FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3

Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8

Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0

Mbuji-mayi 93.8

Articles avec ces mots-clefs: Droits de l’homme
Page 12 de 20« Première...1011121314...20...Dernière »

L’Onu dénonce la violation du droit de vote en RDC

Le bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme (BCNUDH) déplore les violations de Droits de l’homme et les  violences liées aux élections présidentielle et législatives de 2011 en RDC. Le porte-parole de la Monusco, Mounoubai Manodje, l’a déclaré, ce mercredi 30 novembre, à Kinshasa au cours de la conférence hebdomadaire des agences de l’Onu. (Lire la suite…)

Quelle est la situation de la liberté d’expression et du droit de manifestation chez vous ?

 

Au cours d’un point de presse tenu, mercredi 12 octobre à Kinshasa, le collectif des organisations non gouvernementales de défense des droits de l’Homme en RDC a dénoncé des violations des libertés d’expression et du droit aux manifestations publiques.

 La liberté d’expression est entendue ici comme l’absence de contrainte exercée à l’encontre d’un individu en raison de l’expression de ses opinions.

 Le droit de manifester est la liberté d’organiser une réunion sur la voie publique dans le but d’exprimer une conviction collective. Elle constitue un moyen de pression à l’égard du pouvoir politique auquel sont présentées des revendications. La constitution, loi fondamentale, réglemente ces libertés fondamentales qui sont reconnues à tous en République démocratique du Congo.

  • Quelle est la situation chez vous ?
  • Si vous avez constaté des violations des libertés d’expression et de manifestation, que proposez pour les garantir ?

 Invité: Arsène Mwaka, professeur des sciences politiques et coordonnateur du Centre d’étude politiques de l’Université de Kinshasa

Présentation: Marie-Chantal Lumba

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Me Evariste Kazadi plaide pour le maintien de la peine de mort en RDC

Le monde a célébré, lundi 10 octobre, la journée mondiale contre la peine de mort. Me Evariste Kazadi milite pour le maintien de la peine de mort en RDC où la peine de mort est légale mais n’est plus appliquée depuis de nombreuses années. (Lire la suite…)

Regain d’insécurité à Mbuji-Mayi: la Reprodhoc interpelle le Gouvernement

En l’espace d’une semaine, au moins cinq cas de vol à main armée suivi de viol ont été perpétrés et quelques tentatives de vol déjouées par la Police nationale congolaise (PNC) à Mbuji-Mayi, au Kasaï-Oriental. La  nuit du lundi à mardi 23 août n’a pas été paisible pour les habitants des quartiers Bimpe et Tshiatshiatshia dans la commune de la Kanshi. (Lire la suite…)

Goma: plaidoyer pour la protection des activistes des droits de l’homme

La situation des droits humains en RDC, au Rwanda et au Burundi reste préoccupante. C’est ce qu’ont indiqué une vingtaine d’activistes des droits de l’homme de ces trois pays, jeudi 14 juillet, à l’issue de quatre jours d’atelier à Goma. (Lire la suite…)

Walikale: l’Onu confirme les viols de 300 personnes en quatre jours

Plus de trois cents personnes ont été violées entre le 30 juillet et le 2 août 2010 en territoire de Walikale dans la province du Nord-Kivu. C’est ce qui ressort du rapport publié mercredi 6 juillet simultanément à Kinshasa et à Genève par le bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme en RDC. 

Ces viols ont été commis par une coalition des groupes armés, précise le rapport.  

Le directeur de cette agence onusienne, Jean Luc Marx, appelle le gouvernement congolais à poursuivre des efforts pour traduire les auteurs de ces viols devant la justice. 

Il a aussi affirmé que le directeur du bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme va continuer d’apporter son appui au gouvernement dans la lutte contre l’impunité. 

Jean Luc Marx a précisé: 

«Dans le rapport, nous indiquons les limites que nous avons eues par rapport à la protection des témoins. Notre rôle c’est d’aider le gouvernement, les instances judiciaires et l’auditorat militaire à bien accomplir sa tâche et d’augmenter ses capacités d’intervention.» 

L’auditorat militaire près la cour militaire du Nord-Kivu, souligne le rapport, a ouvert une enquête judiciaire sur ces violations.

Lire aussi:

Walikale: les villageois désertent Mutongo apres les affrontements entre deux milices

Beni: violences sexuelles, le tribunal rend 10 jugements en chambre foraine

RDC: plaidoyer pour criminaliser la torture

RDC: un projet de loi pour sanctionner les plus graves violations des droits de l’homme

Le ministre de la Justice et des droits humains, Luzolo Bambi Lesa, a présenté lundi 13 juin, deux projets de loi à l’Assemblée nationale. Le premier porte sur la création des chambres spécialisées au sein des juridictions congolaises. Le but : sanctionner les plus graves violations des droits de l’homme. Le second porte sur la protection des défenseurs des droits de l’homme. (Lire la suite…)

RDC: certains policiers violent les droits de l’homme, selon l’Asadho

Dans un rapport sur les violations des droits humains rendu public le vendredi 3 juin, l’Association africaine de défense des droits de l’homme (Asadho) met en exergue l’implication de certains policiers dans des cas de violation des droits humains.

Ce rapport fait suite à une enquête menée à Kinshasa, au Bandundu et au Nord-Kivu de novembre 2010 à mai 2011. Il cite notamment des cas de menaces de mort, d’intimidations et d’arrestations arbitraires.

Le même rapport fait état des membres de l’opposition victimes d’entraves à l’exercice de leurs libertés publiques de la part  de la Police nationale congolaise.

Le président de l’Asadho, Jean-Claude Katende, affirme que son ONG a réuni les inquiétudes des populations victimes des ces violations des leurs droits soit par la police soit les forces armées.

Jean-Claude Katende indique:

«Nous avons voulu démontrer par ce rapport que notre police a des problèmes. Certains policiers n’obéissent pas à leur hiérarchie de sorte qu’ils sont eux-mêmes à la base des commissions des violations des droits de l’homme.»

Selon Jean-Claude Katende, il y a une faible réaction des autorités de la police par rapport à la répression des violations des droits de l’homme dont se rendent coupables certains policiers.

«Très peu de policiers sont traduits devant les cours et tribunaux pour avoir violé les droits des citoyens,» souligne-t-il.

Il dit craindre, à l’approche des élections, une amplification des violations des droits de l’homme si leurs auteurs ne sont pas sanctionnés.

Voici l’intégralité du rapport de l’Asadho:

Rapport ASADHO

Lire aussi sur radiookapi.net:

RDC: la situation des droits de l’homme ne s’est pas améliorée en 2011, selon Amnesty International

L’ ONG britannique Amnesty International doit en principe publier son rapport 2011 sur les droits de l’homme dans le monde, ce vendredi 13 mai. Pour ce qui est de la RDC, ce rapport fait état de graves violations des droits humains dont des homicides, des exécutions extrajudiciaires, des viols et des arrestations arbitraires perpétrés sur des civils par les groupes armés et les forces gouvernementales.

Pour l’ONG, on ne peut pas affirmer qu’il y a eu amélioration de la situation des droits de l’homme en RDC au cours de l’année 2011.

Son directeur de programme, Erwin Van Der Dorjht, a déclaré qu’au cours de 2011, les grandes tendances restent les mêmes:

  • les zones de conflits connaissent des violations des droits de l’homme,
  • le système judiciaire n’arrive pas à classer ses problèmes,
  • il y a des problèmes de liberté d’expression,

Selon lui, il y a d’autres aspects de la situation des droits de l’homme qui se sont détériorés, dont les conditions carcérales.

«On note beaucoup de témoignages des traitements et d’autres mauvais traitements», a-t-il affirmé.

Amnesty International avance qu’il faut de la volonté politique de la part des autorités pour améliorer la situation des droits de l’homme en RDC. Elles doivent s’assurer de cette amélioration.

«Dans certains cas, on n’a pas senti la volonté des autorités de vraiment améliorer la situation», a souligné Erwin Van Der Dorjht.

Enfin, Amnesty  International a appelé les autorités politiques à respecter davantage  la liberté d’expression et d’association. Elle recommande la reforme du système judiciaire et des forces de sécurité.

Page 12 de 20« Première...1011121314...20...Dernière »

Sondages

Le M23 accuse le gouvernement congolais d’avoir exécuté une dizaine d’anciens membres du CNDP de Laurent Nkunda entre juillet et août. Selon vous:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Surtout nuageux
23°C
Prévisions 21 août, 2014
jour
Partiellement ensoleillé
32°C
nuit
Surtout nuageux
22°C
 

Avec le soutien de :