FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3 | Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8 | Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0 | Mbuji-mayi 93.8

La Prospérité : « Affaire Chebeya, John Numbi : La Haute cour a tranché ! »

octobre 24, 2012, | Denière mise à jour le 24 octobre, 2012 à 9:06 | sous Revue de presse. Mots clés: , , , , ,

Le général John numbi de la Police Nationale Congolaise répond aux questions des juges militaires  ce 27/01/2011 à la prison centrale de makala à Kinshasa, lors du procès chebeya. Radio Okapi / Ph. John BompengoLe général John numbi de la Police Nationale Congolaise répond aux questions des juges militaires ce 27/01/2011 à la prison centrale de makala à Kinshasa, lors du procès chebeya. Radio Okapi / Ph. John Bompengo
Le général John numbi de la Police Nationale Congolaise répond aux questions des juges militaires ce 27/01/2011 à la prison centrale de makala à Kinshasa, lors du procès chebeya. Radio Okapi / Ph. John Bompengo
  Revue de presse du mercredi 24 octobre 2012

La Prospérité note que Le général John Numbi ne sera pas entendu comme ‘’prévenu’’ dans le procès Chebeya, activiste des droits de l’homme et de son chauffeur, Fidèle Bazana. C’est ce qu’a  décidé la Haute cour militaire, mardi 23 octobre, au cours de l’audience qui se tenait à la prison centrale de Makala.

Cette requête de la partie civile exigeait que l’ex-inspecteur général de la Police nationale congolaise qui, au premier degré, avait comparu comme renseignant, puisse être entendu en qualité de prévenu, étant considéré par les auteurs de cette requête, comme ‘’le principal suspect’’, dans cette affaire, explique le journal. Ici, l’homme a été simplement mis hors cause, poursuit La Prospérité. Déboutée, la partie civile se dit consternée. Alors que de l’autre côté, l’on croit que la justice a ainsi, par ce verdict, mis fin à plusieurs mois de suspense et suspicion inutiles.

Dans la foulée, la Haute cour militaire a rejeté la demande de liberté provisoire en faveur de Daniel Mukalay et Michel Mwila, ajoute le journal.

C’est ainsi que Le Potentiel titre : « Inculpation du général John Numbi: les requêtes des parties civiles rejetées ».

Le journal rapporte les décisions de la cour. En ce qui concerne le classement sans suite de la plainte de la veuve Chebeya, c’est une mesure du parquet, décision contre laquelle il n’existe pas de procédure judiciaire, précise le quotidien.

Concernant les requêtes tendant à obtenir les mesures conservatoires et la surséance de l’instruction de l’affaire en cours, la Haute cour militaire a déclaré que le juge militaire ne peut demander au ministère public de compléter l’instruction que lorsque l’affaire n’est pas encore appelée à l’audience publique.

Quant à l’audition de Paul Mwilambwe et Thierry Michel, la Haute cour militaire a fait voir que les parties civiles ont produit des coupures de presse, documents qui posent le problème de leur valeur probante. Elle a aussi noté que ces déclarations ont été faites par le cinéaste français Thierry Michel, mais attribuées à Paul Mwilambwe, rapporte Le Potentiel.

Pour sa part, le quotidien du groupe L’Avenir titre : « Affaire Chebeya, Kabila victime de lynchage médiatique : une raison morale pour neutraliser le chef de l’Etat ».

Pour le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, que cite le journal, la plupart des congolais ont suivi les entretiens de Paul Mwilambwe dans le documentaire sur Chebeya sur RFI et sur France 24, le 17 octobre dernier. La méthodologie de Thierry Michel et Stéphanie Braquehais, qui ont interrogé le fugitif, n’est pas sans rappeler ces pratiques de lynchage médiatique qui sont aux antipodes non seulement des règles déontologiques mais aussi des fondamentaux du fonctionnement des institutions, rapporte le journal citant Lambert Mende.

« Selon le porte-parole du gouvernement, l’objectif visé par cette campagne est de compléter utilement le tableau d’infamie pour discréditer l’indocile Joseph Kabila et donner une justification morale à ceux qui pourrait se charger de le neutraliser. Comme ce fut le cas avec Patrice Lumumba et Mzee Laurent Désiré Kabila », poursuit le quotidien citant la même source.

Le Potentiel  invite : « Kinshasa – Paris à calmer la tempête ».

Entre Paris et Kinshasa, c’est désormais «  je t’aime, moi non plus », note le tabloïd qui fait remarquer que l’escalade verbale est à son comble. Pour preuve, Le Potentiel cite la dernière sortie médiatique du porte-parole du gouvernement. Lambert Mende n’y est pas allé par le dos de la cuillère pour prendre à partie le président François Hollande et les médias français, estime Le Potentiel.

Selon le confrère, l’allure prise est telle que l’on craindrait une rupture diplomatique. Faudrait-il en arriver là? D’aucuns conseillent aux deux parties de tempérer leurs ardeurs, d’aplanir leurs différends avant de calmer la tempête. Cela au bénéfice de leurs peuples respectifs.

Le Potentiel pense que la RDC  ne devrait pas se complaire à grossir les rangs de ses ennemis. Au contraire, elle devrait, dans cette passe difficile qu’elle traverse, se créer davantage d’amis et de sympathisants.

Le même journal annonce : « Détournement de 300.000 USD à l’UDPS : la justice blanchit Jacquemin Shabani ».

Le Potentiel rapporte que l’enquête pré-juridictionnelle conduite par le magistrat Bernardin Mayindombe dans cette affaire a abouti à la mise hors de cause de l’ancien secrétaire général de l’UDPS, Jacquemin Shabani, suspendu de ses fonctions et mis à la disposition de la justice.

Saisi régulièrement par le conseil du président de l’UDPS Etienne Tshisekedi le 2 mai 2012, le parquet près le Tribunal de grande instance de Kinshasa/Matete, a donc rendu le 6 octobre 2012 ses conclusions selon lesquelles il n’a retenu aucune charge à l’encontre de Jacquemin Shabani.

La requête de fixation d’audience charge plutôt l’intendant de l’UDPS, Jeancy Mulumba Mitanu pour « avoir, avec intention frauduleuse, ou à dessein de nuire, commis un faux en écriture. En l’espèce, avoir dans une intention frauduleuse, signé un bon de réception de 4 200 000 cartes de membres au près de Congo Graphic alors qu’il n’avait retiré que 800 000 cartes de membres au près de Akor Press. Faits prévus et punis par l’art 124 du code pénale » conclut le Journal.

Sondages

Les députés de l’UDPS et l’UNC&alliés boycottent les plénières. Ils exigent notamment un calendrier et une loi électorale consensuels et l’engagement à ne pas modifier les matières irréformables de la constitution. Selon vous:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Surtout nuageux
24°C
Prévisions 24 septembre, 2014
jour
Orages
32°C
nuit
Nuageux
22°C
 

Avec le soutien de :