FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3 | Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8 | Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0 | Mbuji-mayi 93.8
Archives pour la catégorie: Offres d’emploi

CNONGD : Consultant

Le CNONGD recrute un consultant

Madame, Monsieur,

Le CONSEIL NATIONAL DES ONG DE DEVELOPPEMENT DE LA RDC, CNONGD  en sigle, lance un Appel à Propositions en vue de conclure un contrat de consultance de 20 jours avec un consultant indépendant pour conduire l’évaluation externe de son programme «Appui à la gouvernance, décentralisation, démocratie et lutte contre la pauvreté en RDC».

Les Termes de références relatifs aux services demandés sont énumérés en annexe.

La soumission comprendra seulement une offre technique, contenant les spécifications techniques des services et devra être soumise dans une enveloppe, sans marque apparente pouvant identifier le soumissionnaire et portant la mention : « RESEAU CNONGD N°SG 2013- 001, EVALUATION ».

Votre offre devra parvenir au Bureau du CNONGD sur l’avenue Fayala n°3, Quartier Mombele, Commune de Limete (Référence : Rond point YOLO Médical)  ou par mail à l’adresse cnongdrdc@gmail.com au plus tard le 14 Mai 2013, à 14h 00 heures.

Les offres reçues après la date et l’heure stipulées ne seront acceptées en aucune circonstance.

Les offres envoyées par voie postale après la date d’échéance ne seront pas enregistrées et seront renvoyées toujours scellées.

A l’issue du processus, le Secrétariat Général du CNONGD informera par courrier le soumissionnaire retenu et ceux refusés seront notifiés par courriel.

Sincères salutations.

TDR de l’évaluation du programme «Appui à la gouvernance, décentralisation, démocratie et lutte contre la pauvreté en RDC»

  1. Description de l’action du projet à évaluer

1.1.            Le contexte du projet 

Le problème central de la RDC se trouve être la mauvaise gouvernance. Cette dernière « est à l’origine de la crise actuelle en RDC. La mauvaise gouvernance n’a en effet pas permis aux richesses du pays d’améliorer les conditions de vie du plus grand nombre; elle a entraîné ainsi la déconfiture de l’État(…). L’importance de la bonne gouvernance pour le maintien de la stabilité et le redressement de la RDC ne saurait être suffisamment mise en exergue. Pour que le développement de la RDC s’inscrive dans la durée, le pays requiert de la bonne gouvernance. »[1].

Il faut aussi rappeler que le gouvernement de la RDC a souscrit aux OMD. Ces derniers placent le développement humain et la réduction de la pauvreté au centre des efforts de développement. Atteindre les OMD nécessite des politiques efficaces dans un environnement démocratique et de bonne gouvernance. Depuis mars 2010 la RDC s’est engagé  officiellement dans le processus d’élaboration de son DSCRP de la 2ème génération.

Par ailleurs, le pays se trouve au tout début de l’âge démocratique. Une élection ne fait pas la démocratie ; le processus électoral engagé en 2006 et accompagné par la communauté internationale,  est resté inachevé. Les élections municipales et locales plusieurs fois annoncées n’ont pas toujours été organisées.

À l’approche des élections générales de 2011, la constitution du 18 février 2006 a été révisée.  Le 20 janvier, le chef de l’Etat congolais avait promulgué la nouvelle constitution adoptée au Congrès le 15 janvier 2011. Ce texte instaure un scrutin présidentiel à un seul tour. Au total huit articles de la loi fondamentale ont été révisés.

État fragile et en situation post-conflit, la RDC  a choisi la décentralisation comme mode d’organisation de l’État. Une réforme d’importance décisive pour l’avenir du pays.

Le constituant congolais a estimé que la décentralisation était la  voie institutionnelle susceptible de relever le défi de la gouvernance dans le pays.  Cependant, le processus de décentralisation dans un État fragile, aussi nécessaire soit-il, comporte des risques significatifs. Seule une compréhension partagée, claire et dénuée d’arrières pensées ainsi qu’une réelle participation de la base à la gestion de la cité permettront une mobilisation efficace des énergies.

Mettant à profit sa position de coupole d’ONGD et acteur  clé de la société civile Congolaise, le CNONGD, avec le soutien de 11.11.11, travaille dans le renforcement des capacités des acteurs locaux afin qu’ils puissent influer positivement sur les politiques tant nationales que locales. C’est à ce titre que les comités locaux OMD et les Forums citoyens sur le Contrôle de l’action publique ont été mis en place dans les 11 provinces actuelles.

1.2.            Les objectifs et résultats attendus du projet selon le document du programme

1.2.1.      Les objectifs et finalité de l’action

L’objectif global visé est  de Contribuer à la construction de la gouvernance démocratique et participative des ETD en RD Congo.

Pour contribuer à l’atteinte de cet objectif global, le programme s’est fixé un objectif spécifique pour la période de 2011-2013. Il s’agit de:

  • D’ici 2013, les acteurs locaux (comités OMD, forums citoyens et animateurs des ONGD membres) et les populations des entités territoriales décentralisées ‘ETD’ ciblées participent à la gestion démocratique et transparente des ETD et influencent la gouvernance locale/la lutte contre la pauvreté.

Le projet devrait aussi servir à  consolider la promotion du leadership féminin dans le processus de renforcement des capacités. Le VIH/SIDA devrait être abordé de manière transversale.

En plus de cet objectif du programme à évaluer, il serait également important qu’un regard attentif soit porté au réseautage. Il devra être question ici de dégager les forces et faiblesses ainsi que les opportunités du CNONGD en tant que réseau avec tous ses maillons (CRONGD et ONGD : qui a joué quel rôle et comment ?) dans l’exécution de ce programme.

1.2.2.      Les changements majeurs ou progrès attendus de l’action

Les changements majeurs ou de progrès attendus de l’action pour le groupe cible direct du programme et  en  lien avec les objectifs ci-dessus sont :

ü  Les acteurs locaux (comités OMD, forums citoyens, CARG et animateurs des ONGD membres) et les populations sont outillés des connaissances de base et mécanismes opérationnels liés à la surveillance des politiques publiques ;

ü  Le dialogue interactif et démocratique entre autorités et populations des ETD ciblées est instauré ;

ü  Le travail de suivi des politiques par les comités locaux est centré sur un secteur clé : secteur agricole et rural ;

ü  Les autorités des ETD ciblées adoptent des attitudes et comportement favorables à la gouvernance participative et transparente de leurs entités.

ü  La contribution effective des maillons du réseau CNONGD

1.3.            Les interventions stratégiques à conduire

Les interventions stratégiques qui devaient être conduites sont :

ü  Formations spécifiques sur l’élaboration, mise en œuvre et suivi des politiques ;

ü  Conduite des évaluations indépendantes et spécifiques de l’action publique/Surveillance des dépenses publiques ;

ü  Conduite des actions de plaidoyer et lobbying ;

ü  Tenue des audiences publiques.

  1. Objectifs de l’évaluation

2.1.            Justification de l’évaluation

La présente évaluation finale est un engagement contractuel avec le partenaire financier du programme (11.11.11).

L’évaluation doit permettre aux bénéficiaires (acteurs du réseau CNONGD) de disposer d’informations suffisantes sur les résultats atteints par le projet, de dégager les bonnes pratiques et de dégager les perspectives d’avenir du réseau.

Les orientations de cette évaluation pourront être déclinées en objectifs stratégiques et permettre au CNONGD de mieux se structurer, s’organiser et s’adapter à son environnement politique national, africain et international pour une atteinte efficace de sa mission dans le cadre de sa vision. En plus, cette évaluation permettra d’instaurer un cadre de discussions fructueuses en son sein et avec ses partenaires sur les enjeux et défis à relever pour une action efficace d’influence sur les politiques et la gouvernance de la cité.

2.2.            Objet de l’évaluation

Le programme arrivant à terme en décembre 2013, une évaluation est envisagée avec les objectifs suivants :

  • voir dans quelle mesure les objectifs du projet, ceux repris au point 1.2, ont été atteints, notamment en mesurant les résultats du projet, son efficacité et la pertinence, ainsi que celle des stratégies choisies pour sa mise en œuvre ;
  • apprécier la durabilité du projet et tirer les leçons afin d’informer la conception et la mise œuvre du prochain plan triennal (2014-2016) ;
  • apprécier le positionnement du CNONGD dans le dispositif national de la gouvernance de la cité (cohérence externe de l’action du projet).

Concrètement, l’évaluation permettra au CNONGD d’orienter son plan stratégique 2014 – 2019. Ainsi, cette évaluation aidera notamment à :

  • Documenter les acquis (faiblesses et forces),
  • Faire la narration des succès et échecs du plan triennal 2011-2013,
  • A proposer les perspectives et priorités pour la période 2014-2016 prenant en compte la question de l’harmonisation.

Pour cela, le Consultant devra :

  • Faire des recherches documentaires et collecter les informations auprès du Secrétariat Général, des Secrétariats Exécutifs des CRONGD, des ONGD membres, des Services technique déconcentrés, des ministères et PTF clés.
  • Sur base d’analyse de ces données et renseignements récoltés, faire une présentation synthétique des succès, forces, faiblesses, échecs du CNONGD
  • Avoir un regard analytique des contextes national (socio économique, politique, culturel, Environnemental), régional (Afrique Centrale) et international en termes d’opportunités et atouts, de valeurs ajoutées, de contraintes et menaces par rapport aux actions citoyennes du CNONGD.

Au bout de l’évaluation, le Consultant organisera un atelier (un jour) de restitution avec l’équipe du Secrétariat Général du CNONGD et des membres présents à Kinshasa.

2.3.            Résultats attendus

  • La documentation des acquis, succès et échecs enregistrés à ce jour, thèmes, aspects d’amélioration sur base du point 1.2. avec un regard attentif sur le réseautage (CNONGD en tant que réseau avec tous ses maillons : CRONGD et ONGD : qui a joué quel rôle et comment ?) est élaborée ;
  • Le regard analytique du contexte national, régional et international en lien avec le travail (Vision, mission,…) du CNONGD est réalisé ;
  • La proposition des orientations stratégiques du CNONGD pour 2014-2019 est faite (proposition devant nourrir les discussions lors de l’Atelier de planification stratégique).
  1. Rapportage

Le consultant présentera le rapport qui inclura :

  • L’analyse des acquis, succès historiques et les leçons à retenir de l’expérience (conjointe) du CNONGD et alliances nationales, régionales et internationales
  • L’analyse du contexte national et régional (dans la mesure où il influence le contexte national)
  • La proposition de grandes options / orientations stratégiques pour 2014-2019. Avec un regard critique sur le draft du programme triennal élaboré par le CNONGD.

L’ensemble du document ne devra pas dépasser 20 pages (hors annexes).

  1. Méthodologie proposée

Se basant sur ces termes de référence, l’évaluateur devra adopter et mettre en œuvre une démarche participative en accordant une grande place à la réflexion, aux cas pratiques et aux réalités locales, nationales régionales et internationales.

La collecte des données concerne les différents acteurs ci-dessous :

  • Collecte de données à Kinshasa auprès du staff du Secrétariat Général du CNONGD ;
  • Collecte de données (questionnaire) auprès des 11 Secrétariats Exécutifs des CRONGD  et visite de 4 CRONGD : Kinshasa, Bandundu, Bas Congo et Kasaï Oriental;
  • Collecte de données auprès des OSC clé et partenaires techniques et financiers du CNONGD ;
  • Rédaction et dépôt du rapport

Les méthodes d’évaluation pourront notamment inclure :

  • analyse et revue des documents. Une série de documents de référence clés seront fournis par le CNONGD notamment le draft du programme stratégique du CNONGD.
  • entretiens avec les membres de l’équipe du projet au niveau national ainsi que des bénéficiaires
  • questionnaires et enquêtes
  • visite sur le terrain en fonction de la localisation géographique de l’évaluateur.
  1. Durée de la prestation et calendrier

La durée de prestation est de 20 jours

ACTIVITES

LIEU

DUREE ESTIMEE

DATES SOUHAITEES

Exploitation de la documentation Siège du CNONGD

2 jours

15-16/05/13

 

Phase de démarrage, réunion de préparation (briefing) Siège du CNONGD

1 jour

17/05/13

 

Rédaction de la note de synthèse de la phase de démarrage et préparation

méthodologique

 

1 jour

18/05/13

 

Phase de terrain :

- briefing sur place

- Evaluation

CRONGD et partenaires

12 jours

Du 20 au 25/05 et du 27/05 au 1er /06/13

 

Rédaction et envoi rapport

provisoire

    Envoi du rapport : au

maximum 5jours à

compter de la date de fin

de mission terrain.

Débriefing siège CNONGD Siège du CNONGD

1 jour

7/6/13
Atelier (un jour) de restitution avec l’équipe du Secrétariat Général du CNONGD et des membres présents à Kinshasa Centre Liloba

1 jour

8/6/13
Phase synthèse : Finalisation et envoi du rapport final Domicile du consultant 2 jours pour intégrer

observations et commentaires reçus

 

 

  1. Budget de la mission : 7340$us

 

Code

Désignation

Unité

Quantité

Prix Unit.

Total

1

Transport Consultant vers sites    

$US

US$

 

Kinshasa- Kikwit- Kinshasa Billet 1 pers

1

350,00

350,00

 

Kinshasa- Mbjujimayi- Kinshasa Billet 1 pers

1

490,00

490,00

 

Kinshasa- Matadi- Kinshasa  

1

100,00

100,00

 

Kinshasa  

1

100,00

100,00

 

Courses locales (autres sites) ff

3

50,00

150,00

 

Sous-total

 

 

1190,00

2

Séjour sur terrain  

   

 

Frais de séjour 1 pers pdt 9 jrs en Provinces jours

9

100,00

900,00

 

Sous-total

 

 

900,00

3

Communication (phone + Internet) ff

1

150,00

150,00

4

Fournitures ff

1

100,00

100,00

 

Sous-total

 

 

250,00

5

Honoraires consultant  

   

Honoraires consultant homme-jour

20

250,00

5000,00

 

Sous-total

 

 

5000,00

 

TOTAL

 

 

 

7340,00

 

  1. Profil de l’évaluateur (Profil recherché)

L’expert doit avoir :

  • une formation universitaire d’un niveau au moins égal à la maîtrise et une expérience professionnelle de minimum 15 ans en économie de développement ;
  • une expérience avérée dans les études d’impact de projet / programmes ;
  • 7 à 10 ans minimum d’expérience en évaluation de projets ;
  • Familiarité avec les processus de formulation des politiques publiques dans les pays en développement ;
  • une expérience avérée dans le domaine de la gouvernance locale et décentralisation.

De plus, l’expert devra disposer des compétences suivantes:

  • une expérience solide et diversifiée dans le domaine d’expertise spécifique requis, notamment en matière d’évaluation de projets (au moins 2 évaluations similaires);
  • la maîtrise opérationnelle de français (Excellentes compétences linguistiques en français), ainsi qu’une excellente capacité de rédaction de rapports;
  • la maîtrise totale des principes et des méthodes de travail de la gestion du cycle de projet.

N.B. La très bonne connaissance du réseau CNONGD est le principal atout.



[1] Ministère du Plan, Contrat de Gouvernance (CDG), Mars-Décembre 2007

 

ACF – Coordinateur sécurité alimentaire et moyens d’existence

 AVIS DE RECRUTEMENT

 

COORDINATEUR SECURITE ALIMENTAIRE ET MOYENS D’EXISTENCE

Action Contre la Faim (ACF- USA) est une ONG internationale présente en RDC depuis 1996 et qui intervient dans les domaines de la nutrition, de la sécurité alimentaire, de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement. ACF a une couverture nationale dans ces domaines.

(Lire la suite…)

Oxfam : chargé de ressources humaines et administration –

OFFRE D’EMPLOI # KIN/014/2013 

Titre du Poste :   Chargé(e)  des Ressources Humaines et de l’Administration

(1 poste)

Lieu :    Kinshasa
Mission d’Oxfam GB :       Travailler en partenariat pour trouver des solutions durables à la pauvreté et la souffrance.
But du poste : Apporter un appui technique et fonctionnel et mettre en œuvre les plans opérationnels afin d’augmenter la performance de l’organisation à travers les Ressources Humaines.
Structure du Poste : Rapporte à : Coordinateur Provincial/Ouest
A des liens de travail avec: Les équipes HR et Admin d’Oxfam GB en RDC
Staff qui rapporte à ce poste: Hygiéniste du bureau, personnel d’appui dans les maisons Oxfam, Réceptionniste (selon la structure en place dans la base)
RESPONSIBILITE BUDGETAIRE:         Aucune.
Durée du contrat : 12 mois avec possibilité de renouvellement dépendamment de la disponibilité budgétaire.
Grade : D2

  (Lire la suite…)

IITA: Associé de Recherche


AVIS DE RECRUTEMENT

Titre du poste : Associé de Recherche

Ref: (DDG-R4D/AfDB/RA/DRC/05/13)

Justification

L’Institut International d’Agriculture Tropicale (IITA) invite les candidats pour le poste d’Associé de recherche. Ce poste est financé par la Banque Africaine de Développement (BAD) sous le projet Multinational-CGIAR Appui à la Recherche Agricole pour le Développement des Commodités Stratégiques en Afrique (SARD-SC).

L’IITA est une organisation internationale de recherche pour le développement (R4D) sans but lucratif créé en 1967, dirigé par un Conseil d’Administration, et principalement appuyé par le Groupe Consultatif de Recherche Agricole Internationale (CGIAR). Notre R4D se base sur le développement des solutions pour l’Afrique sub-saharienne. Nous développons avec nos partenaires des solutions agricoles pour tacler la faim et la pauvreté en réduisant les risques pour les producteurs et les consommateurs,  en augmentant la qualité et la productivité des cultures et en générant des revenus par l’agriculture. Nous avons plus de 100 chercheurs internationaux originaires de 35 pays et 900 staffs nationaux basés dans nos différentes stations à travers l’Afrique. Pour plus d’information sur IITA, visiter  http://www.iita.org/.

Poste/Responsabilités
Sous la supervision directe de la Spécialiste Manioc et du Superviseur national et la supervision générale du Coordinateur des projets Manioc/IITA, l’Associé de recherche provincial  devra :

  1. Coordonner, faciliter et s’assurer que les activités du projet SARD-SC sont totalement implémentés en provinces Orientale (Tshopo) et Sud Kivu (Bukavu et Vallée de la Ruzizi)
  2. Développer un partenariat, avec valeur ajoutée, avec les secteurs privé et public y compris l’INERA et les ONG pour l’implémentation des activités de terrain du projet approuvées dans le plan du travail.
  3. Soumettre trimestriellement et annuellement au Superviseur national de la RDC un rapport. Chaque rapport doit contenir les activités réalisées et leurs résultats, les observations, les recommandations et les activités planifiées pour le prochain trimestre ou la nouvelle année.
  4. Développer trimestriellement le plan du travail et le budget y relatif
  5. Entreprendre toute autre tâche en rapport avec les termes de référence du projet telle que demandé par la Spécialiste de Manioc et le Superviseur national.

Qualifications:

Le candidat doit avoir un diplôme d’Ir Agronome ou Master/DS en Phytotechnie ou post récolte avec un minimum de cinq années d’expérience de travail. Une expérience en recherche pour le développement sur le manioc est un avantage. Efficacité en Français et en logiciels informatiques (Word et Excel) et un niveau moyen d’anglais sont requis.

Lieu d’affectation : Bukavu

Information Générale: La durée du contrat initial est de deux ans. Les renouvellements subséquents seront décidés sur base des résultats de recherche et de productivité, et de besoin de continuer avec cette position.

Rémunération:
Nous offrons un salaire et des avantages compétitifs, d’excellentes conditions et un environnement de travail plaisant.

Composition du dossier:
Les dossiers composés d’une lettre de demande d’emploi, d’une lettre de motivation et d’un CV détaillé comprenant les qualifications, les compétences, les connaissances, les noms  et adresses e-mail de trois personnes de référence comprenant le chef du candidat pour son emploi actuel ou des anciens superviseurs et des preuves de rémunérations actuelles et des photocopies des documents académiques doivent être envoyés par courriel àadmins@iitadrc.org à l’attention du Représentant Résident de IITA-RD Congo
4163, avenue Haut-Congo
Commune de la Gombe
Kinshasa

Date de clôture : 16 mai 2013

IITA est un employeur qui ne fait pas de discrimination et encourage particulièrement des candidatures féminines.

Seuls les candidats présélectionnés  seront convoqués pour interview

IITA/RDC Administration

 

 

 

IITA: Chauffeur (2 positions)

(Ref: DDGS-R4DS/AfDB/Dr/DRC/05/13)

Justification

L’Institut International d’Agriculture Tropicale (IITA) invite des candidats pour le poste deChauffeur.  Ce poste est financé par la banque Africaine de Développement (BAD) sous le projet Multinational-CGIAR Appui à la Recherche Agricole pour le Développement des Commodités Stratégiques en Afrique (SARD-SC).

L’IITA est une organisation internationale de recherche pour le developpement (R4D) sans but lucrative créée en 1967, dirigé par un Conseil d’ Administration, et principalement appuyé pat le Consultative Group of International Agricultural Research (CGIAR). Notre R4D se base sur le developpement des besoins pour l’Afrique sub-saharienne. Nous développons avec nos partenaires des solutions agricoles pour tacler la faim et la pauvreté en réduisant les risques pour les producteurs et les consommateurs,  en augmentant la qualité et la productivité des cultures et en générant des revenus par l’agriculture. Nous avons plus de 100 chercheurs internationaux originaires de 35 pays et 900 staffs nationaux basés dans nos différentes stations à travers l’Afrique. Pour plus d’information sur IITA, visiter  http://www.iita.org/.

Poste/Responsabilités
Le chauffeur de bureau doit avoir un permis de conduire professionnel valide d’au moins 5 ans. Il doit démontrer des connaissances de base d’opération des véhicules élevées. La capacité de diagnostiquer les pannes mineures serait un avantage. Le chauffeur va travailler sous la supervision directe du chargé du transport et de la Spécialiste Manioc (pour Bukavu), et du Superviseur national (Kinshasa), et sous la supervision générale de l’Administrateur de station de Kinshasa et de Bukavu.
Il va spécialement travailler suivant les termes de références listés ci-dessous :

  • Conduire, avec beaucoup de professionnalisme,  n’importe quel véhicule mis à sa disposition par le superviseur
  • S’assurer que le véhicule est en bon état et roule sans problème.
  • Réaliser les inspections de routine du véhicule et faire rapport de tout défaut nécessitant une réparation.
  • Recevoir et assister à l’aéroport les staff/experts en visite et les conduire à l’endroit où ils seront logés.
  •   Maintenir méticuleusement le log book du véhicule
  • Etre familier avec le Réseau routier de la RDC et être disponible pour les voyages dans les sites du projet IITA/SARD-SC Manioc dans le pays.
  • Aider, de temps en temps et sur demande du staff du projet, dans les activités de champs/terrain
  • Parker à la fin de la journée le véhicule du projet dans un garage approprié et sécurisé et remettre les clefs au superviseur ou au membre du staff responsable du voyage.
  • S’assurer à tout moment qu’aucune personne ou bagage NON autorisé/e monte dans le véhicule.
  • Gérer efficacement le carburant mis à sa disposition pour le bon fonctionnement du véhicule.
  • Aider dans les campagnes publiques de sensibilisation auxquelles le projet IITA/SARD-SC Manioc pourrait être impliqué.
  • Garder avec confidentialité et sécurité les documents du projet IITA/SARD-SC Manioc qui se trouvent dans le véhicule et en sa possession lors des livraisons/collectes
  • Avoir à tout moment une bonne honnêteté et intégrité  

Conditions

  • Education secondaire dans une école reconnue
  • Capacité de lire et comprendre des instructions basiques
  • Expérience de conduire les véhicules manuels et automatiques.
  • Excellente relations interpersonnelles
  • Capacité de travailler dans un milieu multiculturel
  • Expérience de travail avec IITA et des agences de bailleurs de fonds telles que BAD, EU, IBRD/IDA
  • Bonnes capacités de communication (connaissance de l’anglais serait un avantage supplémentaire).

Lieux d’affectation: 1. Kinshasa
2. Bukavu

Information Générale: La durée du contrat initial est de deux ans. Les renouvellements subséquents seront décidés sur base des résultats de recherche et de productivité, et de besoin de continuer avec cette position.

Rémunération:
Nous offrons un salaire très compétitif avec également des avantages sociaux attrayants et d’excellentes conditions de travail dans un environnement agréable campus.

Composition du dossier:
Les dossiers composés d’une lettre de demande d’emploi, d’une lettre de motivation et d’un CV détaillé comprenant les qualifications, les compétences, les connaissances, les noms  et adresses e-mail de trois personnes de référence comprenant le chef du candidat pour son employeur actuel ou des anciens superviseurs et des preuves de rémunérations actuelles et des photocopies des documents doivent être envoyés par courriel à admins@iitadrc.org à l’attention du Représentant Résident de IITA-RD Congo
4163, avenue Haut-Congo
Commune de la Gombe
Kinshasa

Date de clôture: 16 mai 2013

IITA est un employeur qui ne fait pas de discrimination et encourage particulièrement des candidatures féminines.

Seuls les candidats présélectionnés seront convoqués pour interview

IITA/RDC Administration

IITA: Superviseur de Recherche (Agronomiste/Améliorateur)

(Ref: DDG-R4D/AfDB/RS/DRC/05/13)

Justification :

L’Institut International d’Agriculture Tropicale (IITA) invite les candidats pour le poste deSuperviseur de recherche.  Ce poste est financé par la banque Africaine de Développement (BAD) sous le projet Multinational-CGIAR Appui à la Recherche Agricole pour le Développement des Commodités Stratégiques en Afrique (SARD-SC).

L’IITA est une organisation internationale, sans but lucratif, de recherche pour le developpement (R4D) créé en 1967, dirigé par un Conseil d’Administration, et principalement appuyé pat le Consultative Group of International Agricultural Research (CGIAR). Notre R4D se base sur le developpement des besoins pour l’Afrique sub-saharienne. Nous développons avec nos partenaires des solutions agricoles pour tacler la faim et la pauvreté en réduisant les risques pour les producteurs et les consommateurs,  en augmentant la qualité et la productivité des cultures et en générant des revenus par l’agriculture. Nous avons plus de 100 chercheurs internationaux originaires de 35 pays et 900 staffs nationaux basés dans nos différentes stations à travers l’Afrique. Pour plus d’information sur IITA, visiter  http://www.iita.org/.

Poste/Responsabilités
L’Assistant de recherche va travailler comme un membre de l’équipe du projet SARD-SC en RD Congo et va fournir l’appui technique à l’équipe du déploiement des variétés à haut rendement et résistantes aux maladies et ravageurs du manioc. Sous la supervision de la Spécialiste Manioc du projet SARD-SC/ du Superviseur national et la supervision générale du Coordonnateur des projets manioc en RD Congo, l’Assistant de recherche aura les tâches suivantes :

Tâches

  1. En collaboration avec le système existant dans le pays, assister dans la production et déploiements des matériels de plantation des cultivars élites et tolérantes  aux stress aux fermiers ayants des faibles ressources ;
  2. Travailler avec les autres membres du projet dans le développement des capacités des partenaires des secteurs privé et public dans les domaines de production, des pratiques agronomiques pour donner aux fermiers privés la capacité de produire et de distribuer différents matériels de plantation de bonne qualité ;
  3. Faire le suivi des essais en station et hors station ;
  4. Fournir un appui au staff du programme national et aux partenaires  dans la gestion des essais, et la gestion et l’analyse des données ;
  5. Entrer, contrôler de qualité et valider les données ;
  6. Contribuer aux publications et présentations des résultats de recherche ;
  7. Développer les capacités et assurer la formation pratique du programme national ;
  8. Toute autre responsabilité assignée par le superviseur.

Qualification

Exigences minimales:

Education:  Ir. Agronome Ao  en Amélioration des plantes, Technologie des semences ou Agronomie ou autre domaine y relatif

Expérience: Au minimum 2 ans d’expérience avec une organisation nationale/internationale.

Connaissances: Bonne capacité de communication (écrite et parlée) en Français, innovatif, capacité de travailler avec une supervision minimale dans une équipe multidisciplinaire.

Lieu d’affectation: Bukavu

Information Générale: La durée du contrat initial est de deux ans. Les renouvellements subséquents seront décidés sur base des résultats de recherche et de productivité, et un besoin de continuer avec ce poste.

Composition du dossier:

Les dossiers composés d’une lettre de demande d’emploi, d’une lettre de motivation et d’un CV détaillé comprenant les qualifications, les compétences, les connaissances, les noms  et adresses e-mail de trois personnes de référence comprenant le chef du candidat pour son employeur actuel ou des anciens superviseurs et des preuves de rémunérations actuelles et des photocopies des documents académiques doivent être envoyés par courriel àadmins@iitadrc.org à l’attention du Représentant Résident IITA-RD Congo
4163, avenue Haut-Congo
Commune de la Gombe
Kinshasa

Date de clôture: 16 mai 2013

IITA est un employeur qui ne fait pas de discrimination et encourage particulièrement des candidatures féminines.

Seuls les candidats présélectionnés seront convoqués pour interview 

IITA/RDC Administration

IITA: Assistant Administratif

(Ref: DDGS-R4DS/AfDB/AA/DRC/05/13)

Justification

L’Institut International d’Agriculture Tropicale (IITA) invite les candidats pour le posted’Assistant Administratif. Ce poste est financé par la Banque Africaine de Développement (BAD) sous le projet Multinational-CGIAR Appui à la Recherche Agricole pour le Développement des Commodités Stratégiques en Afrique (SARD-SC).

L’IITA est une organisation internationale de recherche pour le développement (R4D) sans but lucratif créé en 1967, dirigé par un Conseil d’Administration, et principalement appuyé par le Groupe Consultatif de Recherche Agricole Internationale (CGIAR). Notre R4D se base sur le developpement des solutions pour l’Afrique sub-saharienne. Nous développons avec nos partenaires des solutions agricoles pour tacler la faim et la pauvreté en réduisant les risques pour les producteurs et les consommateurs,  en augmentant la qualité et la productivité des cultures et en générant des revenus par l’agriculture. Nous avons plus de 100 chercheurs internationaux originaires de 35 pays et 900 staffs nationaux basés dans nos différentes stations à travers l’Afrique. Pour plus d’information sur IITA, visiter  http://www.iita.org/.

Poste/Responsabilités

L’Assistant Administratif va travailler comme un membre de l’équipe du projet SARD-SC en RD Congo. Sous la supervision directe  du Spécialiste manioc de SARD-SC (Bukavu), du Superviseur National (Kinshasa) et sous la supervision générale de l’Administrateur de station de Bukavu. L’Assistant Administratif aura les tâches suivantes :

Fonctions principales:

  1. Fournir les services de secrétariat au projet
  2. Fournir l’appui communicationnel entre le projet et tous les partenaires
  3. Etablir des systèmes d’enregistrement des données et administratif pour le projet.
  4. En coordination avec le Superviseur national, assister dans l’organisation des réunions et des travaux de groupes.
  5. Préparer les minutes des réunions, les documents et rapports y relatifs
  6. Faire les arrangements de voyage, les réservations d’hôtels pour le personnel et les partenaires du projet.
  7. Préparer, organiser et fournir l’appui administratif aux ateliers et réunions
  8. Fournir un appui dans le suivi des dépenses au sein de l’IITA, pour les comptes sous le Superviseur national, et faire le suivi des avances non justifiées.
  9. Développer et maintenir un inventaire à jour les équipements et matériels appartenant au projet et assurer leur maintenance.
  10. Réaliser toute autre tâche assignée par le superviseur

Qualification et connaissances requises

  • Licence ou graduat en Gestion ou Science administrative d’une université ou institut supérieur agréé/e ;
  • Connaissances de base en comptabilité;
  • Une bonne capacité d’organisation et de planification avec une bonne gestion du temps ;
  • Capacité de réaliser des taches multiples et travailler sous pression ;
  • Excellentes connaissances informatiques-Microsoft Office packages;
  • Connaissance des procédures d’immigration et des visas ;
  • Connaissances des procédures de travail dans les organisations internationales ;
  • Excellentes capacités de communication;
  • Expérience minimum de 3 ans dans une position similaire ;
  • Capacité de travailler dans un milieu multiculturel ;
  • Capacités de travailler en équipe.

Lieu d’affectation : Bukavu

Information Générale: La durée du contrat initial est de deux ans. Les renouvellements subséquents seront décidés sur base des résultats de recherche et de productivité, et de besoin de continuer avec cette position.

Rémunération:
Nous offrons un salaire et des avantages compétitifs, d’excellentes conditions et un environnement de travail plaisant.

Composition du dossier:
Les dossiers composés d’une lettre de demande d’emploi, d’une lettre de motivation et d’un CV détaillé comprenant les qualifications, les compétences, les connaissances, les noms  et adresses e-mail de trois personnes de référence comprenant le chef du candidat pour son emploi actuel ou des anciens superviseurs et des preuves de rémunérations actuelles et des photocopies des documents académiques doivent être envoyés par courriel àadmins@iitadrc.org à l’attention du Représentant Résident de IITA-RD Congo
4163, avenue Haut-Congo
Commune de la Gombe
Kinshasa

Date de clôture : 16  mai 2013

IITA est un employeur qui ne fait pas de discrimination et encourage particulièrement des candidatures féminines.

Seuls les candidats présélectionnés seront convoqués pour interview 

IITA/RDC Administration

Nyumba ya Akiba : EHSS MANAGER


OFFRE D’EMPLOI

I. Présentation de l’entreprise

NYUMBA  YA AKIBA SARL est Une société de droit Congolais issue du partenariat Groupe   RAWJI et Lucky Cement, oevrant dans le secteur de Cimenterie en République Démocratique du Congo.

Après avoir effectué en 2010 et 2011, les travaux de recherches (forage et évaluation des réserves, études de faisabilité, étude topographique, étude géotechnique, étude environnementale et sociale,…), dans le dit secteur, la Société Nyumba Ya Akiba Sarl Compte implanter Une Cimenterie moderne dans la province du Bas-Congo, Territoire de Songololo.

En ce jour, le projet a atteint une vitesse de croisière et entre dans la phase de mobilisation avant la construction proprement dite de l’usine.
C’est dans ce contexte  que la Société NYUMBA YA AKIBA cherche à recruter :

  • Titre : EHSS MANAGER
  • Contrat : à durée Indéterminée
  • Lieu d’affectation : Kinshasa et site du projet (Songololo, Bas congo)
  • Date d’entrée en fonction : Immédiatement
  • Date limite de dépôt : 15 mai 2013

II.  Tâtches et responsabilités
  Sous la responsabilité  du Directeur Général, le titulaire du poste s’occupe de :

  • L’élaboration, avec participation active des consultants internationaux, de l’EIES  du projet suivant les standards des performances de L’ IFC;
  • La mise en place du système de gestion environnemental et social (SGES) du projet     conformément aux standards de l’IFC ;
  • Proposer les plans de relocalisation involontaire (RAP) des villages dans les environs immédiats du projet suivant les standards internationaux;
  • Faire le monitoring environnemental et social dans le site du projet, suivant les standards de performance IFC, pendant toute la durée de vie du projet;
  • Proposer des standards de performance internes du projet.
  • Proposer le plan de Gestion environnemental de projet.

III. Qualification Requise

  • Avoir Un master en sciences Naturelles, notamment en Environnement, Agronomie, Biologie, Géologie ou Géographie;
  • Avoir un Certificat  ISO 14000 ou OHSAS 18000.

IV. Expérience

  • Avoir au moins 5 ans d’expérience professionnelle dans la mise sur pieds d’un  SGES suivant les standards de l’IFC;
  • Avoir déjà élaboré des EIES dans le cadre des projets internationaux;
  • Avoir travaillé dans un projet financé par des bailleurs fonds internationaux ;
  • Avoir des connaissances solides sur le système de financement international ;
  • Avoir des solides connaissances de la loi environnementale (standards de la RDC et IFC)

V. Langue

  • Excellente maîtrise de Français, Anglais, Lingala ou Kikongo est exigée.

VI. Dépôt des candidatures
      Le dossier à déposer comprendra :

  • Lettre de motivation adressée au Directeur Général ;
  • CV à jour avec 3 personnes de référence professionnelle ;
  • Copies des diplômes ;
  • Attestations des services rendus.

Les dossiers doivent être déposés à la Direction Générale de Nyumba Ya Akiba située au n°16 de l’avenue Lukusa, commune de la Gombe (7e Niveau de l’Immeuble Forescom) sous plis fermé  au plutard le 15 mai 2013 à 16h00.

 

La Palmairie: Gestionnaire administratif et financier

  1. 1.       Rôle : 

ü  Assurer la gestion de la partie administrative et financière de l’entreprise

  1. 2.       Responsabilités :

ü  Représenter l’entreprise auprès des différents organes de l’état

ü  Gérer le personnel

ü  Assurer un climat propice de travail

ü  Contrôler les opérations journalières

ü  Responsable de la paie du personnel

ü  Etablir les rapports hebdomadaires des activités

ü  Etablir le budget mensuel à soumettre à la hiérarchie pour approbation

ü  Participer a l’élaboration des états financiers mensuels avec les fiduciaires de l’entreprise.

ü  Payer les différentes taxes dues à l’état tout en respectant les échéances fiscales

ü  Mettre en œuvre la gestion financière, administrative et logistique

ü  Contrôle des pièces comptables

ü  Assurer la comptabilité des stocks

  1. 3.       Expériences Professionnelles

ü  Avoir une licence en science économique ou gestion financière

ü  Avoir une expérience de 5 a 10 ans comme comptable ou comme gestionnaire d’entreprise

ü  Avoir une bonne maitrise des outils informatique (Microsoft Office)

ü  Avoir une bonne connaissance de la législation fiscale et du plan comptable congolais

1.

  • 4.       Profil

ü  Leadership et capacité de prendre de décisions

ü  Etre Rigoureux et intègre

ü  Habilité pour la communication écrite et verbale

ü  Tolérance au Stress

ü  Doit être capable de travailler sur plusieurs taches à la fois

ü  Connaissance des principes de base de la gestion

ü  Meneur d’hommes, capable d’influer son dynamisme

ü  Etre de bonne moralité et loyale

Les lettres de motivations ainsi que les CVs de toute personnes intéressées devront nous parvenir à l’adresse suivante : recrutement@lpkin.com avant le 18 Mai 2013.

Pour plus d’information sur nos activitées, prière de visiter notre page : www.facebook.com/lapalmeraiekin

La Direction

 

Afrik Interim : Chef de publicité

AFRIK INTERIM recrute pour le compte de son client la position ci-dessous.

Merci de postuler directement au www.afrikinterim.com en remplissant un formulaire d’identification ou en envoyant votre cv à support@afrikinterim.com.

 

  1. I.                                                                             Titre du poste : CHEF DE PUBLICITE

            Type d’entreprise   : SERVICES

            Lieu de prestation : KINSHASA

            Type de contrat       : CDI

            Effectif à recruter   : 1 (Lire la suite…)

Responsabilités

Du fait du caractère gratuit de la rubrique emploi de notre site, Radio Okapi n'a pas toujours la capacité de modérer toutes les annonces publiées. Nous attirons donc votre attention sur le fait que Radio Okapi ne peut pas être tenue pour responsable des annonces publiées de bonne foi qui s’avéreraient de nature frauduleuse.

Nous essayons autant que possible de vérifier toutes les offres d'emploi qui nous parviennent. Cependant, soyez vigilant avant de candidater et refusez systématiquement tout "employeur" vous demandant de l'argent pour votre dossier de candidature

Sondages

Condamné à 10 ans de prison ferme pour viol sur mineure, l’opposant Diomi Ndongala a porté plainte contre la RDC au comité de droits de l’homme de l’ONU estimant que son procès a été inéquitable et injuste. Selon vous:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Nuages intermittents
32°C
Prévisions 2 octobre, 2014
jour
Partiellement ensoleillé avec orages
33°C
nuit
Partiellement nuageux avec des orages
22°C
 

Avec le soutien de :