FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3 | Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8 | Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0 | Mbuji-mayi 93.8

RDC: affaire Diomi Ndongala, l’Asadho accuse le PGR de violer la présomption d’innocence

juillet 6, 2012, | Denière mise à jour le 6 juillet, 2012 à 7:34 | sous Actualité, Justice, Kinshasa. Mots clés: , , , , , ,

Eugène Diomi Ndongala Nzomambu. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Eugène Diomi Ndongala Nzomambu. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
L’Association africaine de défense des droits de l’homme (Asadho) accuse le Procureur général de la République, Flory Kabange Numbi, de violer le secret de l’instruction pré juridictionnelle dans l’affaire du député national Eugène Diomi Ndongala. Accusé de viol de mineures et recherché par le PGR pour arrestation, le président de la Démocratie chrétienne (DC) est porté disparu depuis le 27 juin.

Dans un communiqué de presse, l’Asadho exige le respect du principe de la présomption d’innocence dans ce dossier:

«Nous croyons que si Monsieur Diomi Ndongala se présente devant la justice congolaise, sa condamnation est certaine. Le fait que le Procureur général de la République ait mis, de manière publique, les éléments d’accusation à la disposition de la presse, il a manifestement violé la loi de la République démocratique du Congo relative à l’instruction pénale et en même temps la présomption d’innocence

Cette ONG de défense des droits humains a recommandé à  l’Assemblée nationale d’interpeller le ministre de la justice sur le fonctionnement de la justice. Elle a en même temps invité Joseph Kabila à s’impliquer dans l’affaire Diomi.

«Nous avons demandé au Président de la République de jouer pleinement son rôle de garant de la constitution en faisant respecter les garanties constitutionnelle en matière d’administration de la justice», a déclaré Jean-Claude Katende.

Pour sa part, le Procureur général de la République a dit n’avoir pas de commentaire à faire sur le communiqué de l’Asadho. «Je suis convaincu qu’ils [les responsables de cette ONG] sont conscients de ce qu’ils font et qu’ils savent pertinemment bien ce qu’ils disent, nous le savons aussi», a-t-il déclaré.

Le président de la DC, accusé de viol de deux mineures dans ses bureaux, est recherché par le Parquet général de la République pour arrestation. Entre-temps, la DC a publié un communiqué indiquant que son président est porté disparu depuis le mercredi 27 juin matin. Pour ce parti de l’opposition, Diomi Ndongala a tout simplement été enlevé par les services de sécurité.

Eugène Diomi est considéré comme l’un de principaux soutiens du leader de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Etienne Tshisekedi wa Mulumba. Son parti s’est regroupé notamment avec l’UDPS, le G14, certaines associations de la société civile, autorités traditionnelles et associations de jeunes pour former la Majorité présidentielle populaire (MPP).

Il s’agit de la plate-forme de soutien à Etienne Tshisekedi, qui a toujours contesté la réélection de Joseph Kabila et  se considère comme le président élu de la RDC à la suite de la présidentielle du 28 novembre 2011.

Candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2006, Diomi Ndongala s’était présenté aux législatives de novembre 2011. Il avait été déclaré élu dans la circonscription de la Funa à Kinshasa.

Mais, le samedi 25 février à Kinshasa, il avait annoncé que les deux députés élus sur la liste de la Démocratie chrétienne ne siégeraient pas à l’hémicycle de l’Assemblée nationale. Il avait justifié cette décision par les irrégularités constatées lors de ce scrutin législatif de novembre.

  • http://www.google.cd okok

    vraiment il ya un ça ne va pas en RDC même là où nous pouvons voir du serieux, il faut encore aller consulter les syllabus de l’OCJ en RDC…

  • protocole

    Ces ONG font la honte. Il ne faut jamais demander une chose et son contraire. Tantôt vous demandez à la justice de bien faire son travail et là dans l`affaire Diomi, elle ne doit pas le faire. On dirait que lorsqu`on est opposant dans ce pays on n`est plus poursuivable même pour des délits de droit commun. L`ASADHO a toujours présenté les choses telles que tous ceux qui sont de la majorité au pouvoir sont des démons et ceux de l`opposition sont des saints. Lorsque Diomi a clamé haut et fort qu`il ne siégerait point dans l`assemblée nationale et qu`il ne se considère pas élu dans la cacophonie électorale et qu` ensuite, il fait valide son mandat de député en coulisse, n`est-ce pas un manque de crédibilité de sa part. Messieurs de l`ASADHO, que pensez-vous des ces jeunes filles… pourquoi ne les défendez-vous point ? Voila comment vous présentez une fausse image de notre pays a l`étranger. Si vous n`avez rien à faire d`autre évitez-nous la confusion.

  • lumbu01

    L’ASHADO, cette ONG alimentaire comme tant d’autres dans ce pays où le chomage bat son plein, avoue t elle à travers cette communication que l’accusé DIOMI est en cavale? Si Mr DIOMI se présentait….. on avoue donc que Mr DIOMI est en fuite et non enlevé comme on voulait bien dire avant. Qui plaidera alors la cause des supposés victimes? Que dit l’ASHADO au sujet des fillettes de 14 et 15 ans supposées abusées sexuellement? En voulant jouer le role de l’opposition pour continuer à justifier les financements extérieurs, on finit par perdre la raison. Que ce Mr se présente devant la justice s’il se considère soft. S’il a du courage qu’il se pointe devant la CPI qui est impartiale!

  • http://wwww.hotmail.com prince

    Chers compatriotes, parfois quand je lis vos réactions je me rend compte que beaucoup parmi nous sont partisans. Si les congolais ne cherchent pas à se libérer eux mêmes de tout ce qui tue notre pays, eh ben nous allons continuer à vivre ligotés. La démocratie c’est accepter la contradiction, tolérer les opinions des autres, malheureusement le régime en place ne veut pas de ça, tous ceux qui pensent autrement que le régime il faut les éliminer physiquement ou politiquement. Donc dans ce pays, les infractions sont réservées seulement aux animateurs de l’opposition, aux défenseurs des droits de l’Homme et aux journalistes, il suffit de se rendre dans les prisons pour s’en rendre compte…Ceux du pouvoir sont des personnes très “honnêtes” qui n’ont rien à se reprocher! Pour atteindre leurs fins, ils montent des mensonges ex Chebeya, Kotino, Mokia, Shabani! Kabila et son gouvernement doivent arrêter avec cette politique qui detruit tout espoir d’un avenir meilleur pour le peuple congolais

  • lklouis

    Quand quelqu’un est porté disparu il ne faut pas toute suite conclure à un enlèvement. Il peut s’être caché. Les ong des droits de l’homme se rangent souvent du côté des malfrats oubliant le plus souvent les droits des victimes. Les violeurs doivent être jugés quel que soit leur rang. Il en va de même pour tous les politiciens à la braguette facile…

  • mbokapasi

    Même si on n’aime pas Diomi,il ne faut pas dire qu’il a commis un viol,dans un pays où pour faire taire quelqu’un qui dérange on procède à un montage mensonger et ridicule pour le mettre en prison.Affaire Kutino nous connaissons la suite,affaire chebeya lui est même mort et aujourd’hui c’est Diomi qu’on vise.ne soyons pas dupe qu’on laisse Eugène Diomi calme avec ce faux dossier et une machine judiciaire incapable de s’en charger des Kulunas en cravate que nous connaissons tous.

    • paix

      j’aime bien votre façon de voir les choses.il y a eu mort d’homme pour chebeya c’est normal que l’ashado fasse pression pour connaitre la verite car un pere de famille a ete tue lachement.MAIS POUR CE CAS DE VIOL.IMAGINEZ QUE CA SOIT VOS FILLES TIENDREZ VOUS CE DISCOURS?

  • maelysmetconsulting

    L’Asadho confond tous, le principe de la présomption ne dit pas qu’il faut taire le forfait, mais ne pas condamner la personne. Le procureur a lu le grief contre Mr Diomi et a lance un mandat d’arrêt. Ce dernier sera inculpé ou disculpé seulement après jugement. Autre fait, l’Asadho n’est pas un parti politique, et donc doit faire preuve de connaissance de lois et ne pas se lancer dans les polémiques enfantines. DSK, ex-président de la FMI a été poursuivi pour viol, et beaucoup d’autres dirigeants de ce monde. Un viol est punissable, et c’est regrettable qu’il ne sait pas fermer sa tirette malgré son rang.

  • doox

    Mais pourquoi il fuit? s il se considere innoncent qu il sorte et se deffende et l affaire est close. Il fuit et on gate son nom mais c est lui qui donne la force a ses adverssaires.

  • paix

    Pourquoi ne pas faire comme DSK?Demissionner et laisser la justice meme si elle existe de nom faire son travail.Les politiciens pensent etre des supers hommes qu’ils n’oublient pas qu’ils ont des familles.Et si c’était les filles Diomi comment allait il reagir?ce monsieur semble t il s’etait deja bagarré quand il etait ministre?je comprend maintenant pourquoi il induit le vieux en erreur.

  • bebe1

    Encore une fois ,on aura vu toutes sortes de violation de droits de l homme et de lois dans le pays de JKK et son lieutenant LMO(suivez mon regard).Et comme toujours pour echapper a la verite la reponse reste toujours celle de n avoir pas de commentaires a faire mais que Flory sache qu il ne sera jamais l eternel procureur general donc l humilite et ire le droit sont les 2 choses qu il doit faire aulieu d etre partial. La cote d ivoir,la libye et meme l ex.Zaire doivent servir de lecon a mon ami Flory.A l AZADHO de n est pas se decourager dans sa lutte.

  • elgordo2010

    Je souhaite que cette ONG des droits de l’homme ( l’Asadho) s’intèresse aussi aux victimes de Diomi Ndongala en publiant un communiqué dans la presse. Et il serait mieux que cette ONG demande à Diomi de venir prouver son innoncence devant la justice au lieu de nous distraire par des histoires du procureur. Nous souhaitons que la vérité éclate au grand jour.

  • kong

    Diomi ne se reconnait pas député élu, pourquoi contnuer à dire qu ‘il est député.l’affaire DIOMI est judiciaire pourquoi demander à Kabila de s’impliquer alors que le principe de la séparation de pouvoir le lui interdit.il faut que les ONG s’informent et évitent la confusion qu’ils ne cessent d’entretenir à ce sujet et surtout qu ‘ils parlent trop de la démocratie sans la respecter.
    Depuis quand , on demande une chose et son contraire et je comprends ce qui pousse les ONG à se saisir des questions judiciaires pour justifier leur existence même en mal , n’oubliez pas que ce sont des mineurs et pourquoi ils ne défendent pas la famille et les jeunes filles victimes de viol supposé seulement parceque les ONG s’octroient le statut d’acteurs politiques que personne de leur reconnait. cette confusion le décridibilise voilà pourquoi personne ne croit à leur déclaration , où est l’asadho face aux tueries de l’est , ils sont devenus politiques.

  • amida77

    Ne comptez pas sur l’implication de JK dans l’affaire Diomi, sinon vous serez déçus. Défendez le comme vous le pouvez.. conseil gratuit

Sondages

Les travaux du dialogue social pour la paix et la sécurité à Beni ont débuté mercredi 17 décembre. Selon vous:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Nuageux avec des orages
24°C
Prévisions 20 décembre, 2014
jour
Orages
33°C
nuit
Averses
23°C
 

Avec le soutien de :