FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3

Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8

Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0

Mbuji-mayi 93.8

RDC-élections: le MLC, l’UNC, l’UFC et l’Urec discutent du programme commun de l’opposition

août 26, 2011, | Denière mise à jour le 26 août, 2011 à 7:23 | sous Actualité, Nationale. Mots clés: , , , , ,

De gauche à droite, Léon Kengo wa Dongo (président de l'UFC), Vital Kamerhe (président de l'UNC), Jean-Pierre Bemba (président du MLC).De gauche à droite, Léon Kengo wa Dongo (président de l’UFC), Vital Kamerhe (président de l’UNC), Jean-Pierre Bemba (président du MLC).

De gauche à droite, Léon Kengo wa Dongo (président de l'UFC), Vital Kamerhe (président de l'UNC), Jean-Pierre Bemba (président du MLC).

Les représentants du Mouvement de libération du Congo (MLC) de Jean-Pierre Bemba,  de l’Union pour la nation congolaise (UNC) de Vital Kamerhe, de l’Union des forces du changement (UFC) de Kengo wa Dondo, de l’Union pourla Nation(UN) de Clément Kanku et de l’Union pour la reconstruction du Congo (UREC) d’Oscar Kashala ainsi que leurs alliés se ont réunis, vendredi 26 août, à l’hôtel Sultani à Kinshasa. Ils ont discuté du programme commun de l’opposition et l’évaluation du processus électoral.

Thomas Luhaka, secrétaire général du MLC, indique qu’une commission technique a été mise en place pour préparer un programme commun de gouvernement pour le candidat de l’opposition à la présidentielle de novembre 2011.

Il ajoute:

«Ce programme commun sera soumis dans un bref délai pour validation à toutes les forces du changement afin de permettre, à terme, la désignation du candidat commun de l’opposition à l’élection présidentielle, conformément à la volonté du peuple congolais qui appelle de tous ses vœux à l’alternance.» 

Pour Vital Kamerhe, la démarche amorcée par les partis d’opposition réunis à l’hôtel Sulatani n’est que le résultat d’une concertation acceptée par tous les partis de l’opposition:

«Aujourd’hui, nous avons parlé de la démarche qui avait été définie et adoptée par l’UDPS et tous les autres partis de l’opposition. Cette démarche prévoit de commencer d’abord par l’élaboration d’un programme commun de gouvernement avant de parler des individus. Nous sommes donc en harmonie avec tout le monde.»

Le mercredi 24 août, vingt-quatre partis de l’opposition, réunis mercredi 24 août à Kinshasa à la paroisse Notre Dame de Fatima, ont désigné Etienne Tshisekedi candidat commun et unique de l’opposition à l’élection présidentielle de 2011.

Cette réunion s’était tenue sans les représentants d’autres formations politiques de l’opposition telles que le MLC et l’UNC.

Interrogé par Radio Okapi, le député MLC Jean-Lucien Busa avait estimé qu’à cette étape du processus électoral, la désignation du candidat commun ne constituait pas la priorité de l’opposition.

Lire aussi sur radiookapi.net:

  • duki

    Au lieu d’aller proposer un programme commun , l’UNC ,le MLC et L’ UFC doivent descendre sur le terrain ;prouvez nous que vous êtes vraiment un groupe qui pèse .La vraie opposition se bat pour arracher les élections crédibles .L’UDPS et la vraie opposition est descendue sur le terrain à Mbuji-Mayi ,à Kinshasa à Goma . Plus vous entêtez plus vous serrez sanctionner par le peuple .

  • josekazafranc

    Avant de parle de la coallision, on doit d’abord tenir compte de la credibilite des personnes en jeu.
    Dans un pays de droit, Kengo ne peut plus occuper un poste politique mais au Congo tout est permit.
    Je vois mal Kengo changer sa politique ; apres 32 ans avec Mobutu et som bilan au senat, pourquoi des gens continue a l’ecouter.Sa seule motivation est de proteger ses avoirs mal acquis.
    9 mois passe, Kamerhe chantais encore les eloges de Kabila aujourd’hui il pretend aimer son peuple, ne connaissaitt t-il pas ses defaillances avant de le promouvoir et defendre en face des plus de 60 millions d’habitants Congolais.
    C’est tjrs question d’interet personnel, rien de plus; c’est vraiment domage pour ce peuple enemi d’etat.

  • kaiser

    Chèrs congolais, pendant que la MP cherche le pouvoir, l’opposition se dispute les postes d’avance, les Etats Unis aussi cherchent à morceler le Pays.
    Parmis tous les politiques qui cherchent le pouvoir, personne, je repete personne ne sera à mesure de defendre la souverainneté de notre pays et lutter contre ce morcelement.
    Tenons nous la main dans la main, car cette balkanisation est à bientot, je vous l’assure et le confirme.
    Soyez vigilants

  • oneone

    goma1961 et surtout bukavu. La démocratie que vous pronnez ne s’arrête pas au vote du peuple, mais surtout si ce vote se reflete dans les institutions. Nous ne pouvons avoir des institutions fortes si et seulement si les animateurs à tous les niveaux sont élus par le peuple. C’est ce que l’UDPS et ses alliés proposent lorsqu’ils disent que le parti aura beaucoup de députés prendra la primature, le deuxième l’Assemblée nationale, le troisième le sénat; sauf le parti du président élu. Ce critère permet d’avoir l’équilibre du pouvoir et ensuite redonne le pouvoir au peuple. Dites moi, par quel principe démocratique Kabila a donné au Palu la primature alors que celui-ci n’a eu que 34 députés? C’est pour cela que l’autorité du premier ministre venu du palu a été plusieurs fois bafouée, à savoir des ministres lui contredisait et le président Kabila lui avait meme retiré la signature pour la sortie de fonds. Tout simplement parceque le Palu n’a pas un nombre suffisant de députés pour défendre son pouvoir. Alors si le MLC, l’UNC, l’UFC, l’UREC se sentent aussi forts qu’ils le prétendent, qu’ils le montrent sur le terrain des élections et ils auront les postes qu’ils exigent à l’UDPS. D’ailleurs, le fait de demander des postes cela leur fragilise car le peuple va le leur demander lors de la campagne. Et s’ils se sont permis d’exiger des postes avant tout accord avec udps, ce qu’ils savent que c’est E tsh qui va gagner les élections. Il s’agit là de la surenchère politique. Alors ne traitez pas Tsh d’égoiste, pendant qu’il a cédé la primature, l’AN et le sénat en tant démocrate aux partis qui auront beaucoup de députés sauf l’UDPS. Une autre chose que vous devez savoir, ce qu’en 2006 aucun parti de l’opposition n’avait donné des conditions à JP Bemba pour un soutien. Pourquoi on veut toujours diabolisé Tshisthi en lui traitant de tous les maux du monde. En qui concerne le programme; je voudrais vous dire que la RDC notre pays a plus besoin d’hommes que de programmes. Il s’agira de rechercher entre kabila, tshisekedi, kamerhe, kengo, bemba qui est capable de réaliser ses promesses électorales car le programme, le congo a connu depuis son indépendance de plans et programmes savamment élaborés mais non exécutés comme prévu. C’est le cas de 5 chantiers qui a échoué, par faute d’hommes et non des idées ou programmes. Kabila a été incapable de réaliser ce qu’il a promis au peuple; vital kamerhe a été incapable de respecter et de faire respecter la constitution lorsqu’il était au parlement et a contribuer à donner un mauvais départ à la chambre basse lors du traitement de dossier sur la double nationalité; kengo a été plusieurs fois premier ministre de mobutu sans résultat, bemba a été incapable avec son MLC de désigner le porte parole de l’oppostion (pourquoi ne le traitez-vous pas d’égoiste). De tout ce monde, nous savons que E Tsh est capable de doter ce pays des institutions fortes et respectueuses de droit. Le retablissement d’un Etat de droit va sauver le Congo de demain. Donnez lui sa chance

    • belge

      ces congolais sont toujours les memes. Ils n’ont tire aucune lesson de l’histoire. Wait and see.

    • tshiseketiledictateur

      Oneone
      Rien de vrai en ce que tu dis: ce que preconise l’opposition moderée n’est pas partage de poste (bien qu’incountournable dans les alliances POLITIQUES), mais la mise en place d’un programme communde l’opposition. Mais sans programme, comment va t-on sortir le congo de son gouffre! Y aura t-il un ange du 80em age pour dicter a tshisek ce qu’il devra faire s’il devenait president?

      • oneone

        tshiseketiledictateur, es-tu sûr et certain que dans 3 jours le groupe de Sultani peut sortir un programme commun, sice n’est que du copier-coller de dernières minutes? Soyons sérieux. Pour ton information, l’UDPS a un programme; tu le verras au moment de la campagne.

  • goma1961

    Bravo MLC, UNC, UN et UREC. En vous mettant déjà ensemble, nous vous encourageons et la victoire est certaine. Ne vous laissez plus distraire par la logique Tshisekedi. Son égoïsme et son arrongance ne nous rassure pas.
    Je pense que le choix d’ un programme commun c’était la meilleure idée. C’es en dernier que vous conviendrez sur la personne devant incarner le pouvoir.
    Un internaute prétend que Kabila est populaire au Kivu… Qu’il vienne à Goma ou qu’il contacte un familier qui habite cette ville pour quitter ses désillusions. Les chantiers promis où sont-il ? Goma, c’est la ville la plus “poussiéreuse” du monde avec comme conséquences des maladies pulmonaires graves en perspective. Dans l’arrière pays des Kivus c’est l’insécurité qui bat son plein…La paix promise où est-elle ? Les salaires promis ? La gratuité de la scolarité au primaire ?… Tous ça c’est du concret. Les 5 chantiers n’ont pas été réalisés par le gouvernement. Bref au Kivu ne nous parlez plus de Kabila comme candidat à voter. Trouvez nous quelqu’un d’autre.
    Nous sommes confiant avec cette union de 4 partis politiques qui préfèrent travailler ensemble plutôt que Tshitshi qui prétend que le candidat c’est lui ou rien.
    Je pense aussi que le débat n’est pas à orienter dans le sens de qui est opposant ou pas. On peut prétendre être opposant et une fois au pouvoir on ne fout rien pour le peuple. Il serait souhaitable que nous puissions penser beaucoup plus à qui peut changer le visage de notre pays minée par la misère sans nom. Et ce changement ne peut porter ses fruits qu’au cas où des hommes mettent leurs visions des choses ensemble et dégager des pistes des solutions pour les éradiquer les multiples maux qui rongent notre sociéte.
    Courage, la victoire est sur votre route. Nous serons derrière vous. Choisissez un l’homme qu’il faut et il est parmi vous.
    Vive la RDC.

  • bukavu

    Laissons la place à la démocratie. Deux camps de l’opposition et un camp du pouvoir. Le peuple va choisir. Mais je le repète, Tshisekedi n’y gagne pas!

  • elamonka

    La vérité est là devant nous: ces opposants qui clamaient haut et fort qu’ils
    cherchaient le bonheur du peuple congolais ne poursuivent en réalité que leur profit !!!! Le partage des postes !!! Où est leur patriotisme ?
    Du bluff ! Encore du bluff ! Où est l’humilité que Kamerhe a promise à la
    population du Bas-Congo ??? ”pour aller voir son ainé Tshisekedi …”
    Peut-on encore faire confiance aux politiciens ? Rien n’est sur…
    Ela

  • diantezwa

    Personne ne sait me démontrer aujourd’hui que le MLC, l’UNC, l’UFC, l’UREC sont les plus importants partis que les 24 qui ont plébiscités Tshisekedi.

    1) Que vaut le MLC après l’arrestation de Bemba, le conflit entre Mwamba et Luhaka? Combien de députes aura ce parti avec le retour de l’UDPS dans la course électorale?
    2) Que vaut Kamerhe à l’heure actuelle? Combien de députés a-t-il? Il nous a chanté que la révision constitutionnelle n’aura pas lieu parce que les députés qui lui sont proches vont la bloquer. Combien ont voté contre? Combien l’ont rejoint à l’heure actuelle?
    3) Que vaut Kashala? Combien de députés a-t-il eu en 2006 grâce à l’ectorat de l’UDPS (absente)? Kashala dont le parti est miné par les divisions, qui a fui le Congo au lendemain des élections pour ne revenir que le dernier jour de la clôture de l’enrôlement à Kinshasa.
    4) Je ne parle même pas du parti de Kengo. Je me demande depuis quand ce Monsieur est-il devenu opposant?

    Où était tout ce beau monde quand le régime s’était durci après l’arrestation de Bemba et l’hospitalisation prolongée de Tshisekedi?
    Il a fallu que Tshisekedi revienne à Kin le 06.12.2010 pour qu’ils se pointent. Où étaient ses opposants de la 25ème heure?

    Où etaient ses opposants quand l’UDPS organisait des sit in de la et avait perdu son militant en la personne de Lukusa? Ils veulent nous faire croire aujourd’hui que la priorité c’est les réponses à la CENI.
    Vendredi dernier ceux qui soutiennent Tshisekedi étaient à la Monusco qui se dit prête à être médiatrice avec la CENI. Où étaient les partis qui se disent les plus importants et qui veulent d’abord qu’on réponde à la CENI?

    Nous ne sommes pas aux USA où il y a système de ticket. Il y a ticket quand vous êtes tousndu même parti (démocrates ou républicains).
    En RDC, c’est des partis politiques différents, on fait une coalition, chaque parti viendra avec ses députés et on travaillera ensemble. Le programme commun est une évidence et devrait se faire.

    Le vrai problème, comme l’écrivait la presse kinoise de ce samedi (Le Potentiel, Le Palmares), c’est la répartition des postes avant les élections. Ils veulent des garantis écrits. Faut-il déterminer des postes avant les élections? Quel respect donne-t-on souverain primaire? A-t-on peur des élections?

    Faut-il donner impérativement et au préalable la primature à Kamerhe quoi qu’il en soit même avec 2 députés? Faut-il donner la présidence du Senat à Kengo? Celui qui a été le premier ministre qui aura le plus longtemps occupé ce poste dans toute l’histoire de la RDC? Combien de sénateur a-t-il?

    Qu’ils ne se croient pas plus importants ou s’appuyer des soutiens internationaux. En 2006 on croyait que les Pay-Pay, Ruberwa, … allaient avoir beaucoup de voix. Combien en ont-ils eues? Gare aux parasites politiques. Tshisekedi a sillonné l’Occident, une partie de l’intérieur du pays alors qu’ils étaient on ne sait où et veulent revendiquer des choses avant les élections? Nous ne sommes plus dupes.

    • maobattantu

      Laissez les traîtres assouvir leur volonté de distraire les congolais car à la dernière heure le peuple tranchera, et cette attitude des soi disant opposants démontre en noir sur blanc qu’ils ne luttent pas pour le bien être de la population, mais plutôt pour leur ventre(les postes ministériels) …

  • dieudo1

    Je demande aux opposants de prouver tout simplement leur maturité politique.Le peuple a besoin de dirigeant conscients de leur bien etre.C’est tout.

  • tobetangonga

    Mon commentaire du 27.08.2011 que j’ai posté ce matin à 5h26 n’est pas paru sur le forum et je me permets donc de le faire à nouveau sur la réunion qui s’est tenu le 26.08.2011 à l’hôtel Sultani.

    Surtout pas de parti pris et je pense sincèrement que maintenant l’urgence oblige. Ce qu’on fait le MLC, l’UNC, l’UFC et l’Urec pour se réunir afin de discuter d’un programme commun est une bonne chose.

    Je comprends que lors de cette réunion l’ordre du jour de discussion soit d’abord sur le thème de se mettre d’accord sur un programme commun de gouvernement.

    En y réfléchissant, j’ai compris que l’idée qui dicte actuellement le comportement des uns et des autres dans l’opposition est simple: les uns ont commencé d’abord par faire le choix d’emblée d’un individu alors que les autres veulent commencer d’abord par un programme commun de gouvernement et le choix du chef de fil, auquel on peut penser, viendra tout naturellement.

    Je pense que l’UDPS aura intérêt à accepter cette procédure, celle de penser à trouver ensemble un programme commun de gouvernement, qui, à mon avis est plutôt sain que de vouloir s’imposer au détriment des autres. Tout le monde en sortira donc grandi de ce processus.

    Chers compatriotes, il faut comprendre qu’il ne s’agit pas là d’imposer qui que ce soit à être le candidat unique, dans ce cas où est donc la démocratie? Mais il s’agit plutôt de trouver ensemble un programme commun et le choix du candidat unique pour le conduire viendra après, car la volonté du peuple congolais est avant tout le changement, c’est-à-dire l’alternance.

    J’invite donc l’UDPS à participer sans tarder à la discussion et au dialogue avec ses pairs. Que chacun puisse mettre de côté son orgueil ou son ambition personnelle pour se concentrer sur l’intérêt général. C’est ce que demande le peuple congolais qui n’est pas dupe d’ailleurs et voit bien les hommes politiques qui cherchent plutôt l’intérêt général qu’une ambition personnelle.

    Le peuple congolais attend donc dans le meilleur délai ce fameux programme commun de gouvernement.

  • darma

    je dit et je le repette ns avons besoin des candidats a la presindentiel apte physiquement et morallement je fellicite le nouveau groupe il ne faut pas qu’ils ns propose un autre inapte pcq le congo n’a pas des moyens pr organiser les election anticiper ;le congo doit aller des l’avant en reconstruisant le pays au lieu des crise politique a repetition courage a tout candidat apte et vive la democratie

  • jeanmichelmatabaro

    Le monde entier aura retenu le nom d’Etienne Tshisekedi pour représenter le portrait type d’un homme arrogant et intimidateur. Au moins lui-même aura été témoin du fait que la chance est juste passéé devant sa porte et s’y est même stoppée pour lui demander si elle peut y entrer pour y demeurer. Notre ami n’a pas su être humble, pour voir les choses du bon côté. Il a préféré s’opposer sans savoir à qui il s’oppose. Le peuple congolais et le monde entier aura été témoin du fait que Tshisekedi a été créé pour rêver éternellement. Il manque une seule chose : « Faire massacrer ses partisans qui iront contester les résultats des urnes après que lui-même sera resté sans emploi. »

    Courage mes amis ! Vous avez parmi vous un cerveau assez fort. Monsieur Vital Kamerhe a un tel charisme pour faire changer les événements assez vite. Ne perdez pas le temps, élisez le à la tête de votre plate forme. Le pouvoir actuel risque de manipuler l’un d’entre vous cinq ou un nouveau venu pour qu’il vous partage. Dans ce cas, vous risquez de perdre encore beaucoup de temps à jouer le Tshisekedi, et ce sera au grand profit de cette majorité.

    L’autorité vient de Dieu, ne doutez jamais sur cette question. Dieu est la source de l’inspiration. Notre ami Kamerhe l’avait toujours reconnu. Nous savons très bien que la Grâce du Créateur de tout ce qui existe sera toujours sur lui pour savoir jouer avec les stratégies et gagner ces élections. Il a la politique, les moyens et la force nécessaire pour y arriver. Nous aurions voulu qu’il travaille avec ya Tshitshi, mais helas, notre ami vient de faire la même chose que toutes les autres fois !

  • debi3005

    Je suis impretionne de la decision de E. Tsh. Il est tjrs en avance de son temps. Tjrs mal compris. Tjrs donne raison en retard. Kel maitrise de soi, cette persone de E.Tsh. demontre au peuple Congolais que la democratie c est la representation du peuple au pouvoir? E Tsh n est pas aveugle par sa candidature presidentielle, plutot Il a met en danger a cause du fondamentale principe de la democratie… C est homme est hors du commun, je vous garanti.

  • vyam

    Gardez votre souffle à l’UDPS, Tshisekedi au Katanga dernierement a dit qu’il rafflera 100%… c’est absurde quand doxx dans son commentaire dit que la “vraie mission de Kamerhe est de distraire les opposants pour que Kabila reste au pouvoir…” à l’UNC, le MLC, l’UREC,l’UFC…etc ils ont compris que Tshisekedi ne changera jamais il est toujours orgeilleux avec son radicalisme stérile qui n’avait rien servi pour renverser démocratiquement feu Mobutu dans les années 90. (Tshisekedi ou rien même aujourd’hui… cet homme n’accepte jamais d’être contredis) Qu’a-t-il fait de spécial pour les congolais? LE PEUPLE SAIT QUI A FAIT QUOI, arretez de chercher des bouc émissaires fictifs. Kamerhe comme tous citoyen congolais a le droit légitime de poser sa candidature s’il rempli les conditions…En politique il faut parfois avoir la ruse pour bien mener sa mission. Si la mission de VK est de faire elire J.Kabila encore il echouera car Tshisekedi aura 100% des voix, très simple calcul sans surprise bien entendu…
    Les opposants n’ont qu’a y aller en ordre dispersé, en sachant que le scrutin est à un seul tour, beaucoup des partis politiques vont disparaitre au lendemain de la publication des resultats. 2, 3 ou 100 candidats, un seul sera elu. “Moto na moto na ba électeurs naye” n’imposez pas aux congolais ce que vous voulez parce que vous êtes opposant depuis 3 décenies. VK, Kengo, Kashala et les autres ont le plein droit de dire non à Tshisekedi et alliés démocratie oblige…Arretez de stigmatiser les autres: l’opposition aura plusieurs candidats dans la course: que chacun vote son candidat point barre.

  • karl3

    En 2006,lorsque le Mlc avait besoin de l’Udps,Tshisekedi avait demandé aux militants de boycotter les élections.Et aujourd’hui malgré la visite rendue à la Haye,Jp mbemba n’a pas oublié et ne donne pas son appui à Tshisekedi.Ce dernier va perdre facilement face au Rais en faisant cavalier seul.Savez-vous que c’est l’Est du Congo qui va élire le prochain président.Le katanga votera à 90% Kabila,il reste populaire à kisangani et au Kivu.Le Palu s’occupera du Bandundu.Qu’on le veuille ou pas la fibre ethnique aura beaucoup d’influence sur le vote malgré les appels à la candidature commune de l’opposition.

  • congosemoko

    Le consensus sur le candidat de l’opposition est un idéal à atteindre, si cela n’est pas possible que ceux qui veulent poser leur candidature qu’il la pose , le peuple départagera, que chacun fasse ses meetings pour attirer les faveurs de la population.Mais pas question des conciliabulles interminables qui consistent à dribbler les mieux placés, Kengo en est un des spécialistes, S’il ne veulent pas de Tshisekedi, ils sont libres de postuler, certains l’ont choisis librement sans conditions ceux-ci battront campagne pour lui.
    Il n’est pas question de primaire, de débat sans fin, de blabla.
    Quand les opposants multiplient des réunions,c’est mauvais signe nous l’avons vu lors de la désignation du vice-président lors du 1+4, des accords dits “des cascades” ils se battent plus pour celui qui facilitera l’accès à la mangeoire au lieu de penser à la population.ces gens ne peuvent comprendre la souffrance du petit peuple, l’opulence obscurcit leurs vues, ils se battent pour leur petit club et ceux qui leur font allégeance.
    NO PASARAN

  • hommesinge

    si les elections serront bien libres et démocratiques, je vous confirme et réafirme que les 24 partis d’opposition plus Udps vont battre les restes!

    donc d’un côté amp, urec,mlc,unc,ufc de l’autre cöté pouvoir et ses allies.
    tous se veront en dessous de la force du changement qui n’est autre que celle qui est autour de Tshisekedi.

    Nous sommes fatigue avec ces aventures!
    Kengo,Ruberwa,Zahidi Ngoma,Kamerhe,Mwamba,Kashala etc….

    Nb: ne rêvez plus, car les congolais de partout voudront voir la paix et le developpemnt du Congo, sous un etat de droit! nous n’avons plus besoin des dictatures ou des hommes forts en Afrique.

    la dérnière cartouche qui nous reste dans notre calibre, est Tshisekedi. vous même vous avez vu comment les congolais ne sont plus des enfants. allez donc chèr(e) opposant(e)s de la seconde divison faire des calculs sérieux.

    l’exemple de “MPIAKA” du Gouvernement au stade de Martyrs aurait pu vous canaliser, malheureusement la tetuesse vous retient.

    faites les quatres brâves; allez plutot rejoindre les opposants numèro 1. vous avez encore des lacunes dans vos marches vers l’opposition. nombreux ne vous croient pas!

    vennez ici en occident, faites vos discours aussi non! faites aussi des campagnes en occident, car nous allons donner des ordres a nos familles pour qu’ils votent pour vous. pourquoi ne voulez vous pas aussi venir en occident?!

    Kamerhe y ete, la suite il la connaît. kashala y paase a tout moment sans faire auqu’une rencontre avec sa communauté. Kengo n’osera même pas! quant a Mwamba, nous avons vus les bilili de safamille en Europe en France, qui disent tout sur lui. il n’osera non plus pas.

    NB: donc cessez chère opposition de la seconde division, de vous mettre plus de levure! il fallait d’abord convaincre les congolais. pas d’un matin on se retrouve au stade de Martyrs avec ses amis, collé par le “MPIAKA” monumental!
    pour s’imposer le lendemain en maître de la situation . ba oyo ba sanganaki bazalaki ebele suka na bango ba kongoli “MPIAKA” de la decenie. alors bo koba kaka na b’aventures na bino wana, boko kutana na mpiaka na bino ezo zela bino na ba elections.

    donc ba tchia ba kombo na bino ba tchia pe ya Tshitshi, un temps ba voter bino?! mais c’est quels rêveurs ca?! ko longola ki tribalisme, je ne vois pas comment Kengo battra Tshisekedi, ni Kamerhe, ni kashala, ni Mwamba.

    au moins Bemba! quand Bemba fut arrêté à la Haye, il n’ y avait plus d’opposition au Congo! le retour de Tshitshi a fait sentir l’Opposition dans le monde entier. alors bolingi a tikela bino bosala ye ndenge bo salaki ye na Sun City?!

  • doox

    Nous tous dans ce pays nous connaissons la vraie mission de Kamerhe, distraire les oposants pour que Kabila reste au pouvoir et apres il vont distraire les congolais a leur faire croire qu’ils se reconsilient et il va revenir au cote de Kabila. Mais c est triste que le MLC veut se faire distraire par ce monsieur qui a amener tous ce probleme que nous avons dans ce pays.

  • changement2011

    felicitation, au moins pour ces opposants qui comprends l’importance de la democratie, aux etats pour que les democrates puissent gagnés les elections, il fallait qu’hillarie clinton puisse s’allier à OBAMA et sa lui a couté le poste du secretaire d’etat, mais les autres opposants pensent qu’ils peuvents gagnés les elections seuls au Congo, sans l’aide des autres et pour ceux qui ne croient pas au partage du pouvoir detrompez-vous, l’exemple des etats unis peut mieux nous eclairsir, donc courage à ces partis de l’opposition ( UNC, MLC, UFC, UREC), comme l’a dit pelche, ils peuvent gagnés les elections sans d’autres orgeuillés de l’oppositions, parce qu’ ils constitus les têtes d’affiches de l’oppositions et ils puevents mobilisés plus des electeurs que les autres, même ceux de MP.

    • partout

      1. UNC, MLC et Kengo exigent déja le partage de tous les postes-clés (chef du gouvernement, assemblée, banque). Voilà leur programme commun (Un langage de bois!).

      2. Pour ceux qui étaient branchés à la télé la veille donc mardi soir, ils conviendront avec moi que Mr Lisanga Bonganga que toute l’opposition MLC et UNC compris avaient désigné comme modérateur avait déjà annoncé dans son communiqué qu’il y aurait en plus du dossier CENI un débat sur le candidat commun de l’opposition compte tenu du calendrier du dépôt de candidature de Ngoy Mulunda qui ne va que jusqu’au 05 septembre…

      3. Mais par la même occasion, je rappelle que nous avions été nombreux qui ne faisons pas ENCORE confiance à Mr Kamerhe, l´opposant d´à peine 9 mois.

      4. Ce dont le peuple a besoin ce n’est pas le choix de l’opposition j’ose croire mais c’est le discours du candidat Président et pour ce qui est de Ya Tshitshi, il a déjà un discours convaincant, et d’ailleurs le congo d’aujourd’hui, congo de l’impunité a besoin d’un homme stricte et rigoureux.

      Kamerhe a fait du parlement congolais un club d’amis ayant la double nationalité en violant la constitution par une moratoire qui n’a pas dit son nom. Nous refusons la politique de l’autriche.

      5. Ces partis qu´on veut maintenant minimiser pcq ils ont plebiscité Ya Tshitshi, étaient important seulement pour discuter sur le dossier de la CENI ? Sont-ils finalement le marche-pieds du MLC et l’UNC?

      6. Ce qui s’est passé est une fois de plus une preuve de démocratie dans l’opposition. 24 partis ont approuvé la candidature contre 3. Aucun parti ne peut se prévaloir d’une assise plus que les autres dans cette réunion tel que les internautes ou les fans de l´UNC et MLC se l’imaginent. La véritable assise se saura après les élections.

      Pitoyable pour les commissionnaires des postes politiques! Tshisekedi ne peut pas gagner les élections seul. Soit! Kamerhe a une base solide. Soit! Mais rien ne le prouve car on a vu des présidentiables de 2006 sortir avec moins de 1%. En 1990, Kamerhe politique n’existait pas, mais l’UDPS/Kivu oui. Je suis du Bas Congo et m’étonne que Kamerhe n’a pas compris les désideratas du peuple Kongo lors de son dernier séjour dans cette province. On connaît le poids politique de Tshisekedi qui est resté hors pouvoir depuis 1982 ainsi que sa constance. L’Est n’a pas voté Kabila pcq Kamerhe a conduit sa campagne mais les promesses ont été alléchantes. Kamerhe vient d’arriver, doit faire ses preuves et non commencer à donner des leçons. Sinon on donnerait raison à ceux qui doutent de lui. Taisons-nous et réflechissons. Mes propositions : Tshisekedi, candidat présidentiable; Parti majoritaire : Premier Ministre, 2ème Parti, Président Parlement, 3ème Parti, Vice-Premier Ministre. Les autres, par leur poids au Parlement, occupent les Ministères selon la préséance établie. Et finie la distraction qui a trop duré! Vive le Peuple qui va sanctionner!

  • hommesinge

    Mlc,Unc,Ufc et L’Urc doivent rejoindre la majorité de l’Opposition. d’abord leur quatro ne convainc pas le pueple congolais.

    Kengo wa dondo, Vital Kamerhe pour les congolais qui les connaissent, il y a encore des doutes lá dessus.
    Kengo a toujours ete dans les gouvernements qui ont fouttu le congo dans la desolation. d’ailleurs la chanson Kengo to vandi na ye mbula na mbula…..koko na ye tata na ye maman na ye etc…Kengo oza ……un kinois n’oublie pas ca.

    Vital était au pouvoir, nous savons tous comment etait ce pouvoir en place.

    Bemba Jean Pierre carisme, mais la traîtrise que les kinois n’ooublient pas certainement. lui malheureusement il sera pas de la partie, mais bon il a quand même son electorat.

    Oscar Kashala surprise de 2006, mais incapable d’assembler les congolais pour faire la puissance de son parti.

    Nb: ma question est de savoir entre ces presentés si dessus, qui pourra sérieusement et honnetement la candidature de Tshisekedi?!
    il ne faut pas rêver!

    Tshisekedi a un vent terrible est reel en sa presence politique sur notre Pays. ne vous faites pas d’illusions. c’etait la même chose comme à la conférence nationale ….

    il y avait des préparés pour battre Tshisekedi, mais le sors nous le connaissons tous.
    les fanatiques parlent de l’Udps, maiis c’est faux! ceux qui ont choisi Tshisekedi ne sont pas que les gens de l’Udps. si vous savez lire, relisez un peu l’article. on y a mentioné” 24 partis d’opposition avaient désigné Tshisekedi comme candidat commun et unique a l’election presidentielle” .

    vos aventures a la Sun city sont a l’oeil des congolais(e)s. cette fois-ci la carte sera détournée. si vous ne voulez pas vous joindre à cette candidature déjà prophétisée par toute la diasporas congolaise soucieuse de voir les choses changer au Congo, alors faites votre opposition!

    dans ce cas il y ‘aura Opposition 1 et Opposition 2 vs Gouvernement en place!
    quant au gouvernement et ses alliés, MPIAKA au stade de Martyrs, vous apprendra a ne plsu voir les congolais comme vos marche pied! malrge les trois puissances et populaires de la musique congolaise, MPIAKA ezalnga kombo…..

    ce sont des signes!

  • holuw

    Je pense que trois tendances naturelles se sont dégagées maintenant en dessinant trois regroupements politiques : la MP avec sa multitude de partis, les 24 partis qui ont désigné Tshisekedi et ces cinq qui ne sont pas d’accord avec les 24. Gauche, droite et centristes ?
    Pour moi, il n’y a aucun problème, que ces cinq (MLC, UNC, UFC, UN et UREC) se choisissent aussi un candidat. Le nombre de candidatures à la présidence n’est pas limité. Pourquoi vouloir faire des alliances contre-nature ?
    Si ces gens ne sont pas faits pour cohabiter – et je pense qu’ils n’ont jamais partagé les mêmes idéaux par le passé même très récent – , le peuple congolais ne devra pas en pâtir à cause de leurs appétits du pouvoir. S’ils ne peuvent pas s’entendre maintenant, leur action gouvernementale ne sera pas non plus bien coordonnée.
    Des 3 candidats ou plus à la présidentielle, le peuple s’en choisira un seul qui deviendra le président de tous. Pourquoi toutes ces agitations ? Ca me semble suspect !
    On en a pas eu assez d’être vice-président de la RDC ou président de l’assemblée nationale ou président du sénat, ministre ou député … il faut encore poser des conditions de partage de pouvoir avec celui qui les a laissés au pouvoir pendant une décennie ?
    C’est que le peuple congolais veut, selon ma lecture des événements, c’est un changement. Et par n’importe quel moyen, ce changement arrivera, parce que l’histoire a démontré que la voix du peuple, c’est la voix de Dieu.

  • bambino

    Tshisekedi toujour comme a 2006. Car, c’est bien evident que l’opposition est divisée. Parce que les poids lourds de l’opposition ne sont pas d’accord avec les idées de Tshisekedi avec ces partis sattelites, soit disant de l’opposition. Ces groupuscules partis de l’opposition, doivent savoir que (MLC, UN, UNC, UREC, UFC, et autres, n’accepteront JAMAIS l’idée que d’ailleurs je trouve tres louche, d’ imposer et proclamer Tshisekedi comme candidat unique de l’opposition.
    UDPS et monsieur Tshisekedi, arretez avec l’orgueil, car le moment est trop crucial. mettez vous sur la meme table avec d’autre poids lourds.

  • racasone

    C’est regrettable de voir ces tergiversations, car on se rappellera qu’au Congo il y a eu de ceux qui se croyaient leaders, mais qui n’ont même pas réussi à se faire 1 pourcent à l’élection de 2006. Mon avis est que celui qui se croit capable n’a qu’a se mesurer aux autres puisque l’on peut se retrouver président avec 20 pourcents? Sinon rappelez-vous aussi que deux tours supprimés ont été un piège de la majorité qui comptait avoir en face un seul challenger afin de bien argumenter au lieu d’avoir à disperser ses énergies à contredire cinq concurrents. Que l’opposition à moins qu’elle soit minée, ne joue pas le jeu de la stratégie de la majorité. Alors qui se croit fort? Présentez-vous monsieur. C’est alors que nous saurons qui vaut réellement quoi, surtout que les choix concertés de l’opposition, soient-ils ne réflètent en rien la volonté du peuple, plutôt celle des appetits égoistes que nous connaissons bien des politiciens congolais. La vraie volonté ne pouvant être exprimée qu’à l’issue des primaires. Cinq ou dix candidats ne gênerait en rien, car ceux qui échoueront lamentablement, se tairont d’eux-même. Mon contact est le +243817450232.

  • ngwena

    Chers frères, le problème de soit disant opposition et opposant il y a à boire et à manger. Sous la transition de Mobutu nous avions connu cette classe d’opposant (Nguz, Kyungu, Kibassa, Lusanga, Kengo, Birindwa, Protait Lumbu, Lihau, Mungul …) qui ne militaient que pour servir en fin de compte le pourvoir. Ici, il n’y a pas le problème de l’UDPS et cette dernière ne dicte pas sa loi à tout le monde.
    MLC si vous avez bonne mémoire et si vous êtes pour l’alternance composez avec l’udps. Le parti de kengo c’est un parti très bureaucratique et non de masse, le parti de Vital Kamhere ils ont encore du chemin à parcourir, quand UREC de Kashala soyons sérieux avec ce partie qui n’existe que de nom et de ses cadres. Vous pouvez être trop pressé de refuser le candidat commun choisi par le groupe de Fatima mais il serait mieux d’avoir un candidat comme tshisekedi qui est un politicien facile à présenter. Le reste on verra avec l’apport de chaque parti en terme des députés qu’il apportera pour constituer la majorité au parlement.
    de part mon analyse et les réalité de la forte concentration de partisans de socio-politique de notre pays, le candidat Tshisekedi peut gagner dans les deux kasaï, à Kinshasa, dans le bas-congo avec l’apport de ne mwanda nsemi, à l’équateur avec le concours du MLC, dans les trois kivu avec le concours de Kamhere, le katanga ne vous en faites pas le candidat du parti des pauvres qui refuse à se développer PPRD en sigle perdra devant Tshisekedi. Kyungu Dolivera da Costa alias Antoine Gabriel ne me dira pas contraire parce qu’il avait déjà commencé à proférer des menaces aux non originaires(sa place est à la CPI).

  • irben

    He pelche,on voit tres bien de quel cote tu es.Tous ces 5 partis reunis ne representent meme pas le nombre de partisans de l’UDPS seule a Kinshasa,et tu leur conseilles de se choisir un candidat commun?Non,mon frere,il serait mieux que tu leur conseilles carrement de s’allier avec la MP au lieu qu’ils dispersent pour rien les voix des congolais qui veulent qu’il y aie cette fois-ci le changement.

  • vyam

    Courage les gars, quand on va chasser un lion il faut y aller avec un esprit d’équipe: attaquer de tous les côtés. Le président sortant ne cedera pas sa place facilement…on a vu ses manoeuvres maladroites: la modification de la constitution pour un scrutin pressidentiel a un seul tour; tentative de decoupler les élections presidentielles des legislatives avec des motifs fictifs…etc. On n’organise pas les élections pour les perdre dixit L.Gbagbo en Ivoire. UNC, MLC, UREC et les autres serez vous les coudes pour le bien du peuple congolais meurti, vous marquerez ainsi l’histoire du pays. Tshisekedi avec son radicalisme stérile ne represente pas les aspirations du peuple congolais clochardisé. Souvennez vous de 2006 que disait-il à ses fans? Ses 24 alliés ne sont que des figurants voulant acceder à la mangeoire des deniers publiques comme font les membres de la majorité presidentielle. Tenez, un type (Tshisekedi) qui dit qu’il n’a pas fait 30 ans d’oppositon pour laisser à quelqu’un d’autre representer le challenger de Kabila, il ne faut pas seulement le boycotter il faut l’ecarter tout simplement car s’il prend le pouvoir il ne tolerera jamais l’opposition à ses idées…Qu’a t-il fait de concret pour le peuple depuis qu’il est opposant? je me demande si les 24 partis politiques qui acceptent de le soutenir ignorent-ils son egocentrisme. Cela n’etonne pas quand j’ai vu le MPR sur la liste des alliés de l’UDPS… Et ce sera dommage pour le peuple qui restera dans la dictature…Peuple congolais votez utile, votre avenir en depends…RDC oyéééé

  • shellys

    J’approuve la démarche de ces partis politiques étant donné que le monde a changé et on doit éviter la dicta des certains partis politiques qui se croient majoritaire sur l’étendue de la RDC, avant même que la population ait décidé de quoi que se soit.
    Pour éviter que l’on tombe dans la dictature les gens doivent s’assoir et préparer véritablement les élections et choisir une personne qui pourra Federer l’opposition allez à l’encontre c’est de la dictature pur et simple. Je pense qu’il vont devoir nous trouver un véritable candidat qui saura être à la hauteur du défi à relever pour notre Congo.
    Courage et avec plus de volonté et de la transparence vous pouvez surprendre.

  • kumabora

    MLC, UNC, UFC, Urec and so on, en quête de positionnement, n’ont qu’à construire leur barque et la mener où il veulent et laisser le peuple congolais tranquille car ce dernier n’est plus dupe. La majorité des Congolais sait très bien en quel candidat ils se retrouvent.

  • tobetangonga

    surtout pas de parti pris et je pense sincèrement que l’urgence oblige. Ce qu’on fait le MLC, l’UNC, l’UFC et l’Urec lors de la réunion de l’hôtel Sulatani pour discuter d’un programme commun de l’opposition est une bonne chose.

    Je comprends que l’opposition commence d’abord par se mettre d’accord sur un programme de gouvernement commun et que le choix du chef de fil viendra donc naturellement après.

    Je pense que l’UDPS aura intérêt à accepter immédiatement cette procédure de participer à la discussion de l’opposition pour un programme commun , qui, à mon avis est plutôt sain que de vouloir s’imposer d’emblée comme candidat unique au détriment des autres. Et tout le monde en sortira grandi de ce processus.

    En réfléchissant, je commence à comprendre que l’idée qui dicte le comportement des uns et des autres dans l’opposition est simple. Les uns ont commencé d’abord par le choix d’un individu et les autres veulent commencer d’abord par un programme commun de gouvernement.

    Chers compatriotes, il faut comprendre qu’il ne s’agit pas là d’imposer qui que ce soit pour être le candidat unique, alors dans ce cas, nous ne sommes plus dans la démocratie? Mais il s’agit plutôt de trouver un programme commun d’abord pour l’intérêt général et le candidat qui conduira ce programme viendra après.

    Chers politiciens, il ne faut pas oublier que la volonté du peuple congolais est avant tout le changement, c’est-à-dire l’alternance. J’invite donc l’UDPS à participer à la discussion et au dialogue avec ses pairs pour un programme commun.

    Je pense que chacun doit commencer d’abord par mettre de côté son ambition personnelle et se concentrer sur l’intérêt général. C’est ce que demande le peuple congolais qui n’est pas dupe et voit bien les hommes politiques qui cherchent le compromis pour l’intérêt général.

    Le peuple congolais attend donc dans le meilleur délai ce fameux programme commun de gouvernement.

  • duki

    Aux amis de l’ UNC , l’ UFC , MLC et l ‘UREC , prouvez nous que vous etes des responsables en choisissant un candidat qui peut vous répresenter aux élections présidentilles . Je parie que vous en êtes pas capables ,car il n y aura personne qui voudra s’éffacer pour un autre . Alors ne perdez pas votre temps car le candidat du peuple c’est YA Tshitshi . Qu’ il y a deux ou plusieurs candidats , le vainqueur est déjà connu . Rangez vous du côté du peuple .

  • eagles

    ce trio opportuniste ne visait que des postes derriere Tshisekedi et alors que celui ci sachant qu’il ne veulent de lui comme monture les donnees changent et tout ceux ci chantent UDPS et Tshisekedi.
    quelle est l’opposition qui combat le vrai opposant?

  • jo2007

    Je ne suis pas impressioné par la démarches des tous ces partis qui ne cherchent que leur positionement et non l’interet du pays!! Kengo, Kamerhe, bemba (CPI) s’ils sont vraiment de l’opposition enquete du bien etre du peuple Congolais! ils n’ont qu’a interiner la candidature de Tshisekedi! le programme commun etc… pouront venir apres!! ces gens ne voient que leurs interets personnels!! c’est ca le vrai probleme des soit disant ” opposants” c’est malheureux!!

  • rumb

    C’est très simple, que chaque plateforme politique présente son candidat pour la présidentielle de 2011. C’est ça la democratie. L’UDPS et les autres tendances sont libres de faire leur choix. Comment voulez- vous que quelqu’un qui a tempé ses mains dans l’eau sale pendant le 1+4, quelqu’un qui a ajouté et soutenu à 100% l’idéologie d’un courant politique quelconque qui a plongé davantage le pays dans la misère la plus noire; il tombe en disgrâce devant son maître qui le déclasse; Comment quelqu’un qui a vécu et soutenu assez longtems le feu MOBUTU considéré par tout le monde comme étant le principal destructeur de ce pays, parce que qui s’assemble se ressemble dit- on… S’attacher à des gens comme ça, des gens au passé médiocre, c’est déclarer tout haut la honte, la souffrance ou c’est toucher encore sur l’abcès douleureux du peuple congolais accroupi depuis tout ce temps dans les pleurs. Qu’ils fassent ce qu’ils veulent, mais nous peuple congolais, le 28 /11/2011 nous voterons utile, nous n’avons pas besoin de vos partis politiques. Nous choisirons l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. Mr TSHISEKEDI répond à tous les critères.

  • pelche

    courage pour l’opposition elle doit tout faire pour avoir un candidat commun et si l’udps ne veut pas se conformer tant mieux seule le MLC, l’UNC, l’UFC et l’Urec peuvent s’assortir face a la MP

    • pelche

      Il ne suffit pas aussi d’avoir un grand nombre de partis politiques qui existe seulement de nom et qui ne peuvent rien ramener, courage les gars vous représentez déjà presque toute les tendances du pays L’UDPS risque de regrette son orgueil plus tard

    • jct2011

      Ne rêvez pas MLC, UNC, UFC et Urec ne battra pas Kabila, ni UDPS + ses alliés, pour battre Kabila il faut UDPS + MLC + UNC + UFC + UREC et tous les alliés de ces partis. Il faut noter si on organise un sondage par internet surement les partis d’opposition seront en tête mais la majorité de la population dans les milieux ruraux votera facilement pour les gens qui vont leur faire des dons. Bon weekend à tous les internautes.

  • imfumu

    L’opposition va vraiment nous distraire ! Et si le problème de partage de pouvoir préoccupe tant ces gens actuellement, qu’arrivera-t-il le moment venu ? De l’imbroglio ! Le camp de Kabila parait crédible, il s’organise sereinement autour du Raïs et certainement que l’expérience qu’ils ont acquise durant ces Cinq est en leur faveur ! Le Raïs peut être tranquille, Il maximise ses chances de passer sans problème ! Les autres sont dans les querelles et les rêveries !

  • bukavu

    Je demande à l’opposition de se prononcer sur les détenteurs de nationalité étragère pour nous éviter cette fois le moratoire.

  • bukavu

    Il est utile de se souvenir qu’il n’y a pas que les présidentielles. La cohabitation n’est pas exclue, ce qui pourrait faciliter un certain équilibre.

  • bukavu

    Et le pouvoir en place dans tout ça. Je penses que la MP a épuisé ses cartes. S’ils n’avaient pas supprimé les deux tours, ils pouvaient encore débaucher certains au second tour en profitant de l’antagonisme né du premier tour.

    • lsadiki

      La vraie coalision pour renverser kabila est là: lentement mais surement. Pas de precipitation comme un lion assoiffé qui saute sur chat malheuereux! Au revoir UDPS, la machine decole encore une fois de plus sans toi! Cependant ce n’est pas trop tard, tu as encore une semaine pour embarquer aussi dans la machine.

  • bukavu

    Pour qui a appris les notions élémentaires des régimes politiques, il notera que le scrutin majoritaire favorise la formation de deux grands groupements. Le piège dans notre pays ce que les parties doivent se regrouper à la présidentielle et se battre aux législatives. Mélanges busards imposés par la révision constitutionnelle. Voilà qu’il se dégage deux vraies tendances à l’opposition, avec possibilité de deux candidats. A mon avis, Tshesekedi serait le perdant d’une telle situation. Il me semble qu’il a la possibilité de fédérer tout ce monde.
    L’exemple de 2006 à l’AMP est encore instructif. La multitude des partis de l’AMP ont dû reconnaitre un statut de partenaire à l’UDEMO et au PALU. Je voit ce schéma se profiler pour l’opposition. Je vais tout même rire de voir Tshesekedi et Kengo dans un même camp. Bon, déjà que le MPR, y est.

Sondages

Les armateurs du Nord et Sud-Kivu sont en grève depuis la semaine passée pour protester contre l’institution d’une nouvelle taxe sur les produits agricoles transportés à bord de leurs embarcations. Selon vous :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Partiellement ensoleillé
30°C
Prévisions 24 avril, 2014
jour
Orages
33°C
nuit
Nuageux
24°C
 

Avec le soutien de :

Prochain live : TP Mazembe-V club mercredi 23 avril à 14h30’ heure de Kinshasa