FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3 | Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8 | Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0 | Mbuji-mayi 93.8
Articles avec ces mots-clefs: Sécurité

Kigali freine le processus d’amnistie des ex-M23 réfugiés sur son sol, accuse Kinshasa

Les rebelles du M23Les rebelles du M23
Les rebelles du M23
La question de l’amnistie des ex-rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) divise le Rwanda et la République démocratique du Congo (RDC). Selon Kinshasa, Kigali refuse de recevoir sur son sol la délégation congolaise qui doit remettre des formulaires de demande d’amnistie aux ex-M23, et aimerait que la RDC accorde « un statut spécial » à ces anciens combattants, défaits en novembre 2013 par l’armée congolaise appuyées par la Monusco. Cette inquiétude des responsables congolais a été présentée mardi 3 juin lors de la réunion qu’ils ont eue à Kinshasa avec les envoyés spéciaux internationaux pour la région des Grands Lacs. (Lire la suite…)

Sud-Kivu : les rebelles des FDLR reportent leur désarmement volontaire

Des rebelles des FDLR (Forces démocratiques pour la libération du Rwanda) dans la forêt de Pinga dans l’Est de la RDC le 06/02/2009. Radiookapi.netDes rebelles des FDLR (Forces démocratiques pour la libération du Rwanda) dans la forêt de Pinga dans l’Est de la RDC le 06/02/2009. Radiookapi.net
Des rebelles des FDLR (Forces démocratiques pour la libération du Rwanda) dans la forêt de Pinga dans l’Est de la RDC le 06/02/2009. Radiookapi.net
Des rebelles rwandais des FDLR ont promis de se rendre en masse lundi 2 juin à Kigogo dans le groupement de Lwindi en territoire de Mwenga (Sud-Kivu), après leur désarmement volontaire manqué du vendredi dernier. C’est ce qu’a indiqué le chargé de liaison de ces rebelles à travers un message verbal adressé à la délégation venue les accueillir. Selon lui, ils devraient faire deux jours de marche pour atteindre le lieu d’accueil, alors qu’ils n’ont quitté le groupement de Lubumba que le même vendredi. (Lire la suite…)

Shabunda : la déperdition scolaire a atteint 30% dans plus d’une centaine d’écoles

Ecole SNCC KatangaEcole SNCC Katanga
Ecole SNCC Katanga
De plus en plus d’enfants ne vont pas à l’école. La déperdition scolaire a atteint 30% dans quelque 120 écoles de Shabunda, a indiqué jeudi 29 mai Emmanuel Mukumbwa Zima, porte-parole des chefs d’établissements des écoles publiques et privées de ce territoire, à 350 km de Bukavu, dans le Sud-Kivu. Au cours d’une réunion d’évaluation des activités scolaires pour l’année 2013-2014, il a expliqué cette déperdition, d’une part, par les déplacements récurrents des parents d’élèves dans certaines entités territoriales et, d’autre part, par les grèves observées par les enseignants.

(Lire la suite…)

Province Orientale : environ 20 000 personnes affluent vers Komanda

Des déplacés de guerre à l'EST de la RDCongo . (droits tiers).Des déplacés de guerre à l'EST de la RDCongo . (droits tiers).
Des déplacés de guerre à l'EST de la RDCongo . (droits tiers).
Environ vingt mille personnes ont abandonné, depuis le début de ce mois, leurs villages dans les collectivités de Walendu Bindi et de Walese Vonkutu en territoire d’Irumu (Province Orientale). Certaines cherchent refuge à Komanda, à 75 km au sud de Bunia et d’autres sont en route pour gagner des zones sécurisées. Des sources locales ont indiqué, lundi 12 mai que ces villageois fuient de probables affrontements entre FARDC et les miliciens de la FRPI. (Lire la suite…)

Equateur : la réduction des effectifs de la Monusco inquiète la société civile

Martin Kobler, le chef de la Monusco en train de discuter avec une famille qui a fui la violence des miliciens à Pweto, province du Katanga. (Février 2013)Martin Kobler, le chef de la Monusco en train de discuter avec une famille qui a fui la violence des miliciens à Pweto, province du Katanga. (Février 2013)
Martin Kobler, le chef de la Monusco en train de discuter avec une famille qui a fui la violence des miliciens à Pweto, province du Katanga. (Février 2013)
La société civile et les autorités provinciales de l’Equateur se disent inquiètes de la réduction de la présence de la Monusco dans cette province. Les représentants de ces structures l’ont exprimé vendredi 2 mai au représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en RDC en visite à Mbandaka. La Mission onusienne compte réduite plus de 90% de ses effectifs à Mbandaka. Une seule antenne devra fonctionner dans cette ville avec dix personnes. (Lire la suite…)

Nord-Kivu : 6 militaires tués dans des affrontements avec des miliciens

Des militaires congolais au Nord-Kivu. (Photo Monusco)Des militaires congolais au Nord-Kivu. (Photo Monusco)
Des militaires congolais au Nord-Kivu. (Photo Monusco)
Six militaires congolais et une femme civile sont morts mercredi 30 avril dans des affrontements qui ont opposé les Forces armées de la RDC aux miliciens de l’Alliance patriotique pour un Congo libre et souverain (APCLS) à Nyabiondo (Nord-Kivu). Selon des sources militaires, cinq autres soldats et deux casque bleus de la Monusco ont été blessés. (Lire la suite…)

Katanga : la jeunesse africaine veut contribuer à la restauration de la paix

Des jeunes originaires de pays d’Afrique, dont le Togo, le Rwanda, la Côte d’Ivoire, l’Afrique du Sud, l’Ouganda et la RD Congo, veulent contribuer à la restauration de la paix, la sécurité, l’égalité, la cohésion nationale de leurs pays et l’unité de toute l’Afrique. Ils ont abordé ces sujets au cours d’un mini-colloque organisé lundi 21 avril à Lubumbashi, dans le Katanga, par le Mouvement des jeunes pour la dignité et le développement (MJDD).

(Lire la suite…)

« On nous a remis Paul Sadala déjà décédé », précise la Monusco

Charles Antoine Bambara,  directeur de la division de l’information publique de la Monusco,  lors de la conférence de l’Onu du 12/03/2014 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John BompengoCharles Antoine Bambara, directeur de la division de l’information publique de la Monusco, lors de la conférence de l’Onu du 12/03/2014 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Charles Antoine Bambara, directeur de la division de l’information publique de la Monusco, lors de la conférence de l’Onu du 12/03/2014 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
« Paul Sadala alias Morgan est effectivement mort. Mais on nous l’a remis déjà décédé », a déclaré lundi 14 avril le directeur de la Division de l’information publique de la Monusco, Charles Antoine Bambara. Expliquant les circonstances du décès du chef milicien des Maï-Maï Simba, il a indiqué que Morgan est arrivé au pied de l’hélicoptère de la Mission onusienne déjà mort. Les tentatives de l’équipe médicale de la Monusco pour le réanimer se sont révélées vaines. (Lire la suite…)

Province Orientale: reddition du chef milicien Paul Sadala «Morgan»

Carte de Bunia en Province OrientaleCarte de Bunia en Province Orientale
Carte de Bunia en Province Orientale
Paul Sadala alias Morgan, chef milicien des Maï-Maï Simba s’est rendu samedi 12 avril matin aux Forces armées de la RDC (FARDC). Sa reddition aurait eu lieu devant des autorités coutumières de Bandegaido, située à 300 km au Sud-Ouest de Bunia, en Ituri (Province Orientale). Certaines sources du gouvernement de la Province Orientale ont confirmé cette nouvelle quelques heures avant la rencontre entre « Morgan », les autorités provinciales et la Mission onusienne en RDC (Monusco). (Lire la suite…)

La RDC et le HCR vont rapatrier 6 000 réfugiés congolais vivant en Centrafrique

Des refugiés Congolais venues de Dongo en RDC, dans un camp à Betou au Congo-Brazzaville. Radio Okapi/ Ph. John BompengoDes refugiés Congolais venues de Dongo en RDC, dans un camp à Betou au Congo-Brazzaville. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Des refugiés Congolais venues de Dongo en RDC, dans un camp à Betou au Congo-Brazzaville. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
La République démocratique du Congo (RDC) et le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) ont déjà rapatrié cinq cent quatre-vingt-dix réfugiés congolais vivant en République centrafricaine. Cette opération entamée jeudi 12 avril devra s’étendre sur une période de vingt-six jours et concerne six mille personnes. Le premier convoi parti du camp de Batalimo, en territoire Centrafricain est arrivé jeudi 10 avril dernier au centre de transit de Batanga à 12 Kilometres de Libenge avec cent quatre-vingt-dix personnes. Le lendemain, deux autres convois sont arrivés, transportant quatre cents rapatriés. (Lire la suite…)

Sondages

La motion de défiance déposée contre le ministre des Finances, que certains députés accusent d’avoir mal exécuté le budget 2013, ne sera pas examinée en plénière. Selon vous:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Nuageux
24°C
Prévisions 1 novembre, 2014
jour
Orages
29°C
nuit
Orages
23°C
 

Avec le soutien de :