FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3 | Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8 | Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0 | Mbuji-mayi 93.8

RDC: nouvelle loi électorale, pouvoir et opposition toujours divisés

janvier 4, 2011, | Denière mise à jour le 4 janvier, 2011 à 5:20 | sous Actualité, La Une, Politique. Mots clés: , ,

Palais du peuplePalais du peuple

Palais du peuple

L’opposition et la majorité ne s’accordent toujours pas sur la nouvelle loi électorale, ont indiqué des sources parlementaires mardi 4 janvier. L’opposition politique a signifié, dans une déclaration faite le 30 décembre 2010 à Kinshasa, qu’elle s’opposait à toute initiative dans ce sens. Mais, la majorité au pouvoir estime qu’il y a nécessité de changer cette loi pour plusieurs raisons, notamment budgétaires.  

La nécessité d’une révision de la loi électorale avait été évoquée, pour la première fois, par le président du Sénat, Léon Kengo wa Dondo.

Dans son discours d’ouverture de la session de mars 2010, il avait  estimé que les disparités dans la représentation aussi bien au niveau du Sénat qu’à l’Assemblée nationale imposait cette démarche. Autant, affirmait-il, de la représentation au sein des assemblées provinciales.

Tout en étant d’accord avec ce point vue, la majorité a soutenu qu’il faut tout simplement une nouvelle loi plus adaptée.

Gaston Musemena, député de la majorité, précise:

«Il y a une forte distorsion de la volonté du peuple. Le peuple aurait voulu que ça soit X, mais à cause de la loi électorale, c’est un autre qui était peut être le dernier mais sur un autre liste qui passe. Voilà pourquoi, nous nous pensons, au niveau de la majorité, que nous pouvons combiner le scrutin majoritaire et proportionnel.»

Autre argument de la  majorité,  le mode de scrutin proportionnel ne favorise pas une véritable majorité au sein du  gouvernement.

Mais, l’opposition, de son côté, estime que la RDC est un pays  post- conflit, le scrutin majoritaire en un seul tour porte les germes d’exclusion.

Emery Okundji, député de l’Opposition, explique les avantages de la présidentielle à deux tours:

«C’est un système qui a l’avantage de favoriser l’équité et consolider la démocratie avec la représentation de tous les partis participant aux scrutins. Il permet d’éviter aussi l’écrasement de petits partis par les grands.»

Les deux parties devraient se départager lors de prochaines plénières, qui s’annoncent chaudes au sein du Parlement.

  • puregrace

    pas de panique mes frere ,il sufit que l’opposition present un seul candidat contre kabila.

  • http://yahoo saint

    pour l’opposition gagne cette élection présidentielle et combattre l’incontance induite de la majorité , à mon avis, il faut qu’elle prenne en compte une organisation matricielle draconienne dans une percpective correcte.

    • cmuseba

      Si je peux poser la question a Monsieur le Ministre (Porte Parole du Gouvernement), Il avait dit que J. Kabila n’est pas un deuxième Mobutu pour s’éterniser au pouvoir, pourquoi donner l’exemple de la cote d’ivoire, Kenya, Guinée, alors que si vous perdez les élections, il faut remettre le pouvoir a celui qui les a gagné ??? Nous comprenons que ils sont maintenant conscient des leurs erreurs de tromper le peuple. Tshisekedi, JP Bemba et Kamerhe, s’ils se réunissent au second tour, Kabila sera un candidat malheureux. Ou sont les 5 chantiers ???? On annonce des décrets qui entrent en vigueur a la date de sa signature, mais rien ne se produise sur le terrain, nous avons 5000 décrets inutiles dans ce gouvernements. La RDC est extrêmement riche et pouvait organiser a elle seule les élections, mais on compte toujours a l’étranger. Les ministres et autres sont entrain de piller le pays sans qu’ils soient punis et on nous dit : Tolérance zéro….Kagamé a gagné les élections au Rwanda avec plus de 90% au premier tour, Blaise a fait de même au Burkina avec plus de 93% parce que ces deux présidents ils font du travaille et respectent leurs promesses a la population. C’est n’est pas le cas en RDC

  • Francis KASEBA

    En résumé: Pour ne pas perdre du temps, nous repartons avec la loi de 2006. les députés élus cette fois vont revoir à tête reposée la future loi électorale, en fonction des éléments riches figurant dans les commentaires des compatriotes ci-haut.

    D’autres part, que le gouvernement réunisse quand même le budget de deux tours, mais il n’utilisera que les fonds nécessaires pour un tour puisqu’il n’ y aura pas de deuxième tour tout simplement parceque le PPRD est convaincu et a déjà affirmé être, à lui tout seul, en mesure de faire passer son candidat au premier tour; donc avec en plus l’apport de ses alliés ou alimentaires, ils ne ferront qu’une bouchée des adversaires!

    Comme on ne peut pas changer la durée du mandat, donnons-nous une garantie avec la loi électorale!

    C’est le meilleur schéma que je souhaite vivement vivre et nous auront une belle démonstration du verdict des urnes et cela vaudra mieux que toute sorte de discours et enfin, il y aura un solde positif qui pourra compenser d’autres rubriques du budget de l’état.

  • akapong

    Salut!
    à toi medvedev85, tu dois comprendre que ce système ne marche qu’ avec le système BIPARTI donc comme tu prend l’ example des USA il s’ agit de RÉPUBLICAINS et DÉMOCRATES. je ne vois pas ce système va marcher ici avec autant des candidats que nous aurons à ces élections. On a déjà compris que ce projet vise le passage en force du candidat de l’ AMP qui a échoué pendant avec son 5 chantiers et il a peur de sanction que lui réserve le peuple congolais. L’ AMP soutient cette proposition pour qu’ elle puisse pas avoir Tshitshi comme son seul challenger au deuxième tour contre leur candidat. c’est simple à comprendre, c’est ridicule de la part du gouvernement e de se cacher derrière les questions des financements

  • mobutu

    Le principe de l´épuisement des voies de recours internes dans la CENI au modèle de la CPI:

    “Le recours internes est une condition de recevabilité d´une requète sur laquelle la cour ne peut en bonne logique se prononcer qu´une fois qu´elle a établi sa compétence.”

    Par conséquent,le redressement éventuel de la situation litigeuse de fraudes élèctorales sera ,à fortiori de tout manière impossible à l´opposition parlementaire.

    La construction de la CENI dans la stratégie subtile juridico-politique de l´ AMP plaidant pour le scrutin majoritaire en un seul tour porte et renforce les germes d’exclusion et de mépris pour son maintien aux affaires de l´état.

    Les carrottes sont – elles déjà cuites pour l´opposition parlementaire?

  • http://medscape tony

    Elire le president au premier tour ou au 2ieme tour ne change en rien la legitimite du president. Tous ces politiciens peuvent s’arranger au premier tour pour elire tel ou tel. Mais c’est au Parlement que tout se jouera avec le choix du premier ministre.
    Aux USA, il ya 2 grands partis politiques, les democrates et les republicains. Celui qui a le plus grand nombre de grands electeurs est proclame president des USA.
    La raison budgetaire est raisonable et il faut aussi avancer des raisons de securite, le pays etait polarise entre les Bembistes et les Kabilistes en 2006. Le pays etait au bord d’une implosion.

    Pour moi, un seul tour suffit, les camps opposes peuvent s’arranger pour presenter un seul candidat chacun ou alors chacun est libre de se presenter comme candidat.
    Si Kabila a 25% de l’electorat, alors l’opposant aura 75%. Qui a nos politiciens de s’entendre pour designer des candidats valabres.

    Une autre solution serait que dans chaque camp qu’il yait des elections primaires pour designer leur representant aux elections presidentielles exactement comme ca se passe ici aux USA. Ceci nous eviterait des presidents fondateurs des partis se presenter aux elections sans le mandat de leur parti. Tshisekedi, Mwamba, Kamerhe, Dr Kashale , etc..auront a se battre pour representer l’opposition. De l’autre cote, Kabila, Muzito, Kamitatu, Namwisi, etc.. feront la meme chose pour se faire choisir a representer la majorite.
    La Constitution fut elaboree par des gens qui n’etaient pas elus par le peuple Congolais. J’ai toujours souhaite que les deputes elus et senateurs puissent revoir la Constitution pour la soumettre au vote du Peuple Congolais.
    Les gouverneurs et senateurs doivent etre elus au suffrage direct par le Peuple au lieu des deputes provinciaux qui sont facilement corruptibles.
    On doit aussi revoir le mandat des elus pour eviter le vide juridique et assumer la continuite des Institutions: President de la Republique: 5 ans, deputes: 4 ans, senateurs 6 ans.

    • mobutu

      La confiscation de la constitution et l´assassinat de la démocratie ne font plus aucun doute en république-monarchique.du Congo.

      L`esprit de la constituion de Liège, écrit par UE et taillé sur mesure, a initialement prévu le mode de scrutin à
      2 tours.

      Et le code électoral en vigeur indique qu’il faut 2 tours parce que le Président à élire doit l’être l´émanation directe de la MAJORITE NUMERIQUE de la population congolaise.

      L´AMP voudrait élire son roi en détournant la constitution en jettant la poudre aux yeux des Congolais ,au motif budgétaire peu convaincant ,par le vote indirect au modèle américain ,par ces représentants au Sénat , aujourd´hui l´AMP majoritaire ,avant meme les élections de 2011.

      L´AMP démontre avec une aberration politique que 2=1

      Un véritable hold-up politique!!!

  • ilungamongajp

    NOS POLITICIENS SONT QUELQUES FOIS IRRAISONNABLES IL YA SEULEMENT A ORGANISER LES ELECTIONS PRESIDENTIELLES A DEUX TOURS .POUR DIMINUER LE COUP ET BIEN IL FAUT TOUT SIMPLEMENT IL ALLER A DEUX FOIS COMME L’ANNEE 2006,MAIS AVEC LE PREMIERTOUR AUXELECTIONS DES DEPUTES NATIONAUX ,ET LE DEUXIEME TOUR AVEC LES DEPUTES PROVINCIAUX . TRES SIMPLE.IL NE FAUT MEME PAS CHERCHER MIDI A 14H00.SI LE PPRD SE SENS TRES FORT QUE LES AUTRES LA NE PAS NOTRE PROBLEME NOTRE PROBLEME IL FAUT SAVOIR PARTAGE LE POUVOIR.

  • internaute

    Bonjour très chers congolais, c’est avec amertume que les congolais devraient accueillir le point de presse du ministre Mende Omalanga sur la question de la modification de la loi électorale.
    Hier, Mende se disait opposant combattant le système politique de mobutu, aujourd’hui, il se retrouve presque dans la même forme politique. sur cet élément peut-on conclure que Mende s’est déguisé en serpent pour s’enrichir ou pour enfoncer la misère des congolais dans la plus grande profondeur de ses souffrances?
    Aux récents discours du ministre Mende, il a salué la montée de l’Economie; la restauration de la sécurité; le social etc…
    Il évoque la question budgétaire sur la tenue de l’élection présidentielle à deux tours! A savoir si Mende est sérieux dans ses rapports en nous amenant autant de confusions et contradictions.
    Congolais que je suis, conscient de ce que deviendrait le Congo de vos enfants, je sollicite le concours de tous les congolais à boycotter avec dernière énergie cette proposition d’une et seule éventuelle modification de la loi électorale.
    NB:
    Rappelez-vous qu’en 2006, on a poussé les congolais à voter massivement sans pour autant soumettre ces derniers à une vraie éducation électorale. tout ça dans le but de se faire élire devant un peuple ignorant. En outre, ils ont tout fait pour annuler un face à face entre les deux candidats finalistes ( Bemba et Kabila).

    A vous lecteurs!!!!!!!!!!!

    Viendra un jour ou tout le monde passera la barre de comptes.
    Peuple congolais soyez honnête devant votre propre conscience.
    Mes voeux les meilleurs au peuple congolais.

  • noko

    Le pouvoir veut juste jouer son coup en voulant les élections à un seul tour. Il sait qu’au second tour, Joseph Kabila sera perdant comme Laurent Gbagbo, et voyant ce qui se passe en Cote d’Ivoire, il ne saura pas tricher pour s’accrocher au pouvoir. Alors il veut à tout prix l’éviter.
    Le Congo n’est pas un pays d’exception. Quand Lambert Mende parle de 700 millions d’organisastion des élections à 2 tours et 350 pour un seul tour, je me pose la question si le Gouvernement Congolais qui finance ces élections. A ce que je sache, la RDCongo a toujours recouru aux grandes puissances pour le financement des élections. Alors ce sont ces pays qui leur ont dit de revoir le système ou tout simplement, leur idée personnelle. Joseph Kabila fait le calcul des voix obtenues en 2006, et vu le manque de confiance avec ses partenaires AMP, il voudrait ailler des lois propres à lui et sa faveur.
    Le congolais n’est plus dupe. Opposition, ouvrez les yeux; le peuple est derrière vous et vous soutient.

  • pakindos

    Tout ceci ressemble à une fuite en avant ou la majorité actuelle au pouvoir,sentant son éventuelle défaite au scrutin de novembre prochain,refuse de voir l’udpset toutes les forces politiques de l’opposition dont kamerhe coaliser au second tour de la présidentielle pour ECRASER L’AMP DE KABILA en panne de vision.Le clan du président a échoué.

  • alexthem

    Quand j’ai appris que le pouvoir en place voulait établir un scrutin majoritaire à un seul tour, cela ne m’a pas surpris. Le fait est que avec les candidatures déclarées de Tshisekedi et de Kamerhe, les données changent radicalement en défaveur du régime Kabila.
    Si aujourd’hui, on devait faire un veritable sondage d’opinions, je suis convaincu que le président ne depassera pas 25% d’intention de vote surtout que maintenant il ya des alternatives crédibles au niveau de l’opposition.
    Quand le ministre de l’information parle du coût d’une élection à deux tours,est-ce une chose que le gouvernement vient de découvrir ? Et lorsqu’on dit que ce pays est gouverné à vue ! Gouverner, c’est prévoir
    Peut-on pour un problème ponctuel, circonstantiel d’argent modifier la constitution ? C’est dire que la RDC de manière chronique manquera toujours de l’argent et meme dans l’avenir pour une élection à deux tours !
    Avec un tel raisonnement, le président sera autorisé de dire:”comme 5 ans ne m’ont pas suffit à mettre en oeuvre mon programme, changeons la constitution en rallongeant mon mandat”
    Où allons-nous ?
    Dans une partie de foot, quand on arrive pas à marquer, vous n’allez pas changer les règles qui sont d’ailleurs bonnes ni encore moins pendant le cours du jeu.
    Mr Mende, connaissez-vous un seul Etat democratique digne de ce nom qui a un scrutin majorité à un seul tours avec plus deux candidats ?
    Il n’y en a pas.
    Tout simplement parce que le candidat ayant gagné selon ce mode de scrutin n’aura pas la légitimité suffisante qui sied à une véritable démocratie. Un simple exemple, imaginons notre président qui gagne avec 35% face à 6 autres candidats, cela vaudra dire qu’il ya 65% de congolais qui n’ont pas adhéré à son projet de société !
    Gouvernemer dans telle condition, sans légitimité sera une dictature couverte par un voile de légalité.
    En cote d’ivoire et en Guinée, ce sont les candidats arrivés premiers au 1er tour qui ont perdu les élections.
    Que Dieu sauve le Congo.

    • medvedev85

      Bjr Alex,
      Je pense que ça soit à un ou deux tours, cela ne change rien si les hommes politiques de ce pays deviennent plus serieux..
      Tu sais mon frère si dans notre pays il n’y avait pas autant d’avanturier pour créer les miliers de partis politiques comme le cas que nous connaissons aujourd’hui, on en serait pas là. Tu sais combien de parti politique qui se disent socialiste nous avons dans ce pays? tu sais combien de partis se reclament être démocrate dans ce pays? et les autres républicains, etc.
      Alors pourquoi tous ces partis qui évolu avec une même vision de projet pour les congo ne peuvent pas se mêttre ensemble et avoir un seul candidat à leur niveau que d’avoir rien que pour les socialistes plus des 10 candidats?
      Et ça c’est devenu monnaie courante en RDC. Même les eglises n’échappent pas à cette realité. Sur une avenu de 50 maisons la moitié sont des églises. Et si dans toutes ces églises on prie le même Dieu, pourquoi ne pas se mettre ensemble et faire une église?
      L’opposition pour des interêt partisane n’a pas été à mesure tout au long de cette legistature de trouver un porte-parole tel que prévu par la constitution.
      Lorsque il ya représentativité de l’opposition quelque part pourquoi il ya toujours exlusion des autres qu’on appelle opposition extra-parlementaire?
      Alors en Afrique du sud lorsque les députés élisent le président de la république, pense-vous que cela est une expression réelle de la majorité de la population? pourtant ce système électoral marche bien dans ce pays et même aux USA et partout ailleurs. Au Gabon c’est à 1 tour.
      Si l’opposition s’unie, elle peut changer les donnes et remporter les élections.

  • didi18

    Bonjour à vous,
    C’est avec intérêt que je lis les actualités politiques du pays. Étant congolais vivant à l’étranger, la informations demeurent le seul moyen de rester connecter avec ce qui se passe au pays. Ce qui attire mon attention sur la dernière information politique, est la volonté de revisiter la constitution sur le système de vote.
    1. D’après ce que j’ai lu de la sortie du ministre de la communication, une des raison évoquée est le coût des élections. D’après lui, les élections se chiffreraient à 700 Million $US et s’il n’y avait que un seul tour de l’élection présidentielle, le coût serait de 350 million $US. Donc calcul faits, le deuxième tout de l’élection présidentielle à lui seul vaut la moitié du budget des élections générales. Ce qui est inconcevable si on tient compte qu’il y aura des législatives nationales, provinciales et municipales.
    2. Aussi, en lisant la constitution votée par référendum et sans être un constitutionnaliste, l’article 220 interdit toute révision de constitution pour ce qui est du suffrage et de la durée du mandat, pour ne citer de ceux là. De plus les articles 70 et 71, définissent le mode de suffrage pour ce qui est de l’élection présidentielle. Ainsi vouloir instaurer, instaurer un seul tour à l’élection présidentiel sans que le candidat ait obtenu la majorité absolu au premier tour est INCONSTITUTIONNEL. L’organisation des élections, est certes régie par une loi organique (loi électorale), mais certains points de cette loi sont contenus dans la constitution. Et la constitution en interdit la modification.
    3. Une autre raison évoquée par le ministre, est l’exemple de la Côte-d’Ivoire et du Kenya. Les problèmes dans ces pays cités ne proviennent pas du fait d’un deuxième tour à l’élection présidentielle, mais dans la contestation des résultats. Dans les 2 cas, les résultats étaient clairs, seulement la formation au pouvoir avait ou a pour la côte-d’Ivoire refusé de reconnaître ces résultats.
    Je pense que notre nation est assez mature pour transcender ces problèmes et que la constitution est assez solide pour régler les différents électoraux.
    Personne de devrait avoir peur des élections et de l’alternance, qui favorise le développement et la stabilité du pays. Ce qui est sûr, c’est que lorsque l’on est au pouvoir, on est souvent plus sévèrement juger que celui qui n’y est pas car on a eu le mandat pour exécuter la programme proposé.

    Merci

  • Kilomba Adolphe

    Ces initiatives son inacceptables et dangereuses pour la demoartie. Comment peut-on pretendre etre elu avec moins de 51% de l’ensemble de la population. C’est inaceptable cette demarche de la majorite qui ne cesse de briller avec des demarches peu democratiques pour se maintenir au pouvoir. Comment peut-on diriger le Congo en etant elu avec 15%, 20% ou meme 49% seulement? Pourquoi on s’empeche de reflechir dans ce pays! La majorite a peur de nouvelles elections. Elle sait qu’elle ne merite plus la confiance du peulpe et veut faire une fuite en avant. C’est une tentative d’assassiner la democratie au Congo. Et l’article 71 de la constitution qui prevoit que le gagnant doit avoir une majorite absolue, ils la mettent ou? Ils oublient que leur demarche sera inconstitutionnelle tant que la constitution ne sera pas changee? Franchement, c’est choquant. Aussi, on oublie que cette constitution a ete obtenue apres des annees de guerre? On veut mettre en danger cette democratie naissante? Reflechissons un peu chers Deputes.Ne tuez pas la democratie pour des interets partisans. Celui qui dirigera le Congo doit avoir la majorite absolue pas la majorite simple.On doit laisser la loi electorale telle qu’elle est. Ces gens qui jsutifient un peu tou au sein de la majorite sont dangereux pour la democratie au Congo.2011 est la!!!!!!!!!!!!!

  • jesu

    A mon avis l’idée de scrutin majoritaire a un tour est une bonne chose pour le pays. Mais seulement le temps ne pas bien choisis pour modifier la loi électorale alors que nous sommes déjà en 2011. L’année des élections. Si la loi électorale doit etre modifier dans l’interet générale de la nation que cela se fasse apres 2011, c’est-à-dire que le nouveau gouvernement qui sera élu pourra se pencher sur cette question. Modifier la constitution juste apres son adoption en 2006 nous fait croire que cette dernière sera contituellement modifier pour des interets politiques chaque fois que le parti au pouvoir le desir.

  • http://www.jsntwk.com mahagi

    Il ya pas violation de la Constitution a ce stage, cette initive envoie un message fort a la Majorite au pouvoire, ceci montre combien le pprdcherche gouverner seul car il pretend etre capable de reunir plus de voix que d’autres partis lors des elections generales.ceci dit, pourquoi alors les autres partis satellites du pprd ne donnent pas leur point de vue a cette demarche ppdiste.hope they scared of being left out.

  • Jean-De-Dieu KABRECK

    Faux problème! L’opposition congolaise est en train de payer son manque d’unité. Le vrai problème n’est pas le mode de scrutin mais plutôt le fait que les opposants n’arrivent pas à s’entendre. Ils cherchent pour le moment des boucs émissaires pour justifier leurs divisions. Faut-il attendre que le premier tour se déroule pour que les opposants s’allient les uns aux autres? Quelles sont les garanties qui peuvent être présentées en ce jour pour que les mêmes opposants ne s’allient pas à l’AMP? Comment expliquer le fait que Vital KAMERHE participe à l’ouverture du congrès de l’UDPS et juste après il annonce la création de son parti et de sa candidature? S’il se considère opposant, ne pouvait-il pas s’allier à Tshisekedi tout en gardant son parti? Et même dans le discours de Tshisekedi, il invite toujours les autres à venir s’allier à lui et non pas chercher à aller chez les autres et constituer ensemble un front unique. Tout cela traduit le fait qu’il est difficile pour les Congolais de se développer ensemble le pays. Tout le monde veut s’engager seul; ce qui est synonime d’une soif aigue de pouvoir sans partage en sacrifiant le bien être de la population. Le problème de scrutin à un ou deux tours pourra-t-il se poser si tous les opposants présentaient un seul candidat? Le vrai problème c’est l’opposition et non pas le mode de scrutin. Et même les arguments qu’elle avance pour protester ne sont qu’intentionnels et psychologiques. Les arguments avancés par le gouvernement sont raisonnablement justifiables. Je propose tout simplement aux Congolais et à l’opposition de s’unir et de présenter un seul candidat s’ils veulent gagner les élections. Il faut éviter de distraire inutilement la population.

    • http://www.mbmafrica.co.za papybm

      C’est vrai que l’opposition devrait s’unir. La multitude d’oppositions serait aussi un signe de mésentente. Et dans une démocratie vraie, pas la mésentente, je ne vois pas un problème avec cela. Pour moi ce n’est pas faute de la majorité ni d’oppositions mais celle de la médiocrité de notre classe politique.
      chers Compatriotes, je vous pries, vous qui êtes au pays et avez de la chance de voter, de remplir vos devoirs civiques en participant massivement aux élections. Voter du fond de vos coeurs pour ceux dont vous jugez peuvent changer notre pays pour de bon. Mais croyez-moi, ce ne serait pas la solution durable aux problèmes de notre pays. Ça ne serait que voter pour le moindre mauvais candidat(Si le français me permettrai de dire ainsi)
      Dire cela, je ne veux pas vous décourager. La raison en est que l’actuelle classe politique de notre pays est foutue. je crois que personne ne me demanderais de me justifier, car nous savons tous cette réalité.
      SOLUTION
      “Nous tous devons éduquer et conscientiser notre jeunesse qui, dans 15 ou 20 ans sera au service de notre cher peuple. C’est la où se fonde notre bon futur”
      Papy BM
      Facebook: Papy Garnett
      email: bmpapy@yahoo.co.uk
      Twitter: Thepapira

    • mobutu

      Une très bonne analyse,mon cher jean-de- dieu-Kabreck.

  • mawaplein

    Quelle légitimité aurait un président qui serait élu au premier tour avec une majorité relative de 25% des voix seulement?

    Avec 25% des voix, cela voudra dire que 75% d’electeurs ne l’auront pas désigné comme président.

    • medvedev85

      Salut Mr Mawaplein.
      Comme tu pose une question, je vais te répondre aussi par une question.
      Alors en Afrique du sud lorsque le président est élu par la chambre de député, qu’est-ce qui te fait alors croire que cela est la volonté réel du peuple, pourtant c’est un système qui marche bien et la RSA est un pays emergant dans le développement comme dans la démocratie.
      Même aux USA, c’est la chambre des représentant qui vote le président americain.

      • didi18

        En RSA et aux USA, le mode se scrutin est différent de celui du congo. C’est un suffrage indirect tandis que au congo, c’est suffrage direct. Déjà là on voit la différence et il ne peut y avoir de comparaison. De plus pour comprendre le mode aux USA, il faut savoir que ce sont les grands électeurs qui sont votés par le population qui déterminent qui sera président. Chaque mode a ses inconvénients. Le mode au congo est un suffrage directe, donc celui qui est majoritaire devient président. Il ne faudrait pas confondre et faire croire n’importe quoi. Si tel candidat obtient la majorité dès le premier tour, il sera président. Dans le cas contraire, il faut un 2ème tour.

      • http://yahoo saint

        mon fère tu ne connait pas la RDCongo; nos politiciens souffrent d’incontance induite et il ne faut pas comparer les politiciens de l’Afrique du sur et ceux de la RDCongo pour les élection à suffrage indirect. parce que nos politiciens ne pensent q’à remplir leurs poches ils n’ont le souci du peuple congolais mais ceux de l’Afrique du sud oeuvrent pour l’interet de leur nation

    • http://www.mbmafrica.co.za papybm

      @mawaplein. Ta question est vraiment nécessaire, nul part au monde ceci serait faisable pour un scrutin de plus de deux candidats.

Sondages

V.Club et Mazembe entrent en lice ce week-end pour les demi-finales de la ligue des champions de la Caf. Quelles chances donnez-vous aux clubs congolais:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Clair
27°C
Prévisions 20 septembre, 2014
jour
Partiellement ensoleillé avec orages
34°C
nuit
Surtout nuageux
22°C
 

Avec le soutien de :