FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3 | Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8 | Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0 | Mbuji-mayi 93.8
Archives pour la catégorie: Dialogue Entre Congolais

Tribune de la presse

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Lebika

Lebika

- La fin de la visite de Joseph Kabila en France du mercredi 16 au jeudi 17 juillet 2008

- Le retour mardi dernier du Mlc et alliés dans les institutions tant nationales que provinciales, après une suspension d’une semaine suite à l’assassinat du député provincial Daniel Botetsi, président de l’Assemblée provinciale de la ville de Kinshasa.

- La pétition que devait déposer en principe aujourd’hui vendredi, auprès du chef de l’Etat ou de ses services, les syndicats indépendants de l’administration publique, SIAP. Pour cause : le non respect d’après eux de l’accord de Mbudi par le gouvernement, la non uniformisation des salaires dans tout le pays, et le manque d’amélioration des salaires des fonctionnaires de l’Etat dans l’application du budget 2008.

Invités:

- Claudine Mbombo, journaliste au sein du quotidien « l’observateur » paraissant à Kinshasa

- Thierry Lebika, rédacteur en chef de la chaîne de télévision « Canal Kin » émettant à partir de Kinshasa

- Et André Romain Kambala Dilolo, journaliste de « Kasai Horizon Radio Télévision», station de Tshikapa au Kasai occidentalrn

Fin de la visite du président Joseph KABILA en France.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Tête-à-tête Mercredi dernier Joseph Kabila – Nicolas Sarkozy à l’Elysée en Fance. L’entretien a duré une heure. Il a été question notamment de la dette congolaise vis-à-vis du Fonds Monétaire International.

Selon les agences Reuters et Associated Press, le président français Nicolas Sarkozy répondant à Joseph Kabila qui a demandé son appui pour l’allègement de la dette extérieure de la RDC, a souligné qu’on ne pouvait pas “à la fois, du côté congolais, solliciter de nouveaux prêts, sans tenir compte de la nécessité de se désendetter par ailleurs”.
Joseph Kabila sera reçu ce Jeudi par les chefs d’entreprises du MEDEF, le patronat français et selon les informations parvenues à Radio Okapi, le président Kabila quitte la France cet après midi.

– Que retenir de sa visite et quelles retombées pour la RDC

Invités :

- Moϊse Nyarugabo sénateur RCD

- Jean Claude Mokeni président de la commission relations extérieures au sénat

- Philipe Biyoya, Analyste politique et Professeur des relations internationales à l’université de Kinshasa.

Le retour du MLC et Alliés dans les institutions.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Bahati Lukwebo

Bahati Lukwebo

Apres avoir suspendu leur participation au sein des institutions pendant plus d’une semaine, le MLC et alliés regagnent leurs places, ce retour intervient 24H après la rencontre, lundi dernier avec le ministre de l’intérieur. L’opposition estime que des réponses ont été apportées à ses différentes revendications.
Pour rappel les parlementaires MLC et alliés avaient conditionné leur retour à la délocalisation des éléments armés du quartier ma campagne et avaient exigés que soient identifiées, jugées et condamnées les personnes qui ont assassinées le vice président de l’assemblée provinciale de Kinshasa membre du MLC. Selon le secrétaire général du MLC, un comité de suivi a été chargé de veiller à la bonne exécution des mesures envisagées et en cours prises par le gouvernement.

- Qu’est-ce qui a motivé ce retour ?
- A quoi aura servi le boycott du MLC et Alliés sur la marche des institutions ?

Invités

- François Mwamba, secrétaire général du Mouvement de libération du Congo( Mlc) et président du groupe parlementaire du Mlc à l’Assemblée nationale

- Modeste Bahati Lukwebo, député national de l’Alliance de la majorité présidentielle (AMP), questeur de l’Assemblée nationale et président du groupe parlementaire des indépendants à l’Assemblée nationale (GPI), membre de l’AMP

- Jean Otemikongo Mandefu, analyste politique et professeur au département des sciences politiques et administratives de l’université de Kisanganirn

Adoption la semaine dernière au parlement du projet de loi sur la libre administration des provinces.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Etchoumba

Etchoumba

Trois textes des lois relatives à la décentralisation ont été votés jeudi dernier à la commission mixte paritaire Assemblée nationale et Sénat. A savoir rnLa proposition de loi portant modalités d’organisation et de fonctionnement de la conférence des gouverneurs des provinces, le projet de loi portant principes fondamentaux relatifs à la libre administration des provinces et le projet de loi organique portant composition, organisation et fonctionnement des entités territoriales décentralisées et leurs rapports avec l’état et les provinces.

- Quelles sont les grandes lignes de cette loi ?
- Quels sont les futurs rapports entre les provinces et le pouvoir central ?

Invités

- Albert Etchoumba, conseiller chargé de la décentralisation auprès du ministre de l’intérieur Denis Kalume.

- Kyungu Wa Kumwanza, président de l’Assemblée provinciale du Katanga ou François Kimasi, président de l’Assemblée provinciale du Bas-congo.

- Ngoy Kasanji, gouverneur du Kasai oriental ou Julien Paluku, gouverneur du Nord-Kivu.

Adoption par l’assemblée Nationale de la loi sur l’amnistie pour les faits de guerre et insurrectionnels dans les 2 Kivu

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Kapiamba

Kapiamba

Les réactions fusent après le vote samedi dernier par l’assemblée nationale, de la loi sur l’amnistie pour faits de guerre et insurrectionnels, commis dans les provinces du Nord et du Sud-Kivu. Certains députés de l’opposition, bien qu’absents à cette plénière, saluent le vote de la loi sur l’amnistie. Cette loi exclue le génocide, les crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Et les faits amnistiés sont ceux commis pendant la période allant du mois de juin 2003 à la date de la promulgation de cette loi.

- En quoi consiste cette amnistie ?

- Quelles rétombées pour la paix à l’Est du pays ?

Invités :

-Honorable Bakungu Mythodeke Dieudonné Jacques (AMP)

- René Abandi porte-parole du CNDP

- Georges Kapiamba vice – président de l’ONG ASADHO rn

Tribune de la presse: – L’Assemblée nationale a adopté une proposition du député Matadi Nenga, demandant au gouvernement central, d’annuler deux arrêtés du maire de Lubumbashi sur les séjours des étrangers et des congolais non résidents de la ville

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Mbombo

Mbombo

- L’Assemblée nationale a adopté une proposition du député Matadi Nenga, demandant au gouvernement central, d’annuler deux arrêtés du maire de Lubumbashi sur les séjours des étrangers et des congolais non résidents de la ville.

- L’assassinat dimanche dernier à Kinshasa, du vice-président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, Daniel Botetsi

- La fin de l’examen d’Etat

rnInvités :

- Claudine Mbombo, journaliste au sein du quotidien « l’observateur » paraissant à Kinshasa

- Thierry Lebika, rédacteur en chef de la chaîne de télévision « Canal Kin » émettant à partir de Kinshasa

- André Romain Kambala Dilolo, journaliste de « Kasai Horizon radio télévision», station de Tshikapa au Kasai occidentalrn

L’ong Action contre l’impunité pour les droits de l’Homme (Acidh) dénonce l’institution par le maire de la ville de Lubumbashi d’une attestation de séjour à tout nouveau venu dans cette ville.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Etchoumba

Etchoumba

L’ONG Action contre l’impunité pour les droits de l’Homme fustige deux arrêtés pris en mai dernier par le maire de Lubumbashi.
Arrêtés réglementant les séjours des étrangers et des Congolais non résidents de cette ville.
Ainsi, tout visiteur dans la ville de Lubumbashi, étranger comme congolais, est obligé de signaler son séjour au bureau de la population de la commune dans les trois jours, pour recevoir une attestation de séjour pour un mois, renouvelable. Une décision que L’ONG qualifie de restrictions des mouvements de personnes au Katanga. L’Acidh dénonce donc le silence du gouvernement central face à ces arrêtés, qu’elle qualifie manifestement inconstitutionnels et illégaux ».

- Pourquoi une telle décision ?

- Quelles en sont les conséquences sur le plan politique, économiques et social ?

Invitésrnrn- Cyrille Mulaja, conseiller du maire de la ville de Lubumbashi.

- Jacques Mudib, ancien vice –gouverneur et ancien gouverneur intérimaire de la Province du Katanga .Président Provincial du Mlc.

- Albert Etchoumba, conseiller du ministre de l’intérieur en charge de la décentralisation.

Clôture mardi dernier de l’atelier sur l’orientation et la consolidation du Programme Amani

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

L’abbé Apollinaire Malu Malu a clôturé mardi soir les travaux de l’atelier sur l’orientation et la consolidation du processus de paix au Kivu. Dans leur rapport, les participants ont mis un accent particulier sur la mobilisation des fonds en vue de la concrétisation du processus de paix.

Débuté le 2 juillet dernier à l’hôtel Linda de Goma, cet atelier avait pour objectif de définir les particularités et stratégies du programme Amani et d’aboutir à son institutionnalisation. La session a connu la participation des 4 commissions du programme Amani, de 2 observatoires interethniques et des droits de l’Homme et des comités de gestion du Nord et Sud-Kivu.
Parmi les résultats de cette activité, il y a l’approbation du règlement intérieur du programme Amani et l’avancement dans le processus d’institutionnalisation de ce programme, a fait savoir Maître Kashongwe, secrétaire national permanent du programme Amani.

Pour l’abbé Apollinaire Malu Malu, il reste maintenant la matérialisation des résultats de ces travaux. Celle- ci est une étape importante qui mène le programme dans un plan opérationne. Ce plan sera évalué en décembre prochain.
Pour l’heure, rien n’a été dit sur l’absence remarquée des délégués du CNDP et ceux du FRF à ces travaux. Aussi, ces travaux sont intervenus à deux jours de la fin de sa grande commission mixte paix et sécurité.

- Que propose concrètement cet atelier ?

- Comment évaluer le programme Amani à deux jours de la fin des travaux de sa grande commission mixte paix et sécurité ?

Invitésrnrn- Mashako Mamba, coordonnateur du programme Amani chargé des problèmes humanitaires et sociaux rn- René Abandi, porte parole du CNDP rn- Doly Idefo, Directeur adjoint de l’Ong la voix des sans voix rn

Suspension des activités parlementaires pour 48 heures suite à l’assassinat du Vice président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Mukonkole

Mukonkole

La plénière de ce mardi n’aura pas lieu. Elle a été reportée à jeudi. La raison évoquée: le deuil qui frappe l’Assemblée provinciale de Kinshasa avec l’assassinat de Daniel Botethi, vice-président de cette institution et membre du MLC. Mais, elle risque de poser problème tant il est vrai que l’Opposition parlementaire a décidé de suspendre sa participation aux travaux des institutions nationales et ce en guise de solidarité avec le Mouvement de libération du Congo, MLC. Aussi, actuellement, deux lois seulement, sur 12 matières inscrites à l’ordre du jour, ont été votées. Plusieurs arriérés législatifs sont encore en suspens.

Pour rappel, la salle des Congrès devrait renouer avec les plénières ce mardi conformément à la décision prise lors de la conférence des présidents des commissions et ce, dans le cadre de la session extraordinaire convoquée depuis le 16 juin.

- Quelles conséquences pour la session extraordinaire de l’Assemblée Nationale et du Sénat ?

Invitésrnrn- Martin Mukonkole député national membre de l’Ordre des Démocrates Républicain, groupe parlementaire de l’opposition parlementaire rn- Vicky katumwa, députée nationale AMP rn- Emile Ilunga, Analyste politique et ancien 1ier vice président du sénatrn

Le Mlc suspend sa participation dans toutes les institutions issues des élections au niveau national

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Ramazani Shadari

Ramazani Shadari

Suite à l’assassinat dimanche dernier du vice-président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, membre de ce parti politique, le MLC suspend sa participation dans toutes les institutions au niveau national.

Selon l’inspecteur provincial de la police ville de Kinshasa, le tribunal militaire va juger aujourd’hui lundi les quatre assaillants. Le général Oleko a annoncé l’installation d’un poste de police d’intervention permanant à Ma campagne non loin du Palais des marbres dans la commune de Ngaliema. Pour rappel, le vice-président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, Daniel Boteti a été assassiné hier à 2 heures du Matin au quartier Ma campagne, dans la commune de Ngaliema à Kinshasa. Il était membre du parti politique Mlc.

- Pourquoi une telle décision de la part du Mlc ?
- Comment mettre fin à l’insécurité à Kinshasa et sur toute l’étendue du pays, après cette énième attaque armée contre des personnalités politiques dans le même quartier de la capitale ?

Invitésrnrn- Jean Lucien Bussa, Député national MLCrn- Emmanuel Ramazani Shadari, Député national PPRDrn- Major Lole, Inspecteur adjoint et Porte parole de la Police Nationale Congolaisern

Emissions audio

  • Pas de catégorie

Sondages

La RDC jouera les quarts de finale de la CAN 2015 contre le Congo après sa qualification hier face à la Tunisie (1-1). Selon vous:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Surtout nuageux
24°C
Prévisions 29 janvier, 2015
jour
Nuageux avec des averses orageuses
32°C
nuit
Nuageux
24°C
 

Avec le soutien de :