FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3

Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8

Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0

Mbuji-mayi 93.8

Articles avec ces mots-clefs: Goma
Page 10 de 39« Première...89101112...2030...Dernière »

Nord-Kivu: «Ce qui se passe à Goma et Sake est une première étape», affirme le général Santos Cruz

Le lieutenant-général Carlos Alberto Dos Santa Cruz, chef d'Etat-major des forces armées de la Monusco (Juin 2013)Le lieutenant-général Carlos Alberto Dos Santa Cruz, chef d'Etat-major des forces armées de la Monusco (Juin 2013)
Le lieutenant-général Carlos Alberto Dos Santa Cruz, chef d'Etat-major des forces armées de la Monusco (Juin 2013)
Le commandant de la force de la Monusco, général Alberto Dos Santos Cruz, indique que la mesure de sécuriser la zone Goma-Sake et ses environs, vise à  protéger plus d’un millions de populations civiles, parmi lesquelles des déplacés. Dans un point de presse tenu jeudi 1er aout à Goma à quelques heures de la fin de l’ultimatum lancé aux détenteurs d’armes, il a affirmé que cette mesure permet aux groupes armés et à ceux qui détiendraient des armes de les déposer aux points de ramassage, et contribue ainsi à ramener la sécurité au Nord-Kivu. (Lire la suite…)

Goma: le gouvernement soutient l’ultimatum de la Monusco lancé aux groupes armés pour désarmer

Lambert Mende, Ministre de l'Information, Communications et Médias lors d'une Conférence de Presse à Kinshasa, le 03/01/2012. Radio Okapi/Ph. Aimé-NZINGALambert Mende, Ministre de l'Information, Communications et Médias lors d'une Conférence de Presse à Kinshasa, le 03/01/2012. Radio Okapi/Ph. Aimé-NZINGA
Lambert Mende, Ministre de l'Information, Communications et Médias lors d'une Conférence de Presse à Kinshasa, le 03/01/2012. Radio Okapi/Ph. Aimé-NZINGA
Le gouvernement congolais soutient l’ultimatum de 48 heures lancé par la Monusco à toute personne détenant  une arme à feu pour désarmer dans la zone de sécurité qu’elle a délimitée autour de l’axe Goma-Sake (Nord-Kivu). « Cet ultimatum de la Monusco a le total soutien du gouvernement de la RDC parce qu’il s’inscrit dans le droit fil des recommandations faites à la Monusco par la résolution 2098 du Conseil de sécurité des Nations unies », a déclaré le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende. (Lire la suite…)

Nord-Kivu: la zone de sécurité de la Monusco autour de l’axe Goma-Sake

Carte de la zone de sécurité sur l'axe Goma-SakeCarte de la zone de sécurité sur l'axe Goma-Sake
Carte de la zone de sécurité sur l'axe Goma-Sake
La Monusco a imposé une zone de sécurité longue d’une vingtaine de kilomètres autour de l’axe Goma – Sake. Le préavis de 48 heures donné par la mission onusienne mardi 30 juillet à toute personne ne faisant pas partie des forces nationales de sécurité mais détenant une arme à se rendre dans l’une de ses bases concerne cette zone. Le commandant de la force de la Monusco,  le général Alberto Dos Santos Cruz a annoncé qu’à partir de jeudi, tout réfractaire à cette décision sera traqué. Cette opération sera menée conjointement par des éléments de la Brigade d’intervention de la Monusco et la Brigade du Nord-Kivu de la Mission. (Lire la suite…)

Goma: la Monusco demande à tout détenteur d’armes de désarmer dans 48 heures

Le lieutenant-général Carlos Alberto Dos Santa Cruz, chef d'Etat-major des forces armées de la Monusco (Juin 2013)Le lieutenant-général Carlos Alberto Dos Santa Cruz, chef d'Etat-major des forces armées de la Monusco (Juin 2013)
Le lieutenant-général Carlos Alberto Dos Santa Cruz, chef d'Etat-major des forces armées de la Monusco (Juin 2013)
Dans un communiqué publié le mardi 30 juillet, la Monusco dit considérer toute personne ne faisant pas partie des forces de sécurité nationales et, possédant une arme à feu à Goma et, dans les localités situées au Nord de la ville, comme une menace imminente pour les civils. À compter de mardi 30 juillet à 16 heures (heure de Goma), indique la mission onusienne, les détenteurs d’armes à feu dans cette région disposent d’un délai de 48 heures pour rendre leurs armes dans une base de la Monusco et rejoindre le processus de désarmement et de démobilisation. (Lire la suite…)

Nord-Kivu: «Aucun groupe armé n’occupera la ville de Goma», assure le comandant de la brigade d’intervention

MONUSCO FIB commander Brig Gen. James Mwakibolwa meets with international media in his Goma office , the 25th of July 2013. © MONUSCO/Sylvain LiechtiMONUSCO FIB commander Brig Gen. James Mwakibolwa meets with international media in his Goma office , the 25th of July 2013. © MONUSCO/Sylvain Liechti
MONUSCO FIB commander Brig Gen. James Mwakibolwa meets with international media in his Goma office , the 25th of July 2013. © MONUSCO/Sylvain Liechti
Le commandant de la brigade d’intervention de la Monusco, le général James-Aloys Mwakibolwa, a assuré jeudi 25 juillet qu’aucun groupe armé n’occupera la ville de Goma (Nord-Kivu). Il répondait ainsi aux habitants de Goma qui redoutent une attaque des rebelles du M23 sur la capitale provinciale du Nord-Kivu. (Lire la suite…)

Nord-Kivu: hausse des prix des produits à Goma

Un tshukudu dans le marché de Goma, 2007.Un tshukudu dans le marché de Goma, 2007.
Un tshukudu dans le marché de Goma, 2007.
Les biens de premières nécessités ont, depuis lundi 22 juillet, pris de l’ascenseur à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu. Un sac de cossette de manioc de 50 kg, par exemple, est passé de 36 à 40 dollars américains dans cette ville, affirment des sources locales. (Lire la suite…)

Goma : le colonel Olivier Hamuli rassure la population

Des militaires congolais renforcent leurs positions autour de Goma au second jour des affrontements face aux rebelles du M23 (Photo Monusco)Des militaires congolais renforcent leurs positions autour de Goma au second jour des affrontements face aux rebelles du M23 (Photo Monusco)
Des militaires congolais renforcent leurs positions autour de Goma au second jour des affrontements face aux rebelles du M23 (Photo Monusco)
Le porte-parole militaire des Forces armées de la RDC (FARDC) au Nord-Kivu, colonel Olivier Hamuli, a lancé mercredi 17 juillet un appel au calme après une panique observée mardi à Goma. Des tirs à l’arme lourde étaient entendus faisant craindre un rapprochement des combats vers la ville. Selon le colonel Hamuli, ces tirs étaient plutôt l’œuvre de FARDC. (Lire la suite…)

RDC : les FARDC affirment avoir le contrôle de la situation à Mutaho

Des militaires congolais au Nord-Kivu. (Photo Monusco)Des militaires congolais au Nord-Kivu. (Photo Monusco)
Des militaires congolais au Nord-Kivu. (Photo Monusco)
« Nul besoin de paniquer, la situation sur la ligne de front est entièrement sous contrôle des FARDC », a affirmé lundi 15 juillet le porte-parole de l’armée au Nord-Kivu concernant la localité de Mutaho, située à une dizaine de kilomètres au Nord-Est de Goma, où les affrontements survenus la veille en fin d’après-midi entre l’armée loyaliste et le M23 se sont poursuivis ce matin.  (Lire la suite…)

Nord-Kivu: le M23 attaque les positions des FARDC à Mutaho

Les rebelles du M23 font leur entrée dans la ville de Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu, mardi 20 novembre 2012.Les rebelles du M23 font leur entrée dans la ville de Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu, mardi 20 novembre 2012.
Les rebelles du M23 font leur entrée dans la ville de Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu, mardi 20 novembre 2012.
Les rebelles du M23 ont attaqué, dimanche 14 juillet, les positions des Forces armées de la RDC (FARDC) à Mutaho, à une dizaine de kilomètres de la ville de Goma (Nord-Kivu), ont indiqué des sources militaires de la région sans fournir le bilan. (Lire la suite…)

Goma : prévention du VIH/sida dans les camps des déplacés

Un projet de prévention du VIH/Sida dans les camps des déplacés a été lancé dernièrement au camp de Mugunga III. Il vise à réduire le taux de prévalence de cette maladie, en hausse dans la province du Nord-Kivu. Ces projet vise autant les jeunes filles et femmes déplacées, que les hommes en uniformes et leurs dépendants. A cette occasion, des kits de dignité ont été distribués aux femmes en âge de procréer et un  dépistage volontaire du VIH/sida leur a été proposé. (Lire la suite…)

Page 10 de 39« Première...89101112...2030...Dernière »

Sondages

Le monde a célébré le mercredi 16 avril la journée mondiale contre l’esclavage des enfants. En RDC, plusieurs enfants travaillent notamment dans les sites miniers. Pour mettre fin à cette situation, il faudrait :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 55 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Partiellement ensoleillé
27°C
Prévisions 18 avril, 2014
jour
Orages
34°C
nuit
Orages
26°C
 

Avec le soutien de :