FM: Kinshasa 103.5 | Bunia 104.9 | Bukavu 95.3 | Goma 105.2 | Kindu 103.0 | Kisangani 94.8 | Lubumbashi 95.8 | Matadi 102.0 | Mbandaka 103.0 | Mbuji-mayi 93.8

Joseph Kabila: « Nous sommes tous responsables des ratés »

juin 30, 2010, | Denière mise à jour le 30 juin, 2010 à 8:40 | sous Actualité, La Une, Nationale. Mots clés: ,

Le Congo doit être le centre d'impulsion du développement de la région des Grands Lacs, estime le président Kabila

«Nous sommes tous responsables des ratés observés aussi bien dans le secteur de développement que celui des droits humains », a déclaré le président Joseph Kabila dans son discours à la nation lors de la cérémonie de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance de la RDC, mercredi 30 juin à Place du soldat inconnu en face du Palais du peuple de Kinshasa. Le discours du président Kabila peut se résumer en trois mots: hommage, évaluation et perspectives.
Faisant l’évaluation des cinquante dernières années, Joseph Kabila a indiqué que la RDC n’a pas connu que des ratés mais elle a aussi remporté des victoires remarquables parmi lesquelles: l’unité nationale, la réconciliation nationale, la transition consensuelle, la démocratie et l’organisation des élections de 2006.

Joseph Kabila estime que les « ratés » ont été  surtout observés dans le secteur du développement  et du  progrès social. Des secteurs qui ont connu un retard considérable, à en croire le président Kabila.

Loin de croiser les bras, il a indiqué que le Congo se redresse comme en témoigne des nombreux chantiers.

Pour lui,  l’ambition du Congo  est de devenir un centre d’impulsion de développement dans la région des Grands lacs.

Joseph Kabila a rendu hommage aux pères de l’indépendance mais aussi à Simon Kimbangu pour avoir « allumer  le symbole de la liberté ».

Hommage rendu également au Cardinal Joseph Malula pour son action à la prise de conscience du peuple congolais.

Les prédécesseurs n’ont pas été oubliés. De Kasavubu à Laurent Désiré Kabila en passant par  Mobutu Sese Seko, Joseph Kabila a salué la mémoire des anciens présidents congolais.

Joseph Kabila a aussi félicité l’action les Nations unies pour leur action en RDC. Il a  particulièrement remercié les différents contingents militaires qui ont participé à la restauration de la paix  en RDC ainsi qu’à ceux  qui sont tombés sur le champ d’honneur  pour que la paix revienne en RDC.

  • engambe

    Pour de beaux et longs discours (théories), souvent CREUX, les congolais sont très AVANCÉS. C’est juste une meilleure technique pour endormir les gens, puisque les actions ne suivront jamais. Les congolais en sont habitués.
    On est tous responsables ? Oui, mais M. le président et son gouvernement devraient commencer par RESPECTER et FAIRE RESPECTER les lois et la Constitution du pays; accepter que la justice soit indépendante et que tout le monde soit égal devant la justice;etc.

  • dany

    Le beau discours, on en a mare depuis Lumumba à ces jours, qu’est-ce que nous n’avons pas écouté de Mobutu? de Laurent-Désiré Kabila?…
    Le peuple congolais a assez écouté et l’heure de parole est passée. Je pense que quand le Président reconnait les ratés, c’est pour bien fixer ses perspectives, le destin du Congo à l’heure actuelle est entre ses mains. Le grand travail qui l’attend est celui de nettoyer sa cours, mettre à côtés tous les flatteurs qui l’entourent car dit-on les mauvais compagnons corrompent les bonne moeurs.
    Que l’attire qu’ont pris les travaux de 5 chantiers continuent sur toute l’étendue, l’intégrité territoriale qu’il se vente de garder compte toutes les provinces sans exception.
    Qui dit 5 chantiers ne voit pas que les routes réparées à travers la capitale; ces routes ne seront pas propres s’il y a un taux très élevé des chômeurs qui se transforment en Kuluna par manque d’emploi.
    Les militaires sont les plus mal traités, c’est de l’insécurité pure et simple.
    La corruption et l’injustice ont élu domicile dans toutes les provinces de la RDC.
    Esperons que ce grand léopard qui sort de son long et profond sommeil ravagera toutes ces erreurs et poussera Congo de l’avant.
    Merci!

  • cocode2000

    «Nous sommes tous responsables, patati, patata». Moi, je dirai que Kabila nous a fait perdre 10 ans dans les 50 ans, ça lui fait le 1/5ième de responsabilité à lui seul sur l’ensemble de la population congolaise (autant de millions) Pour mieux exercer un pouvoir, il faut être préparé, et non pas y aller par plaisir. Nous parler de la paix, c’est distraire la population davantage. La guerre au Congo était commanditée de l’extérieur, et depuis qu’il a pris le pouvoir, la guerre a cessé automatiquement. Tous ce qu’il y a c’est des petits dérangements par-ci par-là que des citoyens d’un quartier peuvent s’organiser et taire, alors que son armée n’est capable de rien sans l’aide de la Monuc qu’on devrait donc laisser faire son travail en paix.
    «Nous sommes tous responsables, patati, patata». C’est la même méthode de Mobutu de se chercher tous ces vautours tout autour pour faire un discours embelli (dont le lecteur ne connait rien et ne peut lever la tête durant la lecture de peur de se perdre complètement) tout en sachant qu’on n’est pas à même réaliser quoi que ce soit, mais tout en comptant sur le temps pour s’éclipser et laisser à la population congolaise ses problèmes tels qu’ils ont été au départ, peut être même pire.
    Par respect pour la population congolaise qui est déjà plus meurtrie que le monde entier, s’il vous plait, Kabila doit prendre des décisions convenables. Se débarrasser de tous ces vautours qui ne voudront jamais le bonheur du peuple et commencer avec une classe jeune, ayant des capacités telles qu’ils peuvent apprendre et s’adapter plus vite que lui ne l,a fait ou continue à le faire malheureusement après 10 ans. Si cela n’est pas possible, une démission serait une sortie honorable.

  • maobattantu

    Réponse du congolais à Nouvelleenergie.

    Tout celui qui a encore un peu de sens de responsabilité, un peu de sens de l´honneur, etc. démissionnerait pour échapper à la honte en lieu et place de chercher à redistribuer irresponsabilité, sur tout le monde, jusqu´au point d´utiliser la première personne du pluriel, le NOUS, or tout observateur de la situation en RDC remarquera que sur la me-gestion des affaires de l´état, du denier publique, les responsabilités devraient être établi au delà de la responsabilité collective, comme les auteurs sont connus la responsabilité est individuelle, d´où chacun doit répondre de ses actes, celui qui a mal géré la caisse de l´état doit être reconnu comme tel, c´est à dire coupable, pas des jeux de mots,…

    Je suis surpris que vous disiez que «nous sommes tous responsables»,(avec nous la population) , toute fois pour faire des telles allégations vous devriez être sourd et aveugle, permettez moi que je vous dise que est aussi sourd et aveugle l´individu qui a des yeux et oreilles mais ne peut voir ni entendre, celui qui fuit la vérité et tôt ou tard elle le rattrapera;

    A votre avis la population congolaise est aussi responsable de l´échec(ce dont vous embellissez en failles) des 5 chantiers du gov. kabila, la corruption, etc ?

    Elle est responsable du non paiement de salaires des fonctionnaires de l´état, militaires et policiers ?
    Elle est responsable du manque d´emploi (oisiveté) dont il est victime ?,

    Quoi de plus normale qu´un individu sans emploi ou un salarié impayé ait des difficultés pour s´acquitter de son devoir de payer les impôts, c´est l´état qui crée les moyens (emplois),
    Quand nos nouveaux nées manquent des vaccins, des bombes volantes(aéronefs vétustes) tuent les congolais à Kinshasa aussi bien qu´à l´interieur du pays c´est la population qui en est responsable ??

    Quand des journalistes, opposants politiques, activiste des droits humains et la pauvre population sont assassinés à Kinshasa et ailleurs c´est elle même la population qui en est responsable ?

    Quand vous vendez un passeport(document de voyage au quel tout citoyen a droit) à $400, pendant dans d´autres pays le même document se traite en moins de $100, c´est toujours la population qui en est responsable ?

    Quand l´eau ne coule plus aux robinets de kinshasa, traversé par le fleuve le plus grand de l´afrique et 2º du monde (en terme de débit) et l´électricité un luxe au moment où le pays a la plus grande barrage hydroélectrique de l´afrique, et la honte 4/5 du territoire national n´est pas desservit en eau et électricité, même après 50 ans d´existence de la RDC, dites moi, c´est toujours la population congolaise qui en est responsable ?

    Quand le pays n´a pas une politique sociale bien défini, des routes impraticables, des territoires nationaux entiers occupés par les pays voisins, c´est la population toujours le responsable ?

    Quand l´impunité et la corruption sont érigés en mode de gestion c´est la population le responsable ?
    Quand cette population à qui on ne reconnaît aucun droit est victime de la justice à deux vitesses, c´est toujours elle la responsable ??

    A mon humble avis la seule responsabilité qu´on doit attribuer au congolais(la population) c´est son erreur de jugement, erreur de choix, en votant pour des élus irresponsables, des élus aux parcours obscurs, sa naïveté de fermer les yeux en laissant la voie libre aux imposteurs, des congolais à la nationalité douteuse, etc… mais pas celle de la me-gestion du denier publique, car les vrais responsables, les vrais coupables, vous les connaissez, appelez le chat par son nom au lieu de chercher à vous planquer dans l´obscurité, …
    et devant un tel bilan après 13 ans de gestion, si vous avez un peu de dignité d´homme, démissionnez !!!!!!!!!!!

  • gll5

    le discours pas à la hauteur de l entente du peuple.le nous c est qui .ce qui est rai est que le peuple a toujours ete victime des dirigeant inconscient depuis la mort de lumumba.les autorités politiques doivent reconnaitre qu ils sont responsable du desastre du pays et faire mieux.il ne suffit pas de construire des route pour le cenquatenire alors que le peuple est affamé .nous on a besoin des resultat cad la fin de l insecurité a l est,le payement des salaire des tous les fonctionnaires ,la fin de l impunité et tant d autre et non des discours,.
    soyons serieux ;..;;;;;

  • JAIME

    J’aime Joseph Kabila car c’est un bon parleur, un bon élément distractif; c’est ne pas pour dire que je l’insulte car je n’ai pas ce droit, c’est mon président mais il ne faut pas quand même cacher des choses vraies et dénoncer le mal. Il nous parle de la progression de 5 chantiers, de l’évolution du pays sur plusieurs points, mais toujours on déplore des morts qui succombent dans la droiture, il y a toujours la guerre dans la région des Grands-Lacs, il y ades conflits armés par-ci par là, il y a des viols et des violences dans tout le pays. Il ne faut pas parler des choses étranges aux gens parce que on a des invités de taille. Je pense que JK a trop parlé de rien à cause de ses invités. C’est ses invités et non les invités du peuple congolais. Ils se connaissent très bien. Quelle honte de notre pays en plein cinquantenaire de l’Indépendance!!!

  • paulbaolin

    « Nous sommes tous responsables… » dit Mr le President J. Kabila. Ceci devra etre un des sujets dissertation de l’EXETAT 2011. Sinon c’est vite et devient un faux fuyant. Je suis tout a fait d’accord avec les rappels que Mwanamboka donne. Je regrette qu’il s’arrete en 1996. Il y a certainement des peches collectifs commis pendant cette periode… Maintenant que nous sommes conscients que le salut passe par l’aveu et la conversion, les rapports de la commission des bien mal acquits, la commission de la reconciliation nationale doivent etre reinstaures. L’ignorance et l’incompetence doivent aussi etre punies. Que le degre de culpabilite de chacun soit etabli et que tout un chacun s’assume. Que cesse la repression sur ceux qui prennent le courage de denoncer ce qui n’a pas pu alle et qui ne va pas toujours. Soigner une gangrene passe par un nettoyage systematique de puces…
    Paulbaolin

  • nouvelleenergie

    Quoique l’on puisse dire, Joseph Kabila a raison: nous sommes tous responsables, quoiqu’à niveaux différents, des ratés de ces dernières cinquante années.
    Donc, nous devons etre tous engagés, quoiqu’à niveaux différents également, du progrès des prochaines années.
    A commencer par le Président de la République et maintenant!
    Personnellement, je suis optimiste!

  • maobattantu

    «Nous sommes tous responsables des ratés observés aussi bien dans le secteur de développement que celui des droits humains » !!,

    Qui se cache derrière cette première personne du pluriel, NOUS ??

    Un long discours pour ne rien dire, le pays est par terre, il y a une absence criante de l´état partout en dans tous les domaines et les responsables de la situation actuelle, l´ECHEC (non pas des ratées comme ils essayent de l´embellir)se cachent derrière le NOUS, c´est bizarre, c´est comme si ils ne portent pas de nom , le gouvernement de NOUS et plus grave encore tous les dinosaures, dignitaires mobutistes, qu´on accusait nuit et jour pendant la seconde république sont tous là, au pouvoir, le mobutisme mue au Kabilisme, c´est pratiquement toute la classe politique qui a mal géré le pays qui se retrouve à coté de Kabila, comme pour achever le travail commencé, la perte du congolais, seul le Marechal Mobutu qui parait le grand absent de la grande fête, justement si on faisait l´abstraction de Nzanga Mobutu et quelques exceptions près, et à mon avis j´ai l´impression qu´on me dise que Mobutu fut le meilleur président de la RDC(100%) car on ne change pas l´équipe qui gagne, et j´ose croire que si Mobutu était encore vivant Kabila devrait le réintégrer dans le groupe.
    Je ne saurais pas conclure sans reconnaître que face à la situation actuelle on aurait encore tandence à opter pour le Maréchal Mobutu car il a eu peu des failles que des réussites par rapport à l´actuel gouvernement, et je me sens obligé de reconnaître que Mobutu n´a échoué que sur les droits humains, la gestion économico- financière et la politique sociale, si je ne pourrais que citer ceux-là, l´état existait encore, contrairement sous le Kabilisme, l´unité y en avait encore, aujourd´hui on est divisé, des violences inter ethniques partout, la paix et sécurité plus qu´aujourd´hui (le pays vit 13 sous l´occupation rwandaise et des groupes armés internes pendant qu´il célèbre ses 50 ans d´indépendance), la justice plus que “finit la recréation” (Koyagialo Gbaze Terengbo, alors gouverneur de Shaba et tant d´autres étaient à la prison centrale de Makala, pas en résidence surveillé, dans l´affaire des massacres du campus de Lubumbashi), et aujourd´hui Nkunda , Bosco Ntaganda, Jhon Numbi et tant d´autres sont libres de leurs mouvement, …

    Et dites moi, Kabilisme et Mobutisme qui dit mieux ??
    Les 50 ans de Lipanda n´ont pas servit aux congolais, mais ils ont servit aux …

  • Ruffin Mitondeke

    Discours? oui mais nous avons besoin de plus que ca. Montrez nous une volonté manifeste de faire la différence. Jusque là KABILA a été un président qui refait les routes mais pas qui donne l’emploi et qui paie un salaires aux fonctionnaires et qui reprime la corruption. Je crois qu’il nous faudra quelqu’un qui, en plus de la paix et des routes se soucie du vécu quotidien des congolais.

  • idim

    il faut bien qu´on apprennent à appeler le chat par son nom! Si la classe dirigeante a péché, le petit peuple lui n´a rien fait pour subir les atrocités qu´il vit du jour le jour! Que personne ne se mettent au dessus de la loi! … qu´on instaure une vraie démocratie! Que la corruption et l´impunité soient abolies! C´est alors et seulement ainsi que notre cher pays pourra sincèrement décolé! Que vive le Congo et que Dieu bénisse la République Démocratique du Congo!

    Idim
    Bonn / Allemagne

  • gasene

    Contre toute attente le Discours de Joseph Kabila ne mènage personne:” Nous sommes tous responsables…”. Mais il devrait s’étendre davantage sur son action à lui, depuis qu’il est au pouvoir bientot 10ans! C’est LUI qui est au pouvoir et l’avenir du Congo dépend des décisions prises au jour le jour par ses hommes. Si l’on doit décider de célébrer le Cinquantenaire de l’indépendance avec faste pour les uns et avec regret pour les autres(agents de l’Etat, GCM. REGIDESO, militaires impayés) j’ose croire que l’heure des CHOIX UTILES n’a pas encore commencé. Les Mobutistes dont Joseph Kabila s’entourent sont des destructeurs indescriptibles, leur seule science c’est DILAPIDER les deniers publics. Kabila ne saura pas les enfreindre comme il n’ a ni armée ni police disciplinée et intègre. Les Nouveaux venus, les nouveaux riches, de la Diaspora apprenait à distance le mal qu’ils font subir à la population. Pour tout ce que Joseph Kabila a” fait” un hommage lui est reconnu mais il est difficile pour le peupe de considérer sa reconduite au pouvoir en 2011. L’ALTERNANCE est la puissante machine du développement. S’accrocher à tout prix au pouvoir c’est la routine et la destruction des valeurs démocratiques. Le Roi des Belges est témoin , les Congolais survivent de la honte dont ils couvrent (corruption, vol, falsification des papiers adminiostratifs, escroquerie.) Le vrai travail n’a pas encore été fait. Le Président parle de “Révolution morale”, c’est bien mais l’EDUCATEUR de la nation, c’est l’enseignant, l’homme abandonné comme un vieux torchon de garage automobile. Si Joseph Kabila s’est pris en charge, en terme de son “Père”, qu’il honore d’abord l’enseignant, le policier guarant de la sécurité, l’agent de l’Etat pour enrailler toute forme de magouilles et fraudes publiques dont survivent les Congolais au pays. Sans ce faire comment va-t-il maximiser les recettes de l’Etat et être en mesure péréniser l’autorité de l’Etat? Joseph doit faire un coup de balai dans sa cour. Les amis ont assez de place pour faire des fermes, développer le tourisme, créer des industries, etc. A l’heure qu’il le Congo a besoin d’hommes intègres et constants, patriotes et visionnaires et non cette cohorte des ‘Suiveurs insatiables”, ivres d’émotion et d’égoistes bas. LE CONGO NOUS APPARTIENT. Le peuple doit se lever comme un seul homme et frayer sa route, la route que les politiciens doivent respecter, Les SYNDICATS doivent être une paire machette dans les mains du peuple. Les Chefs Coutumiers doivent avoir droit aux riches exploités sur leur terre, de droit traditionnel. Les DEPUTES des gouvernails et non des Girouettes. Le PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE est le garant du DEVELOPPEMENT INTEGRAL DU PAYS et non un homme à la merci des vélleités politiques.

  • mwanamboka

    Jour 1, en Marche vers le Centenaire:

    Souvenons-nous de quelques unes de nos erreurs afin d’eviter d’y retourner:
    - Croire que l’on peut gagner le pouvoir par la violence ou terreur: 1960-1965 et 1998-2002.
    - Neutraliser les structures democratiques par des voies de faits en pretendant remettre l’ordre: 19960 et 19965
    - Nationaliser aveuglement les biens des prives (soutenant pourtant l’economie de base): zairianisation
    - S’aligner aveuglement dans des soutiens politiques sacrifiant nos interets economiques: cas de rupture des relations diplomatiques avec Israel (pour soutenir l’Egypte) qui envenima la crise de la Zairianisation qui frappait deja le Pays en la doublant d’une crise petroliere (en fin, l’Egypte reprendra de plus belles ses relations diplomatiques avec Israel sans consulter ses comperes africains…)
    - Se lancer dans des depenses de luxe en lieu et place d’investir dans des secteurs vitaux
    - Demonetisations mal planifiees: 1980, 1993
    - Controle de qualite’ par le Gouvernement de la situation d’exploition interne de ses entreprises: cas de la Gecamines (si l’Etat avait une agence competente de controle d’exploitation -un peu, genre OCC-, il aurait pu constater a’ temps qu’il y avait des erreurs d’exploitation notoires avant meme l’eboulement de la mine de Kamoto: la gestion interne ayant ete focalisee essentiellement au reccord de production…)
    - Blocages politiques tres prolongees: 1990 a’ 1997
    - Se presenter, en qualite’ et en nombre, a’ tout forum ou’ il est question de parler du Congo: Cas de Janvier 1996 a’ Nairobi, ou’ les Congolais ont minimises une conference qui portait pourtant le nom de leur propre pays (surement tres occupes avec des mauvaises politiques internes interminables)
    - Eviter les anti-valeurs sous toutes leurs formes
    .

  • kumabora

    Oui, “Nous sommes tous responsables…”, les dirigeants pour avoir conduit le pays dans une ruine indesriptible, et les Congolais pour avoir toléré l’intolérable.

  • Kilomba Adolphe

    Un discours realiste et encourageant du Chef de l’Etat congolais. Effectivement, la responsabilite du desastre en RD C depuis 50 ans est partagee. L’on ne saurait la reposer sur les dos de certaines personnes, elle est collective. Effectivement, ce discours du Chef de l’Etat congolais inaugure une nouvelle ere avec de nouvelles perspectives. En reconnaissant que les secteurs du developement et du progres socila ont connu des rates remarquqbles, le Chef de l’Etat congolais temoigne de sa volonte et de sa conscience a faire mieux. Cette reconnaissance vaut la conscience et ca nous encourage.
    Evidemment, 50 ans apres, beaucoup cette affaire. Le President de la Republique devrait se debarasser des collaborateurs felons et vereux qui mettenet en mal le programme tres providentiel et embitieux de cinq chantiers. C’est un plaisir de voir ces paroles se concretiser.
    Bonne chance pour un Congo nouveau et prospere, relie en tous les quqtres coins.

  • http://yahoo.fr godefroidtshibangu

    Il n’y a pas eu des rates mais bien un echec cuisant pendant 50 que notre pays est independant. C’est bien que le President l’a reconnu a sa maniere. Dire qu’il y a des chantiers, c’est en meme temps reconnaitre l’impuissance de l’Etat quand on assassine des citoyens et que les enquetes pietinent, les proces se lassent. Tres peu des pays ont echoue comme c’est le cas de notre pays ou le peuple est non seulement miserable mais aussi ses droits elementaires ne lui sosnt pas reconnus. C’est dommage pour le Grand Congo aujourd’hui tres petit.

  • http://medscape tony

    Bien parler Kabila, maintenant il faudra passer a l’action!

  • wilko

    “Il a particulièrement remercié les différents contingents militaires qui ont participé à la restauration de la paix en RDC ” de quelle paix on parle? de quels chantiers fait-il allusion?

  • Alain Au pays-bas

    KABILA C’EST UN FAUX PRESIDENT comme MOBUTU!!!!!!!

Sondages

Des casques bleus ukrainiens ont été interpellés hier à Goma avec des uniformes de l’armée congolaise qu’ils disent avoir acheté pour faire la chasse en Ukraine. Selon vous, cet incident:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Publicité

Articles les plus partagés

Commentaires : mode d’emploi

Pour mieux vous servir, nous avons adopté un nouveau service de commentaire qui vous permet de réagir plus vite aux articles et de profiter des avantages liés aux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.
Si vous n'êtes pas encore abonnés à ce nouveau service, Cliquer pour lire le mode d'emploi.

Offres d’emploi

Inscrivez-vous pour recevoir les offres d'emploi dans votre boîte email.
Votre adresse email:


Service par FeedBurner

Votre connexion est trop lente?

N'attendez plus et recevez toutes les nouvelles dans votre boîte mail, comme presque 40 000 personnes déjà inscrites.

Tapez votre email:

Service par FeedBurner

Ou cliquez ici pour vous abonner seulement aux sports, culture, économie ou politique.

Podcasts.
Les journaux, Dialogue entre Congolais, Okapi service et Parole aux auditeurs directement dans votre lecteur! Je m'inscris.

Interactions

Participez.
Il suffit de vous inscrire pour laisser un commentaire. Faites vivre le débat et les échanges en suivant la charte de bonne conduite.

Facebook.
Plus de 100 000 fans suivent l'actualité Okapi sur Facebook!
Rendez-vous sur notre page Facebook et devenez un fan.

Radio Okapi



Nos photos.
Retrouvez les photos de Radio Okapi dans notre album Picasa. Des photos de plus grandes tailles y sont disponibles.

Le temps à Kinshasa

 
Averses
24°C
Prévisions 28 novembre, 2014
jour
Orages
32°C
nuit
Orages
24°C
 

Avec le soutien de :