FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3 | Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8 | Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0 | Mbuji-mayi 93.8
Articles avec ces mots-clefs: UDPS
Page 20 de 35« Première...10...1819202122...30...Dernière »

Présidentielle-RDC : Joseph Kabila et Etienne Tshisekedi en campagne à Butembo

A gauche, Joseph Kabila, candidat de la Majorité Présidentielle et Etienne Tshisekedi, président de l'UDPSA gauche, Joseph Kabila, candidat de la Majorité Présidentielle et Etienne Tshisekedi, président de l’UDPS

A gauche, Joseph Kabila, candidat de la Majorité Présidentielle et Etienne Tshisekedi, président de l'UDPS

Joseph Kabila, président sortant et candidat indépendant à sa propre succession et Etienne Tshisekedi, candidat de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), se sont retrouvés simultanément, mercredi 16 novembre dans la ville  Butembo au Nord-Kivu. (Lire la suite…)

Présidentielle 2011: Etienne Tshisekedi est arrivé à Goma

Le candidat de l’UDPS  à l’élection présidentielle, Etienne Tshisekedi, est arrivé, ce lundi 14 novembre, à l’aéroport de Goma à 12h30 locales en provenance de Bunia (Province Orientale). (Lire la suite…)

Violences électorales: la majorité et l’opposition saluent l’appel lancé à la CPI

Les responsables de la Majorité présidentielle et de l’opposition ont salué l’appel lancé par la Commission électorale nationale indépendante à la Cour pénale internationale (CPI) pour enquêter sur les violences électorales. Le président de la Ceni, Daniel Ngoy Mulunda, a déclaré, vendredi 11 novembre, que les auteurs de troubles pendant la période électorale devraient être poursuivis par cette juridiction internationale.

Dans un communiqué publié le même jour, le procureur de la CPI, Luis Moreno Ocampo, a affirmé qu’il suivrait le déroulement du processus électoral en RDC.

Selon Emile Bongeli, secrétaire national chargé de la communication du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), parti de la Majorité présidentielle, l’invitation lancée à la CPIest une bonne chose «pour contrôler ceux qui se préparent à contester [les résultats des élections] et ceux qui appellent les gens à la violence».

Reconnaissant que la majorité et l’opposition sont accusées de recourir à la violence, il a déclaré:

«Je pense que la CPIcomme organe judiciaire saura dire qui a tort et celui qui a raison.»

L’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), parti d’Etienne Tshisekedi, a aussi salué l’appel lancé à la CPI et s’est dit victime des violences électorales.

«Il est vraiment intéressant que ces enquêteurs et cette juridiction internationale, en qui nous avons confiance, viennent rapidement enquêter sur toutes les violations dont nous sommes victimes,» a déclaré le secrétaire général de ce parti, Jacquemin Shabani.

Ce dernier a affirmé que l’UDPS ainsi que toute l’opposition est victime «des caprices d’un candidat à l’élection présidentielle qui a instrumentalisé le pouvoir judiciaire en RDC».

«Toute l’administration du pouvoir judiciaire et même l’administration publique, à son service, discrimine l’UDPS et l’opposition politique,» a-t-il ajouté expliquant qu’actuellement une trentaine de militants de l’opposition sont en détention arbitraire. Ils auraient subi des tortures et des sévices.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Elections: le candidat de l’UDPS, Etienne Tshisekedi appelle les Congolais à l’amour du pays

Le président de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) et candidat à l’élection présidentielle, Etienne Tshisekedi, a appelé, vendredi 11 novembre au cours d’une conférence de presse à Kisangani, le Congolais à aimer son pays pour assurer son développement.

Selon Etienne Tshisekedi, le manque d’amour du Congolais pour son pays et pour ses compatriotes a fait tomber la RDC «plus bas que n’importe quel pays africain» durant cinquante et un ans.

Le président de l’UDPS a promis d’instaurer un «Etat de droit où tous les congolais sont gestionnaires du Congo», s’il est élu. 

«Ma vision est que la démocratie c’est la cogestion du Congo par tous les Congolais. Pour que tous les Congolais réussissent à gérer le Congo, à le faire parvenir au plus haut du développement, il faut que le Congolais apprenne à aimer le Congolais et le Congo,» a-t-il affirmé.

Etienne Tshisekedi s’est adressé dans la soirée à la population de Kisangani devant la grande poste de la ville. Il doit se rendre samedi au Nord-Kivu.

Il est arrivé à Kisangani le jeudi 10 novembre en provenance d’Afrique du Sud après une tournée en Europe et en Amérique.

A sa descente d’avion, Etienne Tshisekedi a affirmé qu’il n’était pas venu battre campagne à Kisangani mais plutôt pour «enlever la peur dans la population pour qu’il n’y ait plus de dictature dans le pays».

Lire aussi sur radiookapi.net:

La Prospérité: “Meeting à Kisangani: enfin, Tshisekedi en campagne!”

center,]Revue de presse de vendredi 11 novembre 2011

La Prospérité constate que l’attente aura été longue, jeudi 10 novembre à Kisangani, pour les partisans de l’UDPS et alliés à l’aéroport de Bangboka.

C’est au-delà des prévisions initiales, au-delà de 20 heures locales, précise le quotidien, qu’enfin, Etienne Tshisekedi wa Mulumba a posé les pieds sur le tarmac, à sa descente d’un Jet de sept places, un avion affrété, pour la circonstance, auprès d’une compagnie Sud-Africaine, juste pour de besoin de sa campagne électorale.

“Tout sera connu aujourd’hui, lors du meeting populaire, à Kisangani. Un autre meeting serait prévu dans la même journée d’aujourd’hui, au Stade des Martyrs, à Kinshasa, la capitale. Deux rendez-vous, un premier discours attendu du candidat numéro 11, depuis le début de la campagne électorale. Il lui reste deux semaines jusqu’au 26 novembre, pour se rattraper. Toutefois, à en croire le posting de Roger Lumbala qui remerciait ainsi tous ceux qui, de loin ou de près, ont facilité la tâche au lider maximo, depuis la République Sud-Africaine jusqu’à Kisangani, sur le fil d’actualité de facebook, Etienne Tshisekedi tient un meeting cet-avant midi devant les boyomaises et boyomais. Ce sera certainement en plein cœur de la ville-martyre, dans la commune référentielle de Makiso”, écrit La Prospérité.

L’Avenir remarque qu’Etienne Tshisekedi a été expulsé d’Afrique du Sud suite à ses propos qu’il a tenus sur Radio France Internationale et Radio Lisanga Télévision.

D’après le confrère, c’est un coup dur pour le candidat n°11 qui attendait encore les fonds pour le financement de sa campagne.

D’où le titre que choisit le confrère : “Campagne électorale : Etienne Tshisekedi expulsé d’Afrique du Sud”.

L’Observateur titre: “Tshisekedi, enfin, à Kisangani”.

Selon le confrère, le voile vient enfin d’être levé sur le controversé dossier que d’aucuns ont dénommé Affaire : ” Avions de Tshisekedi “.

Le quotidien soutient qu’aujourd’hui, la vérité est connue. L’UDPS a introduit mercredi seulement la demande d’autorisation de survol de l’espace aérien congolais et d’atterrissage d’un aéronef de 7 places de la Société sud-africaine Aéronautic Solutions.

Le Potentiel rapporte que pour le retour de Tshisekedi, il fallait une deuxième autorisation de survol à l’UDPS.

D’après le confrère, le secrétaire général de l’UDPS, a invoqué «des désagréments leur imposés par le cocontractant».

La demande d’autorisation de jeudi, précise le journal, concerne donc un nouveau type d’aéronef.

Concernant la mobilisation, Le Phare rapporte que c’était une mobilisation nocturne et spontanée qui a fait converger, vers l’aéroport de Bangboka, des milliers des personnes de tous les âges. Véhicules, motos et vélos étaient pris d’assaut par ceux et celles qui tenaient à vivre, de visu, le cérémonial d’accueil.

Selon les informations parvenues au Phare, les Boyomais refusent de « libérer » Etienne Tshisekedi pour Kinshasa, où il devait tenir un meeting au stade des Martyrs vendredi 11 novembre.

Compte tenu de la longue attente à laquelle ils étaient soumis, ils tiennent à ce qu’il épuise son agenda de travail et de visite avant d’aller ailleurs. Il s’agit notamment des villes d’Isiro, Buta, Bunia… prévues dans l’agenda de Tshisekedi. Ces populations ne veulent pas entendre parler d’un retour de Tshisekedi à Kinshasa dans l’immédiat, sans avoir rempli son contrat avec elles, précise le journal.

Elections: le candidat de l’UDPS, Etienne Tshisekedi est arrivé à Kisangani

L’opposant Etienne Tshisekedi wa Mulumba et candidat à la présidentielle de 2011 en RDC a atterri à Kisangani, jeudi 10 novembre vers 21 heures 45 locales en provenance d’Afrique du Sud après une tournée en Europe et en Amérique. A sa descente d’avion, il a été accueilli par ses sympathisants et des personnalités de sa plate-forme électorale venus l’attendre depuis la mi-journée. (Lire la suite…)

Violence électorale: l’UDPS et le PPRD lancent des appels au calme

Le directeur de cabinet et porte-parole du président national de l’UDPS, Albert Moleka, et le conseiller politique du président de la République,  Jean-Pierre Kambila, ont appelé les leaders politiques et le peuple congolais à privilégier la paix et la tolérance en cette période électorale. Ils ont lancé ces appels, mercredi 9 novembre, au cours de l’émission Dialogue entre Congolais  de Radio Okapi.

Albert Moleka a invité au calme les militants de l’UDPS, ceux des autres formations politiques et toute la population congolaise:

 «Nous sommes dans un processus électoral pour continuer à parfaire et corriger notre démocratie. Il appartient à chacun de faire preuve de dépassement de soi, de retenue; afin que nous puissions amener à bon port ce processus, qui appartient à tous les Congolais.»

Il a également demandé au gouvernement de prendre toutes les dispositions afin que les droits de tous les Congolais soient respectés réellement.

Même son de cloche du côté de la Majorité présidentielle (MP). Jean-Pierre Kambila, cadre du PPRD, a insisté sur le fait que la vraie bataille doit se jouer dans les urnes et non ailleurs:

«Ce pays a perdu plus de 5 millions de ses habitants sans qu’on sache vraiment pourquoi. [Il ne faut pas] en ajouter un de plus. Il faut apaiser la situation. Il faut que chacun sache que c’est dans l’urne que les choses vont se décider. La vie sera plus compliquée, si on va vers la violence.»

Pour lui, chacun doit prendre ses responsabilités. «Que chacun, autour de lui, prêche la paix, la raison. Et la raison, c’est le calme», a-t-il déclaré.

Jean-Pierre Kambila s’est adressé à ses compatriotes du pouvoir, comme de la majorité en ces termes:

«Nous resterons tous Congolais, après la proclamations des résultats des élections. Donc, calme, calme ! Ça ne nous sert à rien de nous entretuer.»

A lire aussi sur radiookapi.net :

L’aviation civile accorde à l’avion de Tshisekedi l’autorisation de circuler en RDC

L’autorité de l’aviation civile congolaise a accordé, mercredi 9 novembre, à la compagnie aérienne sud-africaine Aeronautic Solutions l’autorisation de survoler le ciel aérien congolais, indique un communiqué du ministre dela Communicationet des médias, Lambert Mende.

Un avion de 7 places a été affrété à cette compagnie pour ramener en RDC le président de l’UDPS, Etienne Tshisekedi, candidat à la présidentielle de 2011, en séjour en Afrique du Sud.

La demande d’autorisation de circulation au dessus du ciel congolais introduite, mercredi 9 novembre, a été examinée et accordée le même jour, précise le communiqué.

Le même mercredi, de nombreux militants de l’UDPS s’étaient rassemblés à l’aéroport international de Kisangani (Province Orientale dela RDC) pour accueillir le candidat Etienne Tshisekedi dont le retour était annoncé pour 15 heures locales.

L’autorisation accordée à Aeronautic Solutions met un terme à la polémique soulevée la semaine dernière sur un présumé blocage de l’avion devant ramener Etienne Tshisekedi en RDC. Au cours d’une conférence de presse à Kinshasa, le secrétaire général de l’UDPS, Jacquemain Shabani avait accusé l’autorité de l’aviation civile de refuser d’accorder l’autorisation de survol du ciel aérien congolais à Aeronautic Solutions.

Des allégations rejetées par le directeur de l’aviation civile congolaise qui affirmait n’avoir jamais reçu une telle demande pour le compte d’Etienne Tshisekedi.

Elections: le candidat de l’UDPS Etienne Tshisekedi n’est toujours pas arrivé en RDC

Prévue pour ce mercredi 9 novembre à 13h, l’arrivée du candidat président de l’UDPS, Etienne Tshisekedi, à Kisangani n’avait toujours pas eu lieu à 16h, et à moins de trois semaines des élections. Son arrivée en RDC est attendue depuis le mardi 25 octobre dernier.  Sur le site aéroportuaire, personne n’a eu d’explication précise à donner à ses sympathisants sur son retard.

Des centaines de personnes rassemblées à l’aéroport international de la Province Orientale, Bangboka, attendaient depuis 11 heures (locales) leur candidat, de retour d’Afrique du Sud après une tournée en Europe et en Amérique du Nord. Le «sphinx de Limete» n’a pas encore paru en RDC depuis le début de la campagne.

Sur place, le directoire fédéral du parti de l’opposition appelait ses membres et sympathisants à la patience, assurant qu’il atterrirait même à des heures tardives.

Jusqu’à 16 heures (locale), les drapeaux de l’UDPS entre les mains de ses partisans flottaient tout autour de l’aéroport de Kisangani. De gros véhicules, des voitures, des motos ainsi que des vélos, appelés «Toleka» remplissaient le parking de l’aéroport.

Le long de la route qui relie le centre ville à l’aéroport, plusieurs groupes de personnes, drapeaux à la main, se dirigeaient encore vers  l’aéroport à pied en chantant pour rejoindre ceux qui étaient déjà sur place.

D’autres, en revanche, s’étaient amassés le long de la route pour réserver un accueil à leur candidat à l’élection présidentielle du 28 novembre 2011.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Kinshasa: Trois des trente militants de l’UDPS arrêtés ont été acquittés

Trois militants de l’UDPS sur près d’une trentaine ont été libérés àla Prisoncentrale de Makala. Selon des sources pénitentiaires, ces libérations sont intervenues, depuis lundi 7 novembre, à la suite d’un procès au cours duquel ils ont été innocentés. (Lire la suite…)

Page 20 de 35« Première...10...1819202122...30...Dernière »

Sondages

La motion de défiance déposée contre le ministre des Finances, que certains députés accusent d’avoir mal exécuté le budget 2013, ne sera pas examinée en plénière. Selon vous:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Nuageux
24°C
Prévisions 1 novembre, 2014
jour
Orages
29°C
nuit
Orages
23°C
 

Avec le soutien de :