FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3 | Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8 | Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0 | Mbuji-mayi 93.8

Vital Kamerhe: « Nous ne sommes pas allés voir l’informateur pour chercher des postes »

mars 20, 2012, | Denière mise à jour le 20 mars, 2012 à 9:52 | sous Actualité, Élections, La Une, Nationale, Politique, Présidentielle. Mots clés: , , , , ,

Vital Kamerhe, candidat à la présidentielle de 2011 en RDC, en réunion des membres de l’opposition congolaise contre des résultats de la présidentielle de 2011 en RDC le 13/12/2011 dans la salle Fatima à Kinshasa,. Radio Okapi/ Ph. John BompengoVital Kamerhe, candidat à la présidentielle de 2011 en RDC, en réunion des membres de l’opposition congolaise contre des résultats de la présidentielle de 2011 en RDC le 13/12/2011 dans la salle Fatima à Kinshasa,. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Vital Kamerhe, candidat à la présidentielle de 2011 en RDC, en réunion des membres de l’opposition congolaise contre des résultats de la présidentielle de 2011 en RDC le 13/12/2011 dans la salle Fatima à Kinshasa,. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Certains ténors de l’opposition ont été reçus, lundi 19 mars, par Mwando Simba l’informateur désigné par le président Joseph Kabila pour dégager la coalition majoritaire à l’Assemblée nationale en vue de la formation du gouvernement.

 

« Nous sommes en train de chercher des solutions aux problèmes de notre pays. Nous ne sommes pas allés voir l’informateur pour chercher des postes… Nous ne sommes pas dans une démarche de partage des postes. C’est ça qui tue la démarche des Congolais », a déclaré l’opposant Vital Kamerhe à Radio Okapi à l’issue de l’entretien qu’il a eu avec Charles Mwando Simba.

« Si c’était le formateur du gouvernement, nous allions dire non. Nous n’allions pas répondre à son rendez-vous. Mais un informateur c’est par définition quelqu’un qui vient vous apporter un message et vient vous écouter. Pourquoi vous allez refuser de le rencontrer », a-t-il renchéri faisant allusion à une partie de l’opposition dont l’UDPS d’Etienne Tshisekedi qui a refusé de rencontrer l’informateur.

Candidat à la présidentielle de 2011, Etienne Tshisekedi crédité de 32,33% des suffrages conteste la réélection de Joseph Kabila (48,95%) et se considère comme le président élu de la République démocratique du Congo.

Vital Kamerhe arrivé en troisième position de cette présidentielle affirme que la rencontre des opposants avec l’informateur visait à transmettre un message au président Kabila pour sortir de la « crise politique » née des élections présidentielle et législatives contestées à cause des irrégularités qui les ont émaillées.

« Le président de la République est en train de chercher une nouvelle majorité parlementaire. Ceci nous dit clairement qu’il n’a pas reconnu la majorité telle que proclamée par la Ceni… Si le président reconnaît qu’il y a eu des problèmes dans les élections législatives qui se sont déroulées le même jour et dans les mêmes conditions que l’élection présidentielle, donc forcément il y a eu des problèmes à l’élection présidentielle », soutient-il.

Pour résoudre ce qu’il considère comme une crise de légitimité consécutive à ces élections, il demande au président Kabila « d’inviter tout le monde pour discuter, que chacun lui donne la lecture de la situation et la voie de sortie de crise. Le dialogue doit aboutir à des institutions avec une légitimité renforcée, retrouvée, la cohésion nationale rétablie, mais aussi avec une fiche de bonne gouvernance et un calendrier bien défini pour le reste du processus électoral ».

Vital Kamerhe prône également la formation d’un gouvernement de coalition.

Les autres propositions de l’opposition

D’autres opposants ont rencontré l’informateur le même jour. Mbusa Nyamwisi, président du RCD/KML, a déclaré que son parti pourra participer à un gouvernement qui prendra en compte la justice sociale qui a manqué lors de la première législature.

José Makila, ancien cadre du MLC de Jean-Pierre Bemba qui dirige désormais l’ATD son propre parti se dit prêt à apporter sa pierre à l’édifice de la nation en faisant partie de la nouvelle majorité parlementaire.

Pour le MLC de Jean-Pierre Bemba, c’était l’occasion de demander l’implication du gouvernement pour sa libération. Jean-Pierre Bemba est incarcéré à La Haye depuis 2008 et poursuivi par la Cour pénale internationale pour des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité qu’auraient commis ses hommes de la rébellion du MLC en Centrafrique en 2002 et 2003. Le MLC propose aussi de « contribuer à l’amélioration de la qualité du processus électoral. »

Lire aussi sur radiookapi.net:

  • gasene

    Joseph Kabila prend du temps, c’est ce que les Congolais ne comprennent pas. Il est cite a la CPI, il n’echappera pas. Laissez-le gouverner seul avec ses hommes(PPRD) et vite afin qu’il soit loge a la Haye et reponde de ses forfaits.

    Tout se paie ici-bas.

  • gasene

    Vital a soif du pouvoir. J’ose croire que papa Mwando l’a rassure d’un meilleur ministere. Che Guevara avait quitte le CONGO, bien decu. Politiciens Congolais allez-vous vous amender? Il n’y a pas d’avenir avec ce regime…meme la coaliation n’y peut rien.. bientot trente ans que le Congo vit jour pour jour dans la TRANSITION: Le peuple perd et les politiciens gagnent des miettes et NON LES FRUITS SI DOUX DE LA REPUPBLIQUE: La dignite, la grandeur et le progres du pays.

  • goma1961

    Chers compatriotes,

    Pour les élections contestées de novembre dernier,la plus grande responsabilité est à mettre sur la tête de Monsieur MULUNDA (Pasteur ?). Beaucoup d’adeptes de la MP ont tripoté les résultats des éléctions dans leurs circonscriptions à leur profit etau profit de leur chef de file (certes pour se couvrir). Avec le travail de l’informateur, quelque part, M. Kabila ne reconnaît pas “sa majorité” qui ne reflète pas la vérité des urnes.
    Que l’opposition sache que les temps sont révolus. Tshitshi a aligné des candidats députés et maintenant, il ne veut pas qu’ils siègent au Parlement. C’est fort dommage. Une chose est vraie : M.Kabila est là et il restera Président. La démarche de Kamerhe et cie est à encourager. Un opposant qui aime le Congo doit accepter de diriger ou faire partie du nouveau Gouvernement. Quitte à DIRIGER AUTREMENT, quitter les discours et aller au concret : sécurité, boulot, salaires, routes, bouffe, bourse, … Evoluons donc en attendant 2016

  • bape

    Le temps de faire tout se demarches est terminé et il n y a que le temps de se préparer pour les élections venant.

  • mimaa

    J’ai bien peur que l’UDPS ne rate encore ce coche…
    Mon malheur est d’avoir parié avec quelqu’un que cette fois (parce que je pensais sincèrement que l’expérience rend sage) l’Homme ne se contentera pas diriger un “pays” pas plus vaste que son domaine de Limete, et que cette fois il ira partout où les enjeux qui déterminent le Congo seront invoqués . C’était déjà bien d’accepter de participer aux élections. Visiblement, il ne faut pas lui demander plus que ça… Le pauvre.
    Je trouve pour ma part la démarche de Kamerhe et cie suffisamment raisonnable, tout comme ce qui me parait être la lueur d’ouverture du Pdt Kabila. Je mets cela sur un seul compte : le souci de tirer des leçons des “erreurs” des élections passés. Je rappelle aussi (pour ceux qui ont encore le temps de palabrer” qu’un rapport attitré revèle que SEUL la RDC a vu sa situation alimentaire (entendez l’agriculture) passer du niveau alarmant à celui d’extrêmement alarmant. Et cela au niveau mondial. A bon entendeur!

  • amala

    Sapro, pourquoi nous congolais avons une mémoire courte??? Crois-tu vraiment que Kabila a besoin de Kamerhe, ça c’est pour faire rire la galerie, c’est Kabila qui s’est debarrassé de Kamerhe et l’a fait chasser du parlement, il le faira de même, pour cette fois-ci, il va nommé quelqu’un de l’opposition pour essayer de calmer la tempête et va de nouveau sortir ses griffes. Vous savez quoi, Kabila et sa MP veulent vous distraire, pour récupérer la situation aux provinciales, tenez, ses lieutenants de la fraude nommés député ont préféré retourner aux gouvernorats pour cette objectif, tout faire pour ne pas perdre ces trois provinces clés que sont: Kinshasa, Kasaï orientale et Nord Kivu d’abord allez-y comprendre, lisez bien les signes de temps, Kabila en invitant les opposants veut légitimer son pouvoir que nous peuple ne nous reconnaissons pas, que les opposants fassent attentions aux analyses qu’ils sont entrain de faire, sinon, ils seront encore les grands perdants.

  • nsibamfumu

    C’est très étonnant qu’il y a des juristes au Congo, garants de la constitution. La loi électorale interdit la double nationalité. Bon nombre des dirigeants, élus, sont frappés car cette loi mais ils sont au gouvernement. Comment expliquer cette situation? Comment rendre le pays, les dirigeants, la politique du pays crédible? Ils se présentent dans les places internationales comme des ridicules.

  • http://www.google.cd okok

    nous n’arrivons pas à comprendre comment la RDC fonctionne, comment expliquer Ngoy Mulunda vient de fabriquer la majorité de toute pièce pour donner à Mr kabila mal élu. nous les congolais nous sommes aller massivement pour voter pour Mr Kabila et son camp de la majorité?
    Les conséquences sont là, nous demandons pour la paix de la RDC qui est dialoguer pour légitimer les institutions de la république, KAMERHE a raison d’évoquer qu’il a crise, si la solution n’est pas là nous les peuples nous allons demander à son excellence Mr ETIENNE TSHISEKEDI de nommé son 1er ministre.

  • molongi

    Kamerhe doit être humble pour comprendre que la seule et véritable opposition, intéligente et espoir pour la nation est celle menée par l’UDPS; elle ne se contredit pas et demeure constante dans sa démarche depuis près de 30 ans
    l’UDPS a vaincu!

  • ljm2

    Toutes ces demarches d’informateur a formateur sont initiees juste dans le seul but de perdre du temps.les elections peu transparente organisees avaient comme but principale de se tailler une majorite artificielle. Les vrais leaders devront chercher pour l’instant a contraindre le government et la Ceni a organiser des elections credibles pour mettre le Congo sur les ornieres du developpement. L’AMP s’est devoile champione a creer des scenarios politiques pour detourner les gens du reel problemes de la nation(corruption,mauvaise gestion, insecurite….) vous me donnerez raison le premier ministre etait déjà connu avant Toutes ces consultations.

  • akm23

    Un politicien intelligent est aussi, j’insiste sur le mot “aussi”, celui qui sait être conséquent vis-à-vis de ses propres discours. Qu’on le veille ou non, Tshissekedi fait partie de ces politiciens logiques, malgré quelques ratés identifiés ici et là. Il est tout à fait normal qu’il refuse un quelconque représentant ou envoyé d’une institution dont il conteste la légitimité. Accepter de rencontrer l’informateur designé signifie reconnaitre le statut de celui qui l’envoi or ceci serait contradictoire dès lors qu’il trouve en Joseph un usurpateur. J’estime donc que pour le moment il faille laisser l’informateur rencontrer ceux qui le reconnaissent et qui acceptent le pouvoir de Kabila…Tshissekedi se mettra au pas et verra le bateau avancer au large. Qui sait, peut-etre qu’il se ravisera et en ce moment là son apprt sera utile au bien-etre du peuple et de sa propre famille…

  • banzamatth

    Les “opposants” congolais doivent savoire que la politique n’est pas l’art de creer des crises mais celle de trouver des solutions aux problemes de la nation.
    Le style politique de l’UDPS ne porte aucun germe de developement; il risque de maintenir le pay dans des impasses comme il l’a fait depuis 1990.
    Les jeunes homes politique devront faire une politique plus positive pour que le pay se releve.

  • gisiwu

    C’est la caractéristique des opposants congolais, ils sont opposant du ventre et non opposant à un système pour la recherche du bien être de la population.

    Nous les connaissons tous et attendons voir si leur rencontre a pu apporter grand chose dans le système de gestion actuelle.

  • tumespoir

    Bientot 100 jours depuis que Kabila est au pouvoir, on tergiverse pour dégager une majorité fictive, nous n’attendons rien du gouvernement prochain qui va gouverner dans le même contexte que Muzitu, le pays tourne à rond alors que les autres avancent, actuellement le Rwanda est devenu un pays model et très fréquentable à cause de la bonne gouvernance, nous aurons du pain sur la planche pour rattrapper le retard avec un leadership sans vision….mawa pona RDC,nous n’avons pas de carte d’identité mais ils préférent fabriquer des permis de conduire biométriques parce que c’est rentable……………………….

  • sapro

    VITAL KAMERHE doit se resaisir, la RDC n’a plus besoin de débat de distraction, vous êtes intelligent acceptez de travailler avec les autres pour bien gérer le pays. Nous tous sommes temoins de tout ce qui se passe dans notre pays, nous connaissons qui fait quoi, qui distrait qui.

  • askami

    Chers compatriotes! essayons de mettre l’eau dans notre coupe de vin. Nous ne sommes pas le premier et nous ne serons pas le dernier à déplorer la fraude électorale. georges W. Bush peut nous en apprendre mieux. Allons de l’avant, ce qui est passé doit être consommé, au lieu de nous attarder à ruminer les méfaits où nous tous à des degrés différents avons participé. Le Chef de l’Etat est conscient qu’il y a eu des irrégularités, nous devons l’aider avec nos hommes politiques à corriger pour l’avenir et sauver l’honneur de notre nation, au lieu de se cramponner dans un pessimisme improductif. La demarche de KAMERRHE et autres opposants est à encourager.

  • cedrickm

    Nous assistons à une confusion dans la classe politique;c’est bien d’envahir les écrans médiatiques pour se positionner mais nous tous savons que le gouvernement d’union nationale est une insulte à la démocratie;Qu’est-ce qui se passera si au retour le président élu nommait aussi un informateur?Nous avons à faire à des opposants à la merci du ventre pas des opposants d’idéologie.Car le partage du pouvoir est contraire à cette volonté populaire de changer les choses;Me Kabila en 2006 n’avait ni nommée l’informateur ou formé un gouvernement d’union nationale.Il est visible que Me Kabila rappelle maintenant ses troupes qu’il avait délégué pour une mission.Si Me Kabila n’a pas de majorité ou ne reconnaît pas cette majorité;alors il est clair de dire que les élections n’ont servi à rien;il aurait été mieux d’épargner le peuple de cette mascarade électorale et de lui faire croire qu’il peut décider de son sort alors que tout est déjà joué d’avance

  • gygy

    nous comprenons que les faux opposants sont prets à rejoindre le camp de la majorité pour participer à la destruction de la nation par rapport aux indixes de classement.

  • given

    Vive l’opportunisme et le debauchage! Mais que kabila sache que sans legitimite,il ne saura pas gouverner par defi.

  • amala

    Vraiment je me dis sans insulter qui que ce soit, que les gens qui disent que le Président kabila tant la main à l’opposition croient à la bonne du Président non, non et non, le Président sais qu’il reussi son coup de j’y suis et j’y reste et veut pour se faire, accorder des petits postes aux congolais assoifés des postes. Comment quelqu’un qui a gagné les élections avec sa majorité doit tendre la main au lieu de gouverner seul pour bien revolutionner sa modernité encore deux concepts nonsense, on est pas encore moderne, mais on veut quand même revolutionner cette non modernité. Il n ya qu’au congo où le programme de gouvernement son des slogans. Mawa plein!

  • vraiscongolais

    Trés Cher Vital et Ton UNC,

    vous nous decevez par votre façon de prendre de décision, finalement nous ne savons plus ou vous situé, vous me semblez joué au caméleon qui prendrais la couleur du milieu qu’il se retrouverai. N’oubliez pas que vous constitué le releve du President de la republique democratiquement élu S.E. Etienne Tshisekedi, alors je te conseil de ne pas te mélé dans cette sale eaux troublé si non nous qui te soutenons déjà pour 2016, nous risquons de te vomir déjà…

    Vive Vital à Coté d’Etienne T.

  • jct2011

    En tout cas il y a une opposition radicale, une modérée et une autre alimentaire à vous de classer ces partis d’opposition. Mais la question quelle est la meilleure opposition pour la RDC à vous aussi de répondre.

  • ichma

    Voila les GRAND hommes politiques !

  • kazimudimu

    Chère Rédaction,
    Pour votre neutralité dans le livraison de l’info, pourriez-vous ajouter

    “Candidat à la présidentielle de 2011, Etienne Tshisekedi crédité de 32,33% des suffrages conteste la réélection de Joseph Kabila (48,95%) ”

    – selon la CENI –

    Avec toutes mes considérations.

    • La Rédaction

      kazimudimu,

      Merci d’avoir rappelé à tous que l’institution qui organise les élections en RDC s’appelle Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

  • djenny

    Une très bonne analyse,alors battez vous mon frère pour le positionnement aux élections provinciales.Ainsi, dans cette démarche, cherchez à convaincre le leader de l’UDPS à comprendre que les temps ont révolu à contester Kabila.

  • fod1

    Si les opposants se mettaient d’accords pour former un gouvernement de coalition, ce serait une bonne chose. Force est malheureusement de remarquer que chacun cherche ses propres intérêts que ceux du peuple.
    On en a assez, nous voulons la paix, le social et la démocratie.

    • duki

      Cher Fod1,
      Le problème congolais n’est pas celui de la formation d’un gouvernement de coalition ;ces genres de gouvernement on les a eu du temps de Mobutu et pendant le 1+4 . Rien de bon est sorti , le peuple n’en a jamais beneficié . il faut qu’il y ait une nouvelle personne à la tête du pays . Ce dernier va niveler tous les salaires en commençant par le sien ; car il est inadmissible de voir des gens qui touchent des salaires de 7.000 $ pendant que des licenciés fonctionnaires perçoivent 50 $ de salaire . Lorsqu’il ya reconstruction du pays et il y a des efforts à fournir , c’est tout le peuple qui fait de sacrifices en commençant par celui qui est à la tête du pays. Mettez l’homme qu’il faut à la tête du pays et tout ira comme sur les roulettes.

  • berty

    Kamerhe doit certainement se debarrasser de la folie de tshisekedi car on ne peut jamais construire un pays avec une opposition qui ne peut en aucun se soumettre meme aux exigeances de la constitution.
    Car l’informateur est reconnu par la constitution mais une opposition qui refuse meme de rencontrer un informateur, cela signifie qu’il un manque de volonté de voir un pays constitutionnement gerer.

  • milolo

    Rien de bons ne peut sortir de Kabila car il dirige par défi et dirige le pays sur les bases de la tricherie, les mensonges et intimidation….
    Du fait qu’il est a triché aux élections n’espérez pas quelque chose de biens venant de lui et Kabila n’écoutera jamais l’opposition….il ne fait que passer son temps en nommant l’informateur pour bien gaspiller l’argent du pays…et en l’entre temps…la population souffre…pas d’eau, pas d’électricité, fonctionnaires de l’état sans salaire, pas de médicaments dans les hôpitaux, le gouvernement nous tue chaque jour, notre armée du tue, notre police nous tue, les riches du pays et les dirigent nous piétinent chaque jour …on ne sait pas a quel saint s’avouer…

    Que la Grâce et la Faveur de Dieu parlent pour le Congo

    • fod1

      Rien c’est plus fort mon ami milolo. Acceptons quand même ce que Kabila a fait. Si bien qu’il n’a pas tout fait, depuis son accession à la majustrature suprême pour présider aux destinées de la RDC, un petit changement est perceptible par-ci par-là. Dire que Rien de bons ne peut sortir de Kabila, à mon avis c’est pas du tout juste. Reconnaissons quand même le mérite de quelqu’un, c’est aussi plus simple que ça malheureusement.

  • augu1

    Le président de la République réélu Joseph KABILA avait lors de son discourt d’investiture tendu la main à toutes les forces politique voila le moment est venu pour que l’opposition puis se manifester . Il faut à tout prix que l’opposition évite le pessimisme.

  • honte

    franchement je suis déçu par le comportement des soit disant opposants congolais. comment pouvez vous rencontrer un délégué de quelqu’un que vous contestez la légitimité ??
    il y a eu tricherie a la présidentielle de 2011. Et si le président Tshisekedi envoie aussi son informateur, les gens de la majorité vont t il accepter de le recevoir ? Chers monsieur Kamhere et consort, le monde entier ne vous prendra pas au sérieux. attendons voir le résultat et vous allez nous donner raison.

    • fod1

      Mon ami Honte, les opposants congolais croient que l’opposition c’est contester radicalement le cahier de charges ou encore l’agenda politique de la Majorité. Si la Majorité dit Oui, l’opposition doit dire Non et vice versa. C’est un chao pour l’opposition congolaise. Si Dieu pouvait nous écouter, il devra renvoyer son Fils Unique Jésus Christ pour sauver l’opposition au Congo car c’est à un théatre politique que nous assistons concernant l’opposition. Il y a des professeurs d’Université dans cette plateforme qui savent très bien comment fonctionne l’opposition, mais ils font semblant de comprendre que l’opposition congolaise est blessée et ils devront naturellement soigner cette blessure, malheureusement, ils ne reviennent pas à la raison.

    • uromowa

      Cher compatriotes, le moment de contester Kabila pour cette magistrature est deja depace. Les grandes puissances le reconnaissent deja quand bien meme personne n’ignore qu’il a triche. Aucun organe, a ce que je sache, viendra proclamer Tshisekedi comme president.Rappelez-vous: c’est une commission electorale nationale independante. Soyons realiste. On a eu la mal chance d’avoir eu un arbitre corrompu qui a valide un faux but. Preparons nous au prochain championnat mais dans l’entre-temps, le Congo doit continuer a exister; ce n’est pas la fin du monde.

Sondages

Des responsables de Transco se plaignent du fait que de nombreux militaires et policiers voyagent gratuitement à bord de ces bus, outrepassant le nombre des membres des services de sécurité autorisés. Selon vous:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Clair
32°C
Prévisions 24 septembre, 2014
jour
Orages
32°C
nuit
Nuageux
22°C
 

Avec le soutien de :