FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3 | Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8 | Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0 | Mbuji-mayi 93.8
Articles avec ces mots-clefs: M23

RDC: le Conseil de sécurité de l’Onu sur le point d’adopter la résolution créant la brigade spéciale

Bunagana, Nord Kivu, le 16 mai 2012, les forces spéciales jordaniennes sécurisent le périmètre de déploiement après les affrontements armés entre FARDC et les mutins qui occasionné la fuite de la population en Ouganda voisin malgré le déploiement des casques bleus- Ph. Sylvain LiechtinBunagana, Nord Kivu, le 16 mai 2012, les forces spéciales jordaniennes sécurisent le périmètre de déploiement après les affrontements armés entre FARDC et les mutins qui occasionné la fuite de la population en Ouganda voisin malgré le déploiement des casques bleus- Ph. Sylvain Liechtin
Bunagana, Nord Kivu, le 16 mai 2012, les forces spéciales jordaniennes sécurisent le périmètre de déploiement après les affrontements armés entre FARDC et les mutins qui occasionné la fuite de la population en Ouganda voisin malgré le déploiement des casques bleus- Ph. Sylvain Liechtin
Le Conseil de sécurité doit adopter, ce jeudi 28 mars, une résolution qui renforce la Mission de l’Onu pour la stabilisation en RDC (Monusco) et va se prononcer sur la création d’une brigade spéciale d’intervention destinée à combattre les groupes armés dans l’Est de la RDC. Cette force pourrait être dotée d’un effectif d’au moins deux mille cinq cents hommes et sera basée Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, selon des sources onusiennes concordantes. (Lire la suite…)

Forum des As: « Matata Ponyo dans le collimateur des députés!»

Matata Ponyo Mapon, premier ministre de la RDC le 07/05/2012 au Palais du peuple à Kinshasa, lors de la présentation du programme de son gouvernement à l’Assemblée nationale. Radio Okapi/ Ph. John BompengoMatata Ponyo Mapon, premier ministre de la RDC le 07/05/2012 au Palais du peuple à Kinshasa, lors de la présentation du programme de son gouvernement à l’Assemblée nationale. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Matata Ponyo Mapon, premier ministre de la RDC le 07/05/2012 au Palais du peuple à Kinshasa, lors de la présentation du programme de son gouvernement à l’Assemblée nationale. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Revue de presse du jeudi 28 mars 2013 (Lire la suite…)

Sassou Nguesso, Kabila, Kagame et Museveni s’engagent à appliquer l’accord d’Addis-Abeba

De gauche à droite: Les présidents du Rwanda Paul Kagame, de la Tanzanie Jakaya Kikwete, de l'Ouganda Yoweri Museveni et de la RDC Joseph Kabila à l'ouverture du sommet des chefs d'Etat de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs à Kampala, le 7 août 2012. Photo Droits tiers.De gauche à droite: Les présidents du Rwanda Paul Kagame, de la Tanzanie Jakaya Kikwete, de l'Ouganda Yoweri Museveni et de la RDC Joseph Kabila à l'ouverture du sommet des chefs d'Etat de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs à Kampala, le 7 août 2012. Photo Droits tiers.
De gauche à droite: Les présidents du Rwanda Paul Kagame, de la Tanzanie Jakaya Kikwete, de l'Ouganda Yoweri Museveni et de la RDC Joseph Kabila à l'ouverture du sommet des chefs d'Etat de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs à Kampala, le 7 août 2012. Photo Droits tiers.
Les chefs d’Etat de la RDC, du Congo-Brazzaville, du Rwanda et de l’Ouganda se sont engagés ce dimanche 24 mars à mettre en application l’accord d’Addis-Abeba signé en février dernier par onze présidents africains et censé permettre le retour de la paix dans l’Est de la RDC, en proie à des conflits armés à répétition. Joseph Kabila, Yoweri Museveni et Paul Kagame se sont réunis à Oyo au Nord de Brazzaville sur invitation de leur homologue congolais Denis Sassou Nguesso. (Lire la suite…)

Brazzaville : ouverture d’un sommet régional sur la sécurité dans l’Est de la RDC

(De g.à.d) Les présidents du Rwanda Paul Kagame, de l'Ouganda Yoweri Museveni et de la RDC Joseph Kabila à Kampala, mercredi 21 novembre, ont exigé au M23 de se retirer de Goma. Ph. Droits tiers(De g.à.d) Les présidents du Rwanda Paul Kagame, de l'Ouganda Yoweri Museveni et de la RDC Joseph Kabila à Kampala, mercredi 21 novembre, ont exigé au M23 de se retirer de Goma. Ph. Droits tiers
(De g.à.d) Les présidents du Rwanda Paul Kagame, de l'Ouganda Yoweri Museveni et de la RDC Joseph Kabila à Kampala, mercredi 21 novembre, ont exigé au M23 de se retirer de Goma. Ph. Droits tiers
Un sommet sur la sécurité dans l’Est de la République démocratique du Congo s’est ouvert, dimanche 24 mars à Oyo, la ville natale du président congolais Denis Sassou Nguesso.  Les chefs d’Etat du Congo, de l’Ouganda, du Rwanda et de la République démocratique du Congo y participent.Les président Yoweri Museveni, Paul Kagame, Joseph Kabila et Denis Sassou Nguessou doivent débattre de la paix dans la région des Grands Lacs, notamment dans l’Est de la RDC « à la suite des accords conclus dernièrement sur la RDC à Addis Abeba », à en croire une source proche de la présidence du Congo-Brazzaville. (Lire la suite…)

Général Prakash: « L’entrée du M23 à Goma a été mon plus grand défi »

Général Chander Prakash, commandant des forces de la Monusco Photo Monusco/Myriam AsmaniGénéral Chander Prakash, commandant des forces de la Monusco Photo Monusco/Myriam Asmani
Général Chander Prakash, commandant des forces de la Monusco Photo Monusco/Myriam Asmani
Le commandant des forces de la Monusco, le général Chander Prakash, est arrivé à la fin de son mandat de deux ans et demi en RDC. Il a déclaré, jeudi 21 mars à Radio Okapi, que l’entrée des rebelles du M23 dans la ville de Goma a été « son plus grand défi ». Les rebelles du M23 sont entrés à Goma le 20 novembre 2012. Les casques bleus positionnés à l’aéroport de la ville n’avaient pas combattu.  (Lire la suite…)

Paul Kagame accepte de faciliter le transfert de Bosco Ntaganda à la CPI

Le chef rebelle Bosco Ntaganda à Goma, le 5 octobre 2010. Photo droits tiers.Le chef rebelle Bosco Ntaganda à Goma, le 5 octobre 2010. Photo droits tiers.
Le chef rebelle Bosco Ntaganda à Goma, le 5 octobre 2010. Photo droits tiers.
Le président rwandais, Paul Kagame, a affirmé jeudi 21 mars que son pays apporterait tout le soutien nécessaire au transfert du rebelle congolais Bosco Ntaganda vers la Cour pénale internationale (CPI), prévu dans les prochains jours. Bosco Ntaganda s’est officiellement présenté lundi à l’ambassade américaine. Selon les Etats-Unis, il a lui-même demandé à être envoyé devant la CPI qui le recherche pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité. (Lire la suite…)

La CPI réclame le transfert « immédiat » de Bosco Ntaganda à la Haye

La procureure de la CPI, Fatou BensoudaLa procureure de la CPI, Fatou Bensouda
La procureure de la CPI, Fatou Bensouda
La Cour pénale internationale (CPI) salue la reddition du chef rebelle congolais Bosco Ntaganda à l’ambassade des Etats-Unis au Rwanda et réclame son transfert « immédiat » à La Haye pour qu’il soit jugé. Bosco Ntaganda est poursuivi pour des crimes contre l’humanité et crimes de guerre qu’il aurait commis en Ituri entre 2002 et 2003. (Lire la suite…)

Pourparlers de Kampala: les délégués gouvernementaux « en consultation » à Kinshasa

Munyonyo, cadre qui accueille les pourparlers entre le gouvernement et le M23 à Kampala/ Photo Innocent Olenga-Radio Okapi.Munyonyo, cadre qui accueille les pourparlers entre le gouvernement et le M23 à Kampala/ Photo Innocent Olenga-Radio Okapi.
Munyonyo, cadre qui accueille les pourparlers entre le gouvernement et le M23 à Kampala/ Photo Innocent Olenga-Radio Okapi.
Les pourparlers de Kampala entre le gouvernement congolais et les rebelles du M23 ne sont pas encore clos. Mais, les délégués du gouvernement sont rentrés, dimanche 17 mars à Kinshasa. François Muamba, l’expert du gouvernement à ces pourparlers, a indiqué que sa délégation est rentrée sur demande du chef de l’Etat pour une consultation afin de déterminer une nouvelle feuille de route des négociations. (Lire la suite…)

RDC: la Monusco espère un transfert de Bosco Ntaganda à la CPI « dans les plus brefs délais »

Le chef rebelle Bosco Ntaganda à Goma, le 5 octobre 2010. Photo droits tiers.Le chef rebelle Bosco Ntaganda à Goma, le 5 octobre 2010. Photo droits tiers.
Le chef rebelle Bosco Ntaganda à Goma, le 5 octobre 2010. Photo droits tiers.
Au lendemain de la reddition de Bosco Ntaganda à l’ambassade des Etats-Unis au Rwanda, la Monusco espère que le chef rebelle sera transféré à la Cour pénale internationale (CPI) « dans les plus brefs délais ». C’est ce qu’a déclaré, mardi 19 mars, le porte-parole intérimaire de la mission onusienne, Carlos Araujo, rappelant que Bosco Ntaganda est accusé par la CPI pour des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité commis en Ituri entre 2002 et 2003.  La porte-parole du département d’Etat américain, Victoria Nuland, a indiqué que Washington a pris contact avec la Cour et le gouvernement rwandais pour faciliter ce transfert. (Lire la suite…)

Forum des As: «Bosco Ntaganda au Rwanda, Kagame confondu….»

Le général des FARDC, Bosco Ntaganda (Photo d'archives)Le général des FARDC, Bosco Ntaganda (Photo d'archives)
Le général des FARDC, Bosco Ntaganda (Photo d'archives)
Revue de presse du mardi 19 mars 2013.
La reddition de Bosco Ntaganda, chef rebelle congolais recherché par la CPI, est à la Une de plusieurs journaux parus ce matin à Kinshasa. Forum des As titre: «Bosco Ntaganda au Rwanda, Kagame confondu…. ».

Le quotidien affirme que la présence du général déchu des Forces armées de la RDC (FARDC) à Kigali n’était donc pas un canular. Le journal indique que que Bosco Ntaganda se trouve depuis hier à l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique au Rwanda.

Selon le journal, cette information a même été confirmée par un porte-parole du département d’Etat américain. Forum des As poursuit en affirmant que Bosco «Ntaganda a spécifiquement, sinon expressément, demandé son transfert à la CPI à La Haye pour y être jugé»!

La République voit déjà Bosco Ntaganda en route pour la Cour pénale internationale (CPI). Pour le trihebdomadaire, le général autoproclamé et déserteur de l’armée congolaise s’est finalement mis sur la route de la Cour pénale internationale où il attendu depuis 2006. C’est en effet en août 2006 que la CPI a lancé son premier mandat d’arrêt contre Bosco Ntaganda.

Pendant ce temps, le journal Le Potentiel soutient qu’au sein de la rébellion du M23, on s’entretue pour 5 millions de dollars américains, la récompense promise par le président américain, Barack Obama, à toute personne qui mettra la main sur le général Bosco Ntaganda, recherché activement par la CPI depuis 2006.

Selon le quotidien, c’est cette somme qui a poussé, d’un côté, le général Sultani Makenga à accuser Jean-Marie Runiga de soutenir le général Bosco Ntaganda et de l’autre Runiga de suspecter Makenga d’avoir pactisé avec le gouvernement de la RDC «pour torpiller» les pourparlers de paix en cours à Kampala.

La République revient sur la guerre du Nord-Kivu et titre: «Mascarade de Rutshuru». A propos de Jean-Marie Runiga et les autres, le journal accuse le Rwanda d’avoir récupéré «ses soldats». «Qui a dit que les hommes de Jean-Marie Runiga ont été défaits dans les affrontements qui les ont opposés aux rebelles fidèles à Sultani Makenga», s’interroge le journal qui voit en la mobilisation de la presse effectuée le week-end dernier par Kigali pour montrer la venue sur son sol des soldats pro Runiga qu’une mascarade.

Dans un autre chapitre, L’Avenir parle de la troisième conférence des gouverneurs tenue à Kananga. Les participants à ce forum ont peaufiné des stratégies en vue d’améliorer la situation sécuritaire, d’activer le développement des provinces, de la mise en œuvre effective de la décentralisation ainsi que de la poursuite du cycle électoral.

Sondages

Le conseil de sécurité a décidé de réduire de 10% le nombre de casques bleus déployés en RDC. Selon vous:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Partiellement ensoleillé
23°C
Prévisions 30 mars, 2015
jour
Partiellement ensoleillé avec orages
32°C
nuit
Nuageux
23°C
 

Avec le soutien de :