FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3

Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8

Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0

Mbuji-mayi 93.8

Articles avec ces mots-clefs: Lambert Mende
Page 1 de 1712345...10...Dernière »

Kinshasa: la VSV demande au Gouvernement d’éclairer l’opinion sur l’attaque du camp Tshatshi

La Voix des sans voix (VSV) pour les droits de l’homme demande au gouvernement d’éclairer l’opinion publique sur la tentative d’infiltration du camp militaire Tshatshi de Kinshasa le 22 juillet. Selon cette ONG, les enquêtes sur cet incident doivent aller jusqu’au bout et ne subir le sort d’autres initiées notamment dans le cadre des attaques des sites stratégiques de la RDC le 30 décembre dernier, des affaires Chebeya, Mamadou Ndala… (Lire la suite…)

Relocalisation temporaire des FDLR : Lambert Mende fait le point

Lambert Mende Omalanga, ministre congolais des Médias et relations avec le parlement dans son cabinet le 12/05/2014 à Kinshasa, avril 2014. Photo Don John BompengoLambert Mende Omalanga, ministre congolais des Médias et relations avec le parlement dans son cabinet le 12/05/2014 à Kinshasa, avril 2014. Photo Don John Bompengo
Lambert Mende Omalanga, ministre congolais des Médias et relations avec le parlement dans son cabinet le 12/05/2014 à Kinshasa, avril 2014. Photo Don John Bompengo
Le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende est l’invité de Radio Okapi ce lundi 28 juillet. Il a rencontré le week-end dernier à Kisangani, les forces vives de la province Orientale, de l’Équateur, du Nord et Sud-Kivu. Ces derniers s’opposent à la relocalisation temporaire dans leurs provinces des rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) qui ont déposé volontairement les armes avant leur rapatriement ou expatriation dans un autre pays d’accueil. (Lire la suite…)

RDC : le gouvernement ne négociera pas la relocalisation des ex-FDLR, affirme Lambert Mende

Lambert Mende, ministre des Médias de la RDC à la base de la MONUSCO à Kanyabayonga où les rebelles FDLR qui ont volontairement déposé les armes auprès de la SADC sont logés avec l'appui logistique de la MONUSCO, le 5 Juin 2014.   © MONUSCO/Sylvain LiechtiLambert Mende, ministre des Médias de la RDC à la base de la MONUSCO à Kanyabayonga où les rebelles FDLR qui ont volontairement déposé les armes auprès de la SADC sont logés avec l'appui logistique de la MONUSCO, le 5 Juin 2014. © MONUSCO/Sylvain Liechti
Lambert Mende, ministre des Médias de la RDC à la base de la MONUSCO à Kanyabayonga où les rebelles FDLR qui ont volontairement déposé les armes auprès de la SADC sont logés avec l'appui logistique de la MONUSCO, le 5 Juin 2014. © MONUSCO/Sylvain Liechti
En visite à Kisangani, Lambert Mende a déclaré dimanche 27 juillet que le gouvernement congolais ne négociera pas la relocalisation des ex-rebelles FDLR dans cette ville de la Province Orientale et à Irebu en Equateur. Pour lui, la décision de relocaliser ces ex-combattants rwandais dans ces deux villes relève des prérogatives du gouvernement. Le porte-parole du gouvernement répondait notamment à la société civile de la Province Orientale et de l’Equateur qui s’oppose à la présence de ces ex-FDLR dans ces deux provinces. (Lire la suite…)

Mbandaka: la majorité s’oppose à la révocation des collaborateurs du gouverneur Koyagialo

Louis Koyagialo. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Louis Koyagialo. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Des partis politiques de l’Equateur membres de la Majorité présidentielle (MP) ont demandé samedi 26 juillet au gouverneur intérimaire, Sébastien Impeto, de retirer ses arrêtés révoquant les membres du cabinet du gouverneur Koyagialo, en soins à l’étranger. Ces arrêtés revêtent «un caractère anticonstitutionnel», ont affirmé les présidents fédéraux de ces partis au cours d’un point de presse à Mbandaka, auquel ont pris part quelques personnels lésés par ces arrêtés. (Lire la suite…)

RDC: des expulsés de Brazzaville parmi les assaillants du camp Tshatshi, affirme Mende

Lambert Mende Omalanga, juillet 2014. Radio Okapi/Ph. John BompengoLambert Mende Omalanga, juillet 2014. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Lambert Mende Omalanga, juillet 2014. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Au lendemain de l’attaque contre le camp militaire Tshatshi à Kinshasa mardi 22 juillet, le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende, affirme que des expulsés de Brazzaville ont été identifiés parmi les assaillants. Mais il a précisé qu’il fallait « approfondir les choses pour ne pas dire les choses à tort et à travers ». (Lire la suite…)

Congrès de l’UNPC: les journalistes congolais appelés à revaloriser leur métier

Des journalistes, lors des élections du comité de l'UNPC en 2008, au studio Maman Angebi à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Des journalistes, lors des élections du comité de l'UNPC en 2008, au studio Maman Angebi à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Les journalistes congolais sont invités à se remettre en question pour restituer à la profession ses lettres de noblesse ternies par des «moutons noirs». L’interpellation a été faite par tous les intervenants à l’ouverture des travaux du 8e congrès de l’Union nationale de la presse du Congo (UNPC) samedi 19 juillet à Kinshasa. Congrès essentiellement électif, il consistera durant trois jours, notamment en la requalification de l’UNPC, renouvellement de ses structures et du mandat de ses dirigeants. (Lire la suite…)

Les témoins expulsés des Pays-Bas voulaient se soustraire à la justice congolaise, selon Mende

Lambert Mende Omalanga, ministre congolais des Médias et relations avec le parlement dans son cabinet le 12/05/2014 à Kinshasa, avril 2014. Photo Don John BompengoLambert Mende Omalanga, ministre congolais des Médias et relations avec le parlement dans son cabinet le 12/05/2014 à Kinshasa, avril 2014. Photo Don John Bompengo
Lambert Mende Omalanga, ministre congolais des Médias et relations avec le parlement dans son cabinet le 12/05/2014 à Kinshasa, avril 2014. Photo Don John Bompengo
Au lendemain de l’expulsion des Pays-Bas de trois témoins congolais qui ont témoigné dans le procès de Mathieu Ngudjolo Chui et Germain Katanga à la Cour pénale internationale (CPI), le porte-parole du gouvernement congolais estime que la question de leur sécurité en RDC était un prétexte pour se soustraire à la justice congolaise. Floribert Ndjabu, Pierre Célestin Mbodina et Manda Charif avaient demandé asile aux Pays-Bas, disant craindre pour leur vie après avoir incriminé le président Joseph Kabila dans leur témoignage et refusaient d’être renvoyés dans leur prison à Kinshasa. (Lire la suite…)

Le délai de six mois accordé aux FDLR «ce n’est la pas la fin du monde», affirme Lambert Mende

Lambert Mende Omalanga, ministre de la Communications et médias de la RDC ce 28/07/2011 à Kinshasa, lors d’un point de presse. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Lambert Mende Omalanga, ministre de la Communications et médias de la RDC ce 28/07/2011 à Kinshasa, lors d’un point de presse. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
La SADC, la CIRGL et l’Onu, réunies à Lwanda la semaine dernière, ont accordé un délai de six mois aux rebelles rwandais des FDLR pour désarmer. Pour le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende Omalanga, la communauté international n’a pas fermé la bouche au sujet du dialogue inter rwandais, exigé notamment par les rebelles des FDLR.

«S’il y a eu une grosse dispute à un moment entre la Tanzanie et le Rwanda, c’est parce que la Tanzanie, au nom de la CIRGL, a dit ces choses là [exiger un dialogue inter rwandais]. La CIRGL le dit également. Si la communauté internationale, y compris les Nations unies, a reçu une délégation des FDLR à Rome, c’est aussi pour dire cela. Je ne pense pas que quelqu’un a fermé la bouche devant les Rwandais», a déclaré Lambert Mende Omalanga.

Il s’entretient avec Innocent Olenga :

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Le Potentiel : «Près de 50% des terres arables de la RDC sont bradées»

Une vue de DimbelengeUne vue de Dimbelenge
Une vue de Dimbelenge
Revue de presse kinoise du vendredi 4 juillet 2014 (Lire la suite…)

RDC : l’attente du gouvernement de cohésion nationale paralyse l’administration, selon le député Lokondo

Ministère de l’Esu. Radio Okapi/ Ph. John BompengoMinistère de l’Esu. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Ministère de l’Esu. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
L’administration publique en RDC est paralysée en attendant la formation du gouvernement de cohésion nationale, une promesse du chef de l’Etat congolais Joseph à la clôture des concertations nationales en octobre 2013. Le député de la majorité Henri-Thomas Lokondo qui a fait cette observation jeudi 3 juillet estime que les activités sont bloquées, non seulement dans le gouvernement, mais aussi dans les entreprises publiques. Le porte-parole du gouvernement relativise. Il parle de ralentissement d’activités et non de paralysie. (Lire la suite…)

Page 1 de 1712345...10...Dernière »

Sondages

Les frais de tenue des comptes salaires des fonctionnaires qui gagnent au moins 100 dollars américains sont désormais pris en charge par leurs titulaires. Jusque là, c’est l’Etat qui les supportait. Selon vous :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Surtout nuageux
23°C
Prévisions 2 août, 2014
jour
Parfois ensoleillé
31°C
nuit
Nuageux
22°C
 

Avec le soutien de :