FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3 | Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8 | Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0 | Mbuji-mayi 93.8
Articles avec ces mots-clefs: FARDC

Nord-Kivu : miliciens APCLS et FARDC s’affrontent à Kitshanga

Les Forces armées de la RCC (FARDC) ont lancé lundi 4 mars, une controffensive pour déloger les miliciens de l’Alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain (APCLS) de Kitshanga qu’ils occupent depuis dimanche. De rudes combats opposent les militaires aux miliciens depuis 12 heures à Kitshanga dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu). Les habitants affirment que les deux parties s’affrontent aux bombes et aux armes lourdes. (Lire la suite…)

Nord-Kivu: les miliciens de l’APCLS ont repris le contrôle de Kitshanga

Un milicien dans l'Est de la RDC.Un milicien dans l'Est de la RDC.
Un milicien dans l'Est de la RDC.
Les miliciens de l’Alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain (APCLS) ont repris le contrôle de la cité de Kitshanga (Nord-Kivu) le dimanche 3 février dans la soirée, après des combats contre des FARDC qui, selon des témoins, ont duré une vingtaine de minutes. L’armée avait pourtant délogé ces miliciens de cette cité il y a quatre jours. Kitshanga se vide à nouveau de ses habitants alors que certains d’entre eux commençaient à peine à regagner leurs maisons après la reconquête des FARDC. (Lire la suite…)

Retrait des FARDC de Rutshuru 48 heures après leur déploiement

Armes à main, les militaires de Fardc concentrés lors du défilé du 30 juin 2010. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Armes à main, les militaires de Fardc concentrés lors du défilé du 30 juin 2010. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Julien Paluku le 8/3/2012 à Goma. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Julien Paluku le 8/3/2012 à Goma. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Omar Kavota à Kinshasa, octobre 2010.
Omar Kavota à Kinshasa, octobre 2010.
Les militaires congolais se sont retirés, dimanche 3 mars, de plusieurs localités de Rutshuru où ils s’étaient redéployés deux jours plus tôt après le départ des rebelles du M23. (Lire la suite…)

Forum des As : « Un brûlot des évêques sur la table de Kabila »

Des évêques congolais membres de la  Cenco le 23/6/2011 au centre Nganda à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John BompengoDes évêques congolais membres de la Cenco le 23/6/2011 au centre Nganda à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Des évêques congolais membres de la Cenco le 23/6/2011 au centre Nganda à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Revue de presse kinoise du lundi 4 mars 2013 (Lire la suite…)

Nord-Kivu: les FARDC se retirent de Rutshuru, le M23 se redéploie

Erreur Shashin:

Aucune photo trouvée pour le shortcode spécifié
Vingt-quatre heures après avoir repris le contrôle des localités abandonnées par les rebelles du M23 à Rutshuru, l’armée congolaise s’est retirée, dimanche 3 mars, de ce territoire du Nord-Kivu. Les Forces armées de la RDC (FARDC) affirment avoir obéi à un ordre hiérarchique. Des témoins rapportent que les rebelles du M23 ont commencé à revenir dans ce territoire. De son côté, la société civile demande au Gouvernement de tenir ses promesses faites, relatives à la sécurisation de la population locale. (Lire la suite…)

Le M23 est-il en train de vivre le début de sa fin?-Slate Afrique

Le mouvement rebelle du M 23, qui occupe l’est du Congo démocratique, est selon toute vraisemblance, au bord de l’implosion.

Le président de la branche politique du mouvement, Jean-Marie Runiga a été destitué, fait savoir RFI. Il est accusé par ses compagons de soutenir le général mutin et chef politique du M 23, Bosco Ntaganda.

Pendant ce temps, à Kinshasa, la capitale de la RDC, il n’est plus question de dialogue entre le gouvernement et l’opposition congolaise. Lambert Mende, porte-parole du gouvernement a coupé court aux rumeurs d’un dialogue national.

En 2012, il était question pour le président Joseph Kabila de «concertation». Plus tard, l’opposition a fait évoluer le concept vers le «dialogue national», avec comme projet une grande rencontre au Congo-Brazzaville sous la médiation de Sassou-Nguesso.

Mais, aujourd’hui, la donne a complètement changé. Il n’est plus question de se rendre à Sun City.

«Nous n’irons pas à l’étranger pour régler des problèmes, alors que notre peuple a offert un cadre institutionnel avec la Constitution», a relevé le porte-parole du gouvernement.

Alors que pour l’opposition congolaise, il parait impensable de se passer de médiateur. De l’avis de Jean Pierre Lisanga, leader des Fac-Opposition, c’est le président Kabila qui bloque le processus.

Lambert Mende a invité les rebelles du M23 à mettre fin à leur mouvement à la suite de la signature de l’accord cadre conformément aux lois de la RDC, rapporte Le Vif.

Le 24 février, des affrontements ont opposé des factions rivales du mouvement rebelle ont fait 17 morts. Les partisans du chef militaire Sultani Mackenga ont affronté ceux du responsable politique du mouvement Jean-Marie Runiga.

Les deux chefs se seraient opposés sur la reprise ou non des hostilités contre l’armée gouvernementale. Mais pour le porte-parole du gouvernement, il apparaît clairement que:

«Le M23 souffre de ses propres contradictions, il doit cesser d’exister (…) Dans tous les cas, cet accord signifie la fin de l’existence de tous les groupes armés.»

Lire la suite sur slateafrique.com

Province Orientale : des policiers et militaires sensibilisés à leurs droits et devoirs

Des policiers et militaires congolais ont été sensibilisés vendredi 1er mars à leurs droits et devoirs dans le cadre d’une campagne menée par la Coalition nationale pour la Cour pénale internationale (CPI) en RDC, avec l’appui de la section genre de la Mission des Nations unies en RDC (Monusco).

(Lire la suite…)

Katanga : 7 miliciens Maï-Maï se rendent aux FARDC à Manono

Une vue aérienne d'un quartier du territoire de Manono, 450 km au Sud Ouest de Kalemie (Katanga/RDC)Une vue aérienne d'un quartier du territoire de Manono, 450 km au Sud Ouest de Kalemie (Katanga/RDC)
Une vue aérienne d'un quartier du territoire de Manono, 450 km au Sud Ouest de Kalemie (Katanga/RDC)
Sept miliciens Maï-Maï se sont rendus vendredi 1er mars aux Forces armées de la RDC dans le territoire de Manono, à 450 Km au sud-ouest de Kalemie, dans le nord de la province du Katanga. Cette reddition intervient après une campagne de sensibilisation menée par les autorités locales à l’intention de ces combattants. Selon l’administrateur du territoire, une dizaine d’autres combattants ont aussi annoncé leur intention de se rendre.

(Lire la suite…)

Nord-Kivu : la Monusco se dit préoccupée par la reprise des violences à Rutshuru et Masisi

En avant plan, le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en RDC, Roger Meece, ce 05/4/2011 à l’aéroport international de Ndjili lors de la visite du lieu où s’est produit le crash d’un avion de la Monusco. Radio Okapi/Ph John BompengoEn avant plan, le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en RDC, Roger Meece, ce 05/4/2011 à l’aéroport international de Ndjili lors de la visite du lieu où s’est produit le crash d’un avion de la Monusco. Radio Okapi/Ph John Bompengo
En avant plan, le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en RDC, Roger Meece, ce 05/4/2011 à l’aéroport international de Ndjili lors de la visite du lieu où s’est produit le crash d’un avion de la Monusco. Radio Okapi/Ph John Bompengo
Dans un communiqué publié samedi 2 mars à Kinshasa, la Mission des Nations unies en RDC (Monusco) s’est dite préoccupée par la reprise des violences dans le Nord Kivu. Selon le représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations Unies, Moustapha Soumaré, les combats ont repris entre l’armée et la milice APCLS dans le Masisi, et des affrontements ont lieu entre deux factions du mouvement rebelle de M23 dans le Rutshuru, aggravant la situation sécuritaire et humanitaire dans cette province.

(Lire la suite…)

Nord-Kivu: grève des commerçants depuis 4 jours à Kamandi Lac

Les commerçants observent un mouvement de grève, depuis quatre jours, dans le village Kamandi Lac dans le territoire de Lubero (Nord-Kivu), pour protestent contre les tracasseries répétées des FARDC contre la population locale. Les militaires imposeraient aux civils des travaux forcés, tortures accompagnées d’extorsions, prélèvements d’une quantité importante de  tous les produits agricoles, etc.  (Lire la suite…)

Sondages

L’ONG Amnesty International estime que les expulsions des ressortissants de la RDC du Congo Brazzaville sont susceptibles de constituer des crimes contre l’humanité et exige leur fin immédiate. Selon vous:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 200 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Ensoleillé
30°C
Prévisions 8 juillet, 2015
jour
Ensoleillé
36°C
nuit
Clair
21°C
 

Avec le soutien de :