FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3 | Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8 | Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0 | Mbuji-mayi 93.8
Archives pour la catégorie: Dialogue Entre Congolais

Absence prolongée de Jean Pierre Bemba au Sénat : cette institution invite le leader du MLC à se conformer au règlement d’ordre intérieur du senat pour ne pas perdre son mandat

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Le bureau du sénat a adressé un courrier à jean Pierre Bemba le lundi 31 mars 2008 le priant de se conformer aux prescrits de l’article 204-6 du règlement d’ordre intérieur du Sénat. Cet article stipule qu’un sénateur peut aussi perdre son mandat par l’absence non justifiée et non autorisée à plus d’un quart des séances d’une session.

- Qu’est-ce qui justifie cette prise position du bureau du sénat ?

- Cette option du sénat peut-elle persuader Jean Pierre Bemba à rentrer au pays ?

Invités :rn- Henry Thomas LOKONDO, sénateur AMP

- Thomas LOHAKA, député national et secrétaire exécutif du MLC

- Philippe BIYOYA, Analyste politique rn

Affaire Bundu Dia Kongo : les députés nationaux optent pour la tenue d’une conférence pour la paix et le développement économique dans le Bas Congo

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

kabengele

kabengele

Les députés ont adopté samedi dernier des recommandations à l’intention du gouvernement et du mouvement BDK sur les événements du Bas Congo. Il s’agit notamment de la nécessité d’organiser une conférence pour la paix et le développement économique du Bas Congo et une caravane de paix visant à sensibiliser les populations de cette province. Amener le BDK à définir son statut juridique soit un mouvement religieux, soit un parti politique ou encore une association culturelle, mais pas les trois à la fois. Le gouvernement doit en outre suspendre les camps d’entraînement des Makesa, jeunes de BDK, brasser ces derniers au sein du service national et assurer le retour des adeptes de BDK éparpiller dans la brousse. Enfin restaurer les services de sécurité à travers tous le pays.

- Les recommandations de l’assemblée nationale seront-elles prises en compte par le gouvernement central et provincial ?

- A l’instar de la conférence de Goma, celle du Bas Congo va-t-elle ramener la paix dans cette province ?

rnInvités :

- Maître Thomas Lwango, analyste politique

- Jean Claude Mvuemba, député national de l’Un

- Colonel Kabengele, directeur de cabinet ministre de l’intérieur

Tribune de la presse

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Mangala

Mangala

Les thèmes :

- Dossier Bundu Dia Kongo : Denis Kalume et Ne Muanda Nsemi devant l’Assemblée nationale

- Publication du rapport sur la revisitation des contrats miniers

- Coup d’envoi de grands travaux à Kinshasa sur les cinq chantiers

Invités :

- Louis d’or balekelayi, journaliste de Congo Web Télévision

- Mbuyal Mangala, Journaliste et analyste politique à la Télévision Nationale congolaise/Rtnc

- Nicaise Kibel Bel du journal « Les Coulisses » qui parait à Beni au Nord Kivurn

Denis Kalume, Ministre de l’intérieur et Ne Muanda Nsemi, leader du BDK devant les députés nationaux

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Buasa

Buasa

Lors de la plénière du 26 mars 2008, le ministre de l’intérieur a accusé, aux moyens d’une projection télévisuelle, des documents et plusieurs correspondances de notables et autorités religieuses du Bas Congo, les adeptes du Bundu dia Kongo. Il leur a reproché plusieurs faits ; notamment celui de saper l’autorité de l’Etat dans cette province en instaurant les tribunaux pour BDK, en perpétuant des attaques et des menaces des morts a l’égard de certains pasteurs et prêtres catholiques.

Ne Muanda Nsemi a, quant à lui, balayé du revers de la main toutes les accusations du ministre de l’intérieur. Pour lui, il s’agit tout simplement d’un montage dont le but est d’écraser le mouvement BDK ainsi que de désorienter l’opinion sur les vrais problèmes posés par ce groupe.

Ne Muanda Nsemi pose le problème des injustices dont sont victimes les ressortissants du Bas Congo dans la gestion de la chose publique, le sous-développement dont fait montre la province alors qu’elle produit des centaines des millions des dollars chaque année.

- Quelle analyse faire de leurs versions des faits respectives ?

- Que peut-on attendre de l’Assemblée Nationale pour ramener la paix au Bas Congo ?

Publication du rapport sur la revisitation des contrats miniers

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Mukasa

Mukasa

C’est depuis le jeudi 20 mars dernier que le rapport de la commission de revisitation de contrats et conventions minières a été publié sur le site internet de la cellule technique de coordination et de planification minière. Sur les 61 contrats revisités, 37 sont classés à renégocier et pour les 24 autres, la commission préconise une résiliation pure et simple. C’est le cas de Banro qui exploite l’or à Kamituga au Sud-Kivu. Banro devra payer près de 5 millions de dollars us au gouvernement congolais. Résiliation recommandée aussi pour la Sengamines qui exploite le diamant au Kasai oriental. La sud-africaine « First African Diamond » qui détient 90% des parts de la Sengamines devra verser 198 millions de dollars us à la Miba.

La raison de ces résiliations en est simple : ces contrats ne profitent pas au gouvernement congolais, mais à ces entreprises privées.
Ce travail de revisitation qui a commencé en juin 2007 a été publié avec 10 mois de retard.

- Que dit ce rapport ?

- Que peuvent attendre concrètement les congolais de ce travail ?
rn Invités:

- Valery Mukasa, Conseiller juridique du Ministre des mines

- Simon TUMAWAKU, Ministre honoraire des mines et Hydrocarbures et Président du conseil d’administration de DRC Cooper and Cobalt Project (DCP)

- Jean-pierre Muteba, Président du conseil consultatif de l’initiative pour la transparence dans la gestion des industries extractivesrn

Léonce Muderwa élu nouveau gouverneur du Sud Kivu

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Mukulungu

Mukulungu

Le Gouverneur de province du Sud Kivu a été élu le vendredi 21 mars 2008. L’ancien député national, candidat de l’alliance pour la majorité présidentielle a obtenu 33 voix sur les 36 exprimées par les députés provinciaux. Une seule voix pour René Kahukula, et zéro voix pour le 3e candidat, Joseph Guhanika. La Commission Electorale Indépendante a enregistré un bulletin nul.

Le nouveau gouverneur a déclaré que son programme d’action dépendra des priorités que lui donneront les différentes couches de la population. Cependant, parmi les priorités, il a cité la voirie, la communication de proximité et les travaux d’utilité publique.
Louis Léonce Chirimwami Muderwa a déclaré placer son mandat sous le signe de la concertation entre les institutions provinciales ainsi que la société civile.

Pour rappel, Louis Léonce Muderwa remplace Célestin Tshibalonza, ancien gouverneur qui avait démissionné en février 2008 pour des raisons qui restent inconnues.

- Quelles sont ses priorités pour le développement du Sud Kivu ?

- Quelle leçon tirer de cette nouvelle élection pour les autres provinces ?

Invités

- Valentin Mubake, membre de l’UDPS

- Benjamin Mukulungu, cadre du PPRD

- Professeur Mugangu, analyste politiquern

Le mouvement politico religieux Bundu Dia Kongo interdit de fonctionner en RDC

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Elyka

Elyka

C’est la décision qui a filtré du conseil des ministres qui s’est tenu vendredi 21 mars 2008 à Matadi au Bas Congo. Il a annoncé la condamnation par la justice militaire à la prison à vie, de deux policiers accusés de viols. Le conseil des ministres a aussi annoncé l’arrestation d’un nombre indéterminé des adeptes du BDK, dont 11 mineurs. Angelo Mayambula, président de la société civile du Bas Congo, regrette cependant que les forces vives de la province n’aient pas été consultées avant la prise de cette décision.

- Pourquoi cette décision et comment réagit le BDK?

- Cette décision va-t-elle ramener le calme au Bas-congo?

Invités

- Roger Lumbala, deputé de l’oppositionrn- François Elyka, Analyste politique

Tribune de la presse

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Mangal

Mangal

Les thèmes :

- Tenue du conseil des ministres à Matadi

- Interpellation avortée du Ier ministre Antoine Gizenga à l’Assemblée Nationale

- Publication du rapport sur la revisitation des contrats miniers

rnInvités :

- Nicaise Kibel Bel, éditeur du journal « Les coulisses » paraissant à Beni au Nord-Kivu et couvrant le Nord-est du pays

- Mbuyal Mangal de la Radio Télévision Nationale Congolaise, Rtnc

- Louis d’or Balekelay, journaliste à la télévision privée « Congo Web TV »rn

Interpellation ajournée du premier ministre à l’assemblée nationale

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

A l’Assemblée nationale, les députés ont examiné ,parmi les points à l’ordre du jour de la première seance plénière de la session de mars 2008,la proposition de l’interpellation du Premier Ministre . Motion déposée le 11 mars 2008 au bureau de l’Assemblée par l’Honorable Delly Sessanga du Mlc.

Pour plusieurs députés nationaux , cette interpellation viole la Constitution en ce qui concerne la procédure. D’après eux, elle a été déposée pendant les vacances parlementaires alors qu’elle doit l’être pendant une session ordinaire ou extraordinaire.

C’est le cas des députés de l’Ordre des démocrates républicains, ODR. Ils estiment qu’il y a des choses à reprocher au gouvernement Gizenga, mais chercher à le faire tomber, c’est créer un chaos dans le pays.

-Qu’est -ce qui motive l’interpellation d’Antoine Gizenga initiée par le deputé national delly Sesanga ?

-Et pourquoi cette interpellation divise l’opposition à l’Assemblée nationale ?

Invités :

- Mukwakani Gahungu Zenon, Député national Palu

- Patrick Mayombe Député national MLCrn

Affaire Bundu Dia Kongo : Après la mise en garde du président de l’assemblée Nationale du leader du BDK, les députés originaires du Bas Congo demandent une table ronde

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Kabengele

Kabengele

Le président de l’assemblée national Vital Kamerhe a lancé, dans son discours sur la rentrée parlementaire le samedi 15 mars 2008 un sévère avertissement au député et leader spirituel de Bundu dia Kongo, Ne Muanda Nsemi. Il l’a interpellé vigoureusement pour qu’il cesse d’encourager toutes ses actions qui troublent la paix et pour qu’il se joigne à toutes les initiatives prises et pour le retour d’un climat de sécurité et d’entente cordiale au sein d’une province qui est la principale voie d’entrée et de sortie de la République Démocratique du Congo.

Dans ce même registre, les députés Ne Kongo ont échangé ce mardi 18 mars 2008 avec Vital Kamhere sur les voies et moyens de sortir la province de cette crise. Il ressort de cette rencontre que les députés Ne Kongo ont sollicité auprès du Président de la République la tenue de la table ronde sur le Bas Congo selon les recommandations des enquêtes parlementaires sur les événements de 2007.

- Quelle analyse faire des réactions de Vital kamerhe et celle des députés originaires du bas Congo ?

- Quelle issue à ce problème ?

Invités :

- Jean Claude Vuemba, Député National UN

- Pasteur Angelo Mayambula, Coordonnateur de la Société Civile du Bas Congo

- Colonel Kabengele, Directeur de cabinet du ministre de l’intérieurrn

Emissions audio

  • Pas de catégorie

Sondages

Des responsables de Transco se plaignent du fait que de nombreux militaires et policiers voyagent gratuitement à bord de ces bus, outrepassant le nombre des membres des services de sécurité autorisés. Selon vous:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Clair
32°C
Prévisions 24 septembre, 2014
jour
Orages
32°C
nuit
Nuageux
22°C
 

Avec le soutien de :