FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3 | Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8 | Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0 | Mbuji-mayi 93.8
Articles avec ces mots-clefs: Elections

Kinshasa: une dizaine de blessés lors de la marche de l’UDPS, selon Jacquemin Shabani

Les échauffourées ont opposé, jeudi 6 octobre à Kinshasa, les militants de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) à la Police nationale congolaise (PNC). Le secrétaire général du parti d’Etienne Tshisekedi, Jacquemin Shabani, parle d’une dizaine de blessés et de quelques arrestations. (Lire la suite…)

Processus électoral en RDC: la Russie invite les médias congolais à éduquer la population

Dans une interview accordée mercredi à Radio Okapi, l’ambassadeur russe en RDC, Anatoly Klimenko a affirmé que l’éducation de la population congolaise est un élément déterminant pour des élections apaisées. «C’est aux médias que revient ce rôle», estime-t-il.«Je crois que ce sont les médias qui doivent travailler d’une manière correcte pour éduquer la population», a déclaré le diplomate russe.

Et d’insister: «C’est le rôle des médias de bien faire comprendre à la population qu’il n’y a d’autre issue que des élections apaisées. Si la population comprend que c’est dans son intérêt de suivre cette voie, je crois que vous allez gagner.»

Le diplomate appelle aussi toutes les parties prenantes aux élections congolaises à demeurer responsables jusqu’au bout des élections réussies et apaisées.

C’est dans cet ordre qu’il a condamné l’agression dont les médias congolais ont été victimes ces derniers temps.

Selon les observateurs, l’ambassadeur russe a fait allusion notamment au plasticage des installations de RLTV dans la nuit du 5 au 6 septembre dernier et à l’agression dont a été victime un caméraman de RFO, jeudi 29 septembre 2011, lors d’une marche de l’UDPS.

«Une situation inacceptable en démocratie», a-t-il laissé entendre.

Par ailleurs, l’ambassadeur Anatoly Klimenko a révélé, parlant de l’appui de son pays à ce processus électoral, que la Russie enverra 25 hélicoptères pour renforcer la logistique de la Monusco.

Qu’attendez-vous du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication?

20,y,center,]Le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC) dispose, depuis le 26 septembre, d’un bureau définitif. Cette équipe a été mise en place par ses membres réunis en assemblée générale extraordinaire à Kinshasa. Ainsi l’institution d’appui à la démocratie est prête à accomplir ses missions: (Lire la suite…)

RDC: listes de candidats à la députation, l’UDPS accuse le PPRD de tricherie

Le secrétaire général de l'UDPS, Jacquemin Shabani ce 21/07/2011 à Kinshasa, lors d'une conférence de presse. Radio Okapi/ Ph. John BompengoLe secrétaire général de l’UDPS, Jacquemin Shabani ce 21/07/2011 à Kinshasa, lors d’une conférence de presse. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le secrétaire général de l'UDPS, Jacquemin Shabani ce 21/07/2011 à Kinshasa, lors d'une conférence de presse. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

L’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) accuse le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) d’avoir aligné dans certaines circonscriptions électorales plus de candidats que le nombre de sièges à pourvoir. Pour le secrétaire général du parti d’Etienne Tshisekedi qui l’a dit à Radio Okapi, il s’agit d’une tentative de tricherie. Il affirme que l’affaire a été portée devant la Cour suprême de justice. (Lire la suite…)

Kinshasa: 50 candidats à l’école de la campagne électorale

Plus de 50 candidats, dont une trentaine des femmes, membres des différents partis politiques ont terminé, vendredi 30 septembre à Kinshasa, un atelier de formation la bonne campagne électorale. (Lire la suite…)

Kinshasa: un cameraman de RFO agressé lors des marches du PPRD et de l’UDPS

Un cameraman de France Télévision-Radio France d’Outre mer (RFO), John Kikendu, a été tabassé jeudi 29 septembre, au cours des marches organisées simultanément à Kinshasa par les militants de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) et ceux du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD). D’après les témoignages de sa collaboratrice et correspondante de France Télévision –RFO, Francine Mukoko, les bourreaux de John Kikendu étaient habillés aux couleurs du PPRD.

Selon la même source, la victime est touchée au crane. Il est admis aux soins intensifs dans une structure médicale de Kinshasa.

Francine Mukoko relate:

«John Kikendu se trouvait le long du Boulevard Lumumba pour filmer le début de la marche de l’UDPS. Lorsque la police a commencé à disperser les militants, il a vu un groupe de jeunes gens qui sont venus de la 6e rue et se sont dirigés vers lui.

Face au danger qui le guettait, John Kikendu a fui dans une maison. Mais celle-ci n’était pas clôturée. Ces jeunes l’ont poursuivi et l’ont tabassé, en utilisant les pierres et les barres de fer, raconte Francine Mukoko.

Il a juste eu le temps de remarquer que parmi ses agresseurs, il y avait des gens habillés en tenue du PPRD et il s’est évanoui.»

Francine Mukoko affirme que les agresseurs ont arraché et endommagé la camera de John Kikendu.

«Lorsque nous sommes descendus sur le terrain, nous avons été brutalisés par les sportifs trouvés sur place», affirme-t-elle.

Lire aussi sur radiookapi.net:

RDC: les casques bleus vont contribuer à la sécurisation des élections, selon Babacar Gaye

Le conseiller militaire du secrétaire général des Nations unies, Babacar Gaye, a annoncé, jeudi 29 septembre à Goma au Nord-Kivu, l’appui de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en RDC (Monusco) pour sécuriser les élections de 2011. (Lire la suite…)

RDC: la directive du CSAC pour éviter les dérapages pendant la campagne électorale dans les médias

Le Conseil supérieur  de l’audiovisuel et de  la communication (CSAC) a présenté, mercredi 28 septembre, une directive sur la campagne électorale 2011 dans les  médias. Ce document  de soixante et un articles reprend notamment les règles relatives à la déontologie, les  normes sur la répartition du temps d’antenne des candidats, les responsabilités des médias et  les sanctions que le CSAC va appliquer en cas de dérapage. Cette directive a été conçue en concertation avecla Ceni.Envoici quelques extraits.Dans son premier chapitre consacré aux généralités, le document rappelle que la campagne électorale va commencer dans les médias le 28 octobre. Elle prendra fin le  26 novembre à minuit. Les medias sont appelés à observer une grande rigueur dans la  collecte, le traitement et la diffusion de l’information. Ils ne doivent pas diffuser des chansons, clips, jeux, spots, communiqués, proverbes, saynètes et caricatures qui incitent à la haine. La diffusion des résultats des sondages quarante-huit heures avant les  scrutins est aussi interdite.[sthumbs=3301|3299|3303|3297|3305|3306,144,3,n,center,] Le bureau du CSAC a le pouvoir de suspendre sans délai les émissions qui  enfreignent les dispositions  précitées. La directive fixe aussi le timing des reportages relatifs aux institutions de la  RDC, des partis politiques et des composantes de la société civile. Ces reportages ne peuvent pas excéder trois minutes sur les chaînes de radio et de télévision publiques ou 1500 lignes dans les colonnes du bulletin de  l’Agence congolaise de la presse (ACP). Seuls les candidats aux différents scrutins se trouvant officiellement sur  la  liste arrêtée par les institutions compétentes bénéficient des dispositions prévues au  titre de campagne électorale dans les  medias publics. Tous  les candidats bénéficient du même temps d'antenne et de  la  gratuité des prestations dans les médias publics, précise la directive. Les chargés de communication, les attachés de presse et les journalistes  permanents auprès des institutions publiques sont exclus de la couverture  de la campagne électorale. Le document du CSAC interdit la publication de tout résultat (partiel ou  définitif) avant la  fermeture du dernier bureau de  vote. D'après cette directive, le non-respect de toutes ces dispositions  expose  à des  sanctions applicables en vertu des articles 9 point 18, 59, 63 et 68 de la loi organique du CSAC.

Mbuji-Mayi: processus électoral, l’ONG Verbatims sensibilise la population au respect des résultats des urnes

«Nous voulons que les élections se passent dans des conditions plus ou moins acceptables et que les résultats soient acceptés par tous.» C’est l’appel lancé, mardi 27 septembre à Radio Okapi, par le responsable de des projets Verbatims en RDC, Me xavier Macky Kisembo, à Mbuji-Mayi au Kasaï-Oriental.

 

Au cours d’une série de sensibilisation ayant pour thème: «Elections, questions identitaires et enjeux politiques en RDC », Xavier Macky s’oppose au clivage de la RDC dans le choix des dirigeants.

 

«Nous ne voulons pas de clivage Ouest-Est. Pas de régionalisme, pas d’ethnie. Nous avons besoin d’un candidat élu sur base d’un projet de société », a-t-il ajouté.

 

Concernant la question identitaire, Xavier Macky a déclaré:

 

«Si quelqu’un veut devenir dirigeant politique de ce pays et qu’il dépose sa candidature à un poste bien déterminé et que la Ceni accepte sa candidature, on ne peut plus parler de la question de nationalité. Nous ne devons pas confondre l’origine d’une personne avec sa nationalité.»

 

Cette sensibilisation a concerné les cadres politiques, les candidats aux élections, les journalistes et d’autres leaders d’opinion.

Lire aussi sur radiookapi.net:

RDC: audit du fichier électoral, une démarche dilatoire, selon la Majorité présidentielle

Général Bisengimana: “La Police nationale congolaise va sécuriser correctement les élections”

Un forun à Addis Abeba pour des élections transparentes et apaisées en RDC

Général Bisengimana: «La Police nationale congolaise va sécuriser correctement les élections»

Le général Charles Bisengimana, commissaire général de la Police nationale congolaise (PNC) réfute les allégations selon lesquelles la police congolaise serait partisane au profit du pouvoir en place en RDC. Il l’a dit lundi 26 septembre au cours de l’émission Dialogue entre Congolais.Au cours de l’émission Dialogue entre Congolais de lundi 26 septembre, le général Charles Bisengimana a garanti l’implication effective de la police dans la sécurisation des élections.

«Nous confirmons encore que la Police nationale congolaise est au service de la population et va sécuriser les élections correctement. Nous demandons à la population de pouvoir faire confiance à sa police, la sécurité sera assurée», a-t-il déclaré.

Le Général Bisengimana a appelé tout le monde à la retenue et à ne pas verser dans la violence et l’intolérance.

Répondant à d’autres questions relatives notamment au mauvais comportement de certains éléments de la Police, il a indiqué qu’en général, la Police fait bien son travail.

Il a cependant promis que des mesures sont en train d’être prises pour sanctionner ceux qui se compromettent.

 

Sondages

L’ONU a proposé aux acteurs politiques congolais sa médiation dans les divergences qui opposent fortement la Majorité et l’opposition sur la loi électorale. Selon vous:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Clair
21°C
Prévisions 27 janvier, 2015
jour
Nuageux avec averses
33°C
nuit
Orages
24°C
 

Avec le soutien de :