FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3

Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8

Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0

Mbuji-mayi 93.8

RDC : les députés informés sur l’importance du recensement de la population

novembre 8, 2012, | Denière mise à jour le 8 novembre, 2012 à 8:23 | sous Actualité, Kinshasa, Politique. Mots clés: , ,

Des députés lors de l’élection du bureau définitif de l'Assemblée nationale congolaise le 12/04/2012 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John BompengoDes députés lors de l’élection du bureau définitif de l'Assemblée nationale congolaise le 12/04/2012 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Des députés lors de l’élection du bureau définitif de l'Assemblée nationale congolaise le 12/04/2012 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Les députés nationaux ont assisté ce jeudi 8 novembre à l’Assemblée nationale à une journée parlementaire sur le recensement général de la population. Les experts invités à l’hémicycle ont également abordé la question de l’habitat. Le professeur Dénis Nzita, coordonnateur national du  bureau central du recensement, a soutenu qu’un nouveau recensement de la population congolaise est nécessaire pour actualiser certaines données démographiques nécessaires à toute planification du développement.

« Quelle est la proportion des personnes qui vivent dans des maisons en matériaux durables et quelles sont les personnes qui vivent encore dans des maisons en paille ? Où sont les personnes qui n’ont pas accès aux infrastructures de santé, d’éducation, d’accès à l’eau potable et à l’électricité ?», s’est-il interrogé pour illustrer le manque de statistiques sûres.

Pour le professeur Dénis Nzita, le coût global du recensement de la population congolaise s’élève à 142, 9 millions de dollars américains. Il a appelé le gouvernement à mobiliser ce fonds. Ce recensement devrait s’étaler sur trois ans.

De son côté, le docteur Nguma, expert en planification familiale, a parlé de l’importance de la planification familiale comme « stratégique en vue d’améliorer la santé des femmes, des hommes et des enfants ».

« Lorsque la planification familiale est prise en compte, elle permet un accroissement proportionnel de la population et des moyens de l’Etat », a-t-il soutenu.

Lors du débat du budget 2013, plusieurs députés ont interpellé le gouvernement sur la nécessité d’organiser un recensement de la population pour mieux évaluer ses besoins.

A l’occasion de la présentation du programme du gouvernement Matata Ponyo, la même question avait été soulevée par la députée Jaynet Kabila, estimant que «la planification de la politique du gouvernement devra être basée sur les statistiques permettant de connaître les besoins de la population et les questions relatives au bien-être social». Selon elle, une planification efficace ne peut se faire que sur base des «informations réelles de base sur la population».

Le chargé du programme de planning familial au Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP)/RDC, Dr Théophile Nemuandjare Mua Bukongo a confié à Radio Okapi en juillet dernier que son agence allait mettre à la disposition du gouvernement 13 millions de dollars pour organiser un recensement de la population.

Lire aussi sur radiookapi.net:

  • ku1ba2

    Voilà au moins un projet qui vaut la peine.
    Une fois que les congolais auront été recensés il restera comment
    subvenir à leurs besoins sur base des statistiques qui auront été établis.

  • mobali

    Comme la question a ete soulevee par la soeur de Mr Kabila elle sera traitee en priorite par leur pion du president de l’assemblee nationale .-

  • mtinta

    Tiens, tiens, ils n’en connaissaient pas l’importance…..!
    On est parti pour la gloire!

  • jeanmarc

    Oh la RDC….
    Pourquoi les autorités n’avaient-elles pas couplé le recensement général de la population avec l’identification des électeurs?
    Pourquoi ne pas le faire pour une “nouvelle et exacte” liste d’électeurs qui servira aux élections à venir (provinciales et locales)?
    Pourquoi 3 ans quand on sait qu’il a fallu moins de 2 ans pour l’enrôlement des électeurs or c’est le même principe?
    Et donc, nos parlementaires ignorent l’utilité d’un recensement de la population?

  • dechris

    L’occasion de congoliser des rwandais qui colonnisent l’Est de notre pays à tour de bras!

Sondages

Le bâtonnier du barreau de Kananga estime que le taux de criminalité chez les enfants a sensiblement augmenté dans le Kasaï-Occidental, passant de 14 à 53 pour 1000 enfants en un an. Pour endiguer ce phénomène, il faudrait que l’Etat:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Ensoleillé
30°C
Prévisions 27 juillet, 2014
jour
Ensoleillé
31°C
nuit
Clair
20°C
 

Avec le soutien de :