FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3 | Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8 | Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0 | Mbuji-mayi 93.8
Articles avec ces mots-clefs: Elections

Médias : le gouverneur du Maniema « ne tolérera aucun dérapage »

Une vue du centre ville de Kindu, chef-lieu de la province du Maniema (RDC). Ph. Panoramio.comUne vue du centre ville de Kindu, chef-lieu de la province du Maniema (RDC). Ph. Panoramio.com

Une vue du centre ville de Kindu, chef-lieu de la province du Maniema (RDC). Ph. Panoramio.com

Au cours d’un point de presse tenu le lundi 07 novembre, le gouverneur du Maniema, Pascal Tutu Salumu a dénoncé des dérapages médiatiques constatés dans la province.    (Lire la suite…)

Kasaï-Oriental : La Dgrad veut obliger les candidats-députés à payer leurs taxes

Le directeur provincial de la direction générale des ressources administratives, domaniales,  judiciaires et de participation (Dgrad), Romain Paul Kalume, s’insurge contre la présence de candidats-députés parmi les contribuables insolvables. Il a annoncé sa détermination à leur faire payer leurs dettes envers l’Etat avant la fin de l’année lors d’un point presse tenu à Mbuji-Mayi, le samedi 05 novembre.

Le directeur provincial de la Dgrad/Kasaï oriental, Romain Paul Kalume a déploré le fait qu’à quelques semaines de la fin de l’année, les contribuables insolvables trainent les pieds pour payer leurs dettes. Il a évoqué en particulier les cas des candidats-députés .

 «Ns avons voulu inviter les gens à s acquitter de leurs dettes envers le trésor public. Il y a des personnes physiques et des personnes morales que nous avons déjà répertoriées et parmi eux, j’ai remarqué qu’il y avait aussi des candidats à la députation. C’est impensable !  Si il est élu, il sera appelé honorable pendant qu’il a des dettes envers l’Etat.  »

La Dgrad  a promis de passer à la méthode forte : «Une campagne de recouvrement forcée sera organisée dans les tout prochains jours ! »

 D’ici là, une liste de ces contribuables insolvables sera publiée et affichée dans les tous prochains jours a souligné le directeur provincial de la Dgrad/Kasaï oriental. Certains contribuables interrogés estiment qu’il s’agit d’une contre campagne.

Parmi les taxes à payer, on compte notamment :

  • les redevances annuelles sur concession ordinaire
  • les redevances  sur l’autorisation d’exploitation
  • les redevances annuelles des chaines des radios et Télévisions
  • l’autorisation d’homologation des hôtels.

 

Campagne électorale: le maire de Mbuji-Mayi interdit l’utilisation des mineurs

Le maire de Mbuji-Mayi, Jean Paul Ntambwa Kasanzu, interdit l’utilisation des mineurs au cours des manifestations politiques à Mbuji-Mayi. Dans un arrêté urbain remis dimanche 6 novembre à Radio Okapi, le maire affirme que cette décision vise à protéger les enfants, après la mort d’une fille de 13 ans dans la ville depuis le lancement de la campagne électorale le 28 octobre. (Lire la suite…)

Campagne électorale: le CSAC appelle les médias à l’équilibre

Le Conseil supérieur de l’audio-visuel congolais (CASC) a présenté, vendredi 4 novembre, des mesures d’application de la directive relative à la campagne électorale. L’une de ces mesures interdit aux médias de consacrer à un seul candidat plus de trente pourcent de leur temps journalier réservé à la communication politique. (Lire la suite…)

Kananga : la société civile accusée de battre campagne pour des partis politiques

Mariya Nedelcheva, membre du parlement européen et chef observatrice à la mission d’observation électorale de l’union européenne en RDC( MOE UE). Radio Okapi/ Photo John BompengoMariya Nedelcheva, membre du parlement européen et chef observatrice à la mission d’observation électorale de l’union européenne en RDC( MOE UE). Radio Okapi/ Photo John Bompengo

Mariya Nedelcheva, membre du parlement européen et chef observatrice à la mission d’observation électorale de l’union européenne en RDC( MOE UE). Radio Okapi/ Photo John Bompengo

La mission d’observation électorale de l’Union européenne a séjourné quelques heures jeudi 3 novembre à Kananga, où elle a rencontré des structures de la Société civile.

Le chef de cette mission, Mariya Nedelcheva, a déclaré qu’il ne lui revenait pas de se prononcer sur les accusations que les partis politiques portent sur la Société civile. Cette dernière battrait campagne pour des candidats de certains partis politiques.

« On vient de nous faire part de ces inquiétudes face à l’indexation des différentes ONG comme représentant tel ou tel camp politique. A ce stade, la mission d’observation électorale ne se prononcera pas. C’est l’observation neutre, impartiale et professionnelle », a-t-elle déclaré.

Mariya Nedelcheva se dit, pour l’instant, à l’écoute de tous les acteurs, y compris les ONG. C’est à la fin de sa mission que la délégation fera une analyse pour s’exprimer sur le sujet.

L’Union européenne compte déployer 417 observateurs électoraux en RDC en prévision des élections présidentielle et législatives du 28 novembre prochain.

Elections: la Ceni/Katanga appelle les candidats au respect des règles d’affichage

Le bureau provincial de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni/Katanga) appelle les candidats et leurs sympathisants à poser les affiches des candidats et les panneaux publicitaires de campagne dans les conditions qu’elle a déterminées. Charles Lwela, chargé des questions  juridiques et du contentieux à la Ceni/Katanga, a réitéré l’appel de son institution aux candidats leur demandant de faire preuve de tolérance et d’observer le code de bonne conduite pour ne pas perturber l’ordre public pendant cette période de campagne électorale.

Cet appel fait suite à certains dérapages constatés dans cette province depuis le lancement de la campagne. La Ceni invite la population à adopter un comportement qui favorise la tenue des élections apaisées.

Charles Lwela rappelle quelques règles à respecter pour les affichages.

« Nous avons des panneaux publicitaires portant déjà des visières, appartenant à des privés qui ont déjà payé leur taxe à l’Etat. Dans ce cas là, il faudra que le candidat obtienne l’autorisation du propriétaire. Tout affichage est interdit sur les édifices publics. »

La Ceni invite aussi la population à respecter les affiches des candidats.

« Nous avons constaté qu’on est en train de déchirer plusieurs affiches au centre de la ville de Lubumbashi. Nous avons demandé aux responsables des partis politiques et à la société civile de nous prêter main forte pour sensibiliser toutes les couches de la population ».

Campagne: la société civile demande aux candidats de ne pas utiliser les biens publics

La Société civile Kasaï Occidental déplore le fait que certains candidats aux élections législatives de novembre 2011 utilisent les biens et le personnel de la fonction publique au profit de leur campagne.

Dans une interview accordée ce jeudi 3 novembre à Radio Okapi, le vice coordonnateur provincial de la société civile du Kasaï-Occidental, Edel-Martin Kabutakapwa a dénoncé cette attitude qui favorise les candidats mandataires ou autorités encore en fonction :

«L’utilisation des biens, des finances, et même du personnel de l’état à des fins de propagandes électorales par des candidats qui sont agents et fonctionnaires de l’état, et même mandataires publics crée un déséquilibre entre candidats. Comment feront les candidats qui ne sont pas dans ce cas pour être au même pied d’égalité que les autres et avoir une chance d’être réélus », se demande-t-il.

Il a invité les candidats concernés à ne plus utiliser les deniers publics pour leur campagne au risque de s’exposer à la rigueur de la loi. Il a déclaré :

« L’article 36 de la loi électorale est clair. Il dit que toute personne, tout parti politique, tout candidat peut dénoncer cette situation auprès de l’officier du ministère public ou auprès de la Ceni. Les paragraphes 5, 6, et 7 de l’article 10 parlent de la même chose. Je trouve regrettable que la Ceni qui devrait faire appliquer cela, ait validé les candidatures des candidats encore fonctionnaires de l’Etat ou mandataires publics au lieu de les rejeter ».

Mercredi 1er novembre, le vice-président de la Ceni, Jacques Djoli avait dénoncé le fait que certains mandataires battent campagne sans avoir démissionné, évoquant les mêmes dispositions de la loi que le responsable de la société civile du Kasaï-Occidental.

Premier cycle électoral: la Ceni n’a pas de problème budgétaire, selon Jacques Djoli

Jacques Djoli. Radio Okapi/ Ph. John BompengoJacques Djoli. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Jacques Djoli. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) n’a pas de problème budgétaire pour organiser le premier cycle électoral de 2011 (révision du fichier électoral, élections présidentielle et législatives). Son vice-président l’a déclaré à Radio Okapi, mercredi 2 novembre. (Lire la suite…)

L’Eglise du Christ au Congo: «Le temple n’est pas un lieu de propagande politique»

Cathédrale du Centenaire Protestant, à Kinshasa. 2010.Cathédrale du Centenaire Protestant, à Kinshasa. 2010.

Cathédrale du Centenaire Protestant, à Kinshasa. 2010.

La présidence de l’Eglise du Christ au Congo (ECC) au Bas-Congo a interdit à ses fidèles d’entrer dans les temples avec des calicots aux effigies des candidats aux élections en RDC. Elle l’a signifié à travers une lettre pastorale adressée à tous les représentants légaux des communautés membres de l’ECC/Bas-Congo, dont une copie a été déposée, mardi 1er novembre, à Radio Okapi /Matadi. (Lire la suite…)

Mbuji-Mayi : les politiciens s’engagent à mener leur campagne dans la courtoisie

Une vue aérienne de la ville de Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï-Oriental (RDC).  Panoramio.com/Ph. VINCENT FrancoisUne vue aérienne de la ville de Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï-Oriental (RDC). Panoramio.com/Ph. VINCENT Francois

Une vue aérienne de la ville de Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï-Oriental (RDC). Panoramio.com/Ph. VINCENT Francois

Le gouverneur du Kasai Oriental a rencontré les délégués de l’UDPS Mbujimayi et ceux de la majorité présidentielle lundi 31 octobre au siège de la Monusco/Mbujimayi. Les partis politiques se sont engagés, à l’issue de cette réunion, à se comporter avec courtoisie et tolérance les uns envers les autres.

(Lire la suite…)

Sondages

Le député Henri Thomas Lokondo réclame que les conclusions du rapport de la commission chargée de délimiter la frontière entre la RDC et le Rwanda soient publiées. Selon vous:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Partiellement nuageux avec averses
23°C
Prévisions 28 mars, 2015
jour
Orages
31°C
nuit
Nuageux
22°C
 

Avec le soutien de :