FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3 | Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8 | Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0 | Mbuji-mayi 93.8

RDC : une quarantaine de militaires jugés pour viol à Minova

novembre 20, 2013, | Denière mise à jour le 20 novembre, 2013 à 6:10 | sous Actualité, Justice, La Une, Régions, Sécurité, Sud Kivu. Mots clés: , , , ,

Les juges de la haute cour militaire ce 22/07/2011 à Kinshasa, rendant l'arrêt à l’issue du procès  de révision de Simon Kimbangu. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Les juges de la haute cour militaire ce 22/07/2011 à Kinshasa, rendant l'arrêt à l’issue du procès de révision de Simon Kimbangu. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Une quarantaine de militaires congolais, dont cinq officiers, accusés d’avoir commis des viols à Minova, dans le territoire de Kalehe, au Sud-Kivu, ont été jugés en audiences publiques mercredi 20 novembre par la Cour militaire opérationnelle, dans la salle de la cathédrale catholique de Virunga, à Goma, au Nord-Kivu. Le ministère public les poursuit pour crimes de guerre, meurtres et pillages.

L’audience du jour était essentiellement consacrée à l’identification des prévenus, a indiqué le premier président de la cour militaire opérationnelle, le colonel Mokako.

Après avoir identifié tous les prévenus, le colonel Mokako a suspendu le procès aux environs de 15 heures.

La prochaine audience est prévue au 4 décembre prochain.

Les officiers  inculpés  dans ce procès sont libres de leurs mouvements, tandis que les soldats de rang, ont été renvoyés à la prison de Munzenze.

Quelques victimes et des membres de leurs familles ont pris part à l’ouverture du procès.

Au moins cent vingt-six femmes ont été violées en fin novembre dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC), avait révélé l’Onu au mois de décembre. Elle avait indexé des militaires congolais lors de leur fuite face à l’avancée des rebelles du M23 près de Goma.

En octobre dernier, la Monusco avait déploré le manque de poursuites judiciaires contre les présumés auteurs de ces viols, demandant aux autorités congolaises de «remplir leurs obligations conformément au droit international et au droit congolais».

Neuf militaires avaient été arrêtés après une enquête initiée par le gouvernement congolais. La France avait jugé cette sanction insuffisante. C’est alors que plusieurs autres militaires avaient été arrêtés.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Sondages

Des jeunes ont manifesté hier à Beni contre la Monusco à la suite de l’insécurité grandissante dans leur territoire. Selon vous:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Nuageux
27°C
Prévisions 24 octobre, 2014
jour
Nuageux avec des averses orageuses
31°C
nuit
Orages
23°C
 

Avec le soutien de :