FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3

Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8

Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0

Mbuji-mayi 93.8

Archives pour la catégorie: Congo-Brazzaville
Page 1 de 812345...Dernière »

Expulsions des Congolais: Kinshasa appelé à protester auprès de Brazzaville

Ambiance au Beach principal de la Société Commerciale de Transports et de Ports (SCTP ex-Onatra) le 19/02/2013 à Kinshasa-Gombe. Radio Okapi/Ph. John BompengoAmbiance au Beach principal de la Société Commerciale de Transports et de Ports (SCTP ex-Onatra) le 19/02/2013 à Kinshasa-Gombe. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Ambiance au Beach principal de la Société Commerciale de Transports et de Ports (SCTP ex-Onatra) le 19/02/2013 à Kinshasa-Gombe. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Plusieurs ressortissants de la RDC ont à nouveau été refoulés le week-end dernier de Brazzaville. Ces familles ont été accueillies et identifiées à la gare fluviale de la Société congolaise des transports et ports (SCTP), dimanche 20 avril, par les services de l’Etat dont la Direction générale des migrations (DGM). Le vice-président de la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH), Dismas Kitenge, dénonce la procédure de ces expulsions et les traitements infligés aux expulsés. Il demande à Kinshasa de protester officiellement auprès de Brazzaville. (Lire la suite…)

Une nouvelle vague de Congolais refoulés de Brazzaville

Une vue de la ville de Brazzaville tirée depuis Kinshasa, le long du fleuve Congo. Radio Okapi/Ph. John BompengoUne vue de la ville de Brazzaville tirée depuis Kinshasa, le long du fleuve Congo. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Une vue de la ville de Brazzaville tirée depuis Kinshasa, le long du fleuve Congo. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Une centaine de bagagistes ressortissants de la République démocratique du Congo résidant à Brazzaville ont été expulsés, mercredi 16 avril. Ils disent avoir regagné Kinshasa en catastrophe à bord du bateau Ikanda de la Société congolaise des transports et ports (SCTP), laissant leurs dépendants de l’autre coté de la rive du fleuve Congo. Plusieurs d’entre eux affirment pourtant détenir des documents réguliers délivrés par les autorités du Congo Brazzaville. (Lire la suite…)

Kinshasa annonce une enquête sur les allégations de la mort de ses ressortissants à Brazzaville

Une vue de la ville de Brazzaville tirée depuis Kinshasa, le long du fleuve Congo. Radio Okapi/Ph. John BompengoUne vue de la ville de Brazzaville tirée depuis Kinshasa, le long du fleuve Congo. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Une vue de la ville de Brazzaville tirée depuis Kinshasa, le long du fleuve Congo. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Des experts de la RDC et du Congo-Brazzaville vont mener une enquête sur les conditions de refoulement des ressortissants de la RDC et vérifier les allégations faisant état de la morts de certains d’entre eux au cours de l’opération de police «Mbata ya mikolo» (gifle des aînés, en français). Cette opération est menée depuis quelques jours à Brazzaville pour arrêter et refouler des étrangers présumés criminels. Mais plusieurs témoignages font état des traitements dégradants dont seraient victimes des ressortissants de la RDC. Le vice-ministre des Affaires étrangères de la RDC, Célestin Tunda wa Kasende, s’est rendu à Brazzaville pour s’enquérir de la situation. (Lire la suite…)

RDC : le rapatriement des réfugiés vivant en République du Congo continue jusqu’au 30 juin

Des refugiés Congolais venues de Dongo en RDC, dans un camp à Betou au Congo-Brazzaville. Radio Okapi/ Ph. John BompengoDes refugiés Congolais venues de Dongo en RDC, dans un camp à Betou au Congo-Brazzaville. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Des refugiés Congolais venues de Dongo en RDC, dans un camp à Betou au Congo-Brazzaville. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
La RDC, la République du Congo et le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) ont décidé de poursuivre les activités de rapatriement des réfugiés de la RDC vivant en République du Congo jusqu’au 30 juin prochain. Cette décision a été annoncée dans le communiqué sanctionnant la fin des travaux de la 3ème réunion de la Commission tripartite tenue lundi Brazzaville. Les trois parties se sont ainsi convenues d’intensifier la sensibilisation des réfugiés sur leur retour de février à juin 2014. (Lire la suite…)

Des tirs près du domicile d’un officier de l’armée créent la panique à Brazzaville

Une vue de la ville de Brazzaville tirée depuis Kinshasa, le long du fleuve Congo. Radio Okapi/Ph. John BompengoUne vue de la ville de Brazzaville tirée depuis Kinshasa, le long du fleuve Congo. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Une vue de la ville de Brazzaville tirée depuis Kinshasa, le long du fleuve Congo. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Des tirs ont été entendus ce lundi 16 décembre dans la matinée à Brazzaville, près du domicile d’un officier de l’armée recherché par les forces de l’ordre. Ces tirs ont créé la panique dans le centre de la capitale congolaise, indique l’AFP, citant des habitants et une source diplomatique. (Lire la suite…)

Disparus du Beach: le général congolais Norbert Dabira inculpé pour crime contre l’humanité

Le général congolais Norbert Dabira a été mis en examen jeudi 22 août à Paris pour crimes contre l’humanité dans l’enquête sur l’affaire des disparus du Beach de Brazzaville datant de 1999, a annoncé à l’AFP une source judiciaire. (Lire la suite…)

Tshisekedi n’a pas rencontré Sassou suite à un «empêchement sérieux», selon l’UDPS

Etienne Tshisekedi Wa Mulumba (UDPS).  Radio Okapi/Ph. John BompengoEtienne Tshisekedi Wa Mulumba (UDPS). Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Etienne Tshisekedi Wa Mulumba (UDPS). Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Le président de l’Union pour la démocratie et le progrès (UDPS), Etienne Tshisekedi, ne s’est pas rendu samedi 17 août à Brazzaville pour rencontrer le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou Nguesso, suite à «un empêchement sérieux», a expliqué son directeur de cabinet, Albert Moleka, sans donner plus d’explications. Celui-ci s’est lui-même rendu à Brazzaville afin de présenter les excuses du «leader maximo» de l’UDPS au chef de l’Etat congolais.

(Lire la suite…)

Sassou Nguesso, Kabila, Kagame et Museveni s’engagent à appliquer l’accord d’Addis-Abeba

De gauche à droite: Les présidents du Rwanda Paul Kagame, de la Tanzanie Jakaya Kikwete, de l'Ouganda Yoweri Museveni et de la RDC Joseph Kabila à l'ouverture du sommet des chefs d'Etat de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs à Kampala, le 7 août 2012. Photo Droits tiers.De gauche à droite: Les présidents du Rwanda Paul Kagame, de la Tanzanie Jakaya Kikwete, de l'Ouganda Yoweri Museveni et de la RDC Joseph Kabila à l'ouverture du sommet des chefs d'Etat de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs à Kampala, le 7 août 2012. Photo Droits tiers.
De gauche à droite: Les présidents du Rwanda Paul Kagame, de la Tanzanie Jakaya Kikwete, de l'Ouganda Yoweri Museveni et de la RDC Joseph Kabila à l'ouverture du sommet des chefs d'Etat de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs à Kampala, le 7 août 2012. Photo Droits tiers.
Les chefs d’Etat de la RDC, du Congo-Brazzaville, du Rwanda et de l’Ouganda se sont engagés ce dimanche 24 mars à mettre en application l’accord d’Addis-Abeba signé en février dernier par onze présidents africains et censé permettre le retour de la paix dans l’Est de la RDC, en proie à des conflits armés à répétition. Joseph Kabila, Yoweri Museveni et Paul Kagame se sont réunis à Oyo au Nord de Brazzaville sur invitation de leur homologue congolais Denis Sassou Nguesso. (Lire la suite…)

Brazzaville : ouverture d’un sommet régional sur la sécurité dans l’Est de la RDC

(De g.à.d) Les présidents du Rwanda Paul Kagame, de l'Ouganda Yoweri Museveni et de la RDC Joseph Kabila à Kampala, mercredi 21 novembre, ont exigé au M23 de se retirer de Goma. Ph. Droits tiers(De g.à.d) Les présidents du Rwanda Paul Kagame, de l'Ouganda Yoweri Museveni et de la RDC Joseph Kabila à Kampala, mercredi 21 novembre, ont exigé au M23 de se retirer de Goma. Ph. Droits tiers
(De g.à.d) Les présidents du Rwanda Paul Kagame, de l'Ouganda Yoweri Museveni et de la RDC Joseph Kabila à Kampala, mercredi 21 novembre, ont exigé au M23 de se retirer de Goma. Ph. Droits tiers
Un sommet sur la sécurité dans l’Est de la République démocratique du Congo s’est ouvert, dimanche 24 mars à Oyo, la ville natale du président congolais Denis Sassou Nguesso.  Les chefs d’Etat du Congo, de l’Ouganda, du Rwanda et de la République démocratique du Congo y participent.Les président Yoweri Museveni, Paul Kagame, Joseph Kabila et Denis Sassou Nguessou doivent débattre de la paix dans la région des Grands Lacs, notamment dans l’Est de la RDC « à la suite des accords conclus dernièrement sur la RDC à Addis Abeba », à en croire une source proche de la présidence du Congo-Brazzaville. (Lire la suite…)

Brazzaville: 1er anniversaire des explosions de Mpila, 17 500 sinistrés toujours sans abris

Des rescapés tentent de récupérer quelques biens de valeurs le 5/3/2012 à Brazzaville, après les dégâts causés par l’incendie du camp militaire. Radio Okapi/ Ph. John BompengoDes rescapés tentent de récupérer quelques biens de valeurs le 5/3/2012 à Brazzaville, après les dégâts causés par l’incendie du camp militaire. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Des rescapés tentent de récupérer quelques biens de valeurs le 5/3/2012 à Brazzaville, après les dégâts causés par l’incendie du camp militaire. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Les habitants de Brazzaville commémorent, ce mardi 4 mars, le premier anniversaire de l’explosion d’un dépôt de munitions au camp du régiment blindé de Mpila. Plus de 300 personnes avaient été tuées dans cette catastrophe, selon le bilan officiel et des fortes déflagrations avaient été ressenties à Kinshasa, de l’autre côté du fleuve. Le président Denis Sassou Nguesso présidera une cérémonie en mémoire des victimes. Un an après les faits, quelque 17.500 personnes sinistrées et sans abris attendent toujours d’être relogées par les autorités. (Lire la suite…)

Page 1 de 812345...Dernière »

Sondages

La suspension des activités de l’assemblée provinciale de l’Equateur fait polémique. Le député de la majorité Henri Thomas Lokondo dénonce la violation de la constitution alors que le gouvernement évoque la préservation de l’ordre public. Selon vous :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
En partie clair
32°C
Prévisions 25 avril, 2014
jour
Nuageux avec averses
33°C
nuit
Orages
25°C
 

Avec le soutien de :