FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3

Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8

Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0

Mbuji-mayi 93.8

Articles avec ces mots-clefs: violences sexuelles
Page 10 de 21« Première...89101112...20...Dernière »

Lutte contre les violences sexuelles en RDC

Plus de 15 000 cas de violences sexuelles ont été rapportés en 2010 en RDC, selon les chiffres officiels des Nations Unies. Ces crimes sont surtout commis dans les provinces de l’Est de la RDC. Ces chiffres peuvent être bien supérieurs si l’on prend en compte des cas non rapportés. (Lire la suite…)

L’ONG Cofas plaide pour un fonds spécial pour les victimes des violences sexuelles en RDC

Femmes victimes de viol à Goma/RDCongo, 27 April 2006. AFP PHOTO/JOSE CENDONFemmes victimes de viol à Goma/RDCongo, 27 April 2006. AFP PHOTO/JOSE CENDON

Femmes victimes de viol à Goma/RDCongo, 27 April 2006. AFP PHOTO/JOSE CENDON

La responsable du Conseil des femmes œuvrant en synergie (Cofas), Josée Kunsinza, insiste pour «qu’il y ait un fonds dans le budget du gouvernement qui soit disponible pour indemniser ou pour donner à la victime, lorsqu’il s’agit de faire la réparation après jugement prononcé.» Elle l’a déclaré, ce vendredi 4 mars, lors d’un atelier  organisé par le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme (BCNUDH) de la Monusco/Bukavu. (Lire la suite…)

RDC: l’ONU préconise la création d’un fonds spécial de soutien aux victimes des violences sexuelles

Les Nations unies recommandent la mise en place urgente d’un fonds pour réparer les victimes de violences sexuelles en RDC. La gestion de ce fonds devrait inclure des représentants de la RDC, des Nations Unies, des donateurs, de la société civile et des survivantes elles-mêmes. La recommandation est contenue dans un rapport du Haut commissariat aux droits de l’homme, publié jeudi 3 mars à Genève. (Lire la suite…)

Kananga: formation des juristes qui assistent les victimes des violences sexuelles

 Une formation de renforcement des capacités des animateurs des cliniques juridiques a débuté ce vendredi 25 février à Kananga, chef lieu du Kasaï occidental. 
Organisée par le bureau conjoint des nations unies aux droits de l’homme avec le financement de l’agence suédois de développement international (Sida), cette formation concerne la gestion financière du projet et les lois portant sur les violences sexuelles. (Lire la suite…)

Les ONG du Katanga dénoncent de fausses accusations de viols

Une femme victime de viol.Une femme victime de viol.

Une femme victime de viol.

L’accusation des violences sexuelles serait devenue une nouvelle forme d’escroquerie au Katanga. Certaines familles en quête d’argent accusent faussement des hommes d’avoir violé leurs jeunes filles, sans en donner la preuve. La synergie de lutte contre les violences faites aux femmes et les autorités judiciaires déplorent également ces pratiques qui prennent de l’ampleur dans cette province. (Lire la suite…)

Sud-Kivu: début du procès des présumés violeurs du nouvel an à Fizi

Le procès de onze officiers militaires FARDC, accusés d’avoir violé une cinquantaine de femmes à Fizi-centre la nuit du 1er au 2 janvier 2011, a commencé ce jeudi 10 février à Baraka. Le procès se tient en chambre foraine durant dix jours au tribunal coutumier du secteur Mutambala dans la cité de Baraka à plus de 200 km au sud d’Uvira.

Près de dix magistrats sont arrivés sur place pour la circonstance. Les ONG de défense des droits de l’homme ont désigné un collectif d’avocats et le barreau de Bukavu a nommé d’autres avocats pour la défense des présumés auteurs de viols.

Très attendu par la communauté nationale et internationale, ce procès s’ouvre un mois après la survenue du viol d’une cinquantaine de femmes à Fizi.

Selon plusieurs sources concordantes de Baraka, ce jeudi avant-midi le décor était planté pour le début du procès organisé par la cour militaire de garnison de Bukavu siégeant en chambre foraine à Baraka.

Le juge président, en provenance de Kinshasa, est arrivé le même jour à Baraka. Les onze prévenus ont été acheminés de leur lieu de détention d’Uvira à Baraka par un hélicoptère de la Monusco ce jeudi matin.

Selon un membre de la composition de la chambre, ces onze personnes sont poursuivies pour crimes contre l’humanité, crimes de guerre et terrorisme. L’audience du jour va consister à identifier les prévenus et à leur communiquer les griefs retenus contre eux.

La Monusco a transporté, grâce à sa flotte aérienne, près de soixante personnes qui doivent participer à ce procès. Une opération qui a coûté plus de 30 000 dollars américains.

«L’application de la loi sur les violences sexuelles est un échec en RDC», selon l’avocat général près la Cour d’appel de Matete

« L’application de deux textes de loi de  2006 est un échec en RDC », a déclaré l’avocat général Stanislas Kalambay du parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa-Matete lors d’une conférence organisée mercredi 9 février par la Lizadeel, Ligue de la zone Afrique pour la défense des droits des enfants et élèves. Cette rencontre entrait dans le cadre du programme de lutte de cette ONG contre la corruption dans l’instruction des infractions liées aux violences sexuelles.
Pour l’avocat général, plusieurs goulots d’étranglement empêchent une application efficace de cette loi.
Il cite les moyens insuffisants mis à la disposition de la justice.

Au terme de cette loi, les magistrats n’ont que quatre mois au maximum pour traiter un cas de violences sexuelles, a-t-il poursuivi.

Un délai qu’il estime court au regard des moyens à la disposition des magistrats.

A cette entrave, s’ajoutent les refus des victimes de collaborer avec la justice et le conflit entre l’ordre public et l’ordre familial, dictés par la sauvegarde de l’honneur et de la dignité des victimes. Sous la pression de la famille, certaines victimes ne dévoilent pas leurs auteurs ni leur état.

Autres obstacles à la justice pour rendre justice en cas des violences sexuelles, selon Stanislas Kalambay : le laxisme, la partialité et la complaisance des magistrats du parquet et de ceux du siège. Une complaisance qu’il attribue à la « vente déshonorante des consciences pour une profession aussi noble.» Un euphémisme pour qualifier la corruption des magistrats. Et de conclure:

On constate que l’application de la loi de 2006 sur les violences sexuelles est un échec cuisant dont les responsables sont essentiellement les hommes qui sont au centre de l’application de la loi.

Il a recommandé aux pouvoirs publics de mettre des moyens à la disposition de la justice et aux magistrats de «prendre au sérieux cette mission divine.»

Lutte contre les violences sexuelles: l’ONG V-Man pour l’implication des hommes

Pour lutter contre les violences sexuelles faites aux femmes, l’ONG V-Man entend sensibiliser les hommes, en général, et les maris de victimes, en particulier. V-man a été présentée cette approche devant plusieurs centaines de personnalités du monde venues à la cérémonie d’inauguration de la «Cité de la joie» de Panzi (Bukavu) le vendredi 4 février, une cité construite pour accueillir les victimes de toutes formes de violences. (Lire la suite…)

Kamako: Margot Wallström rencontre les victimes des violences sexuelles expulsées d’Angola

«C’est très grave ce qui se passe dans cette région», a notamment déclaré, dimanche 6 février à Kamako, au Kasaï occidental, Mme Margot Wallström, secrétaire générale adjointe des Nations unies chargée des violences sexuelles, au terme de sa visite dans cette localité congolaise frontalière avec l’Angola. Elle a promis de rencontrer prochainement les autorités de Luanda pour évoquer la question des victimes des violences sexuelles lors des opérations de refoulement sur le sol angolais.

Environ deux cents femmes qui se disent violées se sont fait enregistrer à Kamako.

Lors de l’entretien qu’elles ont eu avec Mme Margot Wallstrom, ces femmes ont déclaré avoir été violées par des policiers et des militaires angolais lors des opérations d’expulsion des Congolais vivant en situation irrégulière en Angola.

Elles ont confirmé également la mort de certaines d’entre elles, fusillées.

Des victimes des violences sexuelles portant des traces de tortures se sont présentées devant Mme Margot Wallström.

En plus, la secrétaire générale adjointe de l’Onu en charge de la lutte contre les violences sexuelles a vu plus de quatre-vingt-dix enfants qui ne savent pas où se trouvent leurs parents.

Elle n’a pas caché son indignation. Elle a exprimé sa détermination de poursuivre la lutte contre les violeurs.

«C’est très grave ce qui se passe dans cette région (…) Il faut parler avec le gouvernement angolais, il faut aussi arrêter cela», a-t-elle laissé entendre avant de dire qu’elle espère rencontrer à ce propos le président angolais lui-même.

Dans l’entre-temps, ces victimes des violences sexuelles attendent toujours la réponse à leur demande prioritaire: la prise en charge médicale.

Réinsertion socioéconomique des victimes des violences sexuelles à Kasongo-Lunda

Après une formation en coupe et couture, soixante cinq femmes victimes de violences sexuelles ont reçus le mercredi dernier des machines à coudre de la part de l’ONG « Engagement communautaire contre le VIH/Sida» (ECVM) à Kasongo-Lunda. (Lire la suite…)

Page 10 de 21« Première...89101112...20...Dernière »

Sondages

Le gouvernement provincial de Kinshasa vient d’interdire la construction des commerces dans les écoles parce que ces arrangements ne profitent pas aux enseignants. Selon vous:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Brouillard
21°C
Prévisions 30 juillet, 2014
jour
Nuages par intermittence
31°C
nuit
Surtout nuageux
21°C
 

Avec le soutien de :