FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3

Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8

Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0

Mbuji-mayi 93.8

Modeste Mutinga publie «RD Congo, la République des inconscients »

septembre 14, 2010, | Denière mise à jour le 20 septembre, 2010 à 2:38 | sous Culture, Emissions. Mots clés:

Modeste Mutinga

«RD Congo, la République des inconscients », est le titre de l’ouvrage que vient de publier le sénateur Modeste Mutinga, patron du groupe de presse « Le potentiel ». Les Congolais n’ont pas gagné la guerre des mines et du pétrole à cause de l’inconscience de leurs dirigeants, estime Modeste Mutinga.

Le titre du livre est à la fois une interpellation et une provocation de l’esprit, d’après Modeste Mutinga.

«Hier, c’état la guerre des mines, aujourd’hui, c’est la guerre du pétrole et demain, ça sera le tour de l’eau», prédit l’auteur dans son oeuvre.

Pour le rapporteur du Sénat, cette inconscience est à la fois politique, administrative et même sécuritaire en République démocratique du Congo.

La responsabilité de cette inconscience, d’après lui, est collective et  ne peut être individualisée.

Le sénateur propose «l’amour de la patrie et plus encore la culture de la sanction afin de réveiller l’intelligentsia congolaise à l’approche de nouvelles élections.»

  • ilungamongajp

    la republique des inconscients tell est le titre de cet homme inconscient.nous sommes vivant et non mort comme l’auteur l’estime .si nous regrettons la mort de l’homme de mzee kabila ce n’est pas pour rien . nous sommes capable de tous . mais la politique ,la nature ,nous rends ce que nous sommes aujourd’ui.

  • seme

    OUI MON FRERE TWISAMBE, IL FAUT COMMENCER PAR LES ETATS MAJORS DE L’OPPOSITION. PERSUADER LES VRAIS OPPOSANTS AU REGIME A FAIRE FRONT CONTRE CE POUVOIR QUI NE AMENE QU’A LA DESTRUCTION TOTALE DE LA R.D CONGO. AUJOURD’HUI, KABILA PEUT DEMETTRE TOUTES LES ASSEMBLEES PROVINCIALE ET TOUS LES GOUVERNEURS PROV. COMME LE DISAIT FEU MOBUTU, ”JE SUIS AU DESSUS DE LA MELLEE!” Et c’est nous les 65.000.000 des congolais, par le truchement des senateurs et deputes corrompus, venons de lui confier cette costume de chef-au dessus de la Constution.

  • seme

    L’auteur a fait son travail en sensibilisant les Congolais, je repete bien LES CONGOLAIS, car ceux qui ne sont pas congolais n’ont aucun interet a ce que ce pays se developpe. Bien au contraire ils travaillent a contre courant de maniere a nous maintenir dans cet etat de choses. C’est Congolais de faire le reste, c’est-a-dire d’agir positivemt pour que cesse l’injustice, le vol et tous les maux qui gangrainnent notre societe. Le feu Cardinal Etshou denoncait les maux de ce pays, aujourd’hui Mosengwo fait la meme chose. Onana, Ne Muanda Nsemi, Honore Gbanda ont deja ecrit a ce sujet, aujourd’hui Modeste Mutinga qui est au Senat enfonce le clou.
    Mais comme hier, le peuple est passif, attend toujours et encore le miettes de poissons de mer des campagnes electorales pour legitimer ceux qui nous font souffrir. NIET, PLUS QUESTION,VIGILENCE!!!!!

    • twisambe

      Ne dit on pas qu’avec une tige d’allumette on peut embraser toute une foret? quelque est votre vigilance dans la chose ,a part discourir, mon cher Seme;ou devons nous commencer pour changer la chose,selon vous?

  • thasiwavosi

    C’ est très bien que cette idée nous vienne d’une bouche autorisée, d’un parlementaire en plus qui pourra conscientiser ses collègues. Bien sûr que la responsabilité est collective mais il y en a qui portent plus que les autres. A chacun d’identifier sa part de responsabilité.

  • 12ru

    la République des inconscients le livre du sénateur Mutinga doit interpeller les décideurs politiques et économiques congolais. Je pense que cette inconscience est bcp plus du côté des décideurs congolais que du côté du peuple. Qu’on ne se voile pas la face, disons nous la vérité.

    Cette responsabilité n’est pas à partager, elle incombe en entièreté aux responsables congolais, ce sont eux qui dirigent et qui doivent amener le pays dans une direction acceptable.

  • http://www.zagope.pt belarmino

    le senateur est entrain de soulever un probleme dont lui meme est concerne´. La consience congolaise est toujours la`.La volonte´politique est et reste une pierre d´achoppement. Donc nous le petit peuple qu´est ce que nous pouvons fairre car l´armee va nous tuer

  • bernardo

    J’adhère à l’opinion de Modeste Mutinga d’autant plus que les dirigeants congolais doivent penser au bien-être des congolais et non pas penser seulement à s’enrichir.
    Pour preuve, faisons d’abord un retour rétrospectif sur les avoirs que nos dirigeants avaient avant d’entrer au pouvoir et les avoirs actuels tout en faisant une moyenne sur leur revenu salarial.
    Cette interpellation est à encourager.
    Merci Modeste Mutinga.

  • http://GOOGLE bakw

    Je ne suis pas d’accord avec l’auteur de cet ouvrage, le Sénateur devait dire que: la RDC, La République des dirigeants inconscients. Car à ma qualité de Citoyen Congolais moi je suis conscient et je n’ai me reproche de rien. Ces sont les dirigeants de ce pays que revient cette responsabilité.

  • Francis KASEBA

    Si je dis que Directx a fait une bonne proposition dans son commentaire du 17.09 à 11h09, là je rejoins, les esprits d’élite qui parle des idées; mais le fait de citer Directx me range-t-il dans la catégorie des méchants qui parlent des gens?^
    Cfr à l’article de radio okapi décrivant la rentrée parlementaire à l’assemblée nationale où on a remarqué la présence de l’ancien président de cette institution.

  • tutut

    Oui, c;est malheureusement que j’agree avec l’auteur… Mais le peuple devrais etre exclus de cette these. La population congolaise a demontrer qu’elle mature que la classe dirigeante.

    Le peuple s’est montre mature, s’est aligner et elu ses dirigeants en paix… mais decus car la classe politique est corrompue, incompetante, sans vision et mediocre.

    la class politique ne sais pas faire une difference entre l’interet de la nation et et amical et clanique. la classe politique vend le pays pour des petits interest et c’est regretable…

    • lumbu01

      tutut, ta déception est aussi la mienne concernant cette classe politique, mais crois moi et vérifie ça très bien, c’est plus un problème de moralité, de vision, de culture au sein de notre population. Je suis persuadé qu’en 2011 si election il y a, on aura de nouveaux élus. Tu verras bien les résultats. Ils seront superposables à ce que nous constatons aujourd’hui, meme s’il y a un petit reste qui fait la différence.

  • bukavu

    ça fait trop de plaintes de censure sur ce forum. Je crois que OKAPI a intérêt à laisser libre cours aux idées , au risque de voir se développer des fora hostiles.
    Vous savez que ça ne coûte rien.

  • william

    Aksanti Mapendo, merci pour ta réaction qui, à mon avis est plus réfléchie. Les inconscients ce sont les décideurs et non ceux que “nos nobles” congolais appellent “les damnés de la terre”.
    C’est parmi les damnés de la terre qu’on trouve les conscients: l’illustration a été fournie par Aksanti Mapendo à la fin de sa réaction.

  • wakumpala

    Évoquer la resposabilité collective pour justifier la déliquescence de l’État congolais c’est diluer la responsabilité et renoncer à mettre le doigt sur les causes du mal congolais. Un mauvais dagnostic ne peut pas conduire à trouver de bons remèdes pour guérir la maladie .

  • nkwer

    Le titre rappelle la réalité du pays, mais ce qui me surprend seulement c’est que ça vienne de Mr MODESTE MUTINGA. C’est bien de dénoncer cela mais je crois que pour le moment, nous avons besoin d’actions que des simples schémas.

  • blablabla

    Un grand Bravo a Monsieur Mutinga… je signale qu il ne pas le seul a crier haut et fort que la RDC est une republique des inconscients, Par contre, il est parmi ceux qui l ont mis par ecrit
    C est bien BEAU de le dire, il faudrait alors prendre les dispositions pour guerir la RDC de cette Peste qui la ronge depluis des annees. Une question pour Mr Mutinga, quelle est la SOLUTION, qu est ce que vous vous avez deja fait pour sortir la RDC de cette inconscience………………………………………..

  • directx

    Quoi de plus inconcient que toute une generation (dirigeants et diriges confondus) puisse des annees durant s’adonner a des pratiques suicidaires telles que la corruption, gaspillage, detournements, mepris du bien public, laisser-aller, mepris de la loi et des reglements, la complaisance et le manque de rigueur, le mensonge devenu une vertu et le manque de loyaute, la desinvolture et le manque de politesse et courtoisie, l’aspiration a l’enrichissement sans cause, l’apologie de l’argent sale ou pas sale et le manque d’humanisme. Une generation qui ne pense pas a l’avenir de ses propres enfants et petits enfants. Une generation qui ne voit pas plus loin que … leurs petits besoins personnels et egoistes, leurs vestes, leurs voitures, leurs chantiers, leurs projets de voyage, leurs bieres. Une generation dont tous les plans ne vont pas au dela de leur propre mort.
    Je propose qu’il soit decrete un mois de reflexion sur le theme qui pourrait s’intituler “L’homme Congolais Inconcient ? : Causes et Solutions”. Que tous les medias puissent reserver 50% de leurs temps et espaces pour la couverture de ces evenements. Que le gouvernement en soit le sponsor numero et que la direction soit confiee a la societe civile. Que les memes moyens qui ont toujours ete mis en oeuvre pour les campagnes electorables, les campagnes de vaccination, les publicites des boissons et autres soient mis en oeuvre pour cette campagne oh combien salutaire de sensibilisation au civisme, au patriotisme et a la prise de conscience. Des experts en communication – nationaux voire internationaux – pourront apporter leur professionalisme dans l’operation. Une aide internationale pourra etre sollicite (a l’instar de l’aide sollicite et obtenu pour les campagnes de vaccinations, la lutte contre les abus sexuels, etc) afin de lutter contre cet etat d’esprit qui risque de nous condamner pour des generations.
    Dressons nos fronts, longtemps courbes…

    • lumbu01

      Je n’ai pas lu le livre du sénateur, mais avec ma petite expérience, je ne suis pas dans le camp de ceux qui jettent la responsabilité aux gouvernants. Les gouvernants émanent de la base que nous sommes. C’est l’échantillon de la population. Or si cet échantillon est médiocre, ce que la base l’est aussi.
      Il suffit d’observer tous les secteurs de notre société, y compris ceux ne faisant pas partie du domaine d’action de l’état. C’est la même médiocrité. Combien d’hommes font l’exception dans leur façon de gérer? Car si l’on accuse les dirigeants d’être es inconscients et autres, nous que sommes nous dans les postes de nos responsabilités? J’ai vu une génération céder la gestion à une nouvelle, mais les résultats ne sont pas élogieux. D’où ma conclusion, est celle d’une responsabilité partagée tant que nous ne procéderons pas à une remise en question de notre personne et notre rôle dans le Congo que nous voulons MEILLEUR.

      Note société n’ a plus de repère, elle a perdu le sens de l’excellence, la voie du progrès, le rôle d’un citoyen au sein d’une nation.

      Que faut il pour y arriver ? La tendance actuelle est celle de croire à un homme providentiel. Un homme qui changera tout. Voilà encore une erreur. Cet homme providentiel c’est moi et toi. En décidant de changer la manière de faire, le Congo changera, la politique changera. Mais tant que dans notre mental ; nous ne serons pas prêts à faire un pas dans le sens du changement personnel pour influer sur la marche et l’avenir du pays, nous serons toujours prêts à soutenir ceux qui détruisent le pays car ils représentent ce que nous sommes.

  • rogerboketsu

    l’auteur de cet ouvrage est lui même inconscient, il ne peux pas se soustraire des gestionnaires de ce pays

  • jeff1739

    Cessons de reagir toujours de facon epidermique, ayons le courage et l’honnetete d’accepter les critiques. Un compatriote a reagi au premier degre en affirmant que le titre de l’ouvrage du citoyen Mutinga “RDCongo, la republique des inconscients” etait injurieux. Franchement, mon frere, pensez-vous que nous agissons en citoyens responsables, integres et consciencieux en quelque niveau que ce soit ?
    Que l’on soit dirigeant politique, parlementaire, judiciaire, militaire ou policiere ou meme enseignant, professionnel de la sante ou simple commercant.
    Admettons que l’homme noir accepte difficilement toute critique meme si cela vient de son propre frere ou soeur et le Congolais en particulier. Un bref rappel historique; en 1962 le Pr Rene Dumont avait ecrit un ouvrage denoncant la facon dont les dirigeants africains apprehendaient la politique agricole : “L’Afrique Noire est mal partie”, cela a ete tres mal pris et pourtant nous avons constate que nous sommes encore loin de l’auto-suffisance alimentaire pres de 50 ans plus tard,
    Plus recemment, notre frere Honore Ngbanda a publie “Crimes organises en Afrique Centrale”, nous l’avons traite de tous les noms juaqu’a ce que un autre de nos freres Camerounais, Charles Onana, vienne nous mettre d’accord avec son ouvrage ” Ces tueurs Tutsi, Au coeur de la tragedie congolaise”.
    Mes freres et soeurs, soyons pragmatiques comme nos freres asiatiques, lesquels devant les critiques, prennent le temps d’analyser ces remarques et de rectifier leur tir afin d’ameliorer leur demarche. Tachons de les imiter, nous ne nous en porteront pas plus mal et SURTOUT AIMONS NOUS ET AIMONS NOTRE PAYS. Car on ne peut rien faire de bon si on n’aime pas son peuple et son pays. J’espere avoir apporte ma petite pierre dans la fondation de ce pays martyr.

  • jcl1959

    Merci Mutinga Mutuishayi pour le courage du titre de votre ouvrage. J’espère qu’au lieu de se cacher derrière responsabilité collective, il est mieux de pousser son courage jusqu’au bout en dénonçant les vrais responsables car le poisson pourrit par le tête a dit Aksantimapendo. Et vous-même, quel rôle avez-vous joué lorsque vous étiez dans une institution de 1+4 et celui que vous jouez présentement au Sénat? Pourquoi votre journal a-t-il perdu de son ton? Une chose est d’écrire et une autre est de faire son introspection

    • directx

      Le livre du senateur met sur papier les choses qui se disent tous les jours entre congolais depuis des decennies. C’est connu de tout le monde que nous sommes des inconcients, incapables de nous organiser, des jouisseurs, etc., mais le livre aura le merite (je crois, car je ne l’ai pas encore lu) de remobiliser et refocaliser les pensees sur ce qui nous rend si miserables et risibles aux yeux de la communaute internationale.
      Cependant, a mon avis le plus grand merite de ce livre se mesurera par le nombre de congolais inconcients apathiques et fatalistes qu’il reussira a reconvertis a la raison et bon sens. Ce livre devra susciter des debats serieux et constructifs dans les medias d’une maniere suivie et non sporadique; il devra susciter des sondages a grande echelle dans l’opinion publique sur l’etat de la Republique, etc. Je dirais meme que le gouvernement devrait subventionner son acquisition au lieu de s’embarquer a le discrediter (et peut etre a le censurer) pour montrer son souci d’en assurer l’acces a une grande partie de la population afin de la faire participer a un debat national qui pourrait etre suscite sur la question de l’inconcience et ses corollaires. Si ce livre parvient a liberer les pensees et les energies, alors nous applaudirons, si non, il sera range dans le placard a cote de tous ces beaux discours et incantations que nous entendons, acceptons et recitons, comme des zombies, depuis des temps immemorables.

  • mobutu

    Une interpellation à tous les congolais:

    Chaque peuple mérite ses chefs et par conséquent son histoire.
    Ce livre cristallise dans le temps et l´espace la réalité, c´est à dire le caractère de ce qui existe effectivement dans “la pyramide RDC sans vertue et emputée de son ame”gangrenée de sa base à son hauteur,fruit intrèseque du laissez-aller et laissez -faire généralisés.

    L´auteur a bien vu et il est temps à tous d´y prendre conscience pour agir et faire dans le positif.

    Il y a beaucoup à faire.

  • jkongolais

    Pour aller dans le même sens de provoquer un réveil collectif de l Nation congolaise, voici une première réflexion qui sera suivie d’autres, si vous n’y voyez pas d’inconvénients.

    “50 ANS APRES, INVERSER LA TENDANCE

    Introduction
    Les fêtes du Cinquantenaire sont passées : certains étaient pour, d’autres ont été contre ces célébrations, mais la seule réalité qui reste sur le terrain c’est notre Pays, le Congo, confronté à des défis et des enjeux qui appellent tout congolais à une profonde réflexion sur le devenir du Pays et de ses enfants.

    Bientôt, la campagne électorale va battre le plein et on sent déjà naître dans les états major des partis politiques une effervescence d’avant la bataille. Chacun veut se positionner, chacun fourbit ses armes, ses charmes et prépare ses propositions et ses promesses : c’est le même spectacle d’un « déjà vu, déjà vécu » qui va s’étaler devant la Nation congolaise, alors que les vraies questions restent toujours à être posées, tandis que les réponses adéquates tardent à être données.

    50 ans depuis l’Indépendance et 50 ans après cette même Indépendance, ça suffit. Il est temps que tous les partis politiques instaurent, pour de bon, un débat d’idées pour faire avancer le Congo et non un débat sur les hommes. Il est temps de mettre en place une organisation de l’Etat et des structures qui résistent au temps et aux hommes, pour que tout enfant de ce Pays se reconnaisse et s’assume comme congolais, qu’il récupère la confiance dans son pays natal, qu’il puisse entreprendre et mettre ses compétences au service de la Nation.

    Un débat centré sur les hommes n’a aucun avenir, car en effet, les hommes passent, mais le pays et la nation restent. Seul un débat portant sur les idées est susceptible de créer un idéal rassembleur pour lequel lutteront tous les congolaises et congolais, qu’ils soient au pouvoir ou dans l’opposition. Cet Idéal rassembleur, c’est le Congo, la RDC. C’est lui l’unique parti de tous les congolais et les partis politiques n’en sont que l’expression des différentes sensibilités.

    Ce qui se passe actuellement en Belgique concernant la difficulté de ce pays à former un gouvernement après les élections, c’est aussi un autre « déjà vu », mais cela doit nous interpeller. Alors que la Belgique politique est embourbée dans son tribalisme régional, l’administration fonctionne, les salaires sont régulièrement versés aux travailleurs, les forces de sécurité poursuivent leur labeur de veiller sur la sécurité de l’Etat. Cela montre l’impérieuse nécessité de disposer d’une organisation et des structures qui survivent aux temps et aux hommes qui les avaient mises sur pied.

    N’en sommes-nous pas capables ? Quand les hommes politiques et leurs partis comprendront-ils qu’un congolais ne peut avoir pour ennemi que les délinquants, le grand banditisme et les ennemis extérieurs ? Quand comprendront-ils qu’un adversaire politique n’est pas et ne sera jamais un ennemi ? Un adversaire politique est avant tout un partenaire qui a son point de vue, différent du mien, mais qui porte aussi à cœur le bien-être, la grandeur et le devenir du Congo? Un adversaire politique est celui avec lequel je suis tenu de trouver un minimum consensuel sur les grands dossiers de la République : sécurité, politique étrangère, éducation, la santé, fiscalité, etc…car ce consensus traduit au niveau politique la riche diversité du pays, diversité qui génère la richesse, la force et la dignité d’une Nation. Reconnaître cette capacité des adversaires politiques à contribuer à la grandeur de la nation constitue un pas de géant dans l’exercice d’une pédagogie démocratique et un signal fort à envoyer aux partisans et adversaires pour canaliser les efforts de tous vers la construction d’une grande nation.

    En écrivant ces lignes que je soumets au débat entre congolais, je tiens avant tout à préciser que je ne suis qu’un patriote, fatigué et déçu de l’image peu reluisante que donne mon pays, non seulement vis-à-vis de ses propres enfants, mais aussi à l’extérieur. Mon seul objectif en rédigeant ces lignes dont je poursuivrai progressivement l’approfondissement, c’est d’inviter mes compatriotes, tous mes compatriotes, à un débat d’idées issu de la base, c’est-à-dire, des différentes composantes de ma Nation. Chacun s’exprimera sans tabou aucun sur le contenu de ces lignes, chacun pourra aussi faire des recommandations ou des aménagements. On pourra être pour ou contre, cela est dans la logique des choses, mais le plus important sera d’arriver à ce que, la classe politique, qui ne nous a pas particulièrement séduits depuis l’Indépendance, ne reste pas indifférente aux propositions venant de la base pour la bonne gestion de la chose publique.
    Alors, je dis aux partis politiques au pouvoir ou dans l’opposition, Chiche !
    Suite au prochain courrier,”

    JKongolais, le congolais, fier d’être congolais.

  • aksantimapendo

    Tout le monde est d`accord avec l`auteur du livre, tout le monde l`en felicite. Mais supposons que le livre eusse ete ecrit par un etranger, un belge, par exemple Karl de Gutch ou un officiel des Nations Unies. Comment reagiraient certains membres du gouvernement en l`occurence le ministre de l`information? Il va sans dire que quand on est incoscient on n`est pas un interlocuetur serieux…alors pourquoi avoir injurie Karl jusqu`a creer de scenarios diplomatiques inutiles? Je pense que le livre interpelle plus les decideurs car le poisson pourrit par la tete. Et cette inconscience commence par les autorites incapables de servir de bon exemple a la population qui du reste est plus consciente que les autorites. Cette population qui a su jouer le role de l`Etat pendant des annees en supportant les salaires des enseignants par exemple, en assurant sa propre securite, etc…

  • yeneolanga

    C’est plutôt “RDC, la République où on trouve les incoscients” car ma foi tout le monde n’est pas incoscient. J’espère que le développement du contenu de son livre donne un vrai sens au titre. Sinon c’est vide de sens. Tout le monde ne peut pas être incoscient dans une RDC de plus de 65 Millions d’habitants. Non! Non! Non!
    Le fait qu’une partie de la population RD congolaise soit inscrite dans la logique de faire barrage à la balkanisation du pays est un acte de prise de conscience. Sans évoquer le courage de l’auteur du livre qui est aussi un acte volontariste de prise de conscience qui prouve à suffisance qu’il y a qd même une conscience et des hommes conscients. C’est pourquoi il serait mieux de parler plutôt de de quelques inconsients que de généraliser. Et ces inconscients sont là où ils sont, ils respirent et s’adonnent à leur gymnastique au moment où …c’est un piment difficile à avaler. Pardon auteur il faut changer ce titre dèh!!!

  • jonsakala

    Très belle interpellation. Mr. Modeste merite des applaudissements et encouragements pour cette oeuvre de reveil de conscience, d´interpellation de l´élite congolaise pour pouvoir s´assumer face aux défis du futur, car rien n´est encore perdu. A la difference des “faiseurs de guerre”, Mutinga trouve mieux orienter les générations à une révolution mentale. Dans un pays où des parlementaires falsifient, avec la complicité de ceux dont ils sont censés controlés, les chiffres du budget annuel de l´Etat, sans aucune réaction des membres de la propre assemblée nationale, leurs pairs; il y a de quoi s´arreter une minute et se demander qui fait quoi? Et les mêmes bandits, en bons donneurs de leçon reviennent avec la fameuse “Union Sacrée” mieux “Union de Sorciers” après avoir marché sur le cadavre de UN, “Union des Naifs”, à laquelle même la mère de l´opposition (le MLC) ne croit pas pcq il n´y adhère pas. Congolais soyons sérieux! Du courage mes frères, “dressons nos fronts longtemps courbés”, rien n´est encore perdu.

    Jose, Luanda

  • http://abaslemasque.blogspot.com/ solange

    Un titre puissant et évocateur qui vise rien de moins que l’orgueil des filles et fils d’une nation en décrépitude. Une belle chiquenaude bien méritée! À un an des élections, ça tombe en plein dans le mille. Espérons que cet ouvrage initiera des débats autour de la gestion des ressources naturelles du pays.

    Je crains toutefois que la majorité d’électeurs n’en prennent même pas connaissance, car la lecture ne fait plus partie des habitudes de vie des Congolais. Dommage. La réflexion de M. Mutinga risque de passer dans le beurre.

    Pas de déprime déplacée cependant. Que ceux qui liront l’auteur se chargent de réveiller la conscience de la masse endormie. Où peut-on se le procurer?

  • hope

    Peut-etre que la commission de censure n’aimerait pas publier mon commentaire.
    Ce n’est pas grave.
    Neanmoins, il est inadmissible de collectiviser l’inconscience dans le cadre de ce livre. j’accepterai plutot le titre : RDC, la Republique dirigee toujours par les inconscients. Car, comment l’auteur peut-il mettre tout le monde dans le meme sac? Veut-il nous (population chlochardisee) faire partager leurs incompetences, incapacites a orienter le peuple vers des destins nobles? Sur le corps humain, c’est la tete qui pense, ecoute, reflechi, commande, oriente, decide. Alors que l’auteur arrete de salir les membres du corps. Qu’il se refere plutot a l’adage chionois du poisson. Comment commence-t-il de pourrir? Cette reflexion, l’auteur ne peut l’oser de peur de perdre sa vie.

  • matalye

    J’ai telement envie de lire cet ouvrage. C’est vraiement un mot qu’il faut a la place qu’il faut. Le mal congolais est que dorenavant on ne comprend plus qui est le vraie patriote. Tout le monde rejette la responsabilite sur tout le monde. Et nous les observateurs externes? c’est tout simplement un reseau des mafiateurs et certains se voile la face. Honnetement j’ai du mal a accepte l’oeuvre d’un acteur dans l’une des institutions de ce pays de Lumumba et de Simon Kimbangu. Ceci ne veut pas dire que je ne suis pas scientifique mais c’est puisque nous avons vecu des realites incroyables dont tu ne peux observer nul part. ….. Et qui sont ces incoscients?????????????

  • gasene

    Un véritable”Réveil dans un nid en flammes” et le poète n’est plus. Mutinga renchérit ce que un autre auteur congolais décrie dans”Paroles d’Exil.” Les Congolais sont quel genre d’hommes? Mêmes les intellectuels vendent l’âme pour un billet de 100$. Voyez quel type d’investissements le Congo a. Il suffit qu’un homme rassemble 100. 000 $ tous les coeurs tombent à ses pieds voire les coups de coude casse toute harmonie patriotique. Les Sénateurs doivent se prendre en charge et aider le pays à s’en sortir. Tant que les senateurs sont corruptibles et malléables, le gouvernement boiteux il sera et la population sera livré à elle-même à moins qu’elle prenne les armes et se libère des caciques au pouvoir. je n’encourage pas la guerre mais une Révolution menée par des sages est la seule solution.”RD Congo,la Republique des inconscients” seul titre met en cause l’existence d’un quelconque leadership au pays des Gorilles et de bois d’ébène. Ce terrible défi va -t-il réveiller l’homme dans le chef du Congolais et du katangais? POINT D”INTERROGATION. La bètise est trop grande pour que certaines personnes deviennent humaines dans ce pays-là!

  • tshiaxs

    à la redaction .
    je crois avoir le droit d’exprimer mon opinion comme l’auteur du livre “RD Congo, la république des inconscients “et d’ d’être tenu informé si la rédaction censure mon commentaire .ainsi je saurais améliorer et me conformer à la prochaine.

  • tshiaxs

    Le titre de ce livre”RD Congo, la république des inconscients ” a une connotation injurieux dans le sens où la RDC est prise comme un ensemble et sa population des éléments.
    heureusement que l’auteur de ce livre” RD Congo, la république des inconscients ” a pris conscience et par cela se contredit. car si il existe un seul conscient dans la RDC alors elle cesse d’être la république des inconscients. or l’auteur de ce livre est conscient d’où….
    je félicite donc Modeste Mutinga qui, devant la misère qui sévit la RDC “scandale géologique “, a eu le mérite de lever sa voix et de la graver dans un livre.

  • kale

    c’est ça!!!!il vient de taper juste, le grand cancer congolais!!!

  • baldwin

    Cette inconscience, nourrie par le système de corruption, est avant tout politique. Certes on indexera les gouvernants, mais au premier chef il faut dénoncer le Parlement. Ce dernier n’arrive jamais à sanctionner correctement le gouvernement qu’il est censé contrôler.
    Néanmoins je salue le courage du Sénateur Modeste Mutinga qui, je le pense, doit inviter en termes clairs les institutions à s’assumer.

  • mpala68

    Ce titre porte bien son nom car la RdC est bel et bien un pays avec des dirigéants inconscients, irresponsables, incapables et incompétents. C’est connu de tous. Ajouter à cela une population sans réaction et sans mémoire qui se contente de survivre en s’adaptant à toutes les pires situations qui se présentent.

    • http://www.mbmafrica.co.za papybm

      @Mpala68,, C’est vrai ce que tu dis concernat la population congolaise! mais, Qu’a-tu fais pour eduquer cette population?
      La guerre que nous devons mener(Excuser le terme GUERRE, je ne l’aime pas du tout) maintenant doit etre contre la conscience de notre jeunesse! Toi et moi devons eduquer notre population!
      bmpapy@yahoo.co.uk
      Facebook: Papy Garnett

Sondages

La suspension des activités de l’assemblée provinciale de l’Equateur fait polémique. Le député de la majorité Henri Thomas Lokondo dénonce la violation de la constitution alors que le gouvernement évoque la préservation de l’ordre public. Selon vous :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Partiellement nuageux avec des orages
25°C
Prévisions 26 avril, 2014
jour
Nuageux avec averses
33°C
nuit
Orages
24°C
 

Avec le soutien de :