FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3 | Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8 | Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0 | Mbuji-mayi 93.8
Articles avec ces mots-clefs: RDC

RDC : l’USAID dénonce la réduction « dramatique » des éléphants dans les aires protégés

Buffles et éléphant dans le parc des Virunga, Nord-Kivu, 2004.Buffles et éléphant dans le parc des Virunga, Nord-Kivu, 2004.
Buffles et éléphant dans le parc des Virunga, Nord-Kivu, 2004.
L’agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) dénonce la réduction « dramatique » des éléphants dans les aires protégés de la République démocratique du Congo (RDC). Au cours d’une conférence débat organisée jeudi à Kinshasa, en marge de la journée mondiale de la terre qui sera célébrée lundi 22 avril, son coordonateur national pour l’environnement, Toussaint Molenge, a plaidé pour l’implication de l’Etat congolais dans la lutte contre le braconnage perpétré tant par des chasseurs, que certains groupes armés, et même quelques éléments des Forces armées de la RDC. (Lire la suite…)

RDC: Matata Ponyo se félicite du bilan de l’an un de son gouvernement

Augustin Matata Ponyo, Premier Ministre de la RDC le 3/08/2012 à Kinshasa, lors d’une rencontre avec des membres de la Fédération des entreprises du Congo (Fec). Radio Okapi/ Ph. John BompengoAugustin Matata Ponyo, Premier Ministre de la RDC le 3/08/2012 à Kinshasa, lors d’une rencontre avec des membres de la Fédération des entreprises du Congo (Fec). Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Augustin Matata Ponyo, Premier Ministre de la RDC le 3/08/2012 à Kinshasa, lors d’une rencontre avec des membres de la Fédération des entreprises du Congo (Fec). Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Le Premier ministre Augustin Matata Ponyo s’est réjoui, au cours d’une communication à la presse tenue jeudi 18 avril à Kinshasa, du bilan de l’an un de son gouvernement. Malgré la stabilité du cadre macroéconomique et de la croissance économique, il a estimé qu’il y a encore beaucoup de défis majeurs à relever et son gouvernement en est conscient. (Lire la suite…)

Evaluation de l’accord de Sun City 10 ans après sa signature

Vital Kamerhe (au centre) entouré des membres de l'opposition, lundi 17 janvier 2011 au quartier général de la Monusco.
Vital Kamerhe (au centre) entouré des membres de l'opposition, lundi 17 janvier 2011 au quartier général de la Monusco.
Dix ans après la signature de l’accord de Sun City, beaucoup de recommandations n’ont pas été exécutées malgré la tenue des élections en RDC. La réconciliation nationale a été un raté et beaucoup d’antivaleurs gangrènent la gestion de l’Etat, ont constaté plusieurs participants aux trois journées de réflexion organisées du 11 au 13 avril 2013 au centre Caritas Congo par le Projet de renforcement des capacités des organisations de la société civile dans la prévention et la gestion des conflits en Afrique Centrale (Pregesco). Les participants à ces assises ont réfléchi sur le niveau d’exécution de l’accord de Sun City signé le 12 décembre 2002 en Afrique du Sud.Cet accord a été signé entre le gouvernement congolais, le Rassemblement congolais pour la démocratie/Mouvement de libération (RCD/ML), le Rassemblement congolais pour la démocratie/National (RCD/N), les Maï-Maï, l’opposition politique et la société civile.

Il a permis la mise en place d’une transition politique et la fin de la guerre, instituant un gouvernement dirigé par un président et quatre vice-présidents.
Cette transition avait notamment pour objectif la réunification, la pacification, la reconstruction du Pays, la restauration de l’intégrité territoriale, et le rétablissement de l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire national. Elle a abouti à l’organisation des élections présidentielle et législatives de 2006.
Les participants aux journées de réflexion ont notamment recommandé de mettre en place « un cadre permanent et non formel de dialogue inclusif entre les Congolais et de créer une commission vérité et réconciliation ».

  • Quelle évaluation faites-vous de l’application de l’accord de Sun City ?

Invités:

  • Georges Thionza Mata, coordonnateur  Régionale du Pregesco et analyste des politiques économiques.
  • Kabeya Tshikuku, membre de l’opposition, cadre de la direction politique du Cdps,
  • Théophile Bemba, député national et cadre du Pprd

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à dec@radiookapi.net. Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778. N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin. Vous pouvez laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi

Vous pouvez écouter l’émission:

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Félix Basse : «Les menaces du M23 ne perturbent pas la dynamique de déploiement de la Brigade de la Monusco»

Col. Base, porte parole militaire de la Monusco  le 20/2/2013 à Kinshasa, lors de la conférence de l’Onu. Radio Okapi/Ph. John BompengoCol. Base, porte parole militaire de la Monusco le 20/2/2013 à Kinshasa, lors de la conférence de l’Onu. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Col. Base, porte parole militaire de la Monusco le 20/2/2013 à Kinshasa, lors de la conférence de l’Onu. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
« Les menaces proférées [par le Mouvement du 23 mars (M23)], je ne dis pas que nous n’en sommes pas sensibles, mais ne perturbent pas notre dynamique de déploiement de la force de la Brigade d’intervention en RDC», a déclaré mercredi 17 avril le porte-parole militaire de la Mission des Nations unies au Congo, le lieutenant-colonel Prosper Félix Basse. Au cours de la conférence hebdomadaire des Nations Unies, il a estimé que les rebelles continuent de sensibiliser sans succès les populations civiles des territoires qu’ils occupent. (Lire la suite…)

La solution militaire ne résoudra pas les problèmes dans l’Est de la RDC, selon le Rwanda

Les casques bleus protégeant la zone de Munigi. Photo Monusco/Jonathan Lorillard
Les casques bleus protégeant la zone de Munigi. Photo Monusco/Jonathan Lorillard
La ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, a déclaré lundi 15 Avril dernier, devant la presse, qu’une solution militaire ne résoudra pas les problèmes dans l’Est de la RDC. Elle faisait allusion à l’envoi en RDC de la brigade d’intervention de l’ONU chargée de neutraliser les groupes armés.

Mais elle estime que cette brigade pourrait plutôt être un moyen de dissuasion face aux forces négatives qui œuvrent dans cette partie de la RDC. Louise Mushikiwabo s’exprimait après une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU consacrée à la prévention des conflits en Afrique, qu’elle  venait de présider.

Pour sa part, le M23 dans sa dernière déclaration, affirme que le déploiement de la Brigade d’intervention de la Monusco dans l’Est de la RDC signera « la fin de la guerre » contre le régime du président Joseph Kabila.  Pour le lieutenant-colonel Vianney Kazarama, porte-parole militaire du Mouvement du 23 mars (M23),  avec cette brigade, c’est la fin de la guerre; c’est à dire que c’est soit Joseph Kabila et le gouvernement de Kinshasa qui gagne, soit c’est le M23.

  • Comment analyser ces déclarations ?

Invités:

  • Grégoire Kiro Tshongo, Député national de l’opposition et membre du groupe parlementaire des libéraux à l’Assemblée nationale. Il est élu du territoire de Beni au Nord-Kivu.
  • Franklin Tshamala, Communicateur de la majorité présidentielle.
  • Professeur Bob Kabamba, Professeur à l’Université de Liège en Belgique et coordonnateur de la Cellule d’appui politologique en Afrique centrale.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à dec@radiookapi.net.

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778.

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Vous pouvez laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi 

Le Congolais Flory Kabange élu vice-président de l’Association des procureurs africains

Dans le cadre de l’entraide judiciaire au niveau régional, l’Association des procureurs africains (Apa) a élu le Procureur général de la République démocratique du Congo, Flory Kabange Numbi, comme vice-président de cette organisation. Ce dernier a été notifié de cette élection, le 13 avril, par l’entremise de l’ambassadeur de la RDC à Windhoek (Namibie) où s’est tenue la 7ème conférence de l’assemblée générale du comité exécutif de l’Apa en octobre 2012. (Lire la suite…)

RDC : la justice congolaise est privatisée par « des hommes forts », note une ONG

Cour suprême de justice à Kinshasa, 2006.Cour suprême de justice à Kinshasa, 2006.
Cour suprême de justice à Kinshasa, 2006.
La justice congolaise est privatisée par le pouvoir exécutif et par ceux qui sont « forts » sur le plan financier et militaire. C’est ce qu’a indiqué, mardi 16 avril l’ONG Association congolaise pour l’accès à la justice (Acaj) dans son rapport annuel de l’année 2012 intitulé « La Justice est privatisée en RDC », couvrant la période allant de novembre 2011 à janvier 2013 sur toute l’étendue du territoire national. (Lire la suite…)

Sud-Kivu: des jeunes gens réclament des postes à la sucrerie de Kiliba sur fonds de violence

Des commerçants de Kasenga (Uvira, Sud-Kivu) barricadant l'artére  principale  qui mène vers Bukavu et Bujumbura  tôt ce matin (15/06/2011). Radio OkapiDes commerçants de Kasenga (Uvira, Sud-Kivu) barricadant l'artére principale qui mène vers Bukavu et Bujumbura tôt ce matin (15/06/2011). Radio Okapi
Des commerçants de Kasenga (Uvira, Sud-Kivu) barricadant l'artére principale qui mène vers Bukavu et Bujumbura tôt ce matin (15/06/2011). Radio Okapi
Des jeunes gens munis de machettes et des branches d’arbre ont envahi dans la nuit du dimanche à lundi 16 avril les installations de la sucrerie de Kiliba. Ils ont chassé les travailleurs et fermé l’entrée principale de l’enclos, affirment des témoins. M. Lwashiga, le chef du personnel de la sucrerie de Kiliba à Uvira, indique que ces jeunes réclament 60 pourcent de poste de commandement à la sucrerie. (Lire la suite…)

La motion de censure contre le Premier ministre Matata Ponyo n’a pas abouti

Augustin Matata Ponyo Mapon, Premier Ministre de la RDC le 05/11/2012 au Palais du peuple à Kinshasa, devant l’Assemblée nationale. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Augustin Matata Ponyo Mapon, Premier Ministre de la RDC le 05/11/2012 au Palais du peuple à Kinshasa, devant l’Assemblée nationale. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
François Nzekuye. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
François Nzekuye. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Joseph Kongolo. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Joseph Kongolo. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
La motion de censure contre le Premier ministre Matata Ponyo initiée par le député de l’opposition Baudouin Mayo n’a pas été soumise au vote ce lundi 15 avril 2013 suite au retrait de 42 signatures. (Lire la suite…)

RDC: Finagestion gérera l’eau pendant trois ans-Jeune Afrique

Contrôlé par le capital-investisseur ECP, Finagestion remporte le contrat du secteur public de distribution d’eau de la République démocratique du Congo.

Emerging Capital Partners (ECP), l’un des principaux gérants de fonds d’investissement dédié au continent africain, a annoncé le 15 avril que Finagestion, une société de son portefeuille opérant dans le secteur de la gestion des services publics (électricité, eau et assainissement) en Afrique, a été retenue par Regideso, société publique de production et de distribution d’eau en RD Congo, pour un contrat de services d’une durée de trois ans. Le contrat, financé en partie par la Banque mondiale dans le cadre son projet d’approvisionnement en eau, couvre principalement les aspects techniques, financiers, de gestion commerciale et d’organisation.

Premier pas en Afrique centrale

Selon ECP, l’appel d’offre a été organisé par la Banque mondiale et le contrat a démarré le 28 février dernier. “La présence de la Sénégalaise des eaux (SDE), une société de production et de distribution d’eau filiale de Finagestion, au sein du groupement a été essentielle pour remporter cette offre”, a souligné ECP dans un communiqué. Lire la suite sur jeuneafrique.com

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Partiellement nuageux avec des orages
30°C
Prévisions 26 octobre, 2014
jour
Partiellement ensoleillé avec orages
31°C
nuit
Orages
24°C
 

Avec le soutien de :