FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3 | Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8 | Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0 | Mbuji-mayi 93.8
Archives pour la catégorie: Offres d’emploi

ITM: Poste de chargé du commercial et de vente

AVIS DE VACANCE: POSTE CHARGE DU COMMERCIAL ET DE VENTE
REFERENCE ANNONCE : 005/LF/20140901

Contexte

Entreprise agropastorale avec des activités éco touristiques et de renforcement des capacités. Cette entreprise travaille  pour  bâtir un espace  qui aide chaque  personne et chaque famille à retrouver son équilibre psychosocial et à reprendre  confiance dans la vie.

A cet effet, la société a besoin d’un personnel talentueux, dynamique, ambitieux et engagé pour promouvoir ses idéaux de développement, accroitre ses activités et  réaliser  sa mission.

Lieu d’affectation       :         Groupement Shindaïka, Kipushi
Date de publication  :           Du 08 au 17/01/2014 (Lire la suite…)

ITM: Poste comptable

AVIS DE VACANCE: POSTE COMPTABLE
REFERENCE ANNONCE : 006/LF/20140901

Contexte

Entreprise agropastorale avec des activités éco touristiques et de renforcement des capacités. Cette entreprise travaille  pour  bâtir un espace  qui aide chaque  personne et chaque famille à retrouver son équilibre psychosocial et à reprendre  confiance dans la vie.

A cet effet, la société a besoin d’un personnel talentueux, dynamique, ambitieux et engagé pour promouvoir ses idéaux de développement, accroitre ses activités et  réaliser  sa mission.

Lieu d’affectation       :         Groupement Shindaïka, Kipushi
Date de publication  :           Du 08 au 14/01/2014 (Lire la suite…)

CARTER CENTER: Assistant au Programme Maison des Droits de l’Homme

Recrutement: Assistant au Programme Maison des Droits de l’Homme-chargé du renforcement de capacité organisationnelle – Le Centre Carter, République Démocratique du Congo

Type de contrat : Consultant
Durée de contrat : 1 an avec possibilité de renouvellement
Date de prise de poste: Dès que possible
Lieu: Kinshasa, République Démocratique du Congo (Lire la suite…)

IRC: Gestionnaire Administration-Ressources Humaines

OFFRE D’EMPLOI

Titre: Gestionnaire Administration-Ressources Humaines

Département: Administration – Ressources Humaines

Location: Lubumbashi

Superviseur: Directeur Provincial Adjoint – Operations

Superviseur Technique: Directeur Régional des Ressources Humaines

Date limite: Mercredi 22  Janvier, 2014, à 16h00 (heure de Kinshasa) (Lire la suite…)

Croix Rouge de la RDC: Administration et Finance

Fiche de Poste

Administrateur capital

 

 

Fonction Administration et Finance
Fonction détaillée Administration, Finance et RH
Sous la responsabilité de Chef de délégation
Lieu de travail Kinshasa avec de très fréquents déplacements sur les bases opérationnelles
Durée du contrat CDD 12 mois
Responsabilités générales  

A-    Gestion administrative des moyens

B-    Gestion administrative de la base

C-    Gestion des ressources humaines

D-    Gestion financière de la base

E-    Participation à la mise en place de la sécurité

F-    Capitalisation

 

Objectifs de la fonction :

Sous l’autorité du Chef de délégation, l’administrateur capitale est responsable de :

ü  La gestion administrative et financière des projets : dans le respect de la législation locale, mise en place de procédures, gestion des ressources financières (comptabilité, trésorerie, budgets, rapports financiers…).

ü  La gestion et le suivi des RH et formation de son équipe administrative.

ü  Organiser et participer à la planification des programmes et de leurs ressources sur l’exercice budgétaire.

ü  Etre garant de la cohérence au niveau administratif, financier, et dans la gestion des RH.

  • Liens fonctionnels : 

Est encadré techniquement par le délégué support admin/log

Encadre les assistants admin/log de Kinshasa et les administrateurs des bases

Collabore en interne avec : le coordinateur santé,  le logisticien capitale et le secrétariat General de la CR RDC

Collabore en externe avec : les autorités locales administratives selon environnement de la base / projet.

  • Tâches :

A-            Gestion administrative des moyens

  • A-1 : Lieux de vie et de travail
    • Suit les relations avec les propriétaires et assure le suivi administratif des locations (paiement du loyer, quittances, charges, etc…).
    • Contracte les assurances couvrant les biens immobiliers en lien avec le délégué support admin/log
    • En lien avec le délégué support admin/log établit les règles collectives des bases et veille à leur application.
  • A-2 : Organisation du bureau
    • Supervise et assure le suivi du classement et de l’archivage des documents de la base par les assistants administratif et logistique
    • Prévoit les dispositifs devant assurer la sécurité des documents ainsi que leur confidentialité.
  • A-3 : Biens d’équipements (hors parc automobile)
    • Participe à l’évaluation des besoins, au regard des budgets alloués ou prévisionnels et des règles établies par les bailleurs de fonds.

B-            Gestion administrative

  • B-1 : Se renseigne sur les législations nationales en vigueur et veille à leur respect.
  • B-2 : S’assure du respect des conventions et protocoles d’accord signés entre la CRF et les autorités locales dans la gestion administrative du bureau.
  • B-3 : Prend part aux relations administratives avec les autorités locales.
  • B-4 : Noue et entretient des relations avec l’ensemble des organisations, plus particulièrement pour ce qui concerne l’harmonisation des pratiques et procédures : salaires, contrats, sécurité, communications, etc…
  • B-5 : S’assure de l’obtention de documents utiles à l’exécution de la mission par le personnel concerné : pass, permis, carte d’identité, autocollants, etc…

C-            Gestion des ressources humaines 

  • C-1 : La gestion administrative du personnel expatrié, en lien avec le délégué support admin/log

 

  • C-2 : La gestion administrative du personnel national
    • La formalisation et l’harmonisation des procédures RH locales, en lien avec le délégué support admin/log :

-          Se conforme à la politique de gestion des ressources humaines de la mission (en collaboration avec le chef de Délégation et la CR RDC), dans la gestion du personnel de la base.

-          S’informe sur la législation nationale du travail et l’applique.

-          Noue et entretient des relations avec la direction et l’inspection du travail au niveau local.

-          Assure le suivi du dossier de chaque salarié, établi et tient le registre général du personnel : personnel en service, date des congés, avancement, fin de contrat, etc…

-          Règle les formalités prévues pour les débuts, fins et ruptures de contrat : préavis, indemnités, solde de tout compte, certificat de travail, lettre de recommandation, etc…

-          Règle les formalités liées à la cessation de l’emploi en cas de fermeture de la mission.

-          Gère les salaires selon les règles dictées par le Chef de délégation  (niveau de salaire, indemnités, …).

-          S’informe des exigences légales et des pratiques d’usage concernant les cotisations et taxes liées aux salaires et les met en application.

-          Informe sur la réglementation concernant les conditions de travail et veille à leur application.

-          Participe à la gestion et au règlement des conflits collectifs du travail et aux réunions avec les représentants du personnel (quand ils ont lieu d’être).

-          Planifie les briefings des nouveaux salariés.

D-            Gestion financière

  • D-1 : Gestion des fonds et comptabilité

Avec l’appui du délégué support admin/log

  • Assure le contrôle et la gestion de trésorerie de la base (plan de trésorerie, demande de trésorerie mensuelle, rapprochements bancaires…).
  • Participe à la supervision des bases terrain au niveau comptable, et participe régulièrement aux missions de suivi et de contrôle sur le terrain (1 mission / trimestre minimum).
  • Assure l’encadrement, la comptabilisation des mouvements financiers avec le suivi budgétaire et supervise le fonctionnement des comptes bancaires.
  • Assure les relations avec la banque et les organismes de change.
  • Supervise la saisie comptable sur SAGA par les assistants administratifs et logistique et est responsable de la clôture mensuelle et annuelle des comptes.
  • Transmet l’information comptable et budgétaire, et les commentaires qu’elle suscite au Chef de délégation et pour ce qui les concerne aux responsables de programmes.
  • Supervise la sécurisation des fonds de la base.
  • D-2 : Budget et contrôle budgétaire
    • Réalise les suivis budgétaires des projets sur une base mensuelle.
    • Informe les différentes équipes des modifications opérées.
  • D-3 : Le financement
    • S’assure du respect des engagements pris auprès des bailleurs de fonds : respect des termes et modalités des contrats / établit les rapports financiers dans les formats imposés par les financeurs.

E-            Participation à la mise en place de la sécurité des données et des fonds 

  • E-1 : Mise en place des moyens de sécurité
    • Met en place des dispositifs pour assurer la confidentialité des dossiers (accessibilité des données), les listes d’adresses et contacts de la mission, et les fait respecter.
    • Met en place et fait respecter les dispositifs concernant la sécurité liée à l’argent de la base (caisses, transferts de fonds, retraits, paies, etc…).
    • Veille à réduire les tâches à réaliser en cas d’évacuation (regroupement et identification de classeurs importants, paiement réguliers de loyers et salaires certificats de travail, etc…).
  • Profil :
  • Formation supérieure en gestion financière (sciences économique ou autre).
  • Expérience professionnelle en comptabilité et gestion financière de minimum 5 ans, idéalement acquise dans le milieu humanitaire.
  • Très bonne maîtrise du français ;
  • Maîtrise de l’outil informatique (excel, word,…), la connaissance de SAGA est un aout.
  • Capacité à travailler sous pression, de façon autonome avec prise d’initiative et proposition d’amélioration des procédures et ce en collaboration avec les partenaires.
  • Méthodique et rigoureux/se.
  • Patience, ouverture d’esprit et excellent relationnel.
  • Connaissance du Mouvement Croix Rouge est un atout. 

 

  • Dépôt candidatures :
  1.  Date de fin d’envoi des candidatures : mardi 21/01/2014 à 15h
  2. Adresse physique : Croix-Rouge française – 41, Av. de la Justice – Kinshasa – République Démocratique du Congo

Adresse mail : fin-rdc.frc@croix-rouge.fr

  1. Documents à envoyer : CV, lettre de motivation, copie des diplômes, attestations de service rendu. On ne tiendra pas compte des autres documents annexés. 

 

N.B. : les tests seront à KINSHASA ; les déplacements de l’intérieur vers Kinshasa seront aux frais des candidats.

 

Avocats sans frontières: Caissier(re)- Secrétaire

OFFRE D’EMPLOI

Lieu d’affectation : Goma

Nord-Kivu

République Démocratique du Congo

 

 Clôture des candidatures : 20 Janvier 2014

Entrée en fonction : 03Février 2014

CAISSIER (RE) – SECRETAIRE

Basé(e) à Goma

L’organisation

Créée en 1992, Avocats Sans Frontières est une ONG internationale, qui se donne pour mission de contribuer à la réalisation d’une société juste et équitable, dans laquelle le droit est au service des groupes et/ou populations les plus vulnérables. Son objectif principal est de contribuer à la mise en place d’institutions et de mécanismes permettant l’accès à une justice indépendante et impartiale, capable d’assurer la sécurité juridique et de garantir la protection et l’effectivité des droits fondamentaux.

Le contexte

ASF a établi une mission permanente en RDC en 2002.

En 2014, nous intervenons à Kinshasa et dans les provinces de l’Equateur, des Sud et Nord Kivu, de la Province Orientale, du Maniéma et du Nord-Katanga.

En coopération avec les autorités politiques, judiciaires et la société civile congolaise, les programmes d’ASF visent à contribuer à l’émergence d’un Etat de Droit à travers une justice équitable, en favorisant l’accès des personnes vulnérables à la justice et en luttant contre l’impunité des crimes internationaux.

Plus particulièrement en RDC, ASF intervient à travers des programmes orientés sur la lutte contre l’impunité des crimes internationaux, la lutte contre les actes de torture et les traitements inhumains, la lutte contre la détention préventive illégale, la défense et la protection des défenseurs des Droits de l’Homme, la promotion et la défense des Droits Economiques et Sociaux.

Depuis octobre 2012, dans le cadre du programme national d’appui à la réforme de la Justice dans l’Est, « Uhaki Safi » ASF contribue à la consolidation de l’Etat de droit en luttant contre l’impunité ordinaire et de guerre. Les activités à mettre en oeuvre, comprennent entre autres, le soutien et renforcement des capacités des Barreaux, l’assistance judicaire pour les personnes vulnérables, l’organisation de services d’aide légaux et d’audiences foraines, du plaidoyer et la préparation d’études.

Depuis octobre 2013, ASF met en place un programme de promotion de l’application du statut de Rome et la lutte contre l’impunité des crimes internationaux en RDC notamment dans les provinces de l’Equateur, du Nord-Katanga, du Maniema et de la Province Orientale.

Pour mener à bien ses activités, ASF cherche à s’adjoindre les services d’un(e) Caissier (re) – Secrétaire pour le bureau de coordination, basé(e) à Goma.

TYPE DE CONTRAT : Contrat de travail à durée déterminée

Durée du contrat : 6 mois

Lieu d’affectation : Goma

Fonction Générale

Le/la caissier(e)-secrétaire travaille sous la supervision directe du/de la Coordinateur/trice Administration Finances et Logistique (CAFL), et en lien fonctionnel avec le/la Comptable, l’administrateur/trice RH, le/la logisticien/ne,les coordinateurs et le responsable de bureau Goma.

Le/la caissier(e)-secrétaire appuie le/la CAFL dans la mise en œuvre des recommandations du contrôle interne AFL d’ASF.

Il/elle est responsable de toutes les entrées et sorties de fonds de la caisse de Goma.

Responsabilités et Tâches

Le/la caissier(e)-secrétaire assistera l’administration / Comptabilité ASF dans les tâches administratives liées telle que :

  1. Caisse
  • Tenir la caisse du bureau de Goma,
  • Est responsable de la réconciliation de caisse,
  • Production de la situation comptable de la caisse dont il a la charge ;
  • Prépare, valide auprès de son responsable et paie les factures ;
  • S’assurer de la validité et de l’éligibilité des dépenses et pièces justificatives ;
  • Est responsable du classement des pièces comptables de sa caisse et des caisses en provenance des bases décentralisées de la mission,
  • Numéroter les pièces comptables et les scanner avant de les expédier au siège ;
  • Appuyer la comptabilité et l’administration dans le suivi des échéances;
  • tenir quotidiennement un fichier électronique de suivi des recettes et des dépenses de sa caisse.
  • encoder dans le logiciel comptable utilisé par ASF les pièces justificatives de la caisse
  • Mettre les codes comptables sur les écritures, cela d’après les instructions d’imputation fournies par le Comptable.
  • effectuer la clôture de sa caisse à la fin de chaque mois.
  • effectuer les différents paiements (factures et autres) sur base de pièces valables et qui répondent aux critères de recevabilité des pièces justificatives (date, nom du fournisseur, signature du responsable du département pour lequel la dépense a été engagée,…)
  • encaisser les transferts venant de la banque.
  • suivre le mouvement des avances sorties de sa caisse et de s’assurer de leur remboursement.
  • effectuer chaque vendredi une vérification de sa caisse sous la supervision du CAFL.
  • appliquer le taux en vigueur pour tout calcul de change.
  • assurer le respect des heures d’ouverture de sa caisse prévue par le service financier
  • Tenir quotidiennement un livre de caisse et de banque manuel
  • Vérification et numérotation de l’ensemble des pièces de la mission (banque et caisse) et classement après scan
    • Traitement et classement du courrier, arrivée / départ ;
    • Accueil et information des visiteurs ;
    • Dépouillement, enregistrement et transmission des courriers ;
    • Appuyer la rédaction et saisie des correspondances et documents divers,
    • Traitement informatique des données (Scan, Photocopie, Encodage des CV des candidats non retenus après test et interview, etc.) ;
    • Participation à la saisie des données collectées durant les activités du programme
    • Classement adéquat des documents à la fois papier et informatiques ;
    • Appuyer l’organisation des séminaires et ateliers, lorsque demandé ;
    • Appuyer l’organisation des voyages du personnel d’ASF et des partenaires en visites sur la mission ;
    • Entretien au quotidien du matériel de travail sous sa supervision ;
    • Assistance à la mise en place des recommandations du contrôle interne AFL
  1. Secrétariat 
  1. Divers
  • Le/la caissier(e)-secrétaire sera chargé de toute autre tâche pertinente en rapport avec sa position, au regard de la bonne exécution et du bon déroulement des activités du département AFLau sein d’ASF demandée par le/la CAFL, le/la Chef de Mission et le/la responsable de bureau.
  • Exigences du poste : Intégrité, Efficacité, Disponibilité, Confidentialité
  • Superviseur hiérarchique :Le/la CAFL
  • Superviseur fonctionnel : le/la comptable, l’administrateur/trice RH
  • Lien fonctionnel : Equipe AFL, coordinateurs, responsable de bureau

PROFIL 

  • Etre titulaire d’un diplômeuniversitaire en Economie, Gestion financière,  agréée par le Ministère de l’Esur, ou équivalent, enrichi d’une expérience pertinente en matière administrative et financière ;
  • Avoir une expérience d’au moins deux ans dans les fonctions liées à la trésorerie, à la gestion financière et comptable,
  • Avoir travaillé au moins deux ans dans un poste similaire dans un projet financé par des bailleurs internationaux ;
  • Maitrise de l’outil informatique, Word, Excel, Power point. La connaissance des fonctionnalités du logiciel BOB est un atout.
  • Maitrise des règles et procédures des bailleurs de fonds en matière Administrative et financière (Administration, Logistique, Comptabilité, procédures de décaissement).
  • Une bonne maîtrise du système financier et des procédures
  • Disposer des capacités adéquates de planification, d’organisation et d’analyse, et de connaissance en matière d’appui logistique.
  • Jouir d’une probité morale et intellectuelle, et être apte à travailler en équipe.
  • Avoir un sens des relations humaines.
  • Avoir des grandes capacités de rédaction administratives et de reporting.
  • Avoir de capacités d’intégration et d’adaptation.
  • Excellente maîtrise du Français et du swahili.
  • Etre irréprochable en matière de discrétion totale (interne et externe) quant aux procédures, fonctionnement et situations financières d’Avocats sans Frontières.
  • Etre disponible en fonction des tâches et de l’importance du travail à réaliser.
  • Etre disponible.
  • Avoir le sens de l’humilité et de l’écoute, ainsi qu’une bonne résistance au stress.

Postuler avant le 20Janvier 2014 inclus

En envoyant :

-      Une lettre de motivation ;

-      Le curriculum vitae détaillé;

-      Les copies des diplômes et attestations pertinentes de services rendus ;

-      Les coordonnées de trois personnes de référence

-      Carte de chômage (ONEM), seulement pour ceux qui sont sans emploi

Merci de spécifier dans l’objet de votre candidature: « Candidature Caissier (e) – Secrétaire»

Par mail à l’adresse : recrutement.asf.rdc@gmail.com ou au bureau d’Avocats Sans Frontières àGoma, Avenue La Corniche, n°81, Quartier Les Volcans.

Les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Fait à Goma, le 06Janvier2014

Pour Avocats sans Frontières

Hélène TRACHEZ

Chef de Mission

Avocat sans frontières: Assistant(e) projet lutte contre l’impunité

Lieu d’affectation : Mbandaka

Déplacement fréquents sur le terrain

République Démocratique du Congo

 

Clôture des candidatures : 15janvier 2014

Entrée en fonction : 27janvier 2014

ASSISTANT(E) PROJET LUTTE CONTRE L’IMPUNITE

Basé(e) à Mbandaka

L’organisation

Créée en 1992, Avocats Sans Frontières est une ONG internationale, qui se donne pour mission de contribuer à la réalisation d’une société juste et équitable, dans laquelle le droit est au service des groupes et/ou populations les plus vulnérables. Son objectif principal est de contribuer à la mise en place d’institutions et de mécanismes permettant l’accès à une justice indépendante et impartiale, capable d’assurer la sécurité juridique et de garantir la protection et l’effectivité des droits fondamentaux.

 

Le contexte

ASF a établi une mission permanente en RDC en 2002. En 2014, nous intervenons à Kinshasa et dans les provinces de l’Equateur, des Sud et Nord Kivu, de la Province Orientale, du Maniéma et du Nord-Katanga.

En coopération avec les autorités politiques, judiciaires et la société civile congolaise, les programmes d’ASF visent à contribuer à l’émergence d’un Etat de Droit à travers une justice équitable, en favorisant l’accès des personnes vulnérables à la justice et en luttant contre l’impunité des crimes internationaux.

Plus particulièrement en RDC, ASF intervient à travers des programmes orientés sur la lutte contre l’impunité des crimes internationaux, la lutte contre les actes de torture et les traitements inhumains, la lutte contre la détention préventive illégale, la défense et la protection des défenseurs des Droits de l’Homme, la promotion et la défense des Droits Economiques et Sociaux.

Depuis octobre 2012, dans le cadre du programme national d’appui à la réforme de la Justice dans l’Est, « Uhaki Safi » ASF contribue à la consolidation de l’Etat de droit en luttant contre l’impunité ordinaire et de guerre. Les activités à mettre en oeuvre, comprennent entre autres, le soutien et renforcement des capacités des Barreaux, l’assistance judicaire pour les personnes vulnérables, l’organisation de services d’aide légaux et d’audiences foraines, du plaidoyer et la préparation d’études.

Depuis octobre 2013, ASF met en place un programme de promotion de l’application du statut de Rome et la lutte contre l’impunité des crimes internationaux en RDC notamment dans les provinces de l’Equateur, du Nord-Katanga, du Maniéma et de la Province Orientale.

Pour mener à bien ses activités dans la province de l’Equateur, ASF cherche à s’adjoindre les services d’un(e) Assistant(e) projet lutte contre l’Impunité basé(e) à Mbandaka avec des déplacements fréquents sur le terrain.

TYPE DE CONTRAT : Contrat de travail à durée déterminée

Durée du contrat : 6 mois

Lieu : Mbandaka

Fonction Générale

L’Assistant de projet Lutte contre l’impunité travaille sous la supervision directe du Responsable de bureau Kinshasa et en lien de supervision fonctionnelle avec le Coordinateur Lutte contre l’Impunité, les autres Assistants Projet de sa zone d’intervention et avec l’Administrateur Finances et Logistique à Kinshasa.

L’AP-LI appuie le Responsable de Bureau Kinshasa dans la bonne mise en œuvre des activités d’ASF dans sa zone d’intervention. Il assure l’exécution et le suivi dans ses aspects juridiques, logistiques, financiers et organisationnels des activités qui lui sont confiés.

Responsabilités et Tâches

  1. Assister le Responsable de Bureau Kinshasa dans des tâches juridiques

L’assistant de projet appuie le Responsable de Bureau Kinshasa dans des tâches juridiques liées à son poste et telles que :

  • Fournir un appui juridique ou procédural en matière de crimes internationaux et de Violences basées sur le Genre (VBG) ;
  • Fournir un appui aux recherches juridiques relatives à la problématique et aux dossiers suivis ou à venir ;
  • Faire le suivi des dossiers d’assistance judiciaire en matière de crimes internationaux et de lutte contre l’impunité
  • Identifier et participer à la formation des Organisations de la Société Civile partenaires et animer le réseau d’OSC partenaires présentes dans sa zone d’intervention ;
  • Assurer le suivi des observations des procès par les OSC ;
  • Assurer la participation aux procès par les victimes de crimes internationaux et de VBG ;
  • Accompagner les OSC partenaires dans la collecte des données sur le terrain ;
  • Effectuer des visites terrain avec les avocats des victimes de crimes internationaux et VBG ;
  • Participer à l’organisation de tables-rondes sur les thématiques relatives à la lutte contre l’impunité ;
  • La réalisation de missions d’évaluation et d’identification de besoins d’assistance judiciaire.
  1. Assurer le suivi des projets

Sous la supervision du Responsable de bureau Kinshasa, et sous la supervision fonctionnelle du Coordinateur Lutte contre l’impunité, l’Assistant Projet participe à :

  • La planification des activités et la mise à jour du chronogramme de sa zone d’intervention ;
  • La mise en place des activités, telles que validées par le Coordinateur de Projet et en utilisant les outils standard d’ASF ;
  • La mise en place du système de suivi-évaluation, l’analyse des données de suivi et évaluation. Sur cette base, il propose des analyses et des réorientations ;
  • La définition des leçons apprises des projets qu’il met en œuvre et propose leur intégration dans les programmes futurs ;
  • L’élaboration des conventions de collaboration en lien avec le programme et au travail en étroite collaboration avec les partenaires d’ASF sur la planification et le suivi des activités et dépenses du programme ;
  • La gestion des budgets relatifs aux activités dont il a la charge en faisant un suivi régulier de l’état des dépenses par rapport aux budgets alloués et prévisions programmatiques, sur base des outils existants (demandes de trésorerie, budget opérationnels, suivi budgétaire) ;
  • La préparation de la planification des dépenses, et les demandes de trésorerie de son programme ;
  • La préparation des demandes d’avenant du programme ;
  • Compile et soumet les rapports narratifs bailleurs dans les délais impartis ;
  • Prépare les rapports internes programme ;
  • Participe à l’évaluation interne du projet et coopère avec les évaluateurs externes.
  1. Reporting
  • Rédige des rapports hebdomadaires au Responsable de Bureau chaque vendredi (rapport des activités réalisées, planification des activités de la semaine suivante) ;
  • Rédige les rapports mensuels d’activités et les envoie au coordinateur de projet le 6 du mois suivant au plus tard
  • Participe à la rédaction des rapports pour le bailleur selon la périodicité demandée
  • Rédige les rapports ad hoc : de mission, de suivi, d’encadrement, etc.
  • Informe sans délais le Coordinateur de Projet de tout retard, conflit, problème rencontré dans le cadre du projet
  1. Représentation

Sur la demande du Responsable de bureau, du Coordinateur de Projet ou du Chef de Mission, l’AP peut être amené à représenter ASF dans le cadre de :

  • Réunions de coordination ou techniques dans sa zone d’intervention ;
  • Présentation des projets aux partenaires de sa zone d’intervention ;
  • Visites de terrain des bailleurs de fonds, ou autres partenaires des projets ;
  • Visites de terrain des autorités judiciaires, politiques ou administratives.
  1. Assurer le suivi quotidien du fonctionnement de la base de Mbandaka

Sous la supervision du Responsable de bureau Kinshasa, l’Assistant Projet participe à :

  • L’installation du bureau ASF à Mbandaka ;
  • La tenue d’un journal de caisse pour les activités d’ASF en Equateur et la réalisation des paiements quotidiens.
  • L’Assistant de Projet sera chargé de toute autre tâche pertinente au regard de la bonne exécution du projet demandée par le Coordinateur de Projet ou le Chef de Mission
  1. Divers

Superviseur hiérarchique : Responsable de bureau Kinshasa

Superviseur fonctionnel : Coordinateur Lutte contre l’impunité

Lien fonctionnel : Les autres assistants et l’équipe AFL

PROFIL 

  • Etre titulaire d’une licence en droit obtenue dans une faculté de droit agréée par le Ministère de l’Esur
  • Avoir une expérience de la pratique du droit en tant que juriste, avocat ou défenseur judiciaire
  • Avoir une connaissance de la Gestion du Cycle de Projet est un atout
  • Avoir une bonne connaissance du milieu judiciaire congolais
  • Avoir une bonne connaissance du monde associatif congolais, notamment des ONG de Droits de l’Homme et/ou de l’assistance des victimes de violences sexuelles
  • Justifier d’importantes capacités organisationnelles et de négociation
  • Avoir de bonnes qualités rédactionnelles et savoir respecter les délais
  • Avoir une maîtrise des programmes informatiques (Word, Excel, …)
  • Excellente maîtrise du Français et du lingala.
  • Etre irréprochable en matière de discrétion totale (interne et externe) quant aux procédures, fonctionnement et situations financières d’Avocats sans Frontières.
  • Etre disponible en fonction des tâches et de l’importance du travail à réaliser.
  • Etre disponible
  • Avoir le sens de l’humilité et de l’écoute, ainsi qu’une bonne résistance au stress.

Postuler avant le 15janvier 2014 inclus

En envoyant :

-      Une lettre de motivation ;

-      Le curriculum vitae détaillé;

-      Les copies des diplômes ;

-      Les références de 3 personnes

-      Carte de chômage (ONEM), seulement pour ceux qui sont sans emploi

Merci de spécifier dans l’objet de votre candidature: « Candidature Assistant Lutte contre l’impunité Mbandaka »

Par mail à l’adresse : recrutement.asf.rdc@gmail.com ou au bureau d’Avocats Sans Frontières àKinshasa, 15-17 Av. Colonel Ebeya – Immeuble Congo Fer – Gombe – Kinshasa

Les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Fait à Kinshasa, le 30Décembre2013

Pour Avocats sans Frontières

Hélène TRACHEZ

Chef de Mission

Avocats sans frontières: Assistant (e) projet lutte contre l’impunité Sud-Kivu-Maniema

 

OFFRE D’EMPLOI

 

Lieu d’affectation : Bukavu

Voyages fréquents sur le terrain

République Démocratique du Congo

 

 Clôture des candidatures : 15 Janvier 2014

Entrée en fonction : 27 Janvier 2014

 

ASSISTANT(E) PROJET LUTTE CONTREL’IMPUNITE

SUD KIVU – MANIEMA

Basé(e) à Bukavu

 L’organisation

Créée en 1992, Avocats Sans Frontières est une ONG internationale, qui se donne pour mission de contribuer à la réalisation d’une société juste et équitable, dans laquelle le droit est au service des groupes et/ou populations les plus vulnérables. Son objectif principal est de contribuer à la mise en place d’institutions et de mécanismes permettant l’accès à une justice indépendante et impartiale, capable d’assurer la sécurité juridique et de garantir la protection et l’effectivité des droits fondamentaux.

Le contexte

ASF a établi une mission permanente en RDC en 2002.

En 2014, nous intervenons à Kinshasa et dans les provinces de l’Equateur, des Sud et Nord Kivu, de la Province Orientale, du Maniéma et du Nord-Katanga.

En coopération avec les autorités politiques, judiciaires et la société civile congolaise, les programmes d’ASF visent à contribuer à l’émergence d’un Etat de Droit à travers une justice équitable, en favorisant l’accès des personnes vulnérables à la justice et en luttant contre l’impunité des crimes internationaux.

Plus particulièrement en RDC, ASF intervient à travers des programmes orientés sur la lutte contre l’impunité des crimes internationaux, la lutte contre les actes de torture et les traitements inhumains, la lutte contre la détention préventive illégale, la défense et la protection des défenseurs des Droits de l’Homme, la promotion et la défense des Droits Economiques et Sociaux.

Depuis octobre 2012, dans le cadre du programme national d’appui à la réforme de la Justice dans l’Est, « Uhaki Safi » ASF contribue à la consolidation de l’Etat de droit en luttant contre l’impunité ordinaire et de guerre. Les activités à mettre en oeuvre, comprennent entre autres, le soutien et renforcement des capacités des Barreaux, l’assistance judicaire pour les personnes vulnérables, l’organisation de services d’aide légaux et d’audiences foraines, du plaidoyer et la préparation d’études.

Depuis octobre 2013, ASF met en place un programme de promotion de l’application du statut de Rome et la lutte contre l’impunité des crimes internationaux en RDC notamment dans les provinces de l’Equateur, du Nord-Katanga, du Maniéma et de la Province Orientale.

Pour mener à bien ses activités au Sud-Kivu et au Maniéma, ASF cherche à s’adjoindre les services d’un(e) Assistant(e) projetLutte contre l’Impunité pour les Provinces du Sud Kivu et du Maniema, basé(e) à Bukavu avec des déplacements fréquents sur le terrain.

TYPE DE CONTRAT : Contrat de travail à durée déterminée

Durée du contrat : 6 mois

Lieu d’affectation : Bukavu

Fonction Générale

L’Assistant de projet Lutte contre l’impunité Sud Kivu-Maniema travaille sous la supervision directe du Responsable de bureau-Bukavu et en lien de supervision fonctionnelle avec le Coordinateur Lutte contre l’impunité et en lien fonctionnel avec les Assistants de projet Administration de la Justice et Accès à la Justice, le Chargé de Projet Lutte contre l’impunité et l’Administrateur Finances et Logistique Bukavu.

L’AP appuie le Responsable de Bureau Bukavu dans la bonne mise en œuvre des activités d’ASF dans sa zone d’intervention. Il assure l’exécution et le suivi dans ses aspects juridiques, logistiques, financiers et organisationnels des projets qui lui sont confiés.

Responsabilités et Tâches

1. Assister le coordinateur de projet dans des tâches juridiques

L’assistant de projet appuie le Responsable de bureau-Bukavu dans des tâches juridiques liées à son poste et telles que :

  • Fournir un appui juridique ou procédural en matière de crimes internationaux et de Violences basées sur le Genre (VBG) ;
  • Fournir un appui aux recherches juridiques relatives à la problématique et aux dossiers suivis ou à venir ;
  • Faire le suivi des dossiers d’assistance judiciaire en matière de crimes internationaux et de lutte contre l’impunité
  • Identifier et participer à la formation des Organisations de la Société Civile partenaires et animer le réseau d’OSC partenaires présentes dans sa zone d’intervention ;
  • Assurer la participation aux procès par les victimes de crimes internationaux et de VBG ;
  • Accompagner les OSC partenaires dans la collecte des données sur le terrain ;
  • Effectuer des visites terrain avec les avocats des victimes de crimes internationaux et VBG ;
  • Participer à l’organisation de tables-rondes sur les thématiques relatives à la lutte contre l’impunité ;
  • La réalisation de missions d’évaluation et d’identification de besoins d’assistance judiciaire.

2. Assurer le suivi des projets

Sous la supervision du Responsable de bureau-Bukavu, et sous la supervision fonctionnelle du Coordinateur Lutte contre l’impunitél’Assistant de Projet participe à :

  • La planification des activités et la mise à jour du chronogramme de sa zone d’intervention
  • La mise en place des activités, telles que validées par le Coordinateur Lutte contre l’Impunité et en utilisant les outils standard d’ASF
  • La mise en place du système de suivi-évaluation, l’analyse des données de suivi et évaluation. Sur cette base, il propose des analyses et des réorientations.
  • La définition des leçons apprises des projets qu’il met en œuvre et propose leur intégration dans les programmes futurs
  • L’élaboration des conventions de collaboration en lien avec le programme et au travail en étroite collaboration avec les partenaires d’ASF sur la planification et le suivi des activités et dépenses du programme
  • La gestion des budgets relatifs aux activités dont il a la charge en faisant un suivi régulier de l’état des dépenses par rapport aux budgets alloués et prévisions programmatiques, sur base des outils existants (demandes de trésorerie, budget opérationnels, suivi budgétaire).
  • La préparation de la planification des dépenses, et les demandes de trésorerie de son programme
  • La préparation des demandes d’avenant du programme
  • Compile et soumet les rapports narratifs bailleurs dans les délais impartis
  • Prépare les rapports internes programme
  • Participe à l’évaluation interne du projet et coopère avec les évaluateurs externes
  1. 3.    Reporting 
  • Rédige des rapports hebdomadaires au Responsable de Bureau chaque vendredi (rapport des activités réalisées, planification des activités de la semaine suivante
  • Rédige les rapports mensuels d’activités et les envoie au coordinateur de projet le 6 du mois suivant au plus tard
  • Participe à la rédaction des rapports pour le bailleur selon la périodicité demandée
  • Rédige les rapports ad hoc : de mission, de suivi, d’encadrement, etc.
  • Informe sans délais le Coordinateur de Projet de tout retard, conflit, problème rencontré dans le cadre du projet
  1. 4.    Représentation 

Sur la demande du Responsable de bureau, du Coordinateur Lutte contre l’Impunité ou du Chef de Mission, l’AP peut être amené à représenter ASF dans le cadre de :

  • Réunions de coordination ou techniques dans sa zone d’intervention
  • Présentation des projets aux partenaires de sa zone d’intervention
  • Visites de terrain des bailleurs de fonds, ou autres partenaires des projets
  • Visites de terrain des autorités judiciaires, politiques ou administratives
  1. 5.    Divers  

L’Assistant de Projet sera chargé de toute autre tâche pertinente au regard de la bonne exécution du projet demandée par le Responsable de Bureau Bukavu, le Coordinateur Projet Lutte contre l’Impunité ou le Chef de Mission.

Superviseur hiérarchique : Responsable de bureau-Bukavu

Superviseur fonctionnel : Coordinateur Lutte contre l’Impunité

Lien fonctionnel : Les autres assistants et l’équipe AFL

PROFIL 

  • Etre titulaire d’une licence en droit obtenue dans une faculté de droit agréée par le Ministère de l’Esur
  • Avoir une expérience de la pratique du droit en tant que juriste, avocat ou défenseur judiciaire
  • Avoir une connaissance de la Gestion du Cycle de Projet est un atout
  • Avoir une bonne connaissance du milieu judiciaire congolais
  • Avoir une bonne connaissance du monde associatif congolais, notamment des ONG de Droits de l’Homme et/ou de l’assistance des victimes de violences sexuelles
  • Justifier d’importantes capacités organisationnelles et de négociation
  • Avoir de bonnes qualités rédactionnelles et savoir respecter les délais
  • Avoir une maîtrise des programmes informatiques (Word, Excel, …)
  • Excellente maîtrise du Français et du swahili.
  • Etre irréprochable en matière de discrétion totale (interne et externe) quant aux procédures, fonctionnement et situations financières d’Avocats sans Frontières.
  • Etre disponible en fonction des tâches et de l’importance du travail à réaliser.
  • Etre disponible
  • Avoir le sens de l’humilité et de l’écoute, ainsi qu’une bonne résistance au stress.

Postuler avant le 15Janvier 2014 inclus

En envoyant :

-      Une lettre de motivation ;

-      Le curriculum vitae détaillé;

-      Les copies des diplômes et attestations pertinentes de services rendus ;

-      Les coordonnées de trois personnes de référence

-      Carte de chômage (ONEM), seulement pour ceux qui sont sans emploi

Merci de spécifier dans l’objet de votre candidature: « Candidature AP-LI Sud-Kivu-Maniema »

Par mail à l’adresse : recrutement.asf.rdc@gmail.com ou au bureau d’Avocats Sans Frontières à Bukavu, Avenue Lundula, n°44, Commune d’Ibanda.

Les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Fait à Bukavu, le 30décembre 2013

Pour Avocats sans Frontières

Ana Isabelle Silva

Responsable Bureau Bukavu

FPPM: Chargé provincial de champs écoles paysannes

AVIS DE VACANCE
Titre du Poste Chargé Provincial de Champs Ecoles Paysannes
Lieu d’affectation Une de zone d’actions du Projet FPPM/République Démocratique du Congo
Durée Initial du contrat 12 mois renouvelable selon la performance du Candidat
Date de clôture 12 Janvier 2014
A. Information Générale:
Le projet FPPM a pour objectif l’amélioration des chaînes de valeurs des principaux produits agricoles (manioc, maïs, arachide, haricot, soja et niébé) en vue d’approvisionner la ville de Kinshasa. Il intervient dans les provinces de Bandundu, Bas Congo et sur le Plateau de Batéké dans la province de Kinshasa.
En vue d’accroître les productions et améliorer la transformation des produits, il s’avère utile de renforcer les capacités techniques, les capacités d’organisation des paysans dans leurs communautés respectives. Plusieurs approches de vulgarisation existent au nombre desquelles l’approche “Champs Ecoles Paysannes” que FPPM a retenue pour accompagner les bénéficiaires de ses actions.
B. Fonctions et Responsabilités :
Sous la supervision du Directeur CEP, le Chargé Provincial de Champs Ecoles aura les attributions et responsabilités suivantes :
• Il/elle prendra des contacts nécessaires avec les structures partenaires de FPPM qui encadrent les associations paysannes et en évaluera les capacités en vue de leur implications aux activités de FPPM
• Il/elle sera chargé de suivre la mise en œuvre de l’approche dans les provinces. Il/elle s’assurera que la phase préparatoire de l’application des CEP est élaborée, e.g. le diagnostic thématique participative, le choix des paysans collaborateurs, l’identification des sites d’essai, l’élaboration du plan de formation.
• Il /elle sera chargé du recrutement des facilitateurs compétents.
• Il/elle élaborera les budgets de l’activité et rédige des rapports périodiques relatifs à l’approche.
• Il/elle travaillera avec des équipes techniques des autres composantes du projet à savoir la composante Transformation et Commercialisation.
• Il/elle effectuera des missions de contrôle et de suivi des activités des CEP.
C. Compétence:
• Bonne connaissance des techniques de facilitation et de communication ;
• Aptitude à prendre des initiatives et des mesures de suivi adéquat;
• Aptitude à travailler de façon autonome avec une supervision minimale;
• Bonne connaissance des applications MS Office (Word, Excel) et Internet / e-mail;
• Excellente communication et capacité à travailler en équipe pour atteindre les objectifs organisationnels;
• Aptitude à établir et maintenir des relations de travail efficaces avec les collègues ;
• Travail avec une énergie et une attitude positive et constructive;
• Avoir une excellente maîtrise de la langue française est exigée ;Une bonne connaissance de l’anglais écrit et parlé sera un avantage ;
• Bonne maîtrise des langues locales (Kikongo, Lingala).
• Mettre l’accent sur les résultats et réagir positivement aux commentaires ;
• Avoir un sens aigu de l’éthique et de l’intégrité dans le traitement des dossiers ;
• Savoir conduire une moto.
D. Expérience
• Avoir au moins 5 ans d’expérience professionnelle dans la vulgarisation agricole et ou les activités de développement communautaire.
• Avoir utilisé l’approche CEP
E. Education:
• Ingénieur Agronome (Ao).
F. Composition Du Dossier
• Les personnes intéressées à postuler à ce poste devraient déposer leurs lettres de motivation, leurs CV en y mentionnant les noms et coordonnées de trois(3) références professionnelles et une idée de leur disponibilité.
Dépôt des Candidatures
• A l’adresse e-mail suivante :D RCrecruit@dai.com
• Spécifiant dans l’objet du mail le titre de la position (i.e. « Chargé Provincial de CEP»).
N.B : Seules les candidatures retenues réunissant les conditions seront contactées. Les candidats retenus passeront un test qui sera suivi d’un entretien avant l’embauche.

FPPM: Coordonnateur Provincial

AVIS DE RECRUTEMENT
Titre du Poste Coordonnateur Provincial
Lieu d’affectation Mbanza-Ngungu / République Démocratique du Congo
Durée Initial du contrat 12 mois renouvelable selon la performance du candidat.
Date de clôture 12Janvier 2014
1. Information Générale:
Le projet FPPM a pour objectif l’amélioration des chaînes de valeurs des principaux produits agricoles (manioc, maïs, arachide, haricot, soja et niébé) en vue d’approvisionner la ville de Kinshasa. Il intervient dans les provinces de Bandundu, Bas Congo et sur le Plateau de Batéké dans la province de Kinshasa.
FPPM cherche un(e) Coordonnateur Provincial qui sera chargé de la coordination du fonctionnement transparent et professionnel du bureau provincial et des ressources humaines, matériels et financières mises à la disposition de la Province pour la mise en œuvre et le suivi des activités du FPPM. Ceci inclus entre autre- la gestion du personnel, du charroie, des biens matériels et équipements, le bureau ainsi que les consommables, et la planification et contrôle des dépenses et des activités techniques dans sa zone d’affectation.
2. Fonctions et Responsabilités :
Le coordonnateur provincial est le représentant délégué du Chef du Programme dans sa province pour des relations avec l’administration, les services techniques, partenaires et clients/ bénéficiaires.
Il/elle sera basé(e) à Mbanza-Ngungu sous la supervision directe du Chef du Programme et aura comme attributions et responsabilités :
• Superviser les activités techniques au niveau provincial en assurant une bonne coordination et articulation entre les composantes, les agents de terrain, les IP et autres structures et services de développement.
• Assurer qu’il existe une planification harmonisé et une cohérence dans l’application de la philosophie, stratégie et approches du Programme surtout dans le domaine de renforcement des capacités et la fourniture de l’assistance technique aux partenaires et clients
• Assurer une bonne communication entre le bureau provincial, les parties prenantes du Programme, les opérateurs divers y compris les autorités techniques et administratives, les représentants des autres structures.
• Etre le point focal pour les communications avec le Bureau de Kinshasa
• Assurer la gestion administrative et financière du projet et son personnel au niveau provincial d’une manière objective et transparente
• Assurer que la collecte et l’analyse des données et des informations se fassent a temps pour une meilleure efficience dans le système de suivi/évaluation du Programme
• Superviser le personnel mis à la disposition de la Province et s’assurer de leur cotation annuelle
• Superviser la gestion du charroie et la gestion des biens durables et non-durables du Projet mis à la disposition de la Province
• Contrôle l’intégrité du respect des normes et procédures du Programme et ordonner les dépenses et des avances en conformité avec le Programme des Autorités arrêté par le Programme
• S’assurer du respect strict du calendrier financier du Programme
• Assurer que les procédures pour tout approvisionnement administrative comme technique des biens ou services sont strictement suivies et respectes et que les activités ne démarrent pas avant de recevoir toute approbation et/ou signature requise par le Programme
• Tenir des réunions de planification hebdomadaires et envoyer le PV des réunions au COP
• Assurer que les prévisions financières hebdomadaires sont faites à temps et sont envoyé au service financier à Kinshasa au plus tard à 15h00 chaque lundi.
• Produire un rapport mensuel qui fait la synthèse des activités et réalisations du Bureau Provincial. Inclure une discussion sur la situation administrative et financière. Ce rapport devrait ressortir les réalisations techniques des différentes composantes du Programme, les défis les leçons et recommandations et les vignettes du succès de la période. Il doit être rédigé en suivant le canevas fourni. Ce rapport doit être envoyé au plus tard le 10 de chaque mois.
• Toutes autres taches et/ou responsabilités professionnelles demandées par le Chef du Projet pour s’assurer le bon fonctionnement de FPPM dans leur Province.
3. Qualifications:
• Avoir une Maitrise en Agronomie ou en Economie Rurale ;
• Avoir une expérience de 5 ans ou plus dans la gestion des projets.
• Etre de nationalité Congolaise et résident en RDC.
• Avoir une capacité moyenne en Anglais (orale, lecture et écriture) et une capacité élevée en Français ainsi que dans les langues du milieu le Lingala et le Kikongo.
• Le (la) candidat(e) sera un(e) bon(ne) organisateur (trice), un(e) bon(ne) planificateur (trice), capable de s’autogérer, de prendre les initiatives et de superviser le travail d’autres personnes contractuelles ou volontaires. Il/elle sera un(e) bon(ne) gestionnaire et ayant un esprit d’équipe.
• Il/elle sera une bon(ne) communicateur (trice) interne, ainsi bien qu’externe, avec les clients/bénficiaires, responsables administro-politiques, les partenaires d’exécution et la presse.
• Il/elle doit être capable de prendre direction et d’accomplir les résultats tangibles dans un bref délai de temps.
• Travail avec une énergie et une attitude positive et constructive;
• Possibilité de traiter un grand volume de travail et respecter les délais ;
• Avoir un sens aigu de l’éthique et de l’intégrité dans le traitement des dossiers ;
4. COMPOSITION DU DOSSIER
Les personnes intéressées à postuler à ce poste devraient déposer leurs lettres de motivation, leurs CV en y mentionnant les noms et coordonnées de trois(3) références professionnelles et une idée de leur disponibilité.
Dépôt des Candidatures
• A l’adresse e-mail suivante :D RCrecruit@dai.com
• Spécifiant dans l’objet du mail le titre de la position (i.e. « Coordonnateur Provincial_Bas-Congo»).
N.B : Seules les candidatures retenues réunissant les conditions seront contactées. Tous les candidats retenus passeront un test qui sera suivi d’un entretien avant l’embauche.

Responsabilités

Du fait du caractère gratuit de la rubrique emploi de notre site, Radio Okapi n'a pas toujours la capacité de modérer toutes les annonces publiées. Nous attirons donc votre attention sur le fait que Radio Okapi ne peut pas être tenue pour responsable des annonces publiées de bonne foi qui s’avéreraient de nature frauduleuse.

Nous essayons autant que possible de vérifier toutes les offres d'emploi qui nous parviennent. Cependant, soyez vigilant avant de candidater et refusez systématiquement tout "employeur" vous demandant de l'argent pour votre dossier de candidature

Sondages

Le monde célèbre vendredi 29 mai la journée internationale des casques bleus. Selon vous l’action des casques bleus en RDC est:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
En partie clair
24°C
Prévisions 31 mai, 2015
jour
Grisaille (couvert)
32°C
nuit
Surtout nuageux
22°C
 

Avec le soutien de :