FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3

Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8

Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0

Mbuji-mayi 93.8

Archives pour la catégorie: Économie

RDC : chute du prix du diamant, la baisse des valeurs boursières indexée

Le prix du diamant a chuté d’environ 20% à Mbuji-Mayi, capitale du Kasaï-Oriental, la semaine dernière. Une situation qui affecte creuseurs, négociants mais aussi acheteurs étrangers. Les services d’encadrement du secteur minier ont aussi vu leurs recettes diminuer. (Lire la suite…)

SNEL: énergie électrique à Kinshasa, le retour des pluies vivement attendu

Les conduites forcées d'Inga 2 (SNEL), 8m de diamètre chacune, qui amènent l'eau à chacune des turbines, 2005.Les conduites forcées d’Inga 2 (SNEL), 8m de diamètre chacune, qui amènent l’eau à chacune des turbines, 2005.

Les conduites forcées d'Inga 2 (SNEL), 8m de diamètre chacune, qui amènent l'eau à chacune des turbines, 2005.

La desserte normale en électricité dans la ville de Kinshasa ou tout au moins l’ampleur des perturbations dans la fourniture du courant électrique ne diminuera qu’avec le retour de la saison pluvieuse. L’ADG de la Société nationale d’électricité (SNEL), l’a déclaré lundi 15 août 2011 au cours d’une rencontre  avec la presse. (Lire la suite…)

SNEL: l’étiage et les pannes techniques à Inga empêchent la fourniture normale de l’énergie électrique

Une vue du bassin de captage d'eau Inga 1. L'on remarque clairement que le niveau d'eau a sensiblement baissé de plus de 6m de hauteur. Radio Okapi/Ph. Michel KifindaUne vue du bassin de captage d’eau Inga 1. L’on remarque clairement que le niveau d’eau a sensiblement baissé de plus de 6m de hauteur. Radio Okapi/Ph. Michel Kifinda

Une vue du bassin de captage d'eau Inga 1. L'on remarque clairement que le niveau d'eau a sensiblement baissé de plus de 6m de hauteur. Radio Okapi/Ph. Michel Kifinda

Difficile pour la Société nationale d’électricité (SNEL) d’arrêter le délestage pour le moment. C’est un aveu du directeur du barrage d’Inga qui attribue cette situation à l’étiage (baisse du niveau d’eau), un phénomène qui frappe le pays depuis le mois d’avril, et aux pannes de plus de huit groupes que comptent les deux centrales du barrage, Inga I et Inga II et dont la réhabilitation est évaluée à plusieurs dizaines des millions de dollars américains. (Lire la suite…)

RDC: des recommandations pour améliorer les secteurs des mines, énergie et transports

Réunis dans un atelier, clôturé jeudi 11 août à Kinshasa, les délégués des ministères des Mines, Energie et Transports demandent au gouvernement congolais de reformer ces secteurs. Le but: trouver des solutions aux plaintes des operateurs miniers exerçant en RDC. Cette recommandation a été faite à l’issue de l’atelier «Synergie Mines, Energie et Transports» initié par les ministres de ces trois secteurs.

Cette exigence fait suite aux problèmes posés par les exploitants miniers. Selon eux, ils sont butés au manque criant de transports tant pour les matières premières que pour les intrants, et à l’insuffisance dans la desserte en énergie électrique.

La Synergie propose les moyens suivants pour reformer ces trois secteurs :

  • accélérer les discussions sur le projet de loi portant code d’électricité sous examen au parlement
  • doter le secteur du transport d’une législation attractive et incitative pour les investisseurs.
  • le désengagement de l’Etat de toutes les entreprises publiques de transport pour encourager les investissements privés, tout en renforçant son rôle de régulateur.

Le vice-président de la Fédération des entreprises du Congo (FEC), en charge des mines, Simon Tuma Waku, salue la proposition du désengagement de l’Etat des entreprises de transport.

 Il affirme :

«Nous les miniers, nous aimerions nous rassurer que le service de transport est bien rendu et que nos marchandises sortent comme nos intrants entrent au pays ».

La corporation des miniers congolais salue les engagements de chacune des parties. Elle demande au gouvernement d’améliorer davantage le climat des affaires.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Katanga: le ministre de l’Industrie autorise la SNCC à exporter la ferraille

Dans la chaîne de production d'une fonderie de Kingabwa (Limete) à Kinshasa.Dans la chaîne de production d’une fonderie de Kingabwa (Limete) à Kinshasa.

Dans la chaîne de production d'une fonderie de Kingabwa (Limete) à Kinshasa.

Le ministre de l’Industrie, Anicet Kuzunda a autorisé, mercredi 10 août, la Société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC) à exporter 50 mille tonnes de ferraille au profit de l’entreprise coréenne GTC. (Lire la suite…)

RDC : la Licoco dénonce le détournement des recettes des ressources naturelles

Des liasses de dollars américains et du Franc congolaisDes liasses de dollars américains et du Franc congolais

Des liasses de dollars américains et du Franc congolais

«Les recettes des ressources naturelles de la RDC sont trop maigres à cause des détournements des deniers publics », explique la Ligue congolaise de lutte contre la corruption (Licoco), dans son dernier rapport publié le 6 août à Kinshasa. (Lire la suite…)

Matata Ponyo suspend le patron de la DGRAD

Jean Elongo, directeur général de la Direction générale des recettes administratives, judiciaires et domaniales (DGRAD), août 2011Jean Elongo, directeur général de la Direction générale des recettes administratives, judiciaires et domaniales (DGRAD), août 2011

Jean Elongo, directeur général de la Direction générale des recettes administratives, judiciaires et domaniales (DGRAD), août 2011

Dans un arrêté ministériel signé, mardi 9 août, le ministre congolais des Finances Matata Ponyo a suspendu de ses fonctions le directeur général de la Direction générale des recettes administratives, judiciaires et domaniales (DGRAD), Jean Elongo. Matata Ponyo lui reproche le non respect de la procédure relative au recrutement du personnel au sein de la DGRAD. (Lire la suite…)

Kasaï-Oriental: le carat de diamant passe de 50$ à 30$

Le prix d’un carat de diamant se négocie actuellement à 30 $US, contre 50 $US il y a deux semaines. C’est ce que témoigne, mardi 9 août, un creuseur, à la recherche d’un comptoir de diamant qui pourrait lui proposer le prix le plus élevé.

Les creuseurs de diamants expliquent que cette baisse ne leur permet pas de réaliser des bénéfices ou de récupérer leurs fonds d’investissements.

«Nous passons des moments difficiles. Le damant a chuté et nous ne savons pas comment il va évoluer. J’ai mon diamant ici que je vends à 50$, mais on me propose 30 $», déclare un creuseur.

Il affirme que pour lui, vendre un carat de diamant à 30$US est un manque à gagner.

«Si ça ne dépendait que de moi, j’allais garder mon diamant. Je ne sais pas si le prix va baisser davantage ou s’il va augmenter », poursuit-il, mécontent des prix que lui proposent des acheteurs.

Le directeur provincial du Centre d’évaluation, d’expertise et de certification des substances minérales précieuses et semi précieuses (CEEC), Anderson Kibusubusu, explique que cette baisse est tributaire à l’évolution de la bourse mondiale du diamant.

«Même les recettes du CEEC ont sensiblement chuté ces trois derniers jours. Le ramadan est aussi parmi les causes », indique Anderson Kibusubusu.

Le Conseil provincial des diamantaires (CPD) craint que la province connaisse la situation de 2009. Plusieurs bureaux avaient fermé suite à la baisse du prix de diamant.

RDC: les ministères des Mines, Energie et Transports réfléchissent à la réduction de la pauvreté

Il faut de gros moyens pour combler le déficit enregistré dans les secteurs des Mines, Energie et Transports. C’est ce qui ressort de l’ouverture, lundi 8 août, d’un atelier de trois jours sur la synergie de ces trois secteurs pour la réalisation des cinq chantiers.

Cet atelier vise à faire l’état des lieux et améliorer la productivité en vue de «réduire la pauvreté dans un pays scandaleusement riche.»

Unanimement, les ministres congolais de ces trois secteurs déclarent qu’il ne peut pas y avoir d’exploitation minière sans énergie faible. Ils ajoutent que sans infrastructures de transport, l’exploitation minière est inconcevable pour l’évacuation des produits miniers.

Le ministre de l’Energie, Gilbert Tshiongo, affirme que le faible taux d’accès à l’électricité et à l’eau est dû au manque de financement pour construire de nouvelles infrastructures de production, de transport et de distribution de l’énergie.

Il appelle les bailleurs de fonds encore réticents à financer ce projet.

Il annonce la construction de la deuxième ligne de transport d’énergie Inga-Kinshasa à partir de la fin du mois d’août ou au début du mois de septembre, pour réduire les délestages à Kinshasa.

De son coté, le ministre des mines et de transport a.i, Martin Kabuelulu, a indiqué, dans le cadre du transport multimodal, quela Sociéténationale des chemins de fer du Congo (Sncc) va bénéficiera d’une allocation d’environ 280 millions de dollars pour sa relance et le renforcement de son patrimoine ferroviaire.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Katanga: l’exportation des mitrailles divise le gouvernement central et la province

Pa Fioti Kipanga, poliomyélitique gagne sa vie en vendant la mitraille le long de l’avenue des poids lourd à Kingabwa dans la commune de LimetéPa Fioti Kipanga, poliomyélitique gagne sa vie en vendant la mitraille le long de l’avenue des poids lourd à Kingabwa dans la commune de Limeté

Pa Fioti Kipanga, poliomyélitique gagne sa vie en vendant la mitraille le long de l’avenue des poids lourd à Kingabwa dans la commune de Limeté

Le gouverneur du Katanga avait interdit l’exportation des mitrailles depuis samedi 21 juillet 2007, suite aux vols des produits cuivreux. Selon Moïse Katumbi, ces vols auraient pris des proportions inquiétantes dans sa province. 4 ans après, la question est à la base d’une discussion entre le ministère de l’Industrie et la province du Katanga. (Lire la suite…)

Sondages

Le gouvernement provincial de Kinshasa vient d’interdire la construction des commerces dans les écoles parce que ces arrangements ne profitent pas aux enseignants. Selon vous:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Clair
26°C
Prévisions 29 juillet, 2014
jour
Surtout nuageux
32°C
nuit
Nuageux
21°C
 

Avec le soutien de :