FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3

Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8

Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0

Mbuji-mayi 93.8

Kinshasa: controverse autour du transfert des eaux de l’Ubangi au lac Tchad

novembre 8, 2010, | Denière mise à jour le 8 novembre, 2010 à 8:01 | sous Actualité, La Une, Nationale. Mots clés: , ,

Didace Pembe propose que soient transférées au lac Tchad les eaux de l'embouchure du fleuve Congo

Le président du parti écologiste congolais (Peco), Didace Pembe, a exprimé le week-end dernier son inquiétude sur le risque que représente le projet de transfert des eaux de l’Ubangi vers le lac Tchad, comme une des réponses au dessèchement de ce lac. Réagissant à cette inquiétude, le ministre de l’Environnement, José Endundo Bononge rassure qu’aucune décision n’est prise.

La recommandation de la mise en œuvre des opérations d’aménagement, de régulation du volume d’eau du lac Tchad et du transfert des eaux de l’Ubangi vers ce lac a été faite lors du 13ème sommet ordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la commission du bassin du lac Tchad, tenu le 1er novembre à Ndjamena.

Pour le président du Peco, ce transfert pourrait donner un impact négatif sur l’écosystème, la rivière Ubangi,  et le fleuve Congo.

Il propose plutôt de puiser l’eau du fleuve Congo à son embouchure:

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Endundo rassure

Pour sa part, le ministre de l’Environnement, José Endundo Bononge, a indiqué qu’à cette étape, il ne s’agit encore que d’un projet.

“Le gouvernement congolais ne peut prendre une décision sans maîtriser tous les tenants et aboutissants de ce dossier”, a-t-il rassuré. Extrait de ses propos:

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

  • guydestruer

    Il faut faire obstacle à ce projet fou. Tous ces voisins que nous avons aidé par le passé nous font la guerre aujourd’hui, ils pillent le pays et violent nos soeurs. Demain nos voisins du nord se proclameront MAITRE des eaux du fleuve Congo et ca sera la guerre de l’eau. Les politiciens congolais étonnent par manquent de patriotismeet par leur manque de vision sur l’avenir du pays. Ils donnent l’impression d’avoir pour mission affaiblissement du pays

    • maobattantu

      Ndeko, il est clairement établit que depuis un certain 17 mai 1997 la RDC n´appartient plus à ses filles et fils, c´est à dire aux congolais, mais ce pays apparient plus aux rwandais, ougandais, burundais , tanzaniens etc. et multinationales occidentales, et aujourd´hui c´est au tour de nos voisins de l´ouest de prendre leur part du géant,
      « BABOMI NZOKO MOTO NA MOTO AWELA ETENI NA YÉ», l´éléphant est tué que chacun prenne sa part,
      et la classe dirigeante joue parfaitement son rôle d´affaiblir ce géant situé au centre de l´afrique pour mieux servir BAPAYA, les étrangers, dommage…
      Ne trouvez vous pas une coïncidence de trop qu´après l´occupation des parcelles entiers de la RDC, au sud-ouest,(kahemba/bandundu), à l´ouest (Kinvula, Luvaka etc./bas-congo) par l´Angola; à l´est par le rwanda et nord Est par l´Ouganda et les Mbororos , et plus tard c´est Monsieur Sarkozy qui nous demandait, par voie des médias, de partager nos richesses avec les rwandais( qui nous tuent , pillent nos richesses et violent nos femmes, filles, soeurs, mères, vieillards, etc.) , et comme si ça ne suffisent pas, voilà aujourd´hui on nous demande de partager nos eaux avec les Tchadiens et leurs voisins ??????????????????

      Cette fois ci nous disons: NON !, le congolais doit se mobiliser pour faire échec à ce projet.

  • zaruba

    Boboto na yo lokola ndeko Mobutu,
    merci pour vos eclaircissements et en attendant d’y voir plus clair
    j’espere que nos parlementaires y reflechissent deja afin de ne pas
    sortir toujours perdants par rapport aux multiples projets utopiques.
    Nous n’avons QUE ce pays…. pasi mingi na motema

  • http://neant lubuli yves

    La situation du lac Tchad est la conséquence de l’inconscience des dirigeants africains qui, aulieu de prévenir, attendent que la malariive pour courrir derrière les solutions.
    Les eaux de la rivière Ubangi sont certes une des solutions tout en prenant soin de ne pas rompre l’équilibre qui existe dans cet écosystème.
    Toutes fois, les premières actions à mener c’est la sensibilisation des population riveraine de ce lac sur l’utilisation rationnelle des eaux de surface d’une part et résoudre le problème du volume des eaux de ce lac réduit suit à la construction d’un barrage au Nigéria sur une rivière se jettant dans le Tchad. Ce n’est qu’en suite que l’on peut penser recourrir aux eaux de l’Ubangi pour compenser le déficit.
    Il se pose un problème qui, à la longue, aura des répercutions graves sur le plan humanitaire au Tchad. Si, dans la mesure du possible, la RDC peut sécourir le Tchad cela n’est pas grave. Sauf que des gardes fous doivent être mis afin qu’il n’y ait pas crise en amont. Que les congolais comprennent que si nous avons la possibilité d’assister nos frères africains autant le faire en toute dignité à l’issue des études menées dans un cadre purement scientifique.
    Ledit projet ne relève pas de la RDC mais d’une concertation internationale mais le mal c’est que le ministre de l’environnement ne l’avait porté à la connaissance de l’opinion nationale, c’est-ce-qui fait peur aux congolais habitués aux contrats qui ne rapportent rien à la nation/au peuple.

  • mobutu

    Cher Kongole,

    Cette idée cauchemardesque pour le peuple congolais vient du projet “TRANSQUA”,imaginé par les pays menbres de la commission du bassin du lac Tchad.

    http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20101030180008/congo-tchad-niger-nigeriageraud-magrin-il-n-y-a-pas-d-assechement-du-lac-tchad-depuis-trente-ans.html

  • mobutu

    Cher Zaruba,

    Comme on le constate,Vous plaidez mordicus pour la dépolitisation du language politique pour assoir la tyranie du silence et de maintenir ainsi le Congolais dans un statut de masochiste politique,chose qui a toujours profité à tous les régimes au pouvoir dans ce pays,tantot Zaire,tantot RDC.

    Boboto epayi nayo

  • Kilomba Adolphe

    Vraiment, les sinistres qui occupent nos ministeres ne savent rien d’autre que de confectionner des projets bidons pour detruire le pays. Vraiment, on cherche des commissions la dedans et la corruption et on scrifie tout le pays. C’est fou! ces gens doivent partir du pouvoir car ils ne font qu’abuser. Monsieur Endundu, ce pays n’est pas votre propriete nprivee et mois encore votre parcelle que ous lotissez a volonte. Mais finalemnt, que pensez-vous de ce pays? N’osez pas encore une fois brader les richesses du congo comme vous l’avez toujours fait. Osez, vous trouverez le peuple sur otre route! Rfelechissez qunand meme, le Congo est malade de ses hommes!

  • kongole

    Mon Dieu d’ou viennent des idées pareilles.
    Le Tchad n’a pas pensé redistribuer son pétrole aux pays qui en manque comme la RCD ou la RCA, ne citons que ceux la. Voici que la RDC par la voie d’une personne qui pourtant est en poste pour d’abord défendre les intérêts de la RDC, nous informe que cette marchandise plus chère que le pétrole qu’est l’eau doit être donner a un autre pays.
    Nos dirigeants oublient leurs premières responsabilités.
    Après
    • le projet d’un pont route rail Congo Brazzaville-Kinshasa pour favoriser le développement des ports d’Abidjan et de Pointe Noire, et non celui de Banana.
    • Le projets du pétrole du lac Albert que personne ne comprend plus la ou nous sommes, si l’Ouganda continue ses exploitations,
    • Le gaz du lac Kivu exploité par des petits moyens depuis des années par le Rwanda,
    • Le pétrole du Bas-congo exploité par les Angolais,
    • Le projet de 5 chantiers bien que construisant les routes mais créent plus d’emploie en Chine qu’en RDC.
    • Je me demande encore si les études ne sont pas faites, pour voir si le Congo Brazzaville n’exploite t’elle pas des gisements dans les zones limitrophes avec la RDC. Personne n’en parle.
    • Maintenant aux détriments du projet Inga, du développement du transport fluvial, d’autres projets plus favorable à notre RDC, par exemple celui de la production du biocarburant, et du développement de l’agriculture, voila que la RDC s’engage dans d’autres aventures qui ne lui profitent pas.

  • mobutu

    Cher compatriote Zaruba,

    Il ne s´agit pas comme vous le dites du tracé d´un canal maritime comme c´est le cas au Panama où d´aillleurs bien que rétrocédé au Panamá, ce canal est toujours considéré comme une voie d’eau intérieure par les États-Unis : il est ainsi prévu dans le traité de rétrocession que les navires battant pavillon américain ont une priorité de passage sur les autres et du canal de Suez propriétaire de la Suez Authority(l´état égyptien).

    Quel intérèt a la RDC à long et à court terme à participer à ce projet?
    Si ce n´est en retour l´ingratitude.
    Trop bon,trop couille pour reprendre ici l´expression de la plèbe consacrée

    Ou en est-on aujourd´hui avec Les Etats-unis d´Afrique Centrale sous Mobutu,Bokassa et Tombalbay où pour des raisons de prèstige le Zaire était le seul bailleur principal?

    Le parlemment congolais est-il seulement une chambre d´enregistrement?On en a l´impression.
    .
    Nous sommes en démocratie,malgré qu´elle chancèle encore.Pour le Peco, ce transfert pourrait donner un impact négatif sur l’écosystème, la rivière Ubangi et le fleuve Congo.Il a raison.Et il fallait que quelqu´un le dise.

    Certes que le monde évolue au principe du libéralisme économique.Mais pas à n´importe quels prix.Voyez ce qui se passe au Canada,pays dit développé:

    http://www.goodplanet.info/Zones/Etat-du-monde/Pays2/Canada2

    La ponction des eaux du fleuve Congo à son embouchure,exprimée ici par le Peco,n´ est qu´un refus ironique voilé à l´adhésion de ce parti à ce projet.

    Boboto mingi epayi nayo.

  • motdepasse

    Je donne raison à ce que dit “Mobutu”. Nos ministricules ont déjà vendu nos carrières de mines et nos forêts aux étrangers multinationales (les mêmes qui nous coincent avec le fond vautour), maintenant c’est le tour de la rivière Ubangi. En tout cas, José Endundo, nous surveillons tes paroles et gestes. Vous devez savoir savoir une chose que le Congo n’est pas une vache à lait du monde.

    Qui vous a demandé d’élaborer votre projet bidon ??? (c’est encore au niveau du projet dis-tu, José Endundo), c’est comme ça que vous vendez le Congo.

    On en a marre !!! Pourquoi n’est pas prendre les eaux du Nil à partir du Soudan ou les eaux du Kamadungu gana (Nigeria)…C’est seulement au Congo où tout est facile à prendre.

    Admettons que votre projet soit appliqué et, comme conséquence : la diminution de eaux du fleuve… entraînant l’apparition des rapides sur le troçon Kinshasa – Kisangani; par où les bateaux vont-ils passer ??? Le seul moyen de déplacement de l’Est à l’Ouest.

    José Endundo, réfléchis un tout petit peu.

    Motdepasse/Nord Kivu/ Musienene

  • mobutu

    OYO BA BENGI YANGO KIBOLOLE:

    Les éléments naturels de l´ écosystème ne connaissent pas le principe de la fraternité humaine.

    La guerre de l´eau en perspective en Afrique centrale contre le peuple Congolais avec l´aval du pouvoir en place de Kinshasa ,voulant ici et maintenant (hic et nunc)brillé de feu de bois partout sur l´échiquier politico-diplomatique par compensation ,a commencé.

    Comme des petits apprentis sorciers demain et comme toujours on renegociera les engagements et clauses.

    Et que dit le parlement à se sujet?

    Ce pouvoir aux mains des prédateurs étonne et inquiète de plus en plus.

  • bahochrix

    on a tjrs souffert, aucune intervation de la part de l’Afrique et du monde , on a pille tous ce que ns avions…la seule richesse richesse et fierte qui ns reste ce la faune et la flore…alors, donner notre eau pour detruire notre pays; A qui ? en guise de quel remerciement ?…n’ya t il pas d’autre pays apart le Rdcongo ou l’on peut puiser cette eau, ds ce monde on ns prend pour qui? …Vraiment si on procede a l’execution de cette decision.:… on va detruire ce pays partout cote…Les usa continue a cherche du petrole en asie en laissant leur reserves, ,…pensons a l’avenir, jadis le “SAHARA ETAIT UNE VASTE FORET “

  • nimportequoi

    Approvisionner le lac Tchad, c’est bien.
    Mais je pense qu’on devrait; en premier lieu, voir nos interêts!!!
    Qu’est-ce-que le Congo gagne en réalisant ce soit disant projet?
    “On ne se rend compte de la valeur d’une chose qu’après l’avoir perdue”. N’attendez pas de perdre du volume en débit du fleuve Congo et manquer du courant pour se rendre compte de la bétise faite!
    Pour parler d’Inga et des eaux du Congo, je n’ai jamais compris pourquoi le courant du Katanga devrait venir du barrage d’Inga malgrè les nombreux barrages installés au Katanga même, comme le barrage de Nseke, pour ne citer que celui-là, qui aujourd’hui, est à l’entière disposition de TFM et d’autres Mining.
    Reveillons-nous congolais!

  • 331315rame

    Est ce que c’est la RDCongo qui resolvera le malheur de tous les mondes ?

    Pendant que nous peinons pour alimenter tout le pays en courant électrique voila que des gens mal intentionnés veulent détourner les eaux de l’uns des affluents importants du fleuve Congo ailleurs, pour qu’à la longue le barrage d’Inga tombe en faillitte, que nous ne puissions plus éclairer notre pays et que nous ne profitions plus de la manne du barrage d’Inga.

    Ce sont des projets machiavéliques qu’auncun congolais ne pourra tolerer.

    Est ce que pour réaminer quelqu’un en coma il faut tuer celui est vivant ?
    Aller chercher ailleurs pas avec la rivière Ubangi.
    Bonne journée.

  • zaruba

    Le mal de notre pays est que tout le monde connait tout et on affirme n’importe quoi pour induire notre peuple en erreur.
    Est ce la premiere fois au monde qu’un canal est fait pour transferer les eaux d’un bassin vers un autre deficitaire en reserve d’eau. Lisons et laissons les experts faire des etudes.Ne melangeons pas les choses car le monde evolue et n’est plus ce village ou on doit se battre et s’entretuer pour une termitiere ou un etang des poissons. C’est depasse chers freres.
    Le parti Ecologiste est absent et on ne le sent pas car dans ce secteur il y a beaucoup a faire qu’a proposer a la volee la ponction des eaux a l’embouchure…terrible!!!!!!!!!

  • mobutu

    Le Tchad ne fait pas frontière avec la RDC.Pourquoi alors ne pas détourner l´hydrographie des eaux du Nil (Soudan)ou du Kamadungu Gana(Nigeria) pour régulariser le volume d´eau du Lac Tchad?C´est techniquement aussi possible!!!

    La RDC n´est pas la vache à lait du monde.

  • mobutu

    L´utopia de la régulation du volume d’eau du lac Tchad par le transfert des eaux de l’Ubangi vers ce lac présente pour la RDC un réel danger incommensurable sur tous les plans.

    Pensez aux Congolais de demain svp!

    Cliquez:
    http://www.goodplanet.info/Contenu/Points-de-vues/La-guerre-de-l-eau-n-aura-pas-lieu/%28theme%29/2717

  • gasene

    Il y a peu l’on voulait que le Congo cède de ses richesses au Rwanda, maintenant ce sont les eaux de l’Ubangui qui doivent faire revivre un lac en péril, le chad. L’ubangi étant l’;un des afflents important fu fleuve Congo ne devrait pas servir à ce projet car le débit du fleuve majestueux va en souffrir. C’est maintenant peut-être qu’on ne voit pas l’importance du débit régulier du Congo. Quand nous ne serons peut-être pas en mesure de construire des autoroutes, le fleuve Congo servira d’autoroute maritime ou fluvial grace à son débit. Réflechissons avant d’agir. Le lac Chad n’est premier lac à disparaitre de la surface de la terre. En cherchant à sauver désespérément ce lac qu’on anticipe pas la desertification du nord du pays.

  • jeanounou

    Beautiful! Les carrieres de minerais sont deja vendus, nos forets sont vendus aux etrangers, et maintenant c’est au tour de nos eaux!
    Vive le Congo!

Sondages

De nombreuses réactions ont été enregistrées après le décès, samedi dernier, du général Bauma qui dirigeait la 8e région militaire au Nord-Kivu. Selon vous, cette disparition:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Partiellement ensoleillé
29°C
Prévisions 2 septembre, 2014
jour
Partiellement ensoleillé avec orages
31°C
nuit
Nuageux
22°C
 

Avec le soutien de :