FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3 | Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8 | Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0 | Mbuji-mayi 93.8

RDC: décentralisation à haut risque au Katanga -Courrier International

janvier 30, 2013, | Denière mise à jour le 30 janvier, 2013 à 3:21 | sous Lu sur le web. Mots clés:

Adoptée en 2006 dans la constitution, la décentralisation tarde toujours à se concrétiser en République démocratique du Congo. En visite dans la bouillonnante province du Katanga, le ministre le l’intérieur a affirmé que la décentralisation se fera “au rythme de chaque province“. Une formule “à la carte” pour tenter de rassurer les Katangais, partagés entre l’envie d’autonomie et la crainte d’éclatement de leur riche province.

Au Katanga, Richard Muyej, le ministre de l’intérieur congolais, marche sur des oeufs. Ici, certains Katangais voient d’un très mauvais oeil le redécoupage provinciale proposé par la constitution de 2006… et toujours pas en vigueur. Le texte prévoit le passage de 11 à 26 provinces. Ce nouveau découpage territorial permettrait aux provinces d’acquérir “une autonomie de gestion en conservant 40 % de leurs recettes” afin de gérer une fonction publique provinciale, des programmes miniers et forestiers et des investissements en infrastructures. L’article 2 de la constitution stipule également que les 26 provinces pourraient être “redécoupées et réunifiées, selon la volonté du peuple“… d’où une certaine inquiétude chez certains Katangais.

Le “Katanga utile

Le sujet de la décentralisation est particulièrement sensible au Katanga, partagé entre zones minières riches au Sud et agricoles pauvres au Nord. L’actuel Katanga pourrait être morcelé en 4 territoires distincts :  le Haut-Katanga, le Haut-Lomami, le Tanganyika et le Lualaba. Les Katangais du Nord craignent d’être les laissés pour compte du Sud, le “Katanga utile“. A la tête de l’Assemblée provinciale, le turbulent Gabriel Kyungu, plaide lui pour un fédéralisme “assumé“. Avec son parti, l’Unafec, le patron de la province prône un Katanga “fort” et plus “autonome“. Ses opposants  l’accusent de vouloir renouveler les velléités sécessionnistes de 1960 et de vouloir “balkaniser” la RDC. Pour seule réponse, Gabriel Kyungu a lancé un pétition en faveur du fédéralisme depuis l’été 2012. Son objectif : 100.000 signatures pour faire bouger le pouvoir central. Il en aurait recueilli pour le moment 53.000.

Indépendantistes en embuscade

Véritable serpent de mer en République démocratique du Congo, la décentralisation constitue pourtant l’une des solutions pour sortir le pays des crises à répétition : Nord et Sud-Kivu, Ituri, Equateur, Bas-Congo et… Katanga. Comme pour marquer le passage du ministre de l’intérieur à Lubumbashi, la capitale katangaise, un groupe de miliciens Maï-Maï nommé “Bakata Katanga” a réclamer mardi 29 janvier “l’indépendance de la province“. Cette milice sème la terreur depuis plusieurs semaines parmi l’ethnie luba et s’en prend également aux forces de sécurité congolaises. Dimanche 27 janvier, la chefferie de Kikondja situé dans le territoire de Bukama a été le théâtre de violences provoquées par les “indépendantistes” katangais. Bilan : 4 morts côté Maï-Maï et un policier blessé.

Lire la suite sur courrierinternational.com

  • http://www.facebook.com/modeste.mbuli Modeste Mbuli

    Des Maï-Maï version “cesséssionniste” maintenant! Il ne manquait plus que ça; une des particularités de ces maï maï de tous bords c’est qu’ils sapent les intérêts de “leurs terres” et agissent à contre-courant des efforts nationaux pour solutionner les problèmes de leurs provinces: aux Kivus, ils gênent et fragilisent l’action de l’armée au lieu de la soutenir; au Katanga, même en promouvant l’indépendance, ils agissent comme des bandits et des assassins pour y parvenir, c’est pathétique!

Sondages

Le Premier ministre Matata Ponyo a déposé hier à l'Assemblée nationale le projet du budget de la RDC qui s'élève à 9 milliards de dollas, soit environ 1 milliards de plus qu'à l'exercice précédent. Selon vous :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Clair
24°C
Prévisions 2 octobre, 2014
jour
Partiellement ensoleillé avec orages
33°C
nuit
Nuages intermittents
22°C
 

Avec le soutien de :