FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3

Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8

Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0

Mbuji-mayi 93.8

Archives pour la catégorie: Offres d’emploi

SFCG : Ingénieur en construction

L’Organisation

Search For Common Ground (SFCG) est une organisation internationale à but non lucratif qui promeut la transformation des conflits. Avec son siège à Washington DC, et un bureau Européen à Bruxelles, Belgique, SFCG a pour mission de transformer la manière dont les individus, organisations et gouvernements adressent les conflits – loin des approches de confrontation vers des solutions coopératives. (Lire la suite…)

Afrik Intérim : Chef département comptabilité

AFRIK INTERIM recrute pour les comptes de son client les positions ci-dessous.

Merci de postuler directement au www.afrikinterim.com en remplissant un formulaire (Lire la suite…)

Afrik Intérim : Responsable Adjoint au Réseau Bancaire

AFRIK INTERIM recrute pour les comptes de son client les positions ci-dessous.

Merci de postuler directement au www.afrikinterim.com en remplissant un formulaire d’identification selon l’offre correspondant à votre profil. (Lire la suite…)

MSF/Espagne : chauffeurs

AVIS DE RECRUTEMENT EXTERNE Nº 02/2013

CHAUFFEURS BACK-UP

MSF Espagne – RDC- Kinshasa

Médecins Sans Frontières – Espagne est une association privée sans but lucratif et appartient à l’organisation internationale Médecins Sans Frontières (MSF). Cette organisation apporte son secours aux populations en détresse, aux victimes de catastrophes d’origine naturelle ou humaine, ou de situations de belligérance. Les principes d’action de MSF sont la non discrimination, la neutralité, l’impartialité, et l’indépendance. (Lire la suite…)

SNV : Consultant

I. Contexte

La SNV DRC a appuyé la structuration des petits planteurs de palmier à huile en organisation paysanne dans les 3 territoires de la province de l’Equateur : Basankusu, Bolomba et Bikoro. A travers les unions des organisations paysannes des producteurs de l’huile de palme, les caisses d’épargne et de crédit ont été mises en place.Actuellement, ces caisses villageoises d’épargne et de crédit ont respectivement 4 000$ à Bolomba et 3 500$ à Basankusu. Les épargnes sont collectées chaque mois auprès des membres pendant la réunion et sont données aux demandeurs de crédit pour entretenir les plantations de palmier. Bien cette initiative soit sur une bonne voie, il se pose toujours un problème de commercialisation de l’huile de palme des membres de ces caisses d’épargne et de crédit. La vente de l’huile reste individuelle et s’écoule en fonction des prix dictés par plus d’un intermédiaire pour atteindre les grossistes.Quelques tentatives de vente groupées ont essayées à Bolomba et à Basankusu mais le paiement tardif des producteurs a constitué un frein pour développer et étendre l’initiative. (Lire la suite…)

SNV : consultant

I. Contexte

La SNV DRC appuie les initiatives des acteurs impliqués dans le développement de la filière huile de palme dans la province de l’Equateur en vue d’augmenter la production, le revenu et l’emploi chez les petits exploitants de palmier à huile.

Actuellement, les producteurs d’huile de palme sur le territoire de Basankusu ont planté sur leurs exploitations de variété améliorée à haut rendement le tenera. Cette variété permet d’obtenir des rendements de deux à trois fois plus élevés que ceux obtenus avec la variété Dura ou à partir de mélange variétal (le mélange variétal produit 50 litres par mois et par hectare alors que leTenera en produit 125 litres).  (Lire la suite…)

SNV : Consultant

I. Contexte

Pour augmenter la production, le revenu et l’emploi en milieu rural, SNV RDC appuie le développement de la filière huile de palme dans la province de l’Equateur.

Actuellement, les producteurs d’huile de palme dans la province de l’Equateur en général et ceux des territoires de Basankusu, de Bolomba et Bikoro en particulier exploitent des plantations de palmier à huile des faibles rendements à l’hectare (50 litres à l’hectare par mois) à cause de la présence du mélange variétal de palmier à huile et de dura sur leurs exploitations. Ces producteurs ont généralement de faibles revenus et sont confrontés à l’insécurité alimentaire dans leurs ménages d’après les enquêtes de l’UNICEF de 2010 à cause de la faible production due à la faible productivité. Pourtant ces producteurs  vivent à côté de larges plantations d’huile de palme et des agro-industries qui possèdent les technologies leur permettant de produire des variétés améliorées de palmier à huile à haut rendement tel que le Tenera. Cette variété permet d’obtenir des rendements de deux à trois fois plus élevés que ceux obtenus avec la variété Dura ou à partir de mélange variétal (le mélange variétal produit 50 litres par mois et par hectare alors que leTenera en produit 125 litres).

C’est à ce titre que la SNV appuie les efforts d’investissement  dans l’amélioration de la productivité et des rendements des plantations villageoise par la mise en place d’un matériel végétal sélectionné et exploité par les agro-industries actives dans la province de l’Equateur. Ainsi un consultant chargé de mettre en place un système pouvant assurer un approvisionnement régulier en grains pré germés dans 3 sites est recherché. (Lire la suite…)

SNV: consultant chargé de la mise en place et de la formation des coopératives de commercialisation de l’huile de palme

Consultant chargé de la mise en place et de la formation des coopératives de commercialisation de l’huile de palme
 
 
::::Descritption:::
 

Termes de références pour le recrutement d’un  Consultant chargé de la mise en place et de la formation des coopératives de commercialisation de l’huile de palme /Territoires deBasankusu et Bolomba et Bikoro, province de l’Equateur


I. Contexte

La SNV DRC a appuyé la structuration des petits planteurs de palmier à huile en organisation paysanne dans les 3 territoires de la province de l’Equateur : Basankusu, Bolomba et Bikoro. A travers les unions des organisations paysannes des producteurs de l’huile de palme, les caisses d’épargne et de crédit ont été mises en place.Actuellement, ces caisses villageoises d’épargne et de crédit ont respectivement 4 000$ à Bolomba et 3 500$ à Basankusu. Les épargnes sont collectées chaque mois auprès des membres pendant la réunion et sont données aux demandeurs de crédit pour entretenir les plantations de palmier. Bien cette initiative soit sur une bonne voie, il se pose toujours un problème de commercialisation de l’huile de palme des membres de ces caisses d’épargne et de crédit. La vente de l’huile reste individuelle et s’écoule en fonction des prix dictés par plus d’un intermédiaire pour atteindre les grossistes.Quelques tentatives de vente groupées ont essayées à Bolomba et à Basankusu mais le paiement tardif des producteurs a constitué un frein pour développer et étendre l’initiative. Pour faire à cette réelle difficulté, une vente groupée à travers les coopératives de commercialisation est proposée. Par ailleurs, pour impliquer les femmes dans la chaîne de valeur huile de palme, une formation en fabrication de savon de lessive a été appuyée par SNV en faveur de 40 femmes membres des organisations paysannes des planteurs de palmiers à huile dans les 3 territoires de Basankusu, de Bolomba et de Bikoro. Ces femmes produisent déjà du savon appréciable sur le marché. Actuellement, il se pose un problème d’approvisionnement en intrants et de mise en place d’un plan marketing ainsi que le positionnement sur le marché en qualité et en quantité. Un système d’approvisionnement groupé et de standardisation de la qualité du savon au sein d’une structure économique organisée répondra inévitablement aux préoccupations actuelles de ces femmes.

C’est à travers ces 2 problématiques de commercialisation de l’huile  de palme à Basankusu – Bolombaet la production–commercialisation du savon de fabrication artisanale dans les 3 territoires (Bikoko, Bolomba, Basankusu) qu’une formation en gestion coopérative est demandée auprès d’un consultant.

II. Objectif de la mission

2.1. Objectif global 

Renforcer les capacités des membres, des dirigeants et du staff à mieux jouer leur rôle  au sein de leurs coopératives.

2.2. Objectifs spécifiques. 

  • Structurer dans 2 territoires (Bulomba et Basankusu) 5 coopératives de commercialisation de l’huile de palme;
  • Lancer 3coopératives de production et de commercialisation de savon de fabrication artisanale à Bikoro.

III. Résultats attendus

  • 3 coopératives des femmes de 40 membres chacune fabriquant le savon de lessive ont des textes juridiques et des organes qui se réunissent périodiquement à Bolomba, Basankusu et Bikoro ;
  • 5 coopératives de 30 membres chacune de commercialisation de l’huile de palme ont des textes juridiques et des organes qui se réunissent dont 3 à Basankusu (Basankusu, Nsongo, Bokakata) et 2 à Bolomba (Abunakombo, Eliki); 

IV. Durée de la prestation

La durée est de 30 jours ouvrables, allant de Mai à Juin 2013

V. Profil recherché

Le consultant doit démontrer de l’expérience et des compétences dans les domaines suivants:

  • Gestion des coopératives agricoles et des petites et moyennes entreprises;
  • La commercialisation des produits agricoles au sein des coopératives agricoles;
  • Le plan d’affaires simple d’une coopérative ou d’une PME;
  • Le système gestion des affaires selon l’Organisation  de l’Harmonisation des Droits des Affaires (OHADA);
  • Production des comptes financiers d’une PME : Bilan et Compte d’exploitation.
  • Production du plan de production et de commercialisation des produits agricoles des coopératives agricoles.
  • Familiarité avec l’environnement des partenaires au développement (privé, financière et étatique et plus particulièrement les agro-industries);
  • Bonne connaissance de la problématique du développement des filières agricoles, particulièrement la filière huile de palme dans la province de l’Equateur.

VI. Les documents à fournir par le consultant avant l’intervention

1. Un CV, une présentation et les références du consultant ;
2. Les CV des experts à aligner et leurs expériences antérieures ;
3. Les documents de reconnaissance juridique ;
4. Un module de formation en gestion coopérative ;
4. Une copie d’un projet de formation en gestion coopérative exécuté antérieurement ;
5. Une offre technique avec la méthodologie d’intervention ;
6. Une offre financière en Excel ;

VII. Documents à fournir après intervention

  • Un rapport intermédiaire sur les résultats  pour le feed back de la SNV ;
  • Un rapport final / un projet contenant le paquet (contexte, description de la zone d’intervention, justification, objectifs, description du projet, bénéficiaires, budget, sources de financement envisagées, bénéfices attendus, dispositions institutionnelles, besoins en assistance technique, problèmes en suspens et actions proposées, risques potentiels) ;
  • Un rapport financier et les pièces justificatives.

Ces éléments seront dans le contrat et les TDR de l’activité

VIII. Modalités de soumission de l’offre technique et financière

Dès réception de ces TDRs, les propositions duconsultant seront déposées au bureau de la SNV à Mbandaka  sous pli fermé au plus tard le 26 avril 2013 à 16 Heures ou par email à l’adresse smbago@snvworld.org

Les enveloppes porteront la mention « Renforcement des capacités des clients de la SNV dans la filière huile de palme, Secteur agriculture: territoires de Bikoro.

Fait à Mbandaka le 26/03/2013

Pour la SNV/RDC

Sarah MBAGO

 

SNV: consultant en vue de former les leaders de l’UPPH en gestion et maintenance des presses à huile améliorées

Consultant en vue de former les leaders de l’UPPH en gestion et maintenance des presses à huile améliorées
::::Descritption:::

Termes de références pour le recrutement d’un  Consultant en vue de former les leaders de l’UPPH/BASANKUSU en gestion et maintenance des presses à huile améliorées /Territoire de  Basankusu, province de l’Equateur


I. Contexte

La SNV DRC appuie les initiatives des acteurs impliqués dans le développement de la filière huile de palme dans la province de l’Equateur en vue d’augmenter la production, le revenu et l’emploi chez les petits exploitants de palmier à huile.

Actuellement, les producteurs d’huile de palme sur le territoire de Basankusu ont planté sur leurs exploitations de variété améliorée à haut rendement le tenera. Cette variété permet d’obtenir des rendements de deux à trois fois plus élevés que ceux obtenus avec la variété Dura ou à partir de mélange variétal (le mélange variétal produit 50 litres par mois et par hectare alors que leTenera en produit 125 litres).

A cause de ces rendements à l’hectare, les producteurs qui ont cette variété (tenera) sur leurs exploitations de plus de 2 ha n’arrivent plus à traiter toute la production des régimes de palme  sur les malaxeurs artisanaux.Cette situation les condamne à vendre les régimes de palme à des prix moins intéressants mais aussi de conserver les régimes de palme plus longtemps pour faciliter l’égrappage et le malaxage des noix. Or il établit qu’une longue conservation de noix de palme avant leur traitement augmente l’acidité de l’huile de palme. Cela ne rend pas aisée la commercialisation de l’huile de palme destinée à la consommation des ménages dans les grandes agglomérations de la province et  la ville de Kinshasa. Voici l’état actuel d’extraction de l’huile de palme dans la province de l’Equateur.

Dans tous les villages dans les zones de production de l’Equateur et en particulier dans le territoire de Basankusu, on trouve des malaxeurs artisanaux. Ceux-ci sont constitués en général par un ensemble de trois fûts :

  • Fût de chauffage des graines
  • Fût malaxeur
  • Un fût de collecte de l’huile

Le processus de transformation est le suivant :

  • Cueillette des régimes par les cueilleurs ou par les producteurs
  • Transport des régimes jusqu’au lieu de la transformation
  • Egrappage sur place après mûrissement trop poussé et fermentation des régimes et fruits
  • Chauffage des fruits
  • Malaxage des fruits mélangés à de l’eau chaude
  • Récupération et conditionnement de l’huile
  • Transport et commercialisation

Avec le matériel utilisé par la grande majorité, le taux d’extraction est très bas (entre 9 et 11%, alors que les meilleures industries parviennent à 22% voire 25%). Le malaxeur n’est pas une presse et l’huile est récoltée par gravité.

L’huile de palme qu’on obtient avec ce processus est généralement de faible qualité :
Un peu plus d’acidité  que l’huile brute des agro-industries. Le processus de transformation des noix de palme  être long càd le moment de la cueillette et la transformation est de  dix jours voire plus. L’huile obtenue ainsi est acide ou rance. Actuellement, les citadins les plus aisés sont plutôt demandeurs d’une huile raffinée, et de bonne qualité.

C’est à juste titre que la SNV, bureau de l’Equateur, recrute un Consultant pour fournir un prototype de presse huile améliorée qui répondra aux attentes actuelles des petits exploitants huiliers de la province de l’Equateur : réduire le temps de transformation, la force motrice humaine, le taux d’impuretés et le taux d’humidité de l’huile au regard de celui du malaxeur actuel : bref améliorer la qualité de l’huile de palme produite.
L’amélioration de la transformation artisanale, et notamment du taux d’extraction, permettrait d’augmenter considérablement les revenus des producteurs et potentiellement de tous les acteurs de la filière huile de palme. 

II. Objectif de la mission

2.1. Objectif global 

Contribuer au renforcement des capacités techniques et managériales de deux coopératives de collecte et de commercialisation de l’huile de palme de Basankusu.

2.2. Objectifs spécifiques

  • Identifier et installer deux presses à huile  améliorée avec un taux d’extraction dépassant 15% au profit des petits producteursde Bokakata et de Basankusu-centre;
  • Former les leaders de l’union des planteurs de palmier à huile de Basankusu et de la coopérative de commercialisation de l’huile de palme de Bokakata  en gestion et maintenance d’une presse à huile améliorée.

III. Résultats attendus

  • Les producteurs huile de palme de l’Equateur disposent des modèles de presse améliorées pour la transformation de l’huile de palme.
  • 2 modèles de presses à huile sont installées au sein des 2 coopératives de l’union de Basankusu;
  • Le compte d’exploitation de la presse est établi en fonction des réalités locales ainsi que les avantages-coûts-bénéfices.
  • Deux visites d’échanges intéressant plusieurs producteurs sont organisées autour de la performance et de l’adaptabilité des presses installées sont organisées
  • 20 leaders et 4 techniciens sont formés en gestion et maintenance d’une presse à huile améliorée à Basankusu coopératives  de commercialisation de l’huile de palme sont opérationnelles dont 3 à Basankusu. 

IV. Durée de la prestation

La durée est de 30 jours ouvrables répartis sur la période allant de Mai à Novembre 2013

V. Profil recherché

Le consultant doit démontrer de l’expérience et des compétences dans les domaines suivants:

  • Mobilisation des producteurs agricoles et la participation locale;
  • Technique de fabrication, de maintenance  et de  gestion d’une presse à huile améliorée;
  • Gestion des unités de transformation des produits agricoles;
  • Gestion des groupements paysans et plus particulièrement les coopératives agricoles de transformation et de commercialisation;
  • Bonne connaissance de la problématique du développement des filières agricoles, particulièrement la filière huile de palme dans la province de l’Equateur.

VI. Les documents à fournir par le consultant avant l’intervention

  • Un CV, une présentation et les références du consultant ;
  • Un catalogue  de la presse proposée pour ce marché ;
  • Les CV des experts à aligner et leurs expériences antérieures ;
  • Les documents de reconnaissance juridique ;
  • Une copie d’un projet élaboré antérieurement ;
  • Une offre technique avec la méthodologie d’intervention ;
  • Une offre financière en Excel ;
  • Un module de formation des usagers de la presse à huile améliorée.

VII. Documents à fournir après intervention

  • Un rapport intermédiaire sur les résultats  pour le feed back de la SNV ;
  • Un rapport final / un projet contenant le paquet (contexte, description de la zone d’intervention, justification, objectifs, description du projet, bénéficiaires, budget, sources de financement envisagées, bénéfices attendus, dispositions institutionnelles, besoins en assistance technique, problèmes en suspens et actions proposées, risques potentiels) ;
  • Un rapport financier et les pièces justificatives.

Ces éléments seront dans le contrat et les TDR de l’activité

VIII. Modalités de soumission de l’offre technique et financière

Dès réception de ces TDRs, les propositions duconsultant seront déposées au bureau de la SNV à Mbandaka  sous pli fermé au plus tard le 26 avril 2013 à 16 Heures ou par email à l’adresse smbago@snvworld.org

Les enveloppes porteront la mention « Renforcement des capacités des clients de la SNV dans la filière huile de palme, Secteur agriculture: territoire de Basankusu.

Fait à Kinshasa, le 26/03/2013

Pour la SNV/RDC

Sarah MBAGO

 

SNV: consultant en vue d’installer des pépinières autogérées villageoises

:::Descritption:::
 

Termes de références pour le recrutement d’un  Consultant en vue d’installer des pépinières autogérées villageoises /Territoires deBikoro,Bolomba et Bikoro en province de l’Equateur


I. Contexte

Pour augmenter la production, le revenu et l’emploi en milieu rural, SNV RDC appuie le développement de la filière huile de palme dans la province de l’Equateur.

Actuellement, les producteurs d’huile de palme dans la province de l’Equateur en général et ceux des territoires de Basankusu, de Bolomba et Bikoro en particulier exploitent des plantations de palmier à huile des faibles rendements à l’hectare (50 litres à l’hectare par mois) à cause de la présence du mélange variétal de palmier à huile et de dura sur leurs exploitations. Ces producteurs ont généralement de faibles revenus et sont confrontés à l’insécurité alimentaire dans leurs ménages d’après les enquêtes de l’UNICEF de 2010 à cause de la faible production due à la faible productivité. Pourtant ces producteurs  vivent à côté de larges plantations d’huile de palme et des agro-industries qui possèdent les technologies leur permettant de produire des variétés améliorées de palmier à huile à haut rendement tel que le Tenera. Cette variété permet d’obtenir des rendements de deux à trois fois plus élevés que ceux obtenus avec la variété Dura ou à partir de mélange variétal (le mélange variétal produit 50 litres par mois et par hectare alors que leTenera en produit 125 litres).

C’est à ce titre que la SNV appuie les efforts d’investissement  dans l’amélioration de la productivité et des rendements des plantations villageoise par la mise en place d’un matériel végétal sélectionné et exploité par les agro-industries actives dans la province de l’Equateur. Ainsi un consultant chargé de mettre en place un système pouvant assurer un approvisionnement régulier en grains pré germés dans 3 sites est recherché.

II. Objectif de la mission

2.1. Objectif global 

Créer les conditions pour l’augmentation à moyen terme des rendements et de la productivité des plantations villageoises  des membres des unions des planteurs de palmier à huile de 3 territoires de Bikkoro, de Bolomba et de Basakusu

2.2. Objectifs spécifiques

  • Installer 3 pépinières des grains pré germés de production des plantules de tenera dans les territoires de Bikoro, Bolomba et Basankusu pour mettre en place 60 hectares de palmiers améliorés au profit des petits producteurs;
  • Former les leaders des unions des planteurs de palmier à huile en gestion des pépinières, pépinière et le système d’approvisionnement régulier en grains pé germés àBikoro, Bolomba et Basankusu.

III. Résultats attendus

  • 3 pépinières de 20 000 plantules chacunesont installées à Bikoro, Bulomba et Basankusu ;
  • 4 propagateurs opérationnels de production des grains pré germés de palmier à huile installés à Bikoro, Bolomba et Basankusu sont approvisionnés en graines pré germées à raison de 1200 graines ;
  • 20 leaders sont formés dans chacune des 3 territoires en gestion des pépinières autogérées villageoises et en système d’approvisionnement en grains pré germé;
  • Un contrat de partenariat d’approvisionnement en grains pré germés est établi entre les unions de planteurs de 3 territoires et l’agro-industrie fournisseur des grains pré germés ;
  • Une liste des planteurs bénéficiaire des plantules dans chaque territoire est établie
  • La contribution par plantules par bénéficiaire est dégagée et partagée ;
  • Les mécanismes  de continuité de l’activité sont dégagés.

IV. Durée de la prestation

La durée est de 30 jours ouvrables à prester sur la période allant de Mai à Novembre2013.  

V. Profil recherché

Le consultant doit démontrer de l’expérience et des compétences dans les domaines suivants:

  • Mobilisation des producteurs agricoles et la participation locale;
  • Technique de montage d’une pépinière des grains pré germés de production des plantules;
  • Gestion d’une pépinière, d’un propagateur et des organisations communautaires;
  • Familiarité avec l’environnement des partenaires au développement (privé, financière et étatique et plus particulièrement les agro-industries);
  • Bonne connaissance de la problématique du développement des filières agricoles, particulièrement la filière huile de palme dans la province de l’Equateur.

VI. Les documents à fournir par le consultant avant l’intervention

1. Un CV, une présentation et les références du consultant ;
2. Les CV des experts à aligner et leurs expériences antérieures ;
3. Les documents de reconnaissance juridique ;
4. Une copie d’un projet élaboré antérieurement ;
5. Une offre technique avec la méthodologie d’intervention ;
6. Une offre financière en Excel ;

VII. Documents à fournir après intervention

  • Un rapport intermédiaire sur les résultats  pour le feed back de la SNV ;
  • Un rapport final / un projet contenant le paquet (contexte, description de la zone d’intervention, justification, objectifs, description du projet, bénéficiaires, budget, sources de financement envisagées, bénéfices attendus, dispositions institutionnelles, besoins en assistance technique, problèmes en suspens et actions proposées, risques potentiels) ;
  • Un rapport financier et les pièces justificatives.

Ces éléments seront dans le contrat et les TDR de l’activité

VIII. Modalités de soumission de l’offre technique et financière

Dès réception de ces TDRs, les propositions duconsultant seront déposées au bureau de la SNV à Mbandaka  sous pli fermé au plus tard le 26 avril 2013 à 16 Heures ou par email à l’adresse smbago@snvworld.org

Les enveloppes porteront la mention « Renforcement des capacités des clients de la SNV dans la filière huile de palme, Secteur agriculture: territoires de Bikoro, Bolomba et Basankusu.

Fait à Mbandaka le 26/03/2013

Pour la SNV/RDC

Sarah MBAGO

 

Responsabilités

Du fait du caractère gratuit de la rubrique emploi de notre site, Radio Okapi n'a pas toujours la capacité de modérer toutes les annonces publiées. Nous attirons donc votre attention sur le fait que Radio Okapi ne peut pas être tenue pour responsable des annonces publiées de bonne foi qui s’avéreraient de nature frauduleuse.

Nous essayons autant que possible de vérifier toutes les offres d'emploi qui nous parviennent. Cependant, soyez vigilant avant de candidater et refusez systématiquement tout "employeur" vous demandant de l'argent pour votre dossier de candidature

Sondages

De nombreuses réactions ont été enregistrées après le décès, samedi dernier, du général Bahuma qui dirigeait la 8e région militaire au Nord-Kivu. Selon vous, cette disparition:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Surtout nuageux
23°C
Prévisions 3 septembre, 2014
jour
Partiellement ensoleillé avec orages
31°C
nuit
Nuageux
22°C
 

Avec le soutien de :