FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3 | Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8 | Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0 | Mbuji-mayi 93.8
Articles avec ces mots-clefs: M23

RDC: la majorité et l’opposition satisfaites de la création de la Brigade spéciale

Des députés le 07/05/2012 au Palais du peuple à Kinshasa, lors de la présentation du programme du gouvernement à l’Assemblée nationale par le Premier ministre Matata Ponyo Mapon. Radio Okapi/ Ph. John BompengoDes députés le 07/05/2012 au Palais du peuple à Kinshasa, lors de la présentation du programme du gouvernement à l’Assemblée nationale par le Premier ministre Matata Ponyo Mapon. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Des députés le 07/05/2012 au Palais du peuple à Kinshasa, lors de la présentation du programme du gouvernement à l’Assemblée nationale par le Premier ministre Matata Ponyo Mapon. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
La majorité et l’opposition congolaises saluent la résolution 2098 des Nations unies créant une Brigade d’intervention de la Monusco qui devra neutraliser les groupes armés opérant en République démocratique du Congo (RDC). La résolution a été votée à l’unanimité le jeudi 28 mars. La Majorité présidentielle (MP) parle « d’une victoire diplomatique du gouvernement congolais » alors que l’opposition souhaite que ce projet « ne demeure pas une lettre morte ». (Lire la suite…)

RDC: les poursuites judiciaires contre les militaires accusés de viols à Minova sont en cours, affirme Lambert Mende

Lambert Mende Omalanga, Ministre congolais de la Communication et des médias, lors d'une interview à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John BompengoLambert Mende Omalanga, Ministre congolais de la Communication et des médias, lors d'une interview à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Lambert Mende Omalanga, Ministre congolais de la Communication et des médias, lors d'une interview à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Le porte-parole du gouvernement de la RDC, Lambert Mende, a déclaré ce jeudi 28 mars que la justice congolaise a déjà entamé des poursuites judiciaires contre les militaires accusés de viols à Minova. Il réagissait à l’ultimatum d’une semaine lancé la veille par les Nations unies demandant à Kinshasa de sanctionner les militaires coupables d’au moins 126 viols en novembre dernier à Minova alors qu’ils se repliaient face à l’avancée des rebelles du M23. Lambert Mende a déploré « les interférences des partenaires » dans les actions judiciaires initiées par les autorités congolaises. (Lire la suite…)

RDC: le Conseil de sécurité de l’Onu sur le point d’adopter la résolution créant la brigade spéciale

Bunagana, Nord Kivu, le 16 mai 2012, les forces spéciales jordaniennes sécurisent le périmètre de déploiement après les affrontements armés entre FARDC et les mutins qui occasionné la fuite de la population en Ouganda voisin malgré le déploiement des casques bleus- Ph. Sylvain LiechtinBunagana, Nord Kivu, le 16 mai 2012, les forces spéciales jordaniennes sécurisent le périmètre de déploiement après les affrontements armés entre FARDC et les mutins qui occasionné la fuite de la population en Ouganda voisin malgré le déploiement des casques bleus- Ph. Sylvain Liechtin
Bunagana, Nord Kivu, le 16 mai 2012, les forces spéciales jordaniennes sécurisent le périmètre de déploiement après les affrontements armés entre FARDC et les mutins qui occasionné la fuite de la population en Ouganda voisin malgré le déploiement des casques bleus- Ph. Sylvain Liechtin
Le Conseil de sécurité doit adopter, ce jeudi 28 mars, une résolution qui renforce la Mission de l’Onu pour la stabilisation en RDC (Monusco) et va se prononcer sur la création d’une brigade spéciale d’intervention destinée à combattre les groupes armés dans l’Est de la RDC. Cette force pourrait être dotée d’un effectif d’au moins deux mille cinq cents hommes et sera basée Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, selon des sources onusiennes concordantes. (Lire la suite…)

Forum des As: « Matata Ponyo dans le collimateur des députés!»

Matata Ponyo Mapon, premier ministre de la RDC le 07/05/2012 au Palais du peuple à Kinshasa, lors de la présentation du programme de son gouvernement à l’Assemblée nationale. Radio Okapi/ Ph. John BompengoMatata Ponyo Mapon, premier ministre de la RDC le 07/05/2012 au Palais du peuple à Kinshasa, lors de la présentation du programme de son gouvernement à l’Assemblée nationale. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Matata Ponyo Mapon, premier ministre de la RDC le 07/05/2012 au Palais du peuple à Kinshasa, lors de la présentation du programme de son gouvernement à l’Assemblée nationale. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Revue de presse du jeudi 28 mars 2013 (Lire la suite…)

Sassou Nguesso, Kabila, Kagame et Museveni s’engagent à appliquer l’accord d’Addis-Abeba

De gauche à droite: Les présidents du Rwanda Paul Kagame, de la Tanzanie Jakaya Kikwete, de l'Ouganda Yoweri Museveni et de la RDC Joseph Kabila à l'ouverture du sommet des chefs d'Etat de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs à Kampala, le 7 août 2012. Photo Droits tiers.De gauche à droite: Les présidents du Rwanda Paul Kagame, de la Tanzanie Jakaya Kikwete, de l'Ouganda Yoweri Museveni et de la RDC Joseph Kabila à l'ouverture du sommet des chefs d'Etat de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs à Kampala, le 7 août 2012. Photo Droits tiers.
De gauche à droite: Les présidents du Rwanda Paul Kagame, de la Tanzanie Jakaya Kikwete, de l'Ouganda Yoweri Museveni et de la RDC Joseph Kabila à l'ouverture du sommet des chefs d'Etat de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs à Kampala, le 7 août 2012. Photo Droits tiers.
Les chefs d’Etat de la RDC, du Congo-Brazzaville, du Rwanda et de l’Ouganda se sont engagés ce dimanche 24 mars à mettre en application l’accord d’Addis-Abeba signé en février dernier par onze présidents africains et censé permettre le retour de la paix dans l’Est de la RDC, en proie à des conflits armés à répétition. Joseph Kabila, Yoweri Museveni et Paul Kagame se sont réunis à Oyo au Nord de Brazzaville sur invitation de leur homologue congolais Denis Sassou Nguesso. (Lire la suite…)

Brazzaville : ouverture d’un sommet régional sur la sécurité dans l’Est de la RDC

(De g.à.d) Les présidents du Rwanda Paul Kagame, de l'Ouganda Yoweri Museveni et de la RDC Joseph Kabila à Kampala, mercredi 21 novembre, ont exigé au M23 de se retirer de Goma. Ph. Droits tiers(De g.à.d) Les présidents du Rwanda Paul Kagame, de l'Ouganda Yoweri Museveni et de la RDC Joseph Kabila à Kampala, mercredi 21 novembre, ont exigé au M23 de se retirer de Goma. Ph. Droits tiers
(De g.à.d) Les présidents du Rwanda Paul Kagame, de l'Ouganda Yoweri Museveni et de la RDC Joseph Kabila à Kampala, mercredi 21 novembre, ont exigé au M23 de se retirer de Goma. Ph. Droits tiers
Un sommet sur la sécurité dans l’Est de la République démocratique du Congo s’est ouvert, dimanche 24 mars à Oyo, la ville natale du président congolais Denis Sassou Nguesso.  Les chefs d’Etat du Congo, de l’Ouganda, du Rwanda et de la République démocratique du Congo y participent.Les président Yoweri Museveni, Paul Kagame, Joseph Kabila et Denis Sassou Nguessou doivent débattre de la paix dans la région des Grands Lacs, notamment dans l’Est de la RDC « à la suite des accords conclus dernièrement sur la RDC à Addis Abeba », à en croire une source proche de la présidence du Congo-Brazzaville. (Lire la suite…)

Général Prakash: « L’entrée du M23 à Goma a été mon plus grand défi »

Général Chander Prakash, commandant des forces de la Monusco Photo Monusco/Myriam AsmaniGénéral Chander Prakash, commandant des forces de la Monusco Photo Monusco/Myriam Asmani
Général Chander Prakash, commandant des forces de la Monusco Photo Monusco/Myriam Asmani
Le commandant des forces de la Monusco, le général Chander Prakash, est arrivé à la fin de son mandat de deux ans et demi en RDC. Il a déclaré, jeudi 21 mars à Radio Okapi, que l’entrée des rebelles du M23 dans la ville de Goma a été « son plus grand défi ». Les rebelles du M23 sont entrés à Goma le 20 novembre 2012. Les casques bleus positionnés à l’aéroport de la ville n’avaient pas combattu.  (Lire la suite…)

Paul Kagame accepte de faciliter le transfert de Bosco Ntaganda à la CPI

Le chef rebelle Bosco Ntaganda à Goma, le 5 octobre 2010. Photo droits tiers.Le chef rebelle Bosco Ntaganda à Goma, le 5 octobre 2010. Photo droits tiers.
Le chef rebelle Bosco Ntaganda à Goma, le 5 octobre 2010. Photo droits tiers.
Le président rwandais, Paul Kagame, a affirmé jeudi 21 mars que son pays apporterait tout le soutien nécessaire au transfert du rebelle congolais Bosco Ntaganda vers la Cour pénale internationale (CPI), prévu dans les prochains jours. Bosco Ntaganda s’est officiellement présenté lundi à l’ambassade américaine. Selon les Etats-Unis, il a lui-même demandé à être envoyé devant la CPI qui le recherche pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité. (Lire la suite…)

La CPI réclame le transfert « immédiat » de Bosco Ntaganda à la Haye

La procureure de la CPI, Fatou BensoudaLa procureure de la CPI, Fatou Bensouda
La procureure de la CPI, Fatou Bensouda
La Cour pénale internationale (CPI) salue la reddition du chef rebelle congolais Bosco Ntaganda à l’ambassade des Etats-Unis au Rwanda et réclame son transfert « immédiat » à La Haye pour qu’il soit jugé. Bosco Ntaganda est poursuivi pour des crimes contre l’humanité et crimes de guerre qu’il aurait commis en Ituri entre 2002 et 2003. (Lire la suite…)

Pourparlers de Kampala: les délégués gouvernementaux « en consultation » à Kinshasa

Munyonyo, cadre qui accueille les pourparlers entre le gouvernement et le M23 à Kampala/ Photo Innocent Olenga-Radio Okapi.Munyonyo, cadre qui accueille les pourparlers entre le gouvernement et le M23 à Kampala/ Photo Innocent Olenga-Radio Okapi.
Munyonyo, cadre qui accueille les pourparlers entre le gouvernement et le M23 à Kampala/ Photo Innocent Olenga-Radio Okapi.
Les pourparlers de Kampala entre le gouvernement congolais et les rebelles du M23 ne sont pas encore clos. Mais, les délégués du gouvernement sont rentrés, dimanche 17 mars à Kinshasa. François Muamba, l’expert du gouvernement à ces pourparlers, a indiqué que sa délégation est rentrée sur demande du chef de l’Etat pour une consultation afin de déterminer une nouvelle feuille de route des négociations. (Lire la suite…)

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Surtout nuageux
26°C
Prévisions 31 mai, 2015
jour
Surtout nuageux
32°C
nuit
Nuageux
22°C
 

Avec le soutien de :