travail des enfants. A L’shi,à une époque il y avait même des arrestations par la police des parents qui exploitaient leurs enfants.Mais parmi les parents interpelés beaucoup étaient les militaires et les policiers.personnellement, l’idée contre ce phénomène n’est pas mauvaise mais que l’on attaque les causes pas les faits. parmi les causes il y a le non ou l’impaiement des certains fonctionnaires publics.la polygamie, le phénomène des enfants dits:sorciers,etc.je trouve que l’Etat a une grande part de responsabilité dans cette situation. Il doit d’abord améliorer le sociale des congolais.Un parent qui est mieux payé ne peut pas envoyer son enfant à vendre ou travailler pour lui. il faut qu’il y ait aussi des mesues légales pour limiter les naissances en RDC de façcon que chaque couple soit en même de supporter la charge de sa progéniture.Pas de divorce. Les enfants sont les victimes N°1.Qe les polygames soient sanctionné

  • ithink2011

    c’est bien la décision d’autorité! c’est mieux d’éduquer au contrôle des naissances et bcp mieux d’offrir un emploi correctement rémunéré au parent ! ça ne sert pas à grand chose de dire d’ici 2016 si on ne crée pas les conditions pour… .personne ne se laissera mourir de faim sous prétexte que c’est bon pour l’humanité que l’enfant aie du temps pour s’amuser ,étudier alors qu’on a pas de quoi l’amener à l’école ni l’élever tout simplement

Sondages

Dans un entretien accordé à Radio Okapi, le commissaire général de la police nationale congolaise a affirmé que l'opération Likofi contre les bandits est salutaire pour la population kinoise. Selon vous:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Partiellement ensoleillé
29°C
Prévisions 20 décembre, 2014
jour
Nuageux avec des averses orageuses
34°C
nuit
Orages
23°C
 

Avec le soutien de :