FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3 | Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8 | Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0 | Mbuji-mayi 93.8

Le corps de Katumba Mwanke est arrivé à Kinshasa

février 13, 2012, | Denière mise à jour le 15 février, 2012 à 10:08 | sous Actualité, La Une, National. Mots clés:

Erreur Shashin:

"size" et "columns" ne peuvent être toutes les deux "max"
Le corps du député Augustin Katumba Mwanke, décédé hier dimanche des suites du crash d’un jet privé à l’aéroport de Bukavu, est arrivé à Kinshasa ce lundi 13 janvier. Les corps des autres victimes, deux pilotes sud-africains, et les blessés ont été évacués vers l’Afrique du Sud. A Pweto, territoire natal d’Augustin Katumba, les activités ont tourné au ralenti en sa mémoire.

Des officiels et des membres de la famille du défunt ont accueilli la dépouille du conseiller spécial du chef de l’Etat ce midi à l’aéroport de Ndjili.

Selon le programme publié par sa famille, le corps du défunt sera successivement exposé au siège du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), sa famille politique, en sa résidence privée et au palais du peuple, siège du parlement, avant d’être rapatrié à Lubumbashi, chef-lieu du Katanga, sa province d’origine.

Les blessés évacués en Afrique du Sud

Les six blessés, victimes du crash, ont été évacués ce lundi matin vers la République sud-africaine, a indiqué le chargé de communication du gouvernorat de province du Sud-Kivu. Les corps des pilotes sud-africains ont aussi été rapatriés.

Avant son transfert en Afrique du Sud, le gouverneur Chishambo, l’une des victimes, a tenu à rassurer ses administrés sur son état de santé. Dans un message d’apaisement transmis à la population par son chargé de communication, il indique que « son état n’est pas aussi grave qu’on le rapporte à travers le ville », et que s’il a été évacué, « c’est pour obéir à l’ordre de sa hiérarchie ».

Ce crash, qui a causé la mort de cinq personnes, dont deux paysans, et blessé six autres, a plongé la ville de Bukavu dans un profond émoi.

Journée ville morte à Pweto

A Pweto, territoire natal d’Augustin Katumba Mwanke, toutes les activités sont restées paralysées ce lundi 13 février. Boutiques, magasins, écoles et mêmes les services de l’Etat n’ont pas fonctionné. Pour les habitants de ce territoire, il s’agit d’honorer la mémoire de celui qui a notamment initié des projets d’électrification, d’adduction d’eau potable, de construction des routes, de l’aéroport, et des écoles.

Natif de Somboshi, village situé dans le territoire de Pweto-centre, Augustin Katumba Mwanke a fait son apparition politique avec l’entrée de l’Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo (AFDL), de feu Laurent Désiré Kabila.

En 1998, il est nommé gouverneur de la province du Katanga. Durant son mandat, il réalise certains ouvrages dont le marché Mzee Kabila, en plein cœur de la capitale du cuivre.

Trois ans plus tard, il sera rappelé à Kinshasa pour occuper le poste de secrétaire général du gouvernement avant d’être nommé ambassadeur itinérant du chef de L’État et conseiller du président de la République.

Cité dans le rapport des Nations unies sur l’exploitation illégale des ressources naturelles de la RDC, Augustin Katumba Mwanke sera privé de fonctions officielles mais restera dans le premier cercle du pouvoir. Il était considéré comme l’un des plus influents conseillers officieux du président Kabila.

En 2006, il est élu député national pour la circonscription électorale de Lubumbashi. Cofondateur de l’Alliance pour la majorité présidentielle (AMP), créée à la veille du second tour de l’élection présidentielle de 2006 qui a consacré la victoire de Joseph Kabila (58%) face à Jean-Pierre Bemba (42%), il présidera aux destinées de cette structure pendant plus de deux ans.

En novembre 2011, Augustin Katumba est réélu à la députation nationale. Il meurt à 48 ans, laissant une veuve et des enfants.

Lire aussi sur radiookapi.net :

  • elections

    A quelle hiérarchie obéissent les Gouverneurs de Provinces ?

  • hang

    je pense à ce ministre de transports et communications forcé à démissionner pour avoir osé à réglementer l’aviation civile et aujourd’hui on ne cesse de compter les victimes;jusqu’où la corruption va continuer à aveugler les gens

  • reflexioncongo

    Pauvres paysans! Ils meurent dans cet accident sans qu’ils aient fait partie de cette mission non officielle!!!!

    Les blesses evacues vers l’Afrique du Sud! Quelle honte pour le gouvernement congolais ! Et si c’etait des citoyens ordinaires ils allaient croupir et mourir dans les hopitaux congolais non amenages et sans equipements! Quel egoisme!

  • pakindos

    Paix à son âme .

  • kincro

    On aura tout vu et entendu avec les 11 ans de regne de Joseph Kabila! Une fois de plus une injustice notoire. On evacue en Afrique du Sud tous les blesses sauf les pauvres paysans blesses de Kavumu comme ils ont choisi d’etre blesses par le cerceuil volant venant de Kinshasa. Le gouvernement doit s’approcher de la verite dans la gestion de la chose publique…les caisses de l’Etat, c’est pour tous les congolais sans exception…qu’il l’est vote ou pas!

  • kelly

    Pourquoi vont ils se faire soigner en afrique du sud, alors qu’ils disent avoir moderniser les hopitaux du pays. La honte!

  • clearhope

    Les victimes c’est les deux paysans et c’est a peine qu’on en parle. Ils avaient aussi de la famille et pourquoi pas leur rendre hommage?

  • jassfa

    Que les ames de toutes les victimes reposent en paix et que les responsabilités soient établies pour punir les fautifs!

  • lecherubin

    ca veut dire quoi au juste “laissant une veuve et DES enfants”? Combien au juste?

  • alba

    C’est le chemin de tout le monde, mais nous devons apprendre à aimer le Congo que les Individus, comportons comme nos frères Ouest africains (Malien, Bourkinabés Béninois et autres). Evitons que nos dépouilles soient l’objet de la moquerie et de la rejoissance des autres.

    Que Dieu benisse le Congo et mette hors du Congo tous ceux qui n’aiment le CONGO.

  • 28novembre

    On ne fait pas la fête lorsque ça brule chez lz voisin. Paix à toutes victimes!

  • songohozo

    C’est une sacrée bonne nouvelle!
    On peux dire qu’il existe une justice immanente sur cette terre des hommes.
    Puisse donc la liste s’allonger et que tous les fossoyeurs du peuple zaïrois débarrassent le plancher. Au propre comme au figuré.

  • kashidjo

    Paix a son ame

  • notabene

    - Pourquoi tant des morts ?
    - Est-ce que la bible ne nous donne-t-elle pas une réponse ?
    - y-a-t-il un lien avec la situation du pays ?
    Toutes ces questions sont pourle moment sans réponse !
    La vérité dit-on par les escaliers, c’est pourquoi, nous devons nous méfiez du premier venu.
    A bon entendeur !

  • iluate

    toujours se faire soigner a l’etranger.alors que notre pays dispose bcp de richesses qui doivent nous permettre a construire des hopitaux dignes de ce nom.ces hommes politiques congolais au pouvoir doivent comprendre que plus rien ne seras comme avant

  • bkmt

    Pourquoi avoir rapatrier les corps de blessé en Afrique du sud? parce-que le 5 chantiers à bien construit les hôpitaux partout au Congo,mes chers dirigeants vous devais apprendre à dire la vérité au peuple car si vous ne le faite pas elle va vous rattraper.

  • mutumulu

    c’est quand meme triste, quelle fin apres avoir pille le pays jusqu’au point d’etre cite dans le rapport des u.n, on meurt comme ca laissaant tout derreier sois. quelle lecon pour ceux qui sont restes. c’est bizard ministre de finance hospitalise a bukavu pandent que le chef de l’etat avaitb secoue ciel et terre pour envoyer werason en inde un dimanche sans visas.on ne recolte que ce qu’on aura seme .a bon entendeur!!!

  • doox

    Je me demande pourquoi parmis les congolais a bord c’est Katumba seulement qui meurt et les deux autres sont sud Africains? Juste une question de curiosite.

  • glofe

    Ha , le pays ne marche pas nous sommes appeller a nous convertir , car la mort est toujours avec nous pansons a change nos mentalites.

Sondages

L'As VClub joue demain son match-retour de la finale de la 18è édition de la Ligue des champions de la Caf contre l'Entente Sportive Sétif à Blida, en Algérie. Selon vous :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Surtout nuageux
24°C
Prévisions 2 novembre, 2014
jour
Orages
31°C
nuit
Nuageux
23°C
 

Avec le soutien de :